Guerre en Syrie: La voix de Rockefeller… s’exprime par son caniche…

Une faction des banksters s’exprime. Cela tendrait à confirmer qu’il y a bel et bien lutte intestine au sommet de la pyramide. Une faction des banquiers veut la guerre, l’autre temporise, celle-ci essaie de plus d’amadouer Poutine et la Russie…

Qui l’emportera ? Nous, les peuples avons une incidence sur les évènements, les récentes levées de bouclier populaires en sont la preuve… C’est pas le moment de mollir !

— Résistance 71 —

 

“Poutine a fait le bon choix en Syrie” (Kissinger)

 

Al Manar

 

18 Septembre 2013

 

url de l’article original:

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=131404&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

 

L’ancien chef de la diplomatie américaine Henry Kissinger a affirmé que la position du président russe Vladimir Poutine de la crise syrienne découle de ses craintes quant à la montée de l’islam radical, considérant que le conflit dans ce pays dépasse la position sur le maintien ou le départ du Président Assad et concerne notamment le conflit sectaire entre sunnites et chiites.

S’exprimant lors d’une interview avec la chaine de télévision américaine CNN, Kissinger a salué l’initiative russe sur les armes chimiques qui est survenue au moment idéal.

« Poutine considère que l’islam radical est le danger majeur pour son pays, et il ne désire pas voir les Etats-Unis définir seuls la tournure des évènements au Moyen Orient », a dit Kissinger.

Et de poursuivre : « Poutine craint que le conflit syrien ne provoque une montée de l’extrémisme dans la région. Il ne s’agit pas de protéger une personne déterminée », en allusion au président syrien Bachar el-Assad.

Pour ce responsable américain, les Etats-Unis ne tireront profit ni du départ ni du maintien du Président Assad. « Il est erroné de dire que le seul problème en Syrie est dû au président Assad », a-t-il martelé.

L’ancien chef de la diplomatie US a  enfin partagé la position de Poutine selon laquelle l’éloignement d’Assad du pouvoir d’une façon imminente provoquera le chaos  en Syrie.

12 Réponses vers “Guerre en Syrie: La voix de Rockefeller… s’exprime par son caniche…”

  1. il doit se faire vieux – pas un saint ce Kissinger – mais pour une fois il faudrait l’écouter – reste à connaitre sa position il y a deux ans

  2. J’ai regardé la photo – pas beau le coco homme à femmes – on devrait lui dire : souviens toi que tu es poussière et que tu retourneras en possière

  3. comme par hasard il est juif et allemand de naissance ………

  4. « N’oubliez pas, les États-Unis, ont les meilleures armes, nous avons des choses qu’aucune autre nation n’a, et nous introduirons ces armes au monde quand le moment sera venu « .
    Je me doute bien qu’ils n’en sont pas restés au nucléaire et au phosphore blanc depuis 50 ans.
    En fait d’armes de destruction massive, ce qu’ils possèdent doit être gratiné. On dit d’ailleurs que c’est ainsi qu’ils ont pulvérisé le WTC. Sans doute avec un petit modèle.
    Mais il y a aussi ces bombes à neutrons, je crois, qui tuent les hommes en respectant les batiments.
    Bref, on aura le choix.

  5. N’oublions pas que les Talibans sont les poulains de Brezinski, le mentor d’Obama qui se vante de les avoir sponsorisé pour emmerder les Russes en Afghanistan, ce qui provoquera une explosion du terrorisme islamiste.
    Il y aune video où on voit le vieux débile auteur du « Grand échiquier » (la planète) se vanter de ce beau coup ! Peut-être que Kissinger ne trouve pas cela si malin. Question de stratégie, parce que pour les objectifs,ils sont eux tous deux larbins au service des Rockefeller non ?

    Ce serait intéressant d’en savoir un peu plus sur les rivalités et luttes d’influence au « sommet ». Je doute que cette bande de mégalo aux égos sur-développés s’entendent toujours à merveille. Et là, ils ont de quoi s’énerver.

    Une jolie photo de Obama entre Gates et Panetta qui viennent de le tancer parce qu’il ne les a pas écouté : « Il fallait attaquer sans consulter le congrès » disent-il et Barack tire la tronche !

    http://www.aporrea.org/tiburon/n236540.html

    Les requins se mangeraient-ils entre eux ?
    Encore mon mauvais esprit ?: d’une manière ou d’une autre, et bientôt – le temps d’inventer un nouveau prétexte plus plausible – de toute manière l’intervention aura lieu, une guerre avec l’Iran pour horizon.
    Prétexte : Poutine a posé (enfin !) la question qui m’interpellait : Pourquoi aucune sanction n’a été envisagée contre les terroristes, malgré tout ce qui indiquait qu’ils étaient probablement les coupables de l’usage d’armes chimiques… cela en dit assez long

  6. L’assassinat d’Obama ne serait-il pas àl’ordre du jour?
    Un autre Pearl Harbour?
    Moi, j’attends quelque chose, en tous cas.
    Par ailleurs, je me suis replongé dans l’écoute de John Lear: c’est assez fascinant, ce qu’il raconte. C’est un grand pilote d’avion, et fils du célèbre constructeur. Je vous préviens, c’est long: comptez 5 heures. Mais vous en redemanderez:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.