Nouvel Ordre Mondial et nourriture: Monsanto change de stratégie en Europe…

Nous ne pouvons que recommander l’excellent livre de William Engdahl « OGM: Les semences de la destruction » qui est une solide étude sur le sujet des OGM et ce qu’il souligne dans cet entretien et ce que nous disons depuis longtemps également: la motivation essentielle des oligarques est le monopole. Nous vivons depuis disons l’ère Reagan/Thatcher, une ère du capitalisme monopoliste renforcé au moyen des fadaises pseudo-scientifiques de tout poil, notamment celles du dogme du (néo)libéralisme économique, qui ne sont que des outils de contrôle monopolistes.

C’est du reste dans un environnement monopoliste qu’est rendu possible la pire des dictatures. Si nous ne faisons rien, nous y allons tout droit. C’est le but de l’oligarchie, ce à quoi ils rêvent depuis des lustres. Leur problème ? Nous, les peuples, qui s’ils sont éveillés les réduiront en piece. Ils le savent, ils nous ont (r)endormi… Mais ils savent que le réveil s’opère. C’est maintenant un peu une course contre la montre entre eux et nous.

Nous vivons une époque dangereuse sans qu’une portion d’entre-nous ne se rende compte de quoi que ce soit… Fascinant !…

— Résistance 71 —

 

Monsanto maintient les cultivateurs dans une nouvelle forme de servage

 

Entretien de RT avec F. William Engdhal, géopoliticien et auteur de l’ouvrage: “OGM: Semences de destruction”, édition française 2008

 

23 Juillet 2013

 

url de l’article original:

http://rt.com/op-edge/monsanto-eu-gmo-engdahl-491/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Monsanto ne va plus rechercher un accord pour que la culture de ses nouvelles inventions biotech soient acceptée en Europe, mais va se concentrer sur l’importation de ses cultures OGM déjà existantes. L’écrivain et analyste politique William Engdhal nous dit que cette approche est purement tactique.

La plus grosse entreprise mondiale de semence a subi une suite de revers, notemment en Inde et au Philippines. A la fin de la semaine dernière, Monsanto a dit que dû à une large opposition le concernant, il abandonnait sa tentative de voir plus de cultures OGM sur le marché européen et ce malgré l’utilisation de manigances pour essayer de sécuriser le soutien politique nécessaire pour le succès de l’opération.

RT:  Est-ce que cette décision est une victoire pour le mouvement anti-OGM en Europe ?

WE: En un mot: Non. Si vous lisez entre les lignes de ce qu’a dit le managing director de Monsanto-Europe, Jose Manuel Madero à l’agence Reuters, il a dit qu’ils retiraient leur requête de nouvelles autorisations d’OGM qui avait été placée auprès de la commission européenne ici en Europe, mais qu’en même temps ils allaient augmenter leurs pressions pour augmenter les importations de produits OGM des Etats-Unis et d’autres pays vers l’Europe. Donc ceci est une manœuvre tactique et en aucun cas une défaite stratégique ou un revers définitif pour Monsanto de quelque manière que ce soit…

RT: Quels sont les risques environnementaux et humains ?

WE: Et bien, la maïs Mon810 est essentiellement planté en Espagne en ce moment et les multinationales de l’agro-business ont dominé l’agriculture espagnole depuis 25 ans, elles ont donc réussi à avoir un sérieux pied-à-terre dans ce pays. Dans la plupart des autres pays, il y a un très gros mouvement de résistance populaire à quelque culture OGM que ce soit, ils n’ont donc pas été capables de le faire. En France, il y a des scientifiques indépendants dans des universités, qui ont sortis des études sur le Mon810 montrant des effets collatéraux directs qui ne furent pas rapportés par Monsanto. Cela a pour effet que la vindicte populaire contre les OGM est telle en France, en Allemagne et d’autres pays, que Monsanto a été incapable de pousser plus avant ses produits. Ainsi, ils se replient sur une porte arrière de faire proliférer leurs OGM en Europe au travers d’une augmentation de leurs importations, parce que là, ils tiennent un vide juridique dans le système légal européen concernant les lois sur l’étiquetage des OGM. La nourriture pour animaux contenant des produits à base de maïs ou de soja génétiquement modifiés de Monsanto ou autres entreprises similaires, n’est pas obligée d’être étiquetée comme contenant des produits OGM…

