Résistance politique: Comment le traité originel de Wampum Deux Rangées rassemble autochtones et colons sur le problème de la fracturation hydraulique…

Un très bon exemple du comment des peuples aux cultures différentes peuvent vivre côte à côte fraternellement: Le système du traité Wampum à Deux Rangées. Un tel système peut s’appliquer avec variante partout. Ceci correspond en fait à l’avenir multiculturel d’une humanité réconciliée et unifiée…

— Résistance 71 —

 

Le traité wampum deux rangées unifie l’opposition à la fracturation hydraulique dans l’état de New York

 

Emily Bishop

 

6 Novembre 2013

 

url de l’article original:

http://tworowtimes.com/news/regional/two-row-wampum-unites-nys-opposition-to-fracking/

 

~ Traduit de langlais par Résistance 71 ~

 

 

Dès 2007, la nation iroquoise Onondaga commença à vraiment comprendre les répercussions qu’aurait le fracturage hydraulique pour l’exploitation du gaz de schiste et prévint ses alliés à propos des risques de cette industrie.

En 2009, l’Haudenosaunee (Confédération des 6 nations iroquoises) a publié une déclaration qui appelait l’état de New York à bannir les autorisations de gros volume d’opération de fracturation hydraulique et encourageait ses alliés à honorer leurs engagements quant à la protection des ressources communes.

Depuis lors, l’association New Yorkers Against Fracking (Les citoyens de l’état de New York contre la fracturation hydraulique) fut formée et elle consiste aujourd’hui en 250 organisations populaires. Le mouvement anti-fracturation est constitué d’un vaste réseau de citoyens très concernés qui travaillent avec les communautés locales afin de faire banir la fracturation dans leurs municipalités, impliquent le public dans le processus de réglementation environnemental et met la pression sur les élus afin qu’ils gardent l’état de New York sûr de toute pollution industrielle.

Le samedi 26 octobre 2013, les représentants Haudenosaunee, des membres de la communauté et des étudiants de l’université de Syracuse, SUNY Environmental Science and Forestry et SUNY Cortland, se sont réunis pour un panel de discussions au sujet de la perspective indigène concernant la fracturation hydraulique et le mouvement pour la bannir de l’état de New York. L’audience fut encouragée par le panel de non seulement apprendre plus au sujet de la vision du monde autochtone mais aussi de s’impliquer dans leurs propres communautés afin de faire bannir la fracturation hydraulique.

Le mercredi 30 octobre, plus de 300 personnes se rendirent à Albany, la ville capitale de l’état de New York pour une manifestation et donner des commentaires au départrement de l’environnement de l’état de New York dans la seule audition pour les nouvelles règlementations sur les sites d’exploitation de gaz naturel.

Il y eut deux réunions d’information publiques, une à Syracuse le 16 octobre et une autre qui précéda l’audition du 30 octobre. Durant ces réunions les militants anti-fracturation remplirent les salles alors que seulement quelques représentants de l’industrie étaient présents.

A l’audition d’Albany, Tamra Cook, membre de la nation Mohawk parla de la prophécie de la 7ème génération, citant celle-ci pour dire que “Les Onkwehonwe (les habitants de l’île de la grande tortue ou Amérique du nord) verraient le jour où les oiseaux tomberont du ciel, les poissons mourront dans les rivières et l’Homme grandirait honteux de la façon dont il a traité sa mère nourricière la Terre.”

La foule demeura calme et attentive, cherchant parfois de l’air au fur et à mesure du discours, surtout lorsqu’elle déclara: “après avoir vécu pendant 7 générations en contact étroit avec les Européens, les Onkwehonwe se soulèvraient pour demander leurs droits et que la guidance et la probité sur la Terre soient de nouveau respectées et restaurées.”

Depuis la percée du mouvement autochtone Idle No More et l’extension de la campagne pour le renouvellement du traité Wampum à Deux Rangées, l’extraction minière, particulièrement celle des sables bitumeux et sa technique inhérente de fracturation hydraulique ont été des problèmes dominants auxquels se sont particulièrement intéressés les avocats d’un meilleur environnement au travers de ce qui est maintenant connu sous les noms d’Etats-Unis d’Amérique et de Canada. (NdT: Rappelons tout de même ici que le Mexique fait partie de l’Amérique du Nord et de l’île de la grande tortue et que les mouvements environnementalistes et souverainistes autochtones mexicains sont très actifs: Yaquis, Mayas, du nord au sud du Mexique, incluant bien sûr les mouvements autochtones zapatiste du Chiapas et d’Oaxaca…)

Les deux gouvernements de ces pays ont échoué dans leur adresse et consultation avec les peuples autochtones au sujet de l’extraction des ressources naturelles à travers tout le territoire Haudenosaunee et les autres territoires indigènes de l’île de la tortue.

