Résistance politique: Comprendre l’idéologie du génocide pour mieux rejeter le colonialisme qui vérole la planète…

Très complémentaire de notre traduction de l’Introduction du livre de Kevin Annett « A découvert: génocide au Canada passé et présent »

Il est vital pour un changement de paradigme que nous comprenions les tenants et aboutissements du colonialisme d’hier et d’aujourd’hui et d7en rejeter l’idéologie, il en va de notre survie tout simplement.

— Résistance 71 —

 

Pas finale !

 

Mohawk Nation News

 

19 Septembre 2013

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2013/09/19/not-final/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ce programme de sysématiquement nous assassiner fut mis en application lorsque les envahisseurs venus d’Europe mirent les pieds sur nos côtes. Plus de 100 millions d’entre nous (NdT: depuis 1492 en Amérique du sud, centrale, du nord et dans les Caraïbes) ont été massacrés. Cela continue jusqu’à aujourd’hui. En 1920, Duncan Campbell Scott (NdT: Haut commissaire aux affaires indiennes) mit en place la “solution finale” du “problème indien” sous forme de politique: “Je veux me débarasser du problème indien… Notre objectif est de continuer jusqu’à ce qu’il n’y ait plus un seul Indien au Canada qui n’ait pas été absorbé dans le corps politique et qu’il n’y ait plus de question indienne.” La Canada nazi tente toujours d’exécuter systématiquement son plan de notre extermination totale, de nous, de nos communautés et de nos identités. La raison en est de pouvoir faire le braquage total de l’hémisphère occidental à leur profit. Nous avons toujours résisté à ces sales prédateurs !

Des milliers ont été tués par des escadrons de la mort et dans des pogroms de masse. Nous sommes sur leur chemin. Les “leaders” de l’entreprise guerrière connue sous les noms de Canada et Etats-Unis ont planifié depuis longtemps de tuer les autochtones d’une manière ou d’une autre. Un jour ces conseils de bandes / tribus entrepreneuriaux et leurs “injuns” vendus, corrompus qui aident à entretenir le génocide, seront amenés devant leur peuple. Ces traîtres répondront devant nous de leur traîtrise.

Les banquiers ont créé l’entreprise Canada et la grille de contrôle indigène par le conseil de bande afin de mettre en pratique la théorie du génocide. Le meurtre est le but final. La violence l’effet à long-terme. Des comptes d’apothicaires sont faits sur chaque aspect de notre existence et archivés dans les archives nationales et le bureau des affairs indiennes. Voler notre terre, mettre nos enfants dans des camps de la mort “pensionnats”, nous faire vivre dans des conditions du tiers monde, le coût de la résistance autochtone et l’utilisation de la force, tout est calculé. On ment aux masses.

Le leader de l’Allemagne nazie Adolf Hitler a copié le programme de Scott pour sa “solution finale de la question juive”. Le génocide dans l’hémisphère occidental continue. Le meurtre de masse et l’incarcération de notre peuple se pratiquent toujours dans de nouvelles prisons privées. Les accords et les traités pour vivre pacifiquement avec nous en accord avec la Grande Loi de la Paix et la ceinture Wampum à deux rangées, sont violés en permanence. Tous les colons sont des occupants illégaux de l’Ile de la Grande Tortue.

Nous continuons à demander à ces entreprises étrangères de nous montrer la preuve qu’elles possèdent en droit quoi que ce soit. Nous sommes les titulaires naturels de tout ce qui est au dessus et en dessous de la surface de notre Terre-Mère. Quelques personnes frustrées pensent que la seule place qui reste est la lune.

Sivert Hoyem sing: Sivert Hoyem: “Moon Landing”. ”For now I’ve had enough from you/I’m done and so are you/Go see what you can do/While the universe is expanding/The silence is commanding ..”

 

Dean Neu, Richard Therrien. Accounting for Genocide: Canada’s Bureaucratic Assault on Aboriginal People. Halifax: Fernwood Publishing, 2003. vi + 194 pp. $19.95 (paper), ISBN 978-1-55266-103-1.“Accounting for Genocide”

“Final Solution of the Indian Problem”.

3 Réponses vers “Résistance politique: Comprendre l’idéologie du génocide pour mieux rejeter le colonialisme qui vérole la planète…”

  1. Pour ce qui concerne l’Amérique latine, qui s’est libéré de l’emprise des USA, sauf en ce qui concerne certains pays comme le Mexique et la Colombie.

    En Colombie, après le départ d’Urribe, les choses demeurent inchangées : les paysans chassées de leurs terres par les para militaires ont bien obtenu des décisions de justice, mais se heurtent à ceux qui se les ont appropriées ( 4 millions d’ha), à savoir autant les mafias que les paramilitaires et ils sont assassinées en masse dès qu’ils en reprennent possession.

    En outre pour les autres pays, tant qu’il n’y aura pas une réforme agraire d’envergure sur la possession des terres, qui n’a même pas eu lieu au Vénézuela, si ce n’est sur une infime parties des terres, il n’y aura pas d’avancée majeure, car ces propriétaires de latifundias sont les meilleurs alliés des USA et maintiennnet ainsi dans une sujétion permanente les peuples.

    Iles ne disposent même pas de titres de propriété mais seulement des acquisisitons illicites liéees aux dictatures et tant que l’opinion publique ne comprendra pas que la lutte des paysans sur ces terres est le probléme de tout un peuple, on n’avancera pas, mêmes si on note qu’ils ne bradent plus leurs ressources minières aux multinationales et examinent les conditions d’exploitation de ces mêmes ressources.

    Nous sommes d’ailleurs soumis de plus en plus au m^me impérialisme par les grands groupes :refus de payer des impôts, dumping salarial en utilisant les esclaves du tiers monde et de plus en plus en offrant des salaires de plus en plus bas.

    • Oui… et il faut bien comprendre une chose: la Colombie est pour l’Amérique en Amérique du sud ce qu’Israël au moyen-Orient. De plus le réseau de la came est contrôlé (comme en Afghanistan et au Laos auparavant..) par la CIA et la Maison Blanche.
      De fait, le trafic de cocaïne est une chasse gardée de la maison blanche depuis au moins l’ère Reagan, consolidée par Bush Sr…

  2. Ce sont les USA qui fournissent des armes aux cartels mexicains. Les révélations ont été faites, il y a quelques mois.

    Comment en serait il autrement, puisque nous avons des états mafieux !

    Les armes chimiques sont interdites et pourtant l’Allemagne et l’Angleterre fournissait encore en 2012 à la Syrie des produits pour en fabriquer !

    Sans une réforme d’envergure concernant la réforme agraire pour des pays comme le Brésil, l’Argentine et d’autres, ils seront toujpours les maitres du jeu, même si les expériences des communes populaires se développent dans certains pays, mais elles n’atteindront leur objectif que par leur multiplication.

    Il n’y a pourtant plus rien à attendre des Etats et le seul moyen c’est de se défaire par tous les moyens de production autres de cette dépendance à des oligarchies, qui n’ont en vue que le pouvoir, dès qu’ils y parviennent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.