Résistance politique: Sortir de la matrix… Boycott et désobéissance civile…

Aimez les gens, détestez le système

 

Dean Henderson

 

4  février 2014

 

url de l’article original:

http://deanhenderson.wordpress.com/2014/02/04/love-the-people-hate-the-system/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La clef pour se libérer de la matrix est l’attitude. Chaque jour, nous sommes bombardés avec un message pas très subtil des programmateurs. Ils veulent que nous haïssions les gens et la planète en commençant avec soi-même.

Vous sentez mauvais, vous avez donc besoin d’un déodorant. Vos dents ne sont pas assez blanches, vous devez avoir un autre dentifrice. Vous êtes trop gros, vous avez besoin d’un plan de régime, etc…

Chaque “programme” de votre télévision dégrade votre humanité en vous disant d’escroquer vos copains et vos voisins et “d’être meilleur qu’eux”. Le message pas si subtil est celui-ci: “Soyez de bons capitalistes !”

La plupart des informations locales sont au sujet de pauvres gens commettant des crimes haineux. Les criminels en col blanc comme les parasites financiers qui possèdent Wall Strret n’ont pas droit à la couverture de l’information ; ceci est parce que ces criminels possèdent le système, incluant la chaîne de télé que vous regardez.

Si les riches peuvent vous garder concentrés sur ces pauvres bandits de supermarchés et la nouvelle maman de 80 ans, alors ils peuvent continuer à pomper le gouvernement de manière incessante et à voler les milliards de dollars émanant du business de délits d’initiés en bourse qui demeureront hors de l’écran radar des médias et du public.

Le disque rayé qu’ils essaient de graver en nous depuis notre naissance esr celui-ci: “Vous êtes mauvais (pêché originel ?), mais le système lui est parfait. Vous êtes un échec, mais la matrix n’a pas de défauts. Haïssez-vous vous-même et adorez le système et l’oligarchie qui le possède.”

Lorsque vous commencez à vous apercevoir que le système est en fait préconçu pour l’exploitation, pour tricher et mentir, vous pouvez faire deux choses. Vous pouvez choisir d’embrasser le système et devenir moralement corrompu en travaillant pour remplir plus avant les buts d’une entreprise du mal, investir votre fond de pension dans leurs marchés boursiers destructeurs en espérant implicitement que la matrix deviendra encore plus sinistre et cynique, encore plus puissante pour qu’elle puisse plus vous bénéficier.

Ou vous verrez tout cela pour ce que c’est vraiment et embrasserez votre humanité. Si vous faires cela, il n’y a qu’un choix. Vous devez vous distancer du système par la non-participation et entrer en guerre contre la matrix à tous les niveaux.

Les deux façons les plus efficaces de batailler sont de retenir votre sueur et ne pas la gaspiller sous la forme de petit boulot pour des exploiteurs et de fermer votre chéquier à ses grosses boîtes de distribution.

Le vieil adage qui dit que “vivre simplement permet aux autres simplement de vivre” est bien vrai. Votre travail à bon marché et vos dépenses de consommation ne servent qu’à renforcer la matrix.

Je ne vais pas en dire plus sur les maux de la matrix, par ailleurs disctutés. J’ai écrit au sujet des preuves concernant le monde régi par un groupe de puissants qui s’appellent eux-mêmes “Illuminati” et qui profitent de la mort, de la destruction et de la dette, dans mon livre “Big Oil…”

[…]

Ma tâche maintenant n’est plus de vous convaincre que le système en place est pourri jusqu’à la moëlle ou que vous devriez pratiquer la non-participation comme moyen d’à la fois vous émanciper vous et le reste de la planète de ces manipulateurs.

Ma tâche est maintenant de vous montrer en termes simples et pratiques comment le faire. Cet écrit (livre) est pour ceux d’entre vous qui savent ce qu’il y a à savoir et sont sensibles comme tous ceux qui ont été témoins des atrocités oligarchiques.

Avant qu’on ne puisse s’échapper de la matrix, nous devons devenir des guerriers dans la bataille qui nous oppose à elle. A ce point, on réalise que quitter le système le plus possible demande une vision globale qui condamne le système comme votre ennemi.

Si vous êtes un adorateur du système ou si si vous le concevez comme une alternative valide, alors vous commencerez à perdre votre humanité. Vous deviendrez cynique en ce qui concerne les buts de vos frères humains et de la nature. Paradoxalement, si nous aimons l’humanité et le monde naturel, nous devons détester le système de tout notre cœur. Nous devons déclarer la guerre à toutes ses facettes dans nos vies quotidiennes.

Ce paradoxe a une récompense, qui à mon sens peut-être vue comme soit un aspect spirituel que j’appelerai “un karma instantanné” ou un aspect scientifique connu comme étant “chaque action produit une réaction égale”. Au bout du compte, ces deux choses sont exactement les mêmes.

