Résistance à la pollution agricole génétique: Monsanto s’attaque au blé…

Le Nouvel Ordre Mondial passe par l’agro-alimentaire biotechnologique. C’est une des armes absolues. Quand la grille aura verrouillé le contrôle de la bouffe et de l’énergie, l’heure du goulag planétaire sonnera… La balle est en fait dans notre camp depuis un bon moment…

— Résistance 71 —

 

Monsanto prépare le tout premier blé OGM

 

RT

 

15 janvier 2014

 

url de l’article original:

http://rt.com/usa/monsanto-gmo-wheat-crop-648/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le titan de la biotechnologie Monsanto a fait des progrès signifiants dans le développement d’un blé génétiquement modifié pour résister à un herbicide, a annoncé l’entreprise récemment et pourrait avoir une première dans le domaine du blé dans les années à venir.

Le blé génétiquement modifié n’est pas approuvé dans le monde, mais l’entreprise agricole multi-milliardaire de St Louis dans le Missouri est déterminée depuis des années à développer une première variété OGM de cette culture très importante dans le monde en terme de profit. Aujourd’hui,le patron du département technologique de Monsanto pense que l’entreprise est sur le bon chemin avec ses recherches.

Le processus de création de Monsanto pour le blé est un des 29 projets entrepris par le groupe agro-alimentaire, qui ont bien progressés récemment, a dit le représentant de l’entreprise dans une conférence la semaine dernière. Les tests ont fait passer le projet de “concept” au stade de développement précoce.

Le blé Monsanto, comme toutes les autres cultures développées par l’entreprise, serait résistant à son tueur de mauvaises herbes RoundUp et rejoindrait la lignée des autres produits Monsdanto “RoundUp Ready” déjà vendus par l’entreprise, incluant des maïs et des sojas GM.

“Du point de vue du marché, celui de l’industrie du grain et du blé en particulier, celui-ci est resté très intéressé et soutient des avancées bio-technologiques”, a dit Robb Fraley CTO de Monsanto durant une conversation téléphonique la semaine dernière, d’après le journaliste Eric Shroeder de Baking Business.

“Un agriculteur du blé est aussi généralement un agriculteur du maïs et du soja et il comprend les avantages de la technologie, l’industrie du blé a observé les bénéfices qu’ a apporté cette technologie au maïs et au soja, ainsi nous continuons notre progression”, a ajouté Schroeder.

D’après le top technicien de l’entreprise, le blé GM ne serait pas disponible avant plusieurs années.

“Nous sommes encore à plusieurs années du lancement du produit, mais il est bon de voir ces produits sur le bon chemin”, a ajouté Fraley.

De fait, Monsanto a passé la plus claire partie des quinze dernières années à rechercher sur le blé GM. L’entreprise a commencé des tests de terrain en 1998, mais a suspendu ses opérations en 2005 après avoir déterminé qu’une souche de “super-blé” n’était pas encore prête.

Comme RT l’a rapporté la semaine dernière, Monsanto a aussi récemment annoncé que les ventes de son soja RoundUp Ready ont augmenté de 16% durant le dernier quart de l’année 2013.

L’analyste Michael Cos de Piper Jaffray Cos a dit à Bloomberg News que le soja GM de Monsanto prouverait être le leader des ventes pour l’entreprise durant les deux prochaines années D’après l’évaluation de Fralay, Monsanto pourrait bien arriver au terminus de sa création de blé GM à cette date.

Si Monsanto demeure dans la ligne, l’entreprise devra gérer les interdictions sur le blé GM toujours existantes aux Etats-Unis et dans le monde. L’entreprise est devenue le centre d’un scandale de la biotechnologie l’an dernier quand des souches de blé génétiquement modifié réapparurent dans une ferme de l’Oregon après plus de dix ans de soi-disants arrêts des tests de Monsanto sur le blé GM. Après que ces rapports eurent circulé, un officiel du gouvernement japonais a placé un embargo sur tout le blé américain.

Bien d’autres pays en dehors des Etats-Unis ont banni les importation de produits et cultures OGM et la Chine a récemment refusé cinq cargaisons de maïs américain sur des suspicions que ce maïs aurait pu être contaminé par une variété de maïs transgénique.

3 Réponses vers “Résistance à la pollution agricole génétique: Monsanto s’attaque au blé…”

  1. Je viens faire un peu de publicité pour Poutine après avoir vu les manipulations pleine de grosses et ignobles ficelles concernant sa déclaration du conservatisme comme idéologie d’état.
    Je passe sur les détails de ce qui est dit et de notoriété publique, et manipulé à souhait, pour en venir à ce qui est passé sous silence concernant ce conservatisme. Une des conséquence de ce conservatisme est la possibilité pour des scientifiques de proposer un moratoire de 10 ans sur toute culture d’OGM dans le pays, ce qui leur permettrait d’étudier leurs effets dans la durée.
    Tout scientifique qui se respecte, sait que pour avoir une idée un peu valable des effets des OGM sur ceux qui les consomme, de leurs effets de contamination sur le génome d’autres espèce, 10 ans est un minimum…
    Avant cela Chavez et Correa avaient été les seuls chefs d’état à refuser toute culture transgénique leur territoire.
    Je n’ai pas encore décortiqué toutes les nouvelles évolutions du Venezuela – mais des semences transgéniques y sont à présent importées et de l’Equateur, mais la constitution y a été modifiée pour autoriser les OGM (« au cas où on en découvrirait un bon » dit Correa,de moins en moins crédible). Donc la Russie et son conservatisme serait le dernier bastion anti-OGM… malheureusement peu d’info en français à ce sujet. Dommage, les résultat des recherches menées là-bas sont de salubrité publique planétaire, mais je soute qu’ils fassent les grands titres.

  2. PS j’oubliais une autre info intéressante, outre les 80% de territoire de Costa Rica qui après de longues luttes ont été déclarées vierge d’OGM… un gros dossier à traduire, entre autres.
    Une lutte contre l’implantation d’une usine Monsanto dans la province de Cordoba en Argentine avait suscité de grosses réactions,dont un état de siège pour empêcher le passage du matériel de construction… après rebondissements, un jugement a été prononcé il y a quelques jours contre Monsanto qui interdit la construction de cette usine… autre traduc en attente….C’est la deuxième condamnation de Monsanto dans cette province, l’autre était légère – mais constituait un précédent – et concernait les effets de fumigation de Round UP sur la santé des habitants.
    Une jurisprudence intéressante, surtout que la présidente est quand elle entièrement acquise au « progrès scientifique » en général et à Monsanto en particulier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.