Colonialisme et génocide occidental: Le cas d’école de l’Amérique du Nord…

Chasseurs de primes

 

Mohawk Nation News

 

Février 2013

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2013/03/05/bounty-hunters/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le sénateur américain Lindsey Graham a admis que 4756 personnes ont été tuées par des drones armés américains. En ce moment ciblant des gens au Moyen-Orient, il a dit: “Parfois vous touchez des civils innocents”. Dommages collatéraux ! La politique d’Obama d’assassiner des citoyens américains et des “terroristes” désignés à l’étranger, sans autre forme de procès a des racines historiques. Les Etats-Unis ont une longue histoire de faire passer des lois afin de commettre rien d’autres que des meurtres “légaux”. Des millions d’indiens natifs ont été officiellement tués afin de voler l’île de la grande tortue (NdT: Great Turtle Island est le territoire occupé par les indigènes d’Amérique du Nord, ce qui représente aujourd’hui peu ou prou les Etats-Unis, le Canada et le Mexique…) et ses ressources.

La coutume en Europe était de décapiter les ennemis. Les Européens ont fait passer des lois ici afin de payer des primes à des chasseurs pour qu’ils tuent, décapitent et “scalpent” les Indiens (NdT: Beaucoup pensent que “scalper” est une pratique indienne… Que nenni, les Indiens ont commencé à scalper les blancs dans les guerres en mimétisme de ce que les blancs avaient commencé à faire sur eux pour la raison exprimée ici…), hommes, femmes et enfants. 125 millions d’indigènes furent massacrés sur ce continent des Amériques (NdT: Appelé par les anglo-saxons: “l’hémisphère occidental”…). Les victimes étaient innocentes. Aucun crime n’était requis. Juste être de la “race indigène” suffisait ! Argent content ou des pièces frappées d’une tête d’indien étaient payés pour nos têtes. La pièce actuelle de 5 cents américaine avec la tête d’Indien en éfigie fut frappée en l’honneur de ce programme. D’abord ce furent juste les têtes. Mais le nombre de meurtres rendaient le volume bien trop lourd, alors les scalps furent acceptés comme preuves pour être sûr que le massacre continuait.

Nous avons été dénoncés sous le fallacieux stéréotype de sauvages assoiffés de sang. Les colons pensaient que c’était un droit et une bonne chose que de tuer nos familles et nous chasser de nos terres ancestrales afin de voler ces terres. Le paiement pour les têtes et les scalps d’Indiens créa un groupe de riches entrepreneurs et des familles qui sont ajourd’hui l’élite dominante et régnante des Etats-Unis et du Canada.

Le gouverneur Kieft de la Nouvelle-Hollande fit le premier paiement pour des scalps d’indiens dans les années 1660. Dès 1702, le Massachussetts offrait (l’équivalent de) 6$ pour chaque scalp d’indien. En 1756 le gouverneur Morris de Pennsylvanie offrit “130 pièces de huit (type de pièce de monnaie) pour le scalp de chaque indien mâle au dessus de l’âge de 12 ans et 50 pièces pour le scalp d’une femme indienne”. Aujourd’hui, le génocide est déguisé derrière la loi C-45 et autres lois de l’amirauté en vue de nous éliminer “légalement”.

Le Massachussetts a augmenté ses paiements jusqu’à 40 Livres pour un homme, 20 pour une femme et pour des enfants de moins de 12 ans. Il était difficile de déterminer la différence entre un scalp d’homme et de femme, ou d’un adulte et d’un enfant, ou d’un ennemi ou d’un indien “ami pacifique”. Le système de récompense et de prime mena à une violence élargie contre toute personne indigène, homme, femme, jeune ou vieille.

Le Canada a estampillé les Mohawks comme des “terroristes” et des “insurgents” dans ses manuels d’entrainement militaire. Nous sommes un peuple pacifique qui n’a aucun antécédent d’avoir attaqué les Etats-Unis ou le Canada. Nous prendre pour cible est un meurtre froidement prémédité (assassinat). Obama pense que les attaques de drones qui tuent des citoyens à l’étranger n’est pas vraiment un assassinat car le bouton de commande se trouve à des milliers de kilomètres, mais un bouton de commande de meurtre demeure un bouton de commande de meurtre.

Voir: 1973 War Powers Act War Powers 1871 Appropriations Act legalized US genocide of Indigenous. Appropriations Act

[From information in Unlearning “Indian” Stereotypes – Council on Interracial Books for Children – and other sources. Philip Martin is a folklorist and book editor for Rethinking Schools. Rethinking schools

Daily telegraph on Drone kills

 

Une Réponse vers “Colonialisme et génocide occidental: Le cas d’école de l’Amérique du Nord…”

  1. […] Chasseurs de primes Mohawk Nation News Février 2013 url de l’article original: http://mohawknationnews.com/blog/2013/03/05/bounty-hunters/ ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~ Le sénateur américain Lindsey Graham a admis que 4756…  […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.