Action directe écologique: Sea Shepherd stoppe le braconnage japonais à la baleine dans l’océan austral !…

Sea Shepherd contrôle la glissière de chargement du navire usine baleinier Nisshin Maru: Le massacre des baleines a été stoppé

 

Sea Shepherd

 

30 janvier 2014

 

url de l’article original:

http://www.seashepherd.org.au/news-and-media/2014/01/30/sea-shepherd-secures-the-slipway-of-the-nisshin-maru-whaling-halted-1564

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

A 1700 AEDT aujourd’hui,, la flotte de Sea Shepherd a stoppé les opérations de braconnage baleinier de la flotte japonaise pour sept jours consécutifs. Les navires de Sea Shepherd contrôle maintenant la glissière arrière de chargement du navire usine Nisshin Maru, rendant la flotte incapable de massacrer et de conditionner la viande de baleine.

La capitaine du vaisseau Bob Barker, Peter Hammarstedt a dit: “La stratégie principale de nos campagnes de défense des baleines en Antarctique est de contrôler la glissière de chargement arrière du navire amiral Nisshin Maru et ainsi de ne plus permettre le chargement de baleines tuées pour que leur viande soit conditionnée dans cet abattoir flottant. Nous avons réussi dans cette entreprise. Nous continuerons de bloquer la glissière de chargement de ce navire braconnier, sans arrêt dans notre mission de protéger les baleines au sein du sanctuaire de l’océan austral.”

En janvier, la flote de Sea Shepherd a engagé le Nisshin Maru durant un total de neuf jours et a surveillé les braconniers pour deux jours de plus avec l’hélicoptère du navire Steve Irwin. Comptant les trois jours additionnels que cela aurait pris aux braconniers pour revenir sur les lieux de massacre auto-alloué après avoir été chassés de la région par nos soins, Sea Shepherd est capable de dire avec une certitude absolue que pendant au moins 14 jours du mois de janvier, la flotte japnaise a été incapable de tuer la moindre baleine.

Avec la moitié du mois de janvier contrôlée, en plus du programme de contrôle du gouvernement australien et les conditions météorologiques qui ont rendues la chasse très difficile voire impossible durant cette période, la flotte baleinière a eu un mois de janvier absolument désastreux. Les braconniers comptent beaucoup sur le mois de janvier comme leur mois le plus profitable et Sea Shepherd considère et fête ce mois de janvier 2014 comme le plus réussi de la décennie pour faire appliquer le moratoire international sur la chasse commerciale à la baleine de 1986.

Chaque interception et chasse persistantes ont permis à la flotte de Sea Shepherd de suspendre efficacement les opérations baleinières jusqu’à ce qu’elle soit capable de contrôler la glissière de chargement du Nisshin Maru.

Étant donné la capacité de massacre des braconniers de l’ordre de 25 baleines par jour, dans un bon jour ; Sea Shepherd estime que l’intervention de l’Operation Relentless (Opération Sans-Relâche) cette année, a jusqu’ici permis de sauver la vie de quelques 350 baleines.

Le capitaine du navire Sam Simon, Adam Meyerson a dit: “2014 a jusqu’ici été une excellente année pour les baleines. Maintenant que Sea Shepherd possède une petite flotte, cela nous donne la flexibilité nécessaire d’utiliser nos navires pour maintenir la flotte baleinière en fuite permanente et indéfiniment hors d’état de chasser. Nous ne nous reposerons pas tant que cette flotte illégale ne soit pas virée du sanctuaire (baleinier de l’océan austral).”

2 Réponses vers “Action directe écologique: Sea Shepherd stoppe le braconnage japonais à la baleine dans l’océan austral !…”

  1. Bonsoir,
    je me permets de vous signaler un article qu’il serait peut-être in téressant de traduire sur l’un des hommes clés de ces dernières années et accessoirement une fieffée crapule, le prince bandar et chef des services secrets saoudiens. (Encore une fois, Thierry Meyssan fut bien le premier et l’un des seuls à évoquer son existence et ses liens avec Bush)
    http://www.thedailybeast.com/articles/2013/11/16/prince-bandar-bin-sultan-saudi-arabia-s-gatsby-master-spy.html
    Amicalement.

  2. […] Action directe écologique : Sea Shepherd stoppe le braconnage japonais à la baleine dans l’océan austral !Sea Shepherd contrôle la glissière de chargement du navire-usine baleinier Nisshin Maru : le massacre des baleines a été stoppé.À 17.00 AEDT aujourd’hui, la flotte de Sea Shepherd a stoppé les opérations de braconnage baleinier de la flotte japonaise pour sept jours consécutifs. Les navires de Sea Shepherd contrôlent maintenant la glissière arrière de chargement du navire-usine Nisshin Maru, rendant la flotte incapable de massacrer et de conditionner la viande de baleine.La capitaine du vaisseau Bob Barker, Peter Hammarstedt a dit : « La stratégie principale de nos campagnes de défense des baleines en Antarctique est de contrôler la glissière de chargement arrière du navire amiral Nisshin Maru et ainsi de ne plus permettre le chargement de baleines tuées pour que leur viande soit conditionnée dans cet abattoir flottant. Nous avons réussi dans cette entreprise. Nous continuerons de bloquer la glissière de chargement de ce navire-braconnier, sans arrêt dans notre mission de protéger les baleines au sein du sanctuaire de l’océan austral. »En janvier, la flotte de Sea Shepherd a engagé le Nisshin Maru durant un total de neuf jours et a surveillé les braconniers pour deux jours de plus avec l’hélicoptère du navire Steve Irwin. Comptant les trois jours additionnels que cela aurait pris aux braconniers pour revenir sur les lieux de massacre autoalloué après avoir été chassés de la région par nos soins, Sea Shepherd est capable de dire avec une certitude absolue que pendant au moins 14 jours du mois de janvier, la flotte japonaise a été incapable de tuer la moindre baleine.Avec la moitié du mois de janvier contrôlée, en plus du programme de contrôle du gouvernement australien et les conditions météorologiques qui ont rendu la chasse très difficile, voire impossible, durant cette période, la flotte baleinière a eu un mois de janvier absolument désastreux. Les braconniers comptent beaucoup sur le mois de janvier comme leur mois le plus profitable et Sea Shepherd considère et fête ce mois de janvier 2014 comme le plus réussi de la décennie pour faire appliquer le moratoire international sur la chasse commerciale à la baleine de 1986.Chaque interception et chasse persistante ont permis à la flotte de Sea Shepherd de suspendre efficacement les opérations baleinières jusqu’à ce qu’elle soit capable de contrôler la glissière de chargement du Nisshin Maru.Étant donné la capacité de massacre des braconniers de l’ordre de 25 baleines par jour, dans un bon jour ; Sea Shepherd estime que l’intervention de l’Operation Relentless (Opération Sans-Relâche) cette année, a jusqu’ici permis de sauver la vie de quelque 350 baleines.Le capitaine du navire Sam Simon, Adam Meyerson a dit : « 2014 a jusqu’ici été une excellente année pour les baleines. Maintenant que Sea Shepherd possède une petite flotte, cela nous donne la flexibilité nécessaire d’utiliser nos navires pour maintenir la flotte baleinière en fuite permanente et indéfiniment hors d’état de chasser. Nous ne nous reposerons pas tant que cette flotte illégale ne soit pas virée du sanctuaire (baleinier de l’océan austral). »  […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.