L’échec de ces gouvernements à traiter les nations Haudenosaunee comme des nations souveraines est une violation de la déclaration et de la charte des droits des peuples indigènes de l’ONU et des traités variés que les gouvernements canadiens et américains sont tenus de respecter.

L’association “Les Voisins de la Nation Onondaga” a travaillé solidairement avec la nation Onondaga depuis plus de 10 ans pour soutenir ses initiatives et éduquer les gens du centre de l’état de New York.

La campagne de renouvellement du traité Wampum à Deux Rangées est une extension de ce travail, conclut une campagne d’une année pour éduquer les citoyens du Nord-Est au sujet du traité et des accords du Wampum à Deux Rangées ainsi que l’action légale pour le territoire engagée par la nation Onondaga, que la cour suprême des Etats-Unis a récemment refusé de considérer.

La campagne de renouvellement du traité Wampum à Deux Rangées appelle les citoyens de l’état de New York à devenir de bons alliés en apprenant l’histoire réelle et juste des relations entre les colons et les peuples Haudenosaunee et à se référer et à accepter les termes du traité Wampum à deux rangées, qui enseigne à vivre côte à côte sans interférences entre Onkwehonwe et colons dans la paix, le respect mutuel et l’amitié jusqu’à la fin des temps. Le Wampum Deux Rangées est interprété comme un moyen de bâtir l’unité tout en assurant que la terre ne sera pas endommagée par des infâmies comme la fracturation hydraulique.

En territoire Onondaga, l’alliance entre la nation Onondaga et les citoyens de l’état de New York s’est développée par une longue histoire de fraternité. Historiquement, des suffragettes comme Matilda Joslyn Gage et Susan B. Anthony bâtirent une amitié avec les femmes Haudenosaunee qui informèrent le mouvement des droits de la Femme.

Ces récentes années, la nation Onondaga a travaillé sans relâche avec les résidents de la partie sud de Syracuse afin de remplacer leurs plans de renouvellement des stations d’épuration au moyen d’une infrastructure plus verte et plus en accord avec l’environnement.

Comme résultat du travail acharné de l’association “Neighbors of the Onondags Nation” / “Voisins de la Nation Onondaga”, de la campagne de renouvellement du traité Wampum Deux Rangées et d’Idle No More, les non-autochtones deviennent de plus en plus éduqués sur la façon de voir les choses des Onkwehonwe. Des alliés agissent à l’appel à la reconnaissance de notre responsabilité collective de prendre soin de la terre nourricière en territoire Haudenosaunee et au-delà.

Joanne Cipolla-Dennis, une résidente de Dryden, une ville qui est maintenant attaquée en justice par Norse Energy pour avoir banni la fracturation hydraulique, a réaffirmé que bannir la fracturation et travailler avec nos communautés est essentiel, mais que surtout “la perspective autochtone qui veut que prendre soin de la terre que nous utilisons n’est en fait qu’un emprunt que nous faisons aux générations futures est une inspiration qui maintient notre cohésion dans la lutte.

=  =  =

Emily Bishop est de Syracuse, état de NY et travaille comme organisatrice régionale pour l’association New Yorkers contre la Fracturation. Elle est aussi un membre du comité directeur de la campagne de renouvellement du traité Wampum à Deux Rangées. N’hésitez pas à la contacter (en anglais !) à: Emily@nyagainstfracking.org

Une Réponse to “Résistance politique: Comment le traité originel de Wampum Deux Rangées rassemble autochtones et colons sur le problème de la fracturation hydraulique…”

  1. Ici une conférence du professeur Taiaiake Alftred sur la colonisation et la décolonisation, faite en décembre 2013 à l’université de Melbourne. Si toute son intervention est bien sûr à voir, entre 1h07’40 et 1h14’33, il présente physiquement le Wampum deux rangées et explique sa signification..
    A voir:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.