Censure au pays du goulag levant (ex-USA): Pacifistes et lanceurs d’alerte ciblés depuis bien longtemps…

La guerre des Etats-Unis aux pacifistes inclut le fait de censurer les voix des femmes autochtones

Menacés par les pacifistes, les Etats-Unis les espionnent et les emprisonnent

 

Brenda Norrell (Censored News)

 

11 Novembre 2013

 

url de l’article original:

http://www.bsnorrell.blogspot.com/2013/11/us-threatened-by-peace-makers-spies-on.html

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Si on lit la loi de la liberté de l’information (Freedom of Information Act ou FOI) et les documents sur les lanceurs d’alerte, il devient très clair que le gouvernement des Etats-Unis considère les véritables pacifistes comme la plus grande menace.

Les groupes pacifistes sont les plus ciblés et les plus espionnés de tous les groupes activistes aux Etats-Unis, ceux-là même qui travaillent pour la paix et contre la guerre. Les Etats-Unis espionnent ceux qui exposent ses crimes et les crimes de son armée et ceux qui en profitent grassement comme ses entreprises transnationales. Les Etats-Unis jettent aussi en prison ceux qui disent la vérité et les lanceurs d’alerte. Les médias de masse en pays indien censurent également les diseurs de vérité.

Dine’ Louise Benally de Big Mountain (NdT: territoire Navajo) fut censurée par l’organe de presse Indian Coutry Today lorsqu’elle compara la guerre en Irak avec l’exil forcé des Dine’ de leur territoire vers Fort Sumner (voir l’article ci-dessous)

La chanteuse Buffy Sainte Marie (NdT: Canadienne de descendance native Cree) fut une de ceux qui furent forcés de sortir de l’industrie de la musique américaine aux Etats-Unis à cause du président Lyndon Johnson, essentiellement à cause de sa chanson “Universal Soldier” et de sa position anti-guerre du Vietnam.

Cet artice de Buffy Sainte Marie fut censuré par Indian Country Today pendant 7 ans. Quand il fut finalement publié en 2006, l’information sur l’extraction minière d’uranium à Pine Ridge (NdT: réserve Sioux dans le Dakota du Sud) fut censurée par le journal.

Dans l’entretien à l’université de Dine’, Buffy Sainte Marie décrivit comment le président Johnson écrivit des lettres de remerciements à en-tête de la Maison Blanche aux stations de radios pour ne pas avoir diffusé ses chansons. Des cargaisons entières de ses disques disparurent.

http://bsnorrell.tripod.com/id99.html

Aujourd’hui, les drones des Etats-Unis, les assassinats informatisés et ciblés, les enlèvements et la torture sont parmi les sujets les plus censurés. Le président Obama a dépassé le régime Bush dans les poursuites judiciaires des lanceurs d’alerte et dans les assassinats par drones. Ces assassinats par drones ont massacrés un grand nombre de femmes et d’enfants. Un adolescent américain du Colorado, Abdulrahmane al-Awaki fut ciblé et assassiné par les Etats-Unis au moyen d’un drone, alors qu’il se tenait avec des amis dans un café au Yémen et ce sans autre forme de procès.

Les commentaires suivants de Louise Banally au sujet d’un article que j’écrivis avant d’être licensié du journal en 2006, furent censurés par Indian Country Today. Lorsqu’il fut mit sous pression de publier un correctif à l’article et de publier les commentaires de Louise Benally, le journal refusa.

Après mon licenciement, j’ai posté l’article:

http://bsnorrell.tripod.com/id78.html

Les Navajos de Big Mountain résistant la relocalisation forcée de leur peuple, voient le camp de prisonniers du XIXème siècle de Bosque Redondo et la guerre en Irak comme la contitunation de fait de la terreur sponsorisée par le gouvernement américain.

par Brenda Norrell

Louise Benally de Big Mountain se rappelait de son arrière grand-père et d’autres Navajos qui furent déportés de leur terre tant aimée par l’armée américaine, à pied, durant des centaines de kilomètres tout en étant les témoins de meurtres, de viols et de famine provoquée envers leurs familles et amis.

“Je pense que ces pauvres enfants en ont tellement vu, mais ils avaient encore la volonté de continuer et de vivre leurs vies. Si ce n’était pas pour cela, nous ne serions pas là aujourd’hui. Cela me remplit de tristesse et je peut transférer cette situation à ce qu’il se passe en Irak.”

Je me demande ce que ressentent les américains autochtones qui se trouvent dans la zone de combat, tuant des innocents.”

