Résistance politique: La solution au problème colonial n’est pas dans l’extrémisme communautaire…

Cet article que nous avons traduit ci-dessous se situe à une extrême du problème colonial en Amérique du Nord en général et au Canada en particulier. Si les arguments présentés sont tout à fait valides, la conclusion quant à l’issue nous paraît être à la fois démesurée et surtout irréaliste. En effet, il apparaît au travers de l’histoire et des recherches effectuées à cet effet, que la solution au problème colonial ne soit pas seulement dans le camp des pays et peuples colonisés sous une forme de révolte ou une autre, mais également et peut-être essentiellement dans le camp des colons. Pour effectivement débarrasser le monde du colonialisme et de son fondement radicalement raciste et hégémonique, il est de la plus haute importance que les peuples occidentaux embrassent le concept de l’éradication de l’idéologie dominante en les gagnant définitivement à la cause indigène et donc anti-coloniale. Ce n’est donc pas en clâmant: « Les blancs dehors comme ils sont venus c’est à dire sans rien… » que cela fera gagner le momentum nécessaire au mouvement anti-colonial global. Une fois de plus nous y voyons les limites tracées immanquablement par toute forme d’extrêmisme idéologique. Cette conclusion en est une. De fait, la solution est de gagner une majorité de colons à la cause anti-coloniale en insistant sur la nécessité à la fois de la reconnaissance des torts coloniaux et de la restitution des terres et ressources autochtones tout en suivant une « voie du milieu », celle déjà proposée et acceptée en 1613 par les premiers colons hollandais puis anglais, du traité Wampum à deux rangées. Ceci représente la solution la plus réaliste et viable pour tous au delà de tout extrêmisme néfaste. Cette idée a été parfaitement exprimée par la professeur de science politique Mohawk Taiaiake Alfred du l’université de Victoria en Colombie Britannique, lorsqu’il étudia le problème de la restitution à des fins de réconciliation véritable. Une autre de ses études sur la solution coloniale ici.

Les solutions viables à nos problèmes sociétaires se trouvent à la fois hors de la « boîte », mais également de manière réfléchie, non épidermique et hors de tout extrêmisme néfaste.

— Résistance 71 —

 

Dissoudre le Canada

 

Mohawk Nation News

 

15 Novembre 2013

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2013/11/15/dissolving-canada/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Nous, peuples indigènes, pouvons forcer à la dissolution de la corporation, de l’entreprise Canada. Nous pouvons demander le paiement total pour solde de tout compte de notre toujours croissant Indian Trust Fund évalué à 500 000 milliards de dollars. Les entreprises corporations n’existent que pour fournir des profits toujours plus accrus à leurs actionnaires. Leurs actions les révèlent pour ce qu’ils sonts en tant que voyous entrepreneuriaux tels les Harper, Ford, Duffy et le reste de cette clique qui ne sont dans ce jeu que pour l’argent,  notre argent et encore et toujours notre argent !

Notre agenda est de décoloniser les colons. La corporation doit se dissoudre quand elle ne peut plus nous payer sa dette. Alors, ils doivent rendre ces actionnaires de la corporation de Canada qui détient  tous nos fonds. Si non, l’entreprise est en banqueroute pour protéger ses actionnaires, alors les actionnaires seront mis en accusation pour vol et le génocide de notre peuple.

L’entreprise corporation du Canada a été enregistrée comme telle à Washington D.C le 1er Juiller 1867 sous le numéro de registre #0000230098 CANADA DC SIC: 8880. Les actionnaires de l’entreprise sont les 13 familles économiques royalistes. A une époque elles furent les monarchies européennes bannies qui ré-émergèrent comme banquiers internationaux.

L’entreprise artificielle du Canada sera dissoute. D’après l’article 1 de la convention de Montevideo de 1932, le Canada n’est pas un pays. Le Canada n’a pas:

  • De population permanente (la population n’a pas ses racines ici)
  • De territoire défini (qui n’a jamais été abandonné par nous)
  • De gouvernement (le canada est officiellement une entreprise commerciale coloniale)
  • De relations internationales valides avec d’autres états

http://www.taiwandocuments.org/montevideo01.htm

Les actionnaires sont légalement responsables. Ou ils rendent leurs parts ou ils déclarent la banqueroute. Alors l’entreprise corporation “Canada” est dissoute.

Nous aimerions avoir tout avis ou conseil de personnes compétentes en la matière pour nous aider sur ces problèmes légaux.

Les envahisseurs sont venus avec rien et ils repartiront avec ce qu’ils avaient en arrivant ici: rien !

Billy Preston connait la musique: “Nothin’ from nothin’ leaves nothin’/You gotta have somethin’”.
 Billy Preston. “Nothin’ from Nothin’!”

 

Publicités

Une Réponse to “Résistance politique: La solution au problème colonial n’est pas dans l’extrémisme communautaire…”

  1. Oui, ça demande réflexion. Et effectivement je suis tout à fait d’accord avec votre analyse en préambule (mais ça ne doit pas vous étonner car je suis en phase avec vous). Bon en même temps, on peut comprendre la rage des colonisés canadiens, mais effectivement, seule l’adhésion des colonisateurs à l’abandon de leur fausse souveraineté est la voie de la réconciliation. Il ne doit y avoir de haine ni d’un côté ni de l’autre. J’ai passé 6 semaines en Nouvelle Écosse, à Halifax, en 1978, il y avait le « Discovery Train » et je l’ai visité. Croyez-moi, sans savoir pourquoi je n’étais nulle part à l’aise. Pourtant quel pays superbe, Peggy’cove… J’avais 18 ans à l’époque et je n’ai jamais oublié ce voyage… Allez merci de nous éveiller R71 et A+

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.