Escroquerie du réchauffement climatique anthropique: Climato-scepticisme au comité sénatorial américain…

Nous avons déjà traduit quelques articles du Dr. Roy Spencer, Ph.D en météorologie de l’université de Madison, Wisconsin et senior scientifique pour les études météorologiques de la NASA avec son collègue le Dr. John Christy. Tous deux reçurent la médaille de la contribution scientifique de la NASA. Les travaux du Dr. Spencer ont été soutenus par la NASA et la NOAA. Il a publié un livre “Climate Confusion” à propos du dogme du “réchauffement climatique anthropique”.

Il est une des voix la plus équilibrée sur la controverse climatique et ses travaux/articles méritent d’être lus pour avoir une vision plus claire de l’affaire, qui n’est rien d’autre qu’une affaire politique et non pas scientifique, comme nous l’avons expliqué depuis longtemps sur ce blog en miroir de la littérature scientifique réfutant le dogme religieux du réchauffement climatique anthropique, mué par un coup de baguette magique en “changement climatique” rendant sous-jacente la notion “anthropique” de manière fort opportune pour pouvir  continuer à enfumer les masses.

 

~ Résistance 71 ~

 

 

Audition du comité sénatorial (USA) sur l’Environnement et les Travaux Publics: “Le changement climatique: cela s’est produit avant”

 

Roy W. Spencer, Ph. D.

 

19 Juillet 2013

 

url de l’article original:

http://www.drroyspencer.com/2013/07/senate-epw-hearing-climate-change-its-happened-before/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Ok, hier l’audition sénatoriale était titrée: “Changement climatique: Cela se passe maintenant”. Je préfère de loin mon titre…

[…]

D’après les remarques faites par les démocrates du comité sur l’Environnment et les Travaux Publics (EPW), vous pouvez apparemment constater le changement climatique vous-même simplement en regardant dans votre jardin, ou en constatant comment les pêcheurs doivent aller de plus en plus loin en mer pour trouver du poisson et même (là il faut vraiment m’aider pour la logique de cet argument) le fait que fumer cause le cancer.

Je viens juste de soumettre mon témoignage écrit mis à jour  au comité (Spencer_EPW_Written_Testimony_7_18_2013_updated) Ceci inclut ce graphique (cf l’article original en anglais, à voir il est édifiant et démontre bien la non-exceptionalité de la période plus chaude dans laquelle nous vivons !)

Ce graphique montre que, oui, nous sommes actuellement dans une période chaude, mais pas plus chaude que la période chaude médiévale (PCM) ou la période chaude romaine (PCR). Comment pouvons-nous savoir que la chaleur d’aujourd’hui est causée par l’humain, alors qu’elle ne l’était manifestement pas dans les deux plus grandes périodes chaudes précédentes Hmmm ?

Si vous voulez me confronter (battre ?) avec une crosse de hockey, dois-je vous rappeler qu’il y a plus de littérature scientifique soutenant la PCM et la PCR qu’il n’y en a jamais eu soutenant cette révision de l’histoire qu’est la théorie de la crosse de hockey ?

Le “consensus” n’est-il valide que lorsqu’il soutient votre côté de l’argument ?

Que dites-vous ? La crosse de hockey est maintenant le nouveau consensus ? Ainsi un consensus scientifique peut-être faux après tout ? Hmmmm.

Audition Post Mortem
 La star annoncé du show était Heidi Cullen, alias “je discrédite tous les météorologues qui ne suivent pas la ligne du parti du réchauffement climatique Heidi”, qui fit un boulot admirable dans sa présentation d’une litanie de semi-vérités comme les ouragans sont plus nombreux (sauf dans les sept dernières années…), les grosses tornades ont diminué (mais elle n’a pas pu vraiment le dire en ces termes), la superficie des feux sauvages de forêts a augmenté (mais le nombre de foyers a diminué, ce qui en fait est parfaitmement consistant avec la politique du gouverneent du “laisser brûler”..), les sécheresses et les inondations ont augmenté (sauf que les graphiques de la NOAA nous disent qu’il n’y a pas eu de changement depuis plus de cent ans…) etc…

Roger Pielke Jr. fut dévastateur dans son témoignage. Voici une personne qui dit soutenir largement la ligne du parti du GIEC, allant même jusqu’à dire que le CO2 a un effet “profond” sur le système climatique et pourtant il réfute ceux qui essaieraient d’utiliser des faits météo sévères comme preuve d’un changement climatique. La preuve n’est simplement pas là. […]

Pendant mon testimony (dans la Flash video, à 3:04 pour ma présentation orale et 3:23 pour les questions) J’ai décidé de ne pas utiliser mon habituelle lecture d’un document préparé. Vous ne pouvez pas couvrir beaucoup d’info en juste 5 minutes et il y a un certain nombre de choses que j’aurai voulu dire, mais il n’y a simplement pas assez de temps… C’est comme cela que se déroule les auditions de comité.

La plupart des sénateurs allaient et venaient de la pièce pour se rendre à un vote interne, il n’y avait que 2 à 4 sénateurs présents à tout moment de l’audition.

Merci à tous ceux qui ont postés et envoyés des courriels de soutien. Dûment appréciés. Étre flagellé en public par le sénateur Boxer (ma dernière audition) ou le sénateur Whitehouse (cette fois-ci), n’est certes pas une de mes activités favorites. Mais j’avais prévenu les membres de l’équipe que cette fois je ne me laisserai pas pousser sans pousser en retour. Je pense que nous avons bien fait dans un contexte d’audition où le nombre de témoins en notre défaveur était important.

 

Une Réponse vers “Escroquerie du réchauffement climatique anthropique: Climato-scepticisme au comité sénatorial américain…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.