Résistance politique: Exemple de la corruption judiciaire à l’encontre des autochtones… Affaire état de New York contre la nation Onondaga (1997)

1997 L’État de New York attaque les Haudenosaunee (Iroquois)

 

Mohawk Nation News

 

16 Octobre 2013

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2013/10/16/3300/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le 18 Mai 1997, des membres Haudenosaunee de nos communautés convergèrent vers le territoire de la nation Onondaga près de Thruway 81 dans l’état de New York. La plupart étaient des femmes avec des enfants en bas âges et des bébés ainsi que quelques uns de nos hommes. Ceci devait être une joyeuse célébration avec une cérémonie de brûlage de tabac, une fête, des danses et des chants. A 3 heures de l’après-midi, 200 troupes paramilitaires de l’état de New York encerclèrent, attaquèrent et nous tabassèrent de manière vicieuse, nous blessant, nous emprisonnant et nous incapacitant. Beaucoup coururent avec les bébés dans les bras se refugier dans les bosquets avoisinants.

Les années qui suivirent, l’affaire passa devant les tribunaux. Toutes les tentatives d’obtenir que l’affaire reçoive un non-lieu et de dire que les flics avaient le droit d’être là ont été déboutées. Le juge George Lowe étudia toutes les évidences, faits et preuves et rapporta que si cela arrivait devant une cour de justice, nous gagnerions. Il n’y avait absolument aucune justification pour cette attaque et tout fut filmé (voir la vidéo ci-dessous)

Eventuellement, l’état de New York décida d’arrêter tout procès en donnant aux 100 plaignants et leurs avocats la somme de 3 millions de dollars. La condition de cet arrangement hors tribunal était que le conseil corrompu et traître d’Onondaga Inc. qui avait requis l’attaque, la police de l’état de NY et les politiciens soient immunisés de toute mise en accusation. Nous ne pouvions pas en discuter. Certains signèrent car certaines personnes sont très pauvres et avaient besoin de l’argent. Cela devait être unanime.

Le 15 Octobre 2013, ceux qui refusèrent de signer ont été convoqué à rencontrer la juge Thérèse Wiley Dancks du tribunal américain du district nord de l’état de New York et nos avocats dans la ville de Syracuse. Les 12 plaignants ne s’attendaient pas à être pris séparément dans des pièces et intimidés par leurs propres avocats et la juge afin qu’ils signent l’accord ou alors… Ils furent menacés de rester silencieux.

Le 16 Octobre, le lendemain, les derniers plaignants furent rappeler. Juge Lowe fit une présentation disant: “Je suis neutre”, puis nous expliqua les graves conséquences si nous ne signions pas: des années de procédure et de comparutions, ceci et cela, des jurés racistes et que si nous gagnions vers 2020, on nous donnerai sûrement le dollar symbolique de dommage et intérêt. L’argent fut mentionné encore et encore et encore.

Plusieurs plaignants ont dit: “Je ne suis pas venu ici pour qu’on me parle comme à un enfant.” Ils se retirèrent de l’accord. Un autre a dit: “La souveraineté est notre but, pas l’argent.” La majorité fut d’accord. Ils quittèrent le tribunal et s’en retournèrent chez eux. Il nous fut rappelé par cet évènement qu’une fois de plus il n’est pas possible de se tenir devant l’ennemi et d’espérer que justice soit faite !

A suivre… Voir la vidéo de l’attaque: NYS attack Haudenosaunee http://www.youtube.com/watch?v=SEbvX9hfBGY

4 Réponses to “Résistance politique: Exemple de la corruption judiciaire à l’encontre des autochtones… Affaire état de New York contre la nation Onondaga (1997)”

  1. il y aura malheureusement toujours des traitres dans ces groupes et dans tout collectif d’ailleurs : regardons ce qui se passe depuis qu’ils sont parvenus au pouvoir les verts : une bonne moitié opté pour la gauche libérale, ce qui explique le discrédit des verts en Alemagne et leurs faibles scores électoraux et idem du côté du parti communiste dont une partie se rallie à la gauche libérale : Que ne ferait on pas pour conserver le pouvoir chérement acquis :
    les élécteurs vont apprécier

    • parce que tout cela est programmé de longue date… Aujourd’hui bien plus qu’avant se déplacer pour voter c’est tresser la propre corde pour être pendu.
      Voter c’est abdiquer, voter c’est entériner le système. Les foies jaunes rendront compte aux peuples…

  2. Oui mais maintenant avec le matraquage simpliste auquel la société est soumise par les médias, ils se réfugient d’abord au front national et quand ils sortent de l’abstention, ce n’est pas pour faire quelque chose d’intelligent mais voter pour celui qui a bénéficié du plus fort battage médiatique.

    • Tout cela est appelé à changer… Nous n’en sommes qu’au début d’une prise de conscience qui annonce des prises de décisions massives… Il est fort probable que dans 2 ans d’ici, nous ne pourrons pas croire les changements qui se seront produits… ou nous serons tout enfermés au goulag… C’est aussi très possible…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.