Alors bien qu’il semble que de “déclarer la guerre au système” sera un chemin ardu et difficile, vous trouverez qu’une fois que vous vous êtes embarqué sur cette route, la vie devient en fait bien plus facile.

La libération est atteinte au travers de l’empathie pour toute forme de vie. Lutter contre les avancées de la matrix devient un jeu et on y prend beaucoup de plaisir.

Votre cœur devient de nouveau léger. Le stress se lève. Le temps “bouge” plus lentement au rythme de la nature au lieu de la vitesse élevée de la matrix, qui est faite pour nous désorienter, nous emplir de confusion et nous refuser la connaissance de qui nous sommes vraiment et pourquoi nous sommes ici.

Ceci ne veut pas dire que la transition ne sera pas difficile du tout. La matrix est faite de telle façon que chaque citoyen sous son contrôle porte un badge de la police de la pensée. Lorsque vous vous embarquez sur le chemin de la libération, vous rencontrerez des membres de votre famille, des amis, des voisins, qui essaieront de vous policer de retour dans la toile d’araignée.

Ils ne veulent pas que vous quittiez le système ils tenteront donc incessamment de vous tirer de nouveau dans le marécage de la misère dans lequel ils résident. Leur propre malheur sera la base par laquelle ils essaieront de vous ostraciser, de se moquer de vous et de vous isoler. Ils sont ces mécanismes de police sur lesquels comptent la matrix pour vous maintenir dans cette prison. Alors vous devrez être résolu, brave et fort.

Une fois que vous aurez enduré le ridicule et que vous vous serez refugié en terre plus sécure, vous pourrez alors vous retourner vers la fange et aider vos amis et famille à séchapper également.

Vous devez comprendre que la plupart ne le feront jamais. Des creatures de comfort les ont piégé dans une illusion de bonheur. Beaucoup sont toujours en train de gagner l’accord, l’acceptation de leurs parents, voisins et gens de leur ville.

Mais certains prendront votre main tendue et en sortiront. Il y en a eu beaucoup dans ma vie. Ceci est très réjouissant et réaffirme la voie de la libération.

Il y aura aussi une certaine solitude sur ce chemin presque jamais emprunté. La plupart des gens ne “pigeront pas vraiment”. Ceci doit être accepté comme le prix de la liberté. C’est un prix qui vaut le coup d’être payé.

Alors que vous avancerez plus avant sur le chemin de la libération de la matrix, vous rencontrerez un nombre croissant d’autres personnes qui se dirigent dans la même direction. Certains de ces esprits frères deviendront vos meilleurs amis.

7 Réponses vers “Résistance politique: Sortir de la matrix… Boycott et désobéissance civile…”

  1. Merci R71 pour ce texte, qui m’a foutu les poils. Ceci, pour nous encourager à ne pas baisser les bras, car effectivement, nos proches (souvent même nos enfants) ne nous comprennent pas. Mais, je ne suis pas inquiète car moi-même, j’ai mis 53 ans pour accepter ce combat contre le système, imposé depuis ma naissance. Je pense, qu’un jour, ils comprendront. Et si je ne suis plus là physiquement, ce n’est pas grave. Le fait est qu’un jour, ou pas, ils intègreront ce que j’ai voulu, nous avons voulu leur transmettre. J’ai connu cette situation de vouloir être dans le système, j’ai même été gérante d’une petite SARL avec mon mari. Et j’ai décidé de tout arrêter. J’ai effectué des petits boulots pour vivre au niveau qu’on voulait m’imposer. Puis j’ai commencé à m’éveiller, et à me poser les bonnes questions. Et dès lors, j’ai changé d’attitude. J’ai été moquée, mais, j’ai dépassé ce stade. J’ai trouvé ma route et effectivement, depuis, je vis simplement. Certes, je ne possède rien, ça aide, mais je suis heureuse d’avoir réussi cette équation. Je ne travaille plus pour nourrir ce système. Je ne cherche même plus de travail car je sais que dans ce système, je suis obsolète déjà. Tant pis, je travaille chez moi à changer de paradigme. Et ça me prends tout mon temps. Je ne serai jamais riche, mais je m’en tape grave. Je suis riche de ce que je sais, de ce que j’apprends, jour après jour. J’engrange les connaissances. C’est pour cela que je vous dis un grand merci et que je continuerai à vous lire tant qu’on aura besoin d’apprendre des uns des autres pour réussir ce changement. En cela je ne suis pas pressée de vous voire disparaître… Bien cordialement, A+

  2. Les gens s’apercevront qu’ils se font « rouler dans la farine »lorsque le taux de chomage(fabriqué par le système)+ les radiations,dépasseront 10 pour cent;et là,le changement de paradigme deviendra une quasi obligation ou du moins une des solutions phares,au train ou ça marche,c’est pour un avenir proche.