En regardant les photos des visages des enfants Navajos et Apaches prises dans le camp de Bosque Redondo, Benally a dit: “Je pense que les enfants sur cette photo ont l’air préoccupés et peut-être confus. Cela me fait penser à ce que doivent endurer les enfants en Irak maintenant.”

L’armée américaine d’abord massacre votre peuple, détruit votre façon de vivre tout en volant votre culture, puis elle vous force à apprendre le mal, à mentir et à tricher,” a dit Benally.

=  =  =

Superbe chanson de Buffy Sainte Marie “Universal Soldier”, qui fut banni de toutes antennes aux Etats-Unis durant la guerre du Vietnam:

http://www.youtube.com/watch?v=VGWsGyNsw00

Publicités

3 Réponses to “Censure au pays du goulag levant (ex-USA): Pacifistes et lanceurs d’alerte ciblés depuis bien longtemps…”

  1. Ce n’est pas seulement le cas aux USA, mais également sous des formes tout à fait proches des méthodes américaines en Europe et en France. Vous êtes black listés par la comunnauté bien pensante qui est aussi à l’oeuvre et peu à peu, on ne vous emploie plus ou on ne vous invite plus sur les plateaux télé, si vous y passez.régulièrement.

    Le néo libéralisme ou ultra libéralisme s’installe ainsi dans toute son outrance, avec ses thuriféraires quotidiens.

  2. Xiao Zheng He Ouallonsnous ? Says:

    Merci aux auteurs de mettre le lien pour « Universal Soldiers » en français !

    • A notre connaissance elle n’existe pas en français. Les sous-titres français sont mauvais.

      Voici la traduction des paroles de la chanson :

      Universal Soldier

      Buffy Sainte Marie (1964)

      He’s 5 foot 2 and he’s 6 feet 4
      He fights with missiles and with spears
      He’s all of 31 and he’s only 17.
      He’s been a soldier for a thousand years

      Il fait 5 pieds 2 et il fait 6 pieds 4
      Il combat avec des missiles et avec des lances
      Il a tout de 31 et il a seulement 17
      Il est un soldat depuis mille ans

      He’s a catholic, a Hindu, an atheist, a Jain
      A Buddhist, and a Baptist and Jew.
      And he knows he shouldn’t kill
      And he knows he always will kill
      You’ll for me my friend and me for you

      Il est catholique, hindou, athéiste et Jain
      Bouddhiste et baptiste et juif.
      Et il sait qu’il ne devrait pas tuer
      Et il sait qu’il tuera toujours
      Tu le feras pour moi mon ami et je le ferai pour toi

      And He’s fighting for Canada.
      He’s fighting for France.
      He’s fighting for the USA.
      And he’s fighting for the Russians.
      And he’s fighting for Japan
      And he thinks we’ll put an end to war this way.

      Et il se bat pour le Canada
      Il se bat pour la France
      Il se bat pour les USA.
      Et il se bat pour les Russes
      Et il se bat pour le Japon
      Et il pense que nous mettrons un terme à la guerre de cette façon.

      And He’s fighting for democracy,
      He’s fighting for the reds
      He says it’s for the peace of all.
      He’s the one, who must decide,
      who’s to live and who’s to die.
      And he never sees the writing on the wall.

      Et il se bat pour la démocratie,
      Et il se bat pour les rouges
      Il dit que c’est pour la paix de tout le monde
      Il est celui qui doit décider
      Qui va vivre et qui va mourir.
      Et il ne voit jamais ce qui est écrit sur le mur.

      But without him,
      how would Hitler have condemned him at Dachau?
      Without him Caesar would have stood alone
      He’s the one who gives his body
      as a weapon of the war.
      And without him all this killing can’t go on

      Mais sans lui,
      Comment Hitler l’aurait condamné à Dachau ?
      Sans lui César aurait été seul
      Il est celui qui donne son corps
      Comme arme pour la guerre.
      Et sans lui toute cette tuerie ne peut pas continuer.

      He’s the universal soldier
      And he really is the blame
      His orders comes from
      far away no more.

      Il est le soldat universel
      Et il est vraiment le blâme
      Ses ordres ne viennent plus de loin.

      They come from him.
      And you and me.
      And brothers can’t you see.
      This is not the way we put an end to war

      Ils viennent de lui
      Et de vous et de moi
      Et mes frères ne voyez-vous pas
      Ce n’est pas comme çà que nous arrêtons la guerre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.