Pouvoir coercitif et univers carcéral: Vision orwellienne d’aujourd’hui qui prépare demain…

« Vous voulez savoir ce que sera la société du futur ? Imaginez une botte écrasant un visage… pour toujours !… »
~ George Orwell ~

Nous avons traduit cet article car il est représentatif à la fois de ce que les Etats-Unis sont devenus: le pays du goulag levant comme nous le disons depuis plusieurs années sur ce blog, mais aussi pour ce qu’il ne dit pas puisque l’article se veut juste clinique, narratif d’un fait étudié.

Mais qu’est-ce qu’une étude sans une analyse de se ses répercussions ?

Près de 50% des jeunes hommes américains ont donc été arrêtés et ont fait l’objet de poursuites judiciaires avant l’âge de 23 ans, avec ou sans incarcération. Il faut dans ce contexte considérer deux choses:

  • Le système carcéral, organe répressif de l’État oppresseur par nature, est une affaire très lucrative outre-attlantique. Même les prisons fédérales deviennent de plus en plus privées, ou ont des sous-traitants privés. Ce qui veut dire, que c’est un business qu’il faut RENTABILISER…
  • Dans le même temps, il convient pour l’oligarchie de marginaliser au maximum toujours plus avant la population, surtout les segments ciblés pour la précarité afin d’effondrer les économies et miner la société. La criminalisation tout azimut dans une société liberticide à outrance est une source accrue de contrôle des populations, rendues à terme vulnérables et soumises.

Tels sont les buts et de les généraliser au travers du monde entier grâce à ne grille de contrôle banalisant au maximum la criminalité et où quiconque pourra être incarcéré pour simplement penser différemment. Le modèle du pays du goulag levant s’exporte, toutes les « démocraties-libérales » deviennent de plus en plus totalitaires depuis plusieurs années, ceci ayant été grandement facilité grâce à l’escroquerie de la « guerre contre le terrorisme » déclenchée après les attentats du 11 septembre 2001. De fait la « démocratie » à l’occidentale n’est qu’une illusion. Elle n’est qu’un totalitarisme, qui change de degré au fur et à mesure des conditions et du contexte historiques. L’État par essence est totalitaire et anti-démocratique, il est au mieux aristocratique au sens platonicien (république), au pire monarchiste ou fasciste brun ou rouge, jamais démocratique, car l’État jamais ne donne le pouvoir au peuple dans quelque configuration que ce soit… La fonction de l’État est oppressive, elle est une fonction de contrôle par pouvoir coercitif usurpé. Nous devons en sortir et les solutions sont locales et confédératives.

La prison pour tous pourrait être le motto du Nouvel Ordre Mondial.

— Résistance 71 —

 

Une étude montre que près de la moitié des mâles américains ont été arrétés par la police avant l’âge de 23 ans

 

Press TV

 

7 janvier 2014

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2014/01/07/344135/nearly-half-of-us-men-arrested-by-age-23/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Une nouvelle étude a affirmé que près de 50% de tous les mâles afro-américains et 40% des mâles blancs aux Etats-Unis ont été mis en état d’arrestation avant l’âge de 23 ans, endommageant ainsi leur capacité de trouver du travail, de rentrer dans des programmes scolaires et de participer au sein de leurs communautés.

D’après cette étude, publiée par le journal Crime & Delinquency ce lundi, les résultats montrent que le risque d’être arrêté varie d’après la race et le sexe. L’étude a analysé des bases de données nationales entre 1997 et 2008 concernant des adolescents et de jeunes adultes ainsi que leur historique d’arrestation, qui varie de la délinquence aux crimes plus sérieux et violents en passant par l’usage d’alcool avant l’âge légal.

“L’étude, qui est la première à avoir utilisé des données à l’échelle nationale pour donner des estimations de la prévalence d’être arrêté au cours de sa vie en considération de la race et du genre, montre l’importance de l’étude longitudinale nationale de la jeunesse”, a dit Shawn Bushway, professeur de droit criminel à l’université d’Albany. “Cette étude nationale longitudinale est la seule étude faite par le gouvernement américain qui inclut les donnéess longitudinales sur le volume des arrestations sur la durée.”

D’après Robert Brame, un professeur de criminologie à l’université de Caroline du Sud et l’auteur principal de cette étude, le résultat le plus étonnant de cette étude concerne la différence de race. La recherche a démontré la plus grande prévalence d’arrestation chez les hommes de race noire mais a trouvé très peu de variations chez les femmes.

“Un problème est que beaucoup de mâles, spécifiquement les mâles afro-américains, naviguent la transition de la jeunesse à l’âge adulte avec un casier judiciaire et des difficultés quant au contact avec le système judiciaire”, a dit Brame. “Les casiers judiciaires qui sont divulgués dans les recherches concernant un individu peuvent entraver les chances d’emploi, réduire les chances d’accès au logement, minimiser l’admission au crédit pour l’accès à une plus haute éducation et affecter les activités civiques et volontaires des intéressés comme voter ou adopter des enfants. Ceci peut aussi endommager sérieusement les relations personnelles, sociales et familiales.”

L’étude a trouvé que dès l’âge de 18 ans, 30% des hommes afro-américains, 26% des hispaniques et 22% des blancs ont été arrêtés par la police et par le temps où ils arrivent à l’âge de 23 ans, les proportions ont augmenté respectivement à 49%, 44% et 38%.

Parmi les femmes, le taux d’arrestation était plus élevé parmi les femmes âgées de 23 ans que parmi celles âgées de 18, mais la variation raciale était peu marquée. A l’âge de 18 ans, tandis que le taux d’arrestation pour les jeunes femmes blanches était de 12%, il était de 11,9% et 11,8% respectivement pour les jeunes femmes afro-américaines et hispaniques. A l’âge de 23 ans, le taux était de 20% pour les femmes blanches, 18% et 16% respectivement pour les femmes hispaniques et afro-américaines.

Les chercheurs ont dit que l’étude a attiré une attention nationale pour avoir donné la première vision depuis les années 1960, à la prévalence des arrestations dans la société et pour son résultat clef montrant qu’une personne sur 3 est arrêtée avant l’âge de 23 ans dans le pays.

International Business Times

2 Réponses vers “Pouvoir coercitif et univers carcéral: Vision orwellienne d’aujourd’hui qui prépare demain…”

  1. Dans une dictature digne de ce nom,il n’est nul besoin de motif pour ètre arrété.Sous l’ancien régime et à une certaine époque,il y avait en France les « lettres de cachets »;nous sommes en train d’y revenir.au » pays du goulag levant,ils sont toujours à la pointe du progrès et ont 10 ans d’avance sur l’europe;mème et surtout dans le domaine de la »connerie humaine ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :