Canada et Nouvel Ordre Mondial: L’affaire du maire de Toronto fumeur de crack fait descendre le Canada dans le fascisme

« Le fascisme devrait plutôt être appelé corporatisme, car il représente la fusion de l’État et de la grande entreprise » (Benito Mussolini)

Du « rêve américain » au… « rêve mussolinien » si on veut, mais c’est sans compter sur l’acuité des nations originelles qui empêcheront ce cuachemard de se réaliser, avec notre aide à nous ceux des peuples occidentaux émancipés de l’idéologie colonialiste raciste et suprémaciste.

C’est parce que les oligarques voient que leur empire touche à sa fin qu’ils accélèrent le processus de contrôle planétaire et de nouvelles alliances géopolitiques, notamment avec l’Iran et la Chine si possible afin d’entraîner ces deux puissances dans l’aventure impérialiste en suivant le vieil adage qu’il vaut mieux s’allier à son ennemi (temporairement) que de disparaître.

L’empire n’a jamais été aussi vulnérable et pourtant sa puissance semble inexorable… Ilusions et poudre aux yeux, comme tout ce qu’il touche !

— Résistance 71 —

 

Totalitarisme sur la pointe des pieds

 

Mohawk Nation News

 

18 Novembre 2013

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2013/11/18/totalitarian-tiptoe/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le show Rob Ford (NdT: Le maire de Toronto piqué en vidéo à fumer du crack et filmé “pétant les plombs” bourré menaçant de mort celui qui a diffusé la vidéo…) est une distraction en forme de contrôle des esprits de ce qu’il se passe vraiment.

Son boulot est de faire diversion, de couvrir le véritable agenda. Les envahisseurs de l’Île de la Grande Tortue (NdT: L’Amérique du Nord) ont vécu et vivent une imitation, un ersatz  d’existence appelée “Le Rêve Américain”, qui est en train de devenir depuis un moment le cauchemard américain. La ploutocratie est fermement en contrôle et quiconque fait le plus de fric, fait les règles.

Etobicoke est la zone ouest de Toronto, là où Rob Ford et Stephen Harper ont grandi. Etobicoke a été incorporée en 1954 comme la “première communauté planifiée de Toronto”. C’est un modèle expérimental en circuit-fermé pour de futures communautés.

Le spectacle de Rob Ford est écrit à l’avance et sert le but de quelqu’un. La nation de Ford fait la promotion parmi les leaders de la violence, de la haine, de la veûlerie, du contrôle, de la mise en esclavage, du génocide, de la torture, de la dégradation morale, de la prostitution, des drogues et de la destruction des valeurs familiales. Deux personnes ont déjà été assassinées au sujet de cette vidéo de fumette de crack, qui est maintenant aux mains de la police.

Le journaleux Anderson Cooper de CNN vient à Toronto le 18 Novembre pour interviewer la maire fumeur de crack. L’attitude en apparence délurée de Ford est promue dans le monde entier. Il rabaisse systématiquement la boussole morale de manière permanente. Cela ne peut être que par design !

Ceux qui le manipulent ont entraîné Ford sur la manière de jouer dans le registre du vice, de la folie, des abus et des pantalonnades pour se ridiculiser en public. Il attire l’attention sur la véritable fondation du monde sous-terrain des corporatistes et du gouvernement. La société est gentiment guidée vers le fascisme, tout en faisant croire qu’elle se guide elle-même. Cette façon de faire est appelée “le totalitarisme sur la pointe des pieds, ou le totalitarisme à pied de chaussette”, commençant à Toronto. Toute mauvaise attitude est transformée en attitude naturelle, qui devient acceptable pour tout le monde. La loi martiale, l’état de siège, seront rendus nécessaires de façon à ce que les privilégiés friqués puissent être protégés. Le PTB veut contrôler tout et tout le monde.

Toronto est géré de la même façon qu’une entreprise privée. Les gens sont conditionnés à devenir tolérant à l’intolérable. Les attitudes immorales et criminelles sont faites pour paraître normales et marrantes. Tout le monde pardonne à Ford parce que c’est un gros porc clownesque. On nous dit à tous: “Vous ne pouvez pas vous bagarrer contre la mairie”.

 “You can’t fight city hall.” Today 11/18/13 Ford physically attacked a co-councillor at Toronto. Ford attacks female councillor in the Toronto City Council chamber.

Mais beaucoup d’entre nous voient au travers de la vitrine et voient les mensonges. Attention, quelque chose se prépare…

8 Réponses to “Canada et Nouvel Ordre Mondial: L’affaire du maire de Toronto fumeur de crack fait descendre le Canada dans le fascisme”

  1. La bêtise crasse est devenue culture, l’évasion fiscale est ministrable, le mensonge est vérité…
    « quelque chose se prépare… », sûrement. Mais ce à quoi on assiste, illustré dans ce billet, c’est à la lente décadence de l’empire, comme les autres avant lui.