RT:  Monsanto a aussi dit que cela ne signifiait pas que la firme allait retirer sa demande de renouvellement d’autorisation pour son maïs Mon810 génétiquement modifié. Qu’est-ce que cela nous apprend sur les intentions réelles de Monsanto ?

WE: Et bien c’est une manœuvre tactique et pragmatique de la part de Monsanto. Après que Monsanto ait eu une réunion à huis-clos avec le président de la fondation Rockefeller en 1999, l’entreprise annonça qu’elle n’allait pas commercialiser sa technologie de semence dite “terminatrice”, qui implique que les graines commettent un “suicide” après une récolte afin de s’assurer que les fermiers devraient revenir chaque année chez Monsanto pour racheter des graines. Sept ans plus tard, Monsanto racheta l’entreprise qui avait la patente de ces semences, avec le gouvernement américain, sur la technologie des graines terminator ou GROTS. A ce moment là, l’opposition avait été neutralisée. Ils avaient pensé avoir gagné une grande victoire. Toutes les ONG anti-OGM s’étaient soit endormies au volant ou regardaient ailleurs et il n’y eut pas un mot de protestation. Donc, je pense qu’ils essaient de faire quelque chose de similaire ici. En premier lieu, prenons le refrain habituel de Monsanto et des autres entreprises OGM. Leur credo: “Les cultures OGM sont la solution contre la faim dans le monde.”

Le fait est qu’il n’y a absolument aucune indication que les cultures GM augmentent les récoltes. Des études à long terme montrent qu’après une ou peut-être deux légères augmentations des récoltes, si cela se produit en tout cas, la récolte par hectare commence ensuite à chuter. Le second refrain usuel est que “les cultures OGM font utiliser moins de pesticides et d’herbicides”. Et fait, cela occasionne une résistance des mauvaises herbes sur trois ou quatre années de cultures où les cultivateurs ont utilisés le Roundup de Monsanto, ce qui veut dire que de super mauvaises herbes résistantes se développent et demandent plus et non pas moins de produits chimiques. Ainsi on perd des deux côtés. Tout ceci n’est qu’une vaste fraude de marketing. Ceci est fait pour piéger les fermiers dans des contrats à long-terme pour leurs semences. Une fois établi, les fermiers ne peuvent plus cultiver d’autres cultures normales sur une période d’au moins sept ans une fois qu’ils ont planté des cultures OGM et utilisé le roundup. Leurs sols sont devenus hautement toxiques. Ainsi, le fermier devient un “esclave” dans cette nouvele formule de servage, comme je l’explique dans mon livre.

RT:  Le maïs MON-810 est la seule culture OGM couramment commercialisée et cultivée en Europe. Néanmoins, la France, l’Allemagne et la Pologne ont imposé une interdiction nationale pour ce maïs. Pourquoi n’y a t’il que quelques gouvernements se tenant aux côtés de la poussée populaire contre la nourriture OGM ?

