Attaque chimique en Syrie: La baudruche yankee se dégonfle… « Pas de preuve irréfutable » (Maison Blanche)

Que va faire le larbin Obama ? Attaquer quand même ? Dr Folamour style, à califourchon sur le premier missile en hurlant:

« Goldman Saaaaaaaaaaaaaaachs !… »

— Résistance 71 —

 

La preuve irréfutable de l’utilisation d’armes chimiques par la Syrie fait défaut (Etats-Unis)

 

Press TV

 

9 Septembre 2013

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2013/09/08/322809/us-we-lack-evidence-for-syria-claims/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’administration du gouvernement Obama a admis qu’elle manque de “la preuve irréfutable au-delà de tout soupçon” pour étayer son accusation que le gouvernement syrien a utilisé des armes chimiques le mois dernier.

La Maison Blanche a accusé le président Bachar Al-Assad et son gouvernement d’avoir utilisé des armes chimiques près de la capitale Damas le 21 août.

Dans un entretien avec CBS News “Face the Nation” ce dimanche, le président syrien a rejeté les allégations qu’il était derrière l’attaque chimique mortelle du mois d’août.

Washington n’a pas fourni de preuve conclusive de son accusation alors qe le ministre des affaires étrangères russe Sergueï Lavrov décrivait l’information donnée à la Russie comme n’étant que “des descriptifs ne contenant aucun faits dûment avérés pouvant servir de preuve.”

Et maintenant, le conseiller d’Obama, le directeur du personnel de la Maison blanche Denis McDonough, a dit que les affirmations de Washington sont fondées “sur le test du bon sens” et pas sur une “preuve irréfutable”.

“Ceci n’est pas un tribunal. Les services de renseignement ne fonctionnent pas de cette façon,” a dit McDonough dimanche. “Le test du bon sens commun dit que le président Assad est responsable de cela. Il doit être tenu pour responsable.”

Dans le même temps, des membres clé du gouvernement Obama éprouvent de grandes difficultés pour obtenir le soutien pour les plans de guerre de la Maison blanche contre la Syrie à la fois à l’étranger qu’au sein de l’opinion publique américaine et au congrès.

Le ministre des AE d’Obama, John Kerry, est maintenant en Europe pour courtiser les alliés de Washington dans une dernière poussée pour pouvoir attaquer la Syrie.

Kerry a parlementé avec les ministres des affaires étrangères de la ligue arabe à Paris et doit aller à Londres ensuite avant de retourner à Washington lundi pour continuer à vendre le plan “de frappes limitées” à la maison devant un congrès de plus en plus sceptique ainsi que le public américain.

Les efforts de pression de la Maison Blanche arrivent alors que des sondages récents ont montré une opposition croissante aux plans de guerre du gouvernement parmi le public.

Un récent sondage de l’agence Gallup a montré que le soutien du public américain pour une intervention militaire en Syrie est parmi les plus bas jamais enregistré pour une intervention militaire ces vingt dernières années.

Un autre sondage récent du Washington Post et d’ABC News a aussi montré que près de 60% des Américains sont contre des frappes de missiles contre la Syrie.

Samedi, des activistes anti-guerre américains se sont rassemblés à Times Square, New York et devant la Maison Blanche à Washington DC pour manifester leur opposition à une autre guerre au Moyen-Orient.

8 Réponses vers “Attaque chimique en Syrie: La baudruche yankee se dégonfle… « Pas de preuve irréfutable » (Maison Blanche)”

  1. Bande annonce du film « Dr Folamour », Stanley Kubrick, 1964

    On y vient…

  2. véritéoblige Says:

    Voilà ce que je viens de lire sur:http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/syrie-bachar-al-assad-n-aurait-pas-approuve-l-attaque-chimique_1279703.html

    Il aurait donné une interview à la chaîne CBS

    Al-Assad n’aurait pas approuvé l’attaque chimique

    Selon des écoutes de l’armée allemande révélées dimanche par le journal Bild, Bachar al-Assad n’aurait vraisemblablement pas approuvé personnellement l’attaque du 21 août.De hauts gradés de l’armée syrienne « réclament régulièrement depuis environ quatre mois des attaques chimiques au palais présidentiel à Damas (mais) ces demandes ont été toujours refusées, et l’attaque du 21 août n’a vraisemblablement pas été approuvée personnellement par Bachar al-Assad », rapporte le Bild, s’appuyant sur des écoutes effectuées
    par un navire allemand près des côtes syriennes.

    Qu’est-ce que cela veut encore dire?

  3. Rien de tel qu’un évènement bien sanglant, bien spectaculaire pour rallier à soi son peuple sur le chemin de la guerre..

    « Fausse bannière » nouvelle vidéo de […] en ligne!

    Nouveau blog en ligne:

    http://3poings2crochets.kazeo.com/

    Bonne écoute! Bon visionnage!

  4. Bravo les […], elles sont frappantes vos chansons… !!! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.