    • Absolument, le problème n’est pas de savoir si l’empire va se casser la gueule.. c’est évident qu’il le fera, la question n’est jamais « si », mais « quand » et le plus tôt sera le mieux… Non, le plus gros problème est toujours la question du APRÉS… On fait quoi ?… on remet les remplaçants en place et on repart pour un tour comme d’habitude ?? Il suffit de regarder ce qu’il se passe maintenant: l’empire a compris que le coup d’arrête a été mis, que font les oligarques ? Ils manœuvrent leurs pitres politicards pour créer une fusion « impérialiste » et amener à bord l’Iran, et la Chine, toutes deux devenus des puissances incontournables… Plus dur pour la Russie. La France est envoyée au casse-pipe avec les saoudiens et israël, jugés encombrants à terme. Il s’agit d’une tentative (sera t’elle réussie c’est une autre histoire) de remodelage de l’empire dont les maîtres de la finance se disent: mieux faut faire un compromis que de disparaître… Reculer pour mieux sauter ?… L’Iran en croquera t’il ?… Avec Mahmoud sûr que non avec Rohani, possible, ou l’Iran joue t’elle tactique pour alléger les sanctions ?… L’empire s’est résolu a un Iran nucléaire et brasse du vent avec ses larbins sionistes…

      Une chose est certaine si nous voulons nous en sortir: Il faut sortir de l’étatisme et donc de la société à pouvoir coercitif, il faut revenir à la société à pouvoir non-coercitif, c’est à dire à la société SANS ÉTAT… C’est la seule solution viable pour l’humanité !!

      • Le après on fait quoi a déjà commencé. Partout des gens créent des formes nouvelles d’agir collectivement. Cela reste assez imperceptible parce que ce sont de petits mouvements qui ne prétendent pas prendre le pouvoir, mais bien le redistribuer au sein d’un monde a-polaire. L’opinion publique « en général » continue d’attendre un SAUVEUR, qui prendra les responsabilités à sa place. Un leader,un dirigeant, y’a qu’à voir comment elle se met à genou pour que les patrons deviennent des gentils patrons au sein d’un état providence qui leur donne des emplois (faut vraiment se faire chier dans la vie pour pleurer après un emploi), et plein de pouvoir d’achat pour pouvoir acheter la merde survalorisée de leur production assassine.
        Mais à côté de cela, partout sur la planète apparaissent de petites entités créatives qui aiment les partages et les actes gratuits, et le prouvent au quotidien. Mais comme ce monde là se passe de fausses richesses, est rebelle à toutes les formes de domination et d’exploitation, c’est clair qu’il ne fait pas sens sur une scène politique, et qu’on ne le trouve pas en première page des revues people. Ce n’est pas le but.
        Maintenant il est de plus en plus clair que l’oligarchie est plus prête à « suicider » le monde qu’à renoncer à son pouvoir et qu’elle en a malheureusement les moyens. Je sors d’une petite ballade chez les fous totaux, les « scientifiques » qui fabriquent le soldat cyborg des décennies à venir dans les centres de recherches US… A voir la situation actuelle, l’oligarchie qui dépense des fortunes, du temps, de l’énergie à poursuivre les chimères de la destruction et du contrôle total devient hystérique quand on touche à son pognon pour distribuer quelques bons alimentaires au peuple qu’elle a jeté dans la misère. C’est cela que je trouve inquiétant,une oligarchie qui atteint un niveau de délire paranoïde et de psychopathie tels qu’elle consacre toutes les ressources qu’elle accapare à inventer des armes de destruction massive et de contrôle total des populations,quand bien même il lui faudrait éliminer l’humanité pour la remplacer par des cyborgs.
        Ce pauvre petit Hitler , son nazisme ressemble à des balbutiements de nouveau né à côté des inventions du fascisme contemporain. (je ne parle pas des pignoufs d’Aube Dorée mais de ceux qui les manipulent comme l’a été la racaille SA).
        L’issue n’est vraiment pas évidente… en ce sens que leur projet est condamné d’avance, à voir si nous arriverons à nous protéger de leurs pulsions destructrices. Au cas où, pas mal de dégâts à réparer…
        Je ne sais pas à quoi ils carburent les dingues de l’Olympe mais manifestement ça défonce !

