OGM et Nouvel Ordre Mondial: La saga mortifère continue et s’amplifie…

Ajoutons ici ceci: C’est le but des OGM… Contaminer les cultures naturelles et saines de façon à ce que plus rien ne puisse échapper aux apprentis sorciers de la mort lente transgénique. N’oublions jamais la chose suivante: Après les horreurs génocidaires eugénistes poussées à l’extrême par l’Allemagne nazie, l’eugénisme ne pouvait plus parader sous son vocable habituel.. Il a été remplacé dès les années 1950 par la « génétique ». La génétique,  l’ingénierie génétique n’est que cela: le remplaçant de l’eugénisme… Son but ? La mort programmée des masses populaires vues par l’oligarchie des 0,0001% comme un inutile fardeau à éliminer.

Comme en sport: « Eugénisme sort après un gros effort pour son équipe du Oligarques FC, remplacé par la prometteuse Génétique en qui l’avenir semble promis… »

— Résistance 71 —

 

Des OGM sont-ils en train d’infecter les cultures des 6 nations iroquoises ?

 

Two Row Times

 

30 Octobre 2013

 

url de l’article original:

http://tworowtimes.com/news/local/are-genetically-modified-organisms-infecting-six-nations-crops/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Tandis que Sagoyehsatha s’occupait de ses champs de maïs cette année, il nota quelque chose de presque grotesque. Son maïs blanc devenait difforme.

Les épis difformes ont été décrits comme étant “une horreur” et “du maïs zombie” par les gens qui l’ont vus. “De mon champ de maïs, surtout celui qui descend de la colline, j’ai dû avoir au moins une douzaine d’épis qui avaient plusieurs têtes”, a dit Sagoyehsatha.

“Certaines tiges avaient 2 ou 3 épis en sortant. Au lieu de les couper, j’ai laissé faire la nature pour voir ce qui allait se passer. Quand ils ont mûri et que nous les avons ouvert, nous avons pu constater l’évidence, ils étaient bien déformés.”

Ces anormalités ne se trouvaient pas seulement sur les épis, “le maïs développait de petits épis à son faîte. Aussi tout en bas du pied, là où il sort de terre, un petit nœud commençait à se former et un épis se formait là en bas.”

Depuis plus de 30 ans, Sagoyehsatha a fait pousser le maïs traditionnel à polinisation ouverte Tuscarora dans les mêmes champs. Ceci est le maïs blanc traditionnel iroquois utilisé pour faire la soupe de maïs et la bouillie. Il est typiquement de 28cm de long avec un épis rouge. Les grains sont blancs, doux et ne rétrécissent pas lorsqu’ils sont séchés. Il trie patiemment ses meilleurs grains pour ses semences et pour regarnir sa banque de semences.

Une année, Etinoha Oneha, appelée aussi maman maïs, se produisit dans sa culture. Ceci est une variation naturelle de racourcissement de l’épis du maïs Tuscarora et celui-ci est sauvegardé pour être utilisé dans les cérémonies traditionnelles. Sagoyehsatha a dit: “Nous avions l’habitude de faire des cérémonies pour cela. C’était pour des enfants qui avaient perdus leurs parents à un jeune âge. Lorsque j’ai réalisé que nous n’avions plus de ce maïs pour la cérémonie, alors j’ai commencé à planter celui-là.”

Les épis plus courts se terminent de manière plus arrondie avec un grain au centre et cinq grains qui l’entourent.

Sagoyehsatha dit: “On a l’habitude de dire que si vous plantez un champ de longs épis vous aurez un Etinoha Oneha. Ainsi, lorsque j’en ai eu un, je l’ai gardé et j’ai commencé à faire pousser Etinoha Oneha de cela et j’ai continué ainsi et maintenant c’est tout ce que je plante.” Il n’a planté de ce maïs exclusivement ces 12 dernières années. L’Etinoha Oneha est le maïs qui a été déformé cette année.

Vers la même époque où il a noté les déformations du maïs, Sagoyehsatha avait regardé le documentaire “Le monde selon Monsanto” à la télévision. Ce documentaire montrait les problèmes de maïs des fermiers mexicains alors que des cultures OGM se polinisaient avec des cultures naturelles et contaminaient les champs traditionnels. Les problèmes de difforrmités des épis décrits étaient les mêmes que ce qu’il voyait sur sa propre culture cette année.