  3. Si vous me dites comment faire pour ne plus payer le loyer exorbitant de mes enfants étudiants à Bordeaux et prendre alors ma retraite peinard, j’achète.
    Et puis je regarde la zone retrait de mes relevés bancaires, sans bien comprendre ni à quoi ça sert ni comment les éviter; j’achète aussi toute solution proposée.
    Ça fait des années que je dépose chaque semaine mes chèques à la banque, des montants qui m’auraient suffi à vivre heureux deux ou trois mois quand j’avais 20 ans, et j’ai l’impression d’être une danaïde en train d’essayer de remplir son tonneau…
    Qui est toujours presque vide.
    Mais sur le principe, je ne demande qu’à vous suivre.
    Vends tous tes biens et suis-moi, disait le Christ (notons qu’il n’a pas dit de les donner, ouf!).
    Mais après, sans ma baraque, ma bagnole et mon boulot, je fais quoi?
    On n’est pas tout seul…

    • Personne ne demande à quiconque de tout plaquer et d’aller vivre en ermite au fond des bois…
      Ce qu’il faut faire, c’est commencer à organiser les gens localement, à rejoindre les organisations existantes AMAP et autres dans divers domaines, et faire passer le message de l’autonomie et de l’autogestion. Prenons les AMAP par exemple… Excellente initiative s’il en est, mais que manque t’il ? D’envoyer chier le système !! De dire, collectivement: nous faisons ceci localement et on ne paiera ni impôts ni TVA sur quoi que ce soit, l’argent du profit est réinjecté dans le collectif, les gens s’impliquent, vont aider l’agriculteur, utilisent leurs compétences pour améliorer l’initiative, puis on fait passer ce même mouvement à d’autres aspects de la vie locale, plus d’utilisation des banques, etc… plus vite qu’on croit, une commune peut se retrouver autogérée, mais cela passe à un moment donner par le stade de dire COLLECTIVEMENT (cela prendra un peu de temps c’est sûr…) au système « Fini les gars on ne joie plus avec vos règles pourries, mais avec les notres… »
      Tu vis par ta propre expérience personnelle que même un médecin en « profession libérale », ne va plus bien loin avec son tonneau des Danaïdes, à moins d’être un « grand » professeur affilié à big pharma… que dire du reste de la population qui garde à peine la tête hors de l’eau et ceux qui boivent déjà le bouillon d’onze heure ???
      En bref, 99% de la population n’a rien à perdre à œuvrer pour un changement radical de société.
      Une société anarchiste, autogérée et égalitaire ne demandera à personne de renoncer à ses biens (tant que ces biens n’exploitent pas les autres), simplement dans certains cas, peut-être qu’on demandera aux gens mieux « lotis » d’aider plus. Exemple: un couple sans enfants vit dans 500m2. On leur demandera de partager plus, ce qui est somme toute logique.
      C’est la structure qu’il faut changer, et pour ce faire, cela passe par l’éducation, le changement d’attitude des gens et cela passe par arrêter de jalouser, d’arrêter de consommer, de suivre la loi de la nature, qui est la voie du milieu, de la véritable simplicité.
      Seuls les 1% du haut de la pyramide ont beaucoup à perdre.. et alors ?… Détruire leur pyramide de contrôle rétablira l’égalité, sans laquelle il ne peut pas y avoir de véritable liberté.
      Il faut « lâcher-prise » du leurre, parce que ce que l’oligarchie a réussi à nous faire faire depuis des siècles à grand renfort de propagande et de coercition est ceci: elle nous a fait lâcher la proie pour l’ombre comme on dit… Il faut rétablir l’équilibre et cela passe immanquablement par la destruction de la pyramide oligarchique et du capitalisme, son idéologie de contrôle… 😉 🙂

  4. That’s right !
    C’est le premier pas qui compte. Celui qui fait peur, car il nous fait passer dans l’inconnu. Il n’est pas question de confiscation, au contraire, nous comptons sur le changement d’attitude et la solidarité réelle, sincère et dénuée d’enjeux, excepté celui de se rendre libre. Enlever nos chaînes, ou bien s’enlever les chaînes c’est encore mieux. Et voir dans les yeux de l’autre le poids des chaînes s’envoler. Ni dieux, ni maîtres. Juste une main tendue vers l’autre. Pas pour se la mettre dans la tronche, non ! Comme ça, parce qu’il est temps. Regarder bien, écoutez bien, les zélites mondiales sont à poils et le cul sale ; Ben, on va pas les torcher cette fois-ci. C’est tout. Allez, A+

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.