Ingérence occidentale en Ukraine…

… Tout comme au Vénézuéla, deux actions de subversion du pays du goulag levant en même temps… En ce qui concerne l’Ukraine, le processus engagé par la clique politique nous montre une fois de plus s’il était nécessaire que voter ne sert absolument à rien... Admirez le « travail démocratique » ci-dessous. L’occident et sa fadaise de démocratie, c’est çà, et çà arrive très bientôt chez nous…

Les JO officiellement clos, Kiev et ses nouvelles marionnettes s’empressent de déclarer péremptoirement qu’Ils sont prêts « à dialoguer avec Moscou » (Ria Novosti)… Ah bon ? Tout le monde se dit: « Poutine va s’énerver… gagnons du temps ». Question: Une partition de l’Ukraine ne serait-elle pas bénéfique pour la Russie ? Moscou n’y pense t’il pas ?…

— Résistance 71 —

 

Coup-d’État pro-US en Ukraine

 

Réseau Voltaire

 

23 février 2014

 

url de l’article original:

http://www.voltairenet.org/article182305.html

 

Sous le contrôle et en présence de diplomates états-uniens, la Verkhvna Rada ukrainienne a opéré un coup d’État, les 22 et 23 février 2014.

Le Parlement a d’abord pris acte de la démission forcée de son président et élu à sa place l’ancien patron des services secrets, Olexandre Tourtchinov.

Puis, 328 députés sur 450 ont abrogé la Constitution et lui ont substitué celle de 2004 [1], c’est-à-dire sans référendum et en situation d’urgence en violation des articles 156 et 157 de la Constitution.

Dans la foulée, les députés ont destitué le président de la République, Viktor Ianoukovytch, sans respecter la procédure d’impeachment et sans contrôle de la Cour constitutionnelle, c’est-à-dire en violation de l’article 111 de la Constitution.

Ils ont voté la libération de l’ancien Premier ministre et milliardaire, Ioulia Tymochenko, condamnée à 7 ans de réclusion pour abus de pouvoir, et dont Olexandre Tourtchinov est le fondé de pouvoir.

Enfin, le lendemain, ils ont proclamé Olexandre Tourtchinov président par intérim, en violation de l’article 112 de la Constitution.

Outrepassant ses pouvoirs intérimaires, le « président » Tourtchinov a nommé son ami Valentin Nalivaytchenko à la tête des services secrets, puis il a convoqué une élection présidentielle au 25 mai à laquelle Ioulia Tymochenko devrait être candidate.

Ce coup d’État a été immédiatement salué comme un « retour à la démocratie » (sic) par les puissances occidentales.

Une Réponse vers “Ingérence occidentale en Ukraine…”

  1. Et moi, qui trouvait Oblabla en retrait depuis qque temps.
    Bon, on sentait bien que c’était tactique, mais là…
    Je ne sais plus quoi penser, car à ce jour, il faut attendre que Poutine se dévoile et là ; c’est une autre paire de manches !
    Et puis, on constate que le Venezuela aussi est déstabilisé par une grave crise… Affaires à suivre heure par heure ; A+ donc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.