Assassinat d’Arafat: Polonium et Israël, du rififi à Ramallah

Quel type de meurtrier laisse derrière lui volontairement ses empreintes digitales ?

 

Gilad Atzmon

 

10 Novembre 2013

 

url de l’article original:

http://www.gilad.co.uk/writings/what-kind-of-murderer-deliberately-leaves-fingerprints-behin.html

 

~ Traduit e l’anglais par Résistance 71 ~

 

Pas beaucoup de gens doutent qu’Israël fut derrière la mort d’Arafat, spécifiquement maintenant qu’il est devenu clair de manière immanente que du Polonium 210 radioactif fut responsable des symptômes mortels menant à la mort du leader palestinien. Il a été établi que juste quelques pays peuvent produire du Polonium, sans même parler de le délivrer dans le QG d’Arafat alors sous siège à Ramallah. Le comité palestinien enquêtant sur la mort d’Arafat en 2004 a confirmé aujourd’hui qu’Israël est actuellement le “seul suspect” dans ce cas d’assassinat.

Et pourtant, une question me turlupine. Que pensaient les leaders israéliens lorsqu’ils décidèrent d’empoisonner le leader palestinien avec une substance radioactive qui laisserait des traces légistes dans les restes d’Arafat pendant les millénaires à venir ? Quel type d’assassin laisse conciemment ses empreintes derrière lui ? Après tout, la décision de tuer Arafat et de cette façon fut prise par les décideurs suprêmes en haut de l’état d’Israël. Ils ont dû examiner cette idée avec attention, les conséquences et les moyens employés. Plus j’y regarde de près et plus je me dis que les Israéliens qui ont pris cette décision d’empoisonner Arafat avec du polonium radioactif, en étaient arrivés à la conclusion que les Goyim devaenit être stupides et ils avaient une bonne raison d’en arriver à cette conclusion.

Bizarrement, plus tôt cette semaine, lorsqu’il est devenu clair que la dépouille d’Arafat était saturée d’une substance radioactive, pas un seul leader occidental n’a éprouvé le besoin de dénonder Israël ou d’appeler pour une enquête approfondie sur l’industrie nucléaire israélienne. Comme si cela ne suffisait pas, les portes-parole d’Israël ont ridiculisé les récentes découvertes scientifiques, qualifiant les rapports des médias de “soap opera”. Il est évident qu’ils sont convaincus qu’Israël ne sera pas poursuivi pour assassinat et ils ont apparemment raison.

Plus tôt ce week-end, nous avons appris qu’au lieu d’Israël, c’est en fait le projet nucléaire de l’Iran qui est devant une escalade de pression de la part de la communauté internationale. Et voilà, alors qu’il devient de plus en plus clair qu’Israël a été impliqué à irradier le leader palestinien, les leaders du monde occidental s’agenouillent sans honte devant le lobby juif et la pression exercée plus avant par l’Arabie Saoudite contre l’Iran. Je suppose que les Israéliens ont une bonne raison de penser que les soi-disants Goyim sont vraiment idiots. Mais une telle lecture de ces évènements se voudrait être une négation complète de l’histoire juive, une chaîne sans fin d’holocaustes. Si l’histoire juive nous enseigne quoi que ce soit, ce n’est juste qu’une question de temps pour que les Goyim disent: “Trop c’est trop”.

Les Israéliens et leurs lobbies dévoués, une fois de plus, interprêtent mal la tolérance des Gentils comme n’étant que pure stupidité. Mais je conseillerai à mes anciens frères de faire attention, le temps imparti pour leurs sinistres et horribles jeux touche à sa fin.

4 Réponses vers “Assassinat d’Arafat: Polonium et Israël, du rififi à Ramallah”

  1. Tout de même, c’est incroyable cette impunité quasi « éternelle » à l’adresse des dirigeants israëliens ? Ils ont tous les droits, peuvent commettre les pires horreurs, et… rien ! Jamais. Perso, je ne confonds jamais les juifs et les dirigeants Israëliens. Bien qu’athée je respecte ceux qui croient en un Dieu. J’aimerais tant que ce soit toujours réciproque. Sans doute ceci explique cela ! Plus on avance, et plus ça devient opaque par endroit. Merci et A+

    • Tout cela ne va plus durer longtemps, en tous points…

      • Oui;c’est évident;le merdier « humano-terrestre »s’enfonce dans sa propre fange;ça ne peut plus durer.

        • Le problème majeur est le suivant:
          -L’oligarchie a une solution toute prête au chaos qu’elle génère: le Nouvel Ordre Mondial
          Qu’avons-nous, nous les peuples, à proposer contre ?
          Réflexion et décisions s’imposent. Cela doit être fait en union et pas dans la division dans laquelle l’oligarchie maintient les peuples…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.