Résistance politique et sociale: Une ville du Maine passe une ordonnance municipale de souveraineté alimentaire… Une première au pays du goulag levant…

Ceci fut fait sans même utiliser la désobéissance civile, ce qui ne pourrait pas être le cas en France, mais nos communes devraient prendre des mesures similaires. C’est le premier pas vers l’autogestion et un contre-pouvoir vraiment efficace, le seul en fait.

Tout partira des communes et des voisinages, car ils sont le cœur même de nos sociétés et non pas l’État obsolète parasite et ses institutions néfastes. Le vent tourne au pays du goulag levant, la population s’organise, des initiatives populaires prennent de l’ampleur et vont dans la bonne direction. La véritable révolution sera ancrée dans la souche même de nos sociétés, et viendra d’une communion par la prise de conscience et la mise en application des facteurs politiques et socio-économiques communs à toute société humaine… Nous y reviendront bientôt, mais c’est à notre sens, là où réside la solution au marasme actuel: dans la compréhension et l’application des valeurs universelles des sociétés humaines: union, entre aide, gouvernance collective décentralisée dans une société fondamentalement égalitaire. Toutes ces racines sont communes à toutes les sociétés sur terre et ont guidé les Hommes dans leur évolution depuis le paléolithique. Nous vivons actuellement les derniers soubresauts d’une anomalie politico-sociale: l’État et son avatar de l’État-Nation, gérés par une oligarchie qui a tout du colosse aux pieds d’argile…

Les peuples prévaudront c e la ne fait aucun doute, le problème essentiel sera: quelle direction voudrons-nous prendre une fois balayée la menace oligarchique ? La pire des erreurs serait de … persister dans l’erreur commise et repartir pour un tour de manège de délégation de pouvoir à une autre clique de parasites dont la destinée sera la corruption et l’oppression. Il ne tient qu’à nous d’empêcher que l’Histoire ne se répète, mais pour  parvenir, il faut d’abord véritablement la comprendre.

— Résistance 71 —

 

Sedgwick dans l’état du Maine (USA) est la première ville à déclarer une souveraineté alimentaire, contre les lois et règlementations

 

J.D Heyes

 

Natural News

 

Le 26 Mars 2013

 

url de l’article original:

http://www.naturalnews.com/039633_Sedgwick_food_freedom_federal_laws.html

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Il y a une révolution alimentaire qui prend forme à travers les Etats-Unis, que ce soit sous la forme de demande d’étiquetage des aliments OGM, le droit de produire et de vendre du lait cru et autres commodités ou, dans le cas de la ville de Sedgwick dans le Maine, de déclarer que toutes les transactions concernant la nourriture locale sont légales et libres. D’après le site internet FoodRenegade.Com, Sedgwick est la première ville des Etats-Unis à se libérer des contraintes des règlementations alimentaires d’état et fédérales. Des rapports publiés disent que la ville a passé une ordonnance qui donne aux citoyens le droit de “produire, vendre, acheter et consommer tous les produits alimentaires locaux de leur choix”, au diable les règlementations. L’ordonnance inclut le lait cru, les viandes animales qui sont abattues localement, tout produit et tout ce que vous pouvez imaginer produit localement.

De plus, trois autres villes de l’état du Maine sont supposées emboiter le pas très bientôt d’après le site FoodRenegade.Com

Nom de dieu… Les bons vieux accords acheteur-vendeur de retour ?

Des observateurs de l’ordonnance de Sedgwick disent que cela est bien plus que juste une législation de protestation. Le bloggeur David Grumpert écrit sur TheCompletePatient.Com:

Ceci n’est pas juste une déclaration de préférence. Le texte exempteur ajoutait: “Il sera tenu pour illégal toute loi ou règlementation adoptées par l’état ou le gouvernement fédéral et qui interféreraient avec les droits reconnus dans cette ordonnance.” En d’autres termes, aucun requis d’état ou fédéral interdisant à certaines fermes de vendre des produits laitiers ou produisant leurs propres poulets pour vendre à leurs propres citoyens de la ville n’a de valeur légale.

Qu’en est-il de la responsabilité civile et des inspections d’état ou fédérale ?

Il en revient au vendeur et à l’acheteur de négocier. “Les clients achetant de la nourriture pour leur consommation domestique peuvent souscrire à des accords locaux avec les producteurs de nourriture locale. Les producteurs et fabricants de nourriture locale seront exemptés de license et des requis d’inspection pour cette nourriture aussi loin que les accords demeurent en vigueur.” Imaginez que les vendeurs et les acheteurs puissent s’accorder pour court-circuiter les avocats du système. C’est presque non américain n’est-ce pas ?”

D’après Deborah Evans, une citoyenne de Sedgwick, l’ordonnance déclare plus avant:

(1) Les producteurs et fabricants de nourriture locale de la ville de Sedgwick sont exemptés de license et d’inspection pourvu que la transaction ne se fasse qu’entre le producteur ou le manufacturier de la nourriture et le client quand la nourriture est vendue à des fins de consommation domestique et locale.

(2) Les producteurs ou manufacturiers de nourriture locale de la ville de Sedgwick sont exemptés de license et d’inspection pourvu que les produits soient préparés pour et consommés ou vendus dans un évènement social de la communauté.

Pour ceux questionnant la légalité de cette ordonnance, car celle-ci de toute évidence, court-circuite les lois et règlementations d’état et fédérales sur la nourriture, elle note:

“Nous, les radicaux qui ont concoctés cet acte infâme de mutinerie croyons qu’en accord avec les provisions de gestion domestique inclues dans la constitution de notre état, les citoyens de Sedgwick ont le droit de promulguer une ordonnance qui a ‘un caratère local et municipal’”

‘Il est grand temps’

Beaucoup des fermiers locaux disent que cette ordonnance est juste ce qu’il fallait. “Cette ordonnance crée des conditions favorables pour les fermiers débutants et les manufacturiers alimentaires de la taille d’une ferme qui s’essaient à de nouveaux produits et aussi pour tirer le maximum de la production de chaque saison”, a dit le fermier Bob St Peter au site FoodFreedom.Com “Ma famille travaille déjà sur quelques idées que nous pourrons implémenter pour aider à payer les factures et relancer notre ferme.”

“Des larmes de joie me sont montées aux yeux lorsque ma ville a voté pour adopter cette ordonnance”, a dit une résidente cliente locale des fermes de Sedgwick Mia Strong. “Je suis aussi très fière de ma communauté. Ils ont pris position en faveur de la nourriture produite localement et de nos droits fondametaux de citoyens de choisir cette alimentation.”

St Peter, qui est un membre du comité du National Family Farm Council ou Conseil National des Fermes Familiales, un groupe se faisant l’avocat de la liberté dans le choix de la nourriture, note que les petits fermiers ont un sillon bien plus dur à labourer, spécifiquement dans l’économie d’aujourd’hui, ils ont donc besoin de pouvoir vendre leurs produits localement et librement.

“C’est très difficile de survivre dans l’Amérique rurale”, a t’il dit. “Les ruraux ont toujours dû faire un peu de ceci et de cela pour pouvoir joindre les deux bouts. Mais jusqu’à ces dernières générations, nous n’avions pas besoin d’une license spéciale ou d’une nouvelle facilité