        • Nous sommes bien d’accord… relayons toujours plus et offrons collectivement le plus possible de solutions, elles sont multiples dans leur réalisation pratique, mais à notre sens toutes solutions doit voir comme dénominateur commun le refus systématique de maintenir un système de société pyramidale, nous devons impérativement à notre sens sortir de ce schéma qui ne peut être que mortifère et corrompu à terme. Après comment les communautés s’organisent et se fédèrent entre elles etc, reste dans le domaine de l’empirique essentiellement avec un retour au bon vieil adage du « c’est en forgeant qu’on devient forgeron », c’est en mettant la main à la pâte politique qu’on devient un véritable citoyen d’une communauté.

        • …faut vraiment se faire chier dans la vie pour pleurer après un emploi…
          Ca va sinon ?

        • Bonjour Anne,
          On a une traduc’ de l’espagnol au français à faire, 2333 mots
          Titre: « Lo público y la autogestión: Defensa y avance »
          Notre traducteur espagnol est occupé ailleurs… Je peux le faire mais çà me prendra plus de temps…
          Intéressée ??
          Pas de lézard si c’est pas possible. Merci de nous dire.

  2. Pour le ça va sinon.. oui ça va, même si c’est nettement plus difficile de travailler plutôt qu’être employée, c’est aussi bien plus intéressant et gratifiant, merci.

    Emploi est un mot de novlangue qui pourrait se traduire par « fonction dans le système ». Des générations se sont battues pour que leurs descendants ne soient pas des fonctions dans un système dirigés par d’autres mais des personnes avec un métier, maîtresses de leur destin, co-auteures d’un scénario de souveraineté populaire.
    Des gens se battent encore aujourd’hui pour pratiquer des métiers, alors que tout est fait pour que cette alternative disparaisse. Et en général, ils travaillent bien d’avantage que ceux qui ont des emplois. Pour moi, aujourd’hui le vrai combat est là, faire exister des métiers qui recréent une alternative à l’économie de Marché Unique des Corporations.
    Je vois bien aussi toute l’hypocrisie de ceux qui ont un emploi, mais en veulent au monde entier, et évidement en particulier aux « inactifs » parce que leur emploi les emmerdent, qu’ils se sentent opprimés, exploités, oppressés… que leur vie n’a pas de sens. J’ai pu voir aussi toute l’hypocrisie de ceux qui perdent leur vie à chercher des emplois qui n’existent pas, qui préféreraient faire autre chose, poser des actes gratuits qui contribuent à créer un monde plus doux. Mais le chantage est là, le système a montré son vrai visage quand le bénévolat a été interdit aux chômeurs sauf dans les étroites limites qui profitent au système.
    Un monde s’est écroulé d’associations créatives qui généraient du bien-être. Des gens qui se donnaient plus qu’à temps plein pour un revenu de loin inférieur au salaire minimum. Maison de quartiers, ateliers créatifs, animations pour les jeunes,… Le contraire de l’austérité, à petit prix, sans grands moyens, avec beaucoup de chaleur humaine et de générosité. Je viens encore d’en faire l’expérience, les associations on leur a donné le choix, ou vous appliquez les programmes qu’on vous impose, sinon fini les bénévoles (ou assimilés), et les subsides pour ceux qui en avaient. Ainsi une association qui il y a quelques années luttait pour que les gens puissent continuer à vivre dans leurs logements alternatifs, à présent est au premier rang de ceux qui les incitent à détruire leur logement (contre une prime de 5OOO €) pour se normaliser. Leur rôle est à présent d’assurer le suivi pour que ces marginaux payent leur loyer, leur charges, et remplissent leurs autres obligations sociales, C’est la condition pour qu’elle puisse engager des « chômeurs mis au travail », avec subsides à l’appui. Mais ce n’est plus le même monde. Collabos est le mot qui me vient,parce que ce que nous vivons est une guerre, une sorte de phagocytose du monde par quelques Corporations, pourquoi l’acceptation de l’emploi pour tous est une des conditions de la mise en place d’une nouvelle forme d’esclavage.

    • Emploi et fonction dans le système.
      Lorsque l’entreprise que j’avais créée et dans laquelle j’occupais toutes les fonctions grandit et, de ce fait, ne me permettait plus de tout faire moi-même, j’ai dû réaménager les tâches et me tourner vers quelqu’un d’autre. J’avais besoin d’aide.
      Il en va de même pour quiconque dans la même situation.
      Mais, au contraire de ce que j’écris, cette demande d’aide se métamorphose en « offre d’emploi » faisant en sorte que de demandeur d’aide, l’on devienne donneur d’opportunité. Un renversement de situation plaçant de facto les gens en situation d’infériorité face à soi.
      Comme quoi rien n’est innocent dans le système.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.