WE: Je ne pense pas que cela fasse baisser les coûts de la nourriture. Je ne pense pas que la motivation de l’appât du gain soit le nerf de la guerre en ce qui concerne les OGM. C’est en fait l’idée de monopole. Le modèle est développé par la Fondation Rockefeller. Connaître l’histoire est intéressant: Dans les années 1970, ils décidèrent d’essayer, même en remontant jusquà la seconde guerre mondiale, avec Nelson Rockefeller et Norman Borlaug, qui était alors un scientifique à l’université Rockefeller, de développer pour l’agro-business un modèle similaire à celui qu’ils avaient développé pour le pétrole. Nomément, un cartel de contrôle par la mondialisation, un quasi-monopole du marché de la nourriture et ceci représente l’histoire de l’agro-alimentaire ces trente dernières années. J’étais récemment à Moscou. Les supermarchés russes débordent de nourriture importée, alors même que la Russie possède un des meilleurs sols non pollué ou toxique de la planète aujourd’hui. La Russie devrait cultiver une nourriture naturelle pour ses citoyens et éviter d’importer en grande quantité, mais le pouvoir de ces super-entreprises de l’agro-business est tel, qu’elles ont réussi à avoir un solide pied-à-terre en Russie, après l’effondrement de l’URSS il y a plus de 20 ans. Vous entrez dans ces supermarchés et vous y voyez des produits Nestlé, des Kellog’s cornflakes, tous utilisant des OGM en provenance des Etats-Unis etc… Donc ce qui est vraiment derrière l’agenda des OGM et du contrôle de la nourriture est la patente sur les semences.

RT: Un sondage récent a montré que 95% des citoyens européens sont contre les culutres OGM, ont-elles donc un futur en Europe ?

WE: Sincèrement, j’espère que non. Je pense qu’il y a fort heureusemet un très fort mouvememt populaire en Europe contre les OGM. Monsanto and Co, les quatre compagnies, ont fait tout ce qui était possible et imaginable, incluant le soutien de leurs propres fonctionnaires à la commission européenne sur l’a sécurité alimentaire, avec des soi-disant scientifiques neutres, supposés œuvrer pour le bien-être du public. La majorité des personnes appointées à cette commission sont affiliées avec des ONG sous contrôle et financées par Monsanto. Ils obtiennent leurs budgets de recherche des subsides de Monsanto. Les machinations et leurres qui ont été utilisés par Monsanto & Co pour développer les OGM ont été énormes et cela n’a pas réussi. Je pense qu’ils sont en train de se faire oublier de leur opposition, car la grogne monte de plus en plus. Ceci se passe également aux Etats-Unis, depuis la marche contre Monsanto qui s’est tenue au mois de Mai dans le monde entier, cela a eu des effets aux Etats-Unis ces derniers six mois, d’après les rapports que j’ai pu obtenir. C’est intéressant. Pas tant en Europe que dans le monde, Monsanto semble essuyer pas mal de revers. Ils viennent de perdre en justice en Inde dans une cour d’appel sur les patentes, qui leur a interdit les poursuites judiciaires sur des patentes concernant des modifications de la météo pour toutes leurs semences en Inde. Ils ont perdu un cas similaire de justice aux Philippines après avoir essayé de passer par la porte de derrière… Dans d’autres pays, dans l’UE, il y a une opposition renforcée. C’est entré dans les mœurs. Le nom de Monsanto représente quelque chose de mauvais. La plupart des gens n’ont pas le temps de rechercher par eux-mêmes toutes ces choses comme vous et moi, mais ils ont capté ce message, et donc avec ceci présent à l’esprit, tout ce qui est OGM devient “verboten” (interdit)…

17 Réponses vers “Nouvel Ordre Mondial et nourriture: Monsanto change de stratégie en Europe…”

  1. On n’est pas aux bouts de nos peines !

    Malgré les déclarations fermes de Hollande et de nos ministres verts, le commissaire européen à l’enviroennement a déclaré que la constitution française était subordonnée aux institutions européennes, donc qu’on ne pouvait s’opposer à la fracturation hydraulique !

    ils balayent les dégâts causés par cette industrie extractive, arguant des progrés pour sécuriser la fracturation hydraulique, pour amener le débat sur la dépendance au gaz et pétrole que nous avions ( distilliez la peur ) c’est leurs méthodes !

    Les industriels cyniques ont toujours dans leur façon de porter des coups, une longueur d’avance, alors que nos politiques devraient faire front sur cette énième déclaration en cherchant des appuis dans les autres classes politiques européennes. et y répondre aussitôt !