“Basé sur les dires des fermiers mexicains, il s’agit exactement du même problème. Je n’ai jamais eu cela auparavant.”

Un tribunal mexicain a rendu une décision la semaine dernière, suspendant la plantation de maïs génétiquement modifié dans le pays citant “le risque imminent de détérioration de l’environnement”. Ceci se passe la même semaine où une communauté hawaiienne de Kaua’i a passé une loi qui demande aux fermiers de déclarer s’ils utilisent des pesticides et/ou des organismes génétiquement modifiés. Le canton a aussi décidé d’instaurer une zone tampon de 150m minimum entre les champs épandus aux pesticides et les zones d’habitation, écoles, hôpitaux, ainsi que des champs naturels qui pourraient être polinisés par les cultures OGM. Il a dit: “Je pense qu’il est possilble que le vent amène le pollen des cultures transgéniques sur mon maïs blanc ou que le pollen soit sur les ailes des oiseaux visitant mes champs.”

Une autre lumière rouge d’alerte s’est allumée après que le chat noir de la famille ait commencé à être mystérieusement malade au cours de l’été. Il ne mangerait plus et perdait ses poils. La famille a passé des semaines à soigner le pauvre chat devenu presque chauve pour le ramener en bonne santé.

Le voisin de Sagoyehsatha a loué des terrains la saison dernière à un fermier qui planta du soja à côté de ses champs de maïs. Il a dit: “Quand j’ai été voir à la fin de l’été début de l’automne, alors que le soja est toujours vert, il n’y avait pas une seule mauvaise herbe dans le champ.” Sa famille est maintenant préoccupée du fait que le fermier ait utilisé des cultures transgéniques et les pesticides à l’avenant et que ceci pourrait bien être l’explication du pourquoi son maïs a subi des transformation et le chat est tombé malade.

Pas tout le monde dans la communauté pense qe les cultures OGM sont un problème. Barry Hill, un Iroquois des 6 nations et de la 6 Nations Farmers Association dit que “les cultures OGM apportent beaucoup. Si nous devons nourrir plus de gens sur une surface cultivable qui diminue, nous devons trouver une solution pour augmenter le rendement.” Hill dit que se précipiter et blâmer les cultures OGM n’est pas la solution. Hill dit que les fermiers locaux prennent toutes les précautions nécessaires pour s’assurer qu’il y a toujours suffisamment d’espace entre les champs pour éviter une contamination par polinisation. Hills se demande si les déformités observées ne sont pas le fait d’une transformation naturelle de la ligne de la variété. Il dit que “sporadiquement chez une plante, elle va s’exprimer de la racine de là où elle est venue.”

Actuellement, il n’y a pas de règlementation au sein de la confédération des 6 nations en regard des pesticides ou de l’utilisation de telle ou telle variété, souche de semence. Hill dit que “aussi loin que l’Association des fermiers des 6 nations est concernée, tous nos fermiers sont à jour des licences qu’ils doivent avoir et de l’entraînement  pour pouvoir manipuler leurs produits chimiques et suivent les règlementations provinciales.”

D’après le Centre for Food Safety (Centre pour la sécurité alimentaire), plus de 60 pays dans le monde bannissent ou font étiqueter les aliments ou les cultures OGM, à l’exclusion des Etats-Unis et du Canada.

8 Réponses vers “OGM et Nouvel Ordre Mondial: La saga mortifère continue et s’amplifie…”

  1. Ben voyons, c’était couru d’avance !
    Y sont au point les Zuniens sur ce coup là…
    La seule solution ; c’est dire NON !

  2. Bravo pour cet article et pour l’engagement citoyen 😉

    • Merci Polina,

      Article intéressant sur le matriarcat, qui ne peut en aucun cas être exemplifié par les « amazones » et autre « Catherine de Russie ».
      Le matriarcat, ou plus précisément la matrilinéarité est une société qui a fonctionnée et fonctionne(rait) toujours si on lui e laissait la chance…
      Pour résumer, le matriarcat = société à pouvoir non-coercitif donc non-étatique et le patriarcat = société à pouvoir coercitif, donc étatique.
      Cf l’anthropologie politique de Pierre Clastres.
      Les sociétés sont naturellement matriarcales, le patriarcat est le fondement oligarchique.
      😉
      Les Iroquois par exemple, sujet de cet article sur les OGM, représentent un excellent exemple de société traditionnelle matrilinéaire…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.