    • les politiques ne sont exclusivement là que pour servir le capital et les intérêts oligarchiques. On leur promet en échange, une petite part du gâteau, une belle vie de parasites qu’ils passeront à leur progéniture toute aussi parasite qu’eux etc…
      Rien, absolument rien ne viendra de cette clique de rats dans le fromage… Il faut bien comprendre cela une fois pour toute !… et s’organiser en conséquences. Nous n’avons RIEN à attendre de ces ordures, rien, nada, zéro, zilch, nichts… Jamais…

      Il faut reprendre e pouvoir usurpé il y a trop longtemps et le diluer dans le peuple où il a toujours été très soluble… c’est l’évidence même… On y arrive, pas à pas, on y arrive…

  2. enterrée ! à travers ce que je dis, j’en doute !

    ils évacuent les dégats, en portant les responsabilités sur quelques entreprises qui n’auraient mal consolidé les puits donc par où fuit les produits toxiques et par le viellissement des puits, et tout cela est entrièrement faux mais cela leur permet de faire face aux demandes d’indemnisation, tout en les niant des années durant, alors que ce sont tous les puits qui sont visés et on ne peut traiter les déchets, l’eau étant polluée et étant déversé dans les fleuves avoisinants ! et le déversement final dans l’atlantique pour les puits qui se trouvent près des côtes atlantiques !

    ils cherchent tout simplement en fin de compte, à touver des débouchés à leurs compagnies au Canada bien sûr, mais aussi en Europe et dans tous les pays du monde où pouvoir exporter leurs méfaits.

  3. pour les OGM, ils reviendront à la charge avec d’autres méthodes et les chercheurs de l’Inra sont mécontents de l’abandon des recherches, ce qui montre leur degré de civisme vis à vis de l’opinion et ne sont qu’une bande de jean foutre qui ne demandent qu’à être acheté par Monsanto.

  4. Caligula Says:

    Emma, je vous avez répondu sur un post concernant josé Bové, si vous ne l’avez pas lu, je vous le reposte:

    Lutter contre les OGM, c’est bien, mais il y a plusieurs façons de le faire. La plus ignoble est de s’en prendre aux producteurs qui n’ont pas toujours le choix, mais bon, c’est comme ça. La seconde est de s’en prendre aux fabricants, et là j’applaudis. Connaissez-vous le premier producteur d’OGM européen? Il s’appelle Limagrain. Comme son nom l’indique, il est originaire de ma région natale, l’Auvergne. Son siège social se situe dans une petite commune du Puy-de-Dome, le portail mesure un mètre de haut, et il n’y a pas de gardes. Alors pourquoi ne pas faire le siège devant? Plutôt que de détruire des récoltes? Bové est élu du parlement européen pour échaper à la taule. Mais il s’est fait rattrapé par le système. Il ne vaut pas mieux que le directeur de Monsanto.

    Pour compléter, je confirme que la recherche sur les OGM est morte en France. Limagrain, en ce qui le concerne, a délocalisé sa recherche et sa production aux USA. Du maïs transgénique arrosé avec l’eau issue des fracturations hydrauliques…Miam!

    Vous me direz, autant faire pousser ses propres légumes et céréales…oui, mais attention Limagrain possède Vilmorin. Je vous donne deux liens, le deuxième est trés intéressant, surtout la fin du second paragraphe:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Limagrain
    http://www.infogm.org/spip.php?article5357

    Bonne lecture…

  5. Bové n’est qu’un des élements de l’affaire. les OGM ne sont qu’un des maillons destinés à assurer la main mise non seulement sur l’alimentation mais sur les semences en général, avec des méthodes qui sont toutes contestables.

    80% des gens sont opposés à l’introduction des OGM et le refus de l’étiquetage, d’aileurs étendu à d’autres produits ( provenance de la viande ) est inadmissible.

    On a racheté dans tous les pays où les OGM ont été imposées les semenciers traditionels et ils n’ont plus le choix qu’acheter les plantes OGM.

    Ce sont des méthodes de gansters ! alors nous on doit accpeter ces méthodes là, selon vous et favoriser en les achetant ces groupes et ce connaissant tous les méfaits de ces produits qui sont d’ailleurs en échec dans de nombreux pays et qui ont même conduits au suicide en Inde de nombreux paysans.

    • Caligula Says:

      Si vous avez lu dans mes commentaires que j’étais pour les OGM, je vous conseille deux choses:
      1- relisez mon post,
      2- Réfléchissez, et demandez-vous ce que je viendrais faire sur ce blog, si j’étais pro OGM.
      Si c’est le passage ou je défends les paysans, je vous conseille – ne vous inquiétez pas, je ne suis pas avocat, mes conseils sont gratuits – d’aller voir sur youtube ,ou n’importe quel site pour décérébrés en manque, vous trouverez peut-être une vidéo qui montre les faucheurs volontaires deverser du gazole dans trois silos à grains. L’agriculteur est alors sortit de chez lui et les a menacés avec un fusil, aprés l’avoir désarmé, certains faucheurs voulaient le lyncher. Ce qu’il faut savoir, c’est que des trois silos, un seul contenait des OGM, mais les trois ont été ravagés; ruinant ainsi le travail d’une année. Alors, perso, à la place de l’agriculteur, je n’aurais pas fait que les menacer avec mon fusil. Les faucheurs volontaires sont des idiots. Certes, leur cause peut paraître juste, mais il y a d’autres manières d’arriver à ces fins.

      Ha, et visiblement, vous n’avez toujours pas lu mon post. Ce n’est pas grave, c’est juste que cela aurait éviter d’écrire des posts pour pas grand-chose…

      Salutations…

  6. j’ai bien compris mais je l’ai peut être mal formulé, en retenant votre sentiment sur Bové.

    Il a quand même réussi à faire au Larzac une expérience sans précédent et qui est une réussite.

    Quand on sait les dégâts sanitaires, sociaux, enrionnementaux causés par les OGM : il y a à réfléchir à 2 fois, avant d’en planter et des milliers d’agriculteurs ayant eu à subir tous ces aléas, aux USA ont intenté des actions en justice.

    Je rappelle :

    – dissémination
    – recours aux pesticides intensivement, parce que les résultats ne sont pas au rendez vous
    – faillitte pour les petits agriculteurs

    Des argentins vivants dans les villages proches des plantations d’OGM où on vaporise les pesticides par hélycoptère, ont eu à constater un taux de cancers 41 % supérieurs à la normale et lamformations, attestés par les médecins sont venus se plaindre à la Commision européenne et un des commissaires leur a répondu : ce n’est pas imputable aux OGM mais à de mauvaises pratiques ( trop de pesticides et pulvérisarion qui ne respecte pas les 1500 m ),

    Sauf que nous nourrissons nos animaux avec ses pauvaises pratiques et que ça n’a pas l’air de l’effleurer.

  7. Caligula Says:

    Il me semble que vous suivez ce site depuis qqs temps déjà, vous devriez savoir – et je pense que notre hote à du vous le dire en long en large et en travers – qu’à partir du moment ou un politicien vous dit quelque chose, il y a fort à parier qu’il s’en foute royalement. Il ne sont là que pour représenter les intérets des grands groupes militaro-industriels et bancaires, ha oui, sans oublier la bourse. Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi les banquiers déconseillent aux particuliers de spéculer tous seuls en bourse? La réponse est simple, ils pourraient gagner autant qu’eux, enfin, s’ils n’étaient pas limités dans l’investissement…

    Et pour finir avec Bové, pourquoi a-t-il arrété de démonter des Macdo?

  8. « Nous vivons une époque dangereuse sans qu’une portion d’entre-nous ne se rende compte de quoi que ce soit… Fascinant !… »

    +1 même si cette fascination est morbide…

  9. Bonjour, la solution c’est quoi ?

    mes respects .

    • Boycott, désobéissance civile et réorganisation du système de production/distribution et de services en partant du local, de maniêre non hiérarchique. Les communes libres s’organisant autour d’une agriculture saine. Surtout avant tout il faut régénérer les sols. Lire Claude Bourguignon à ce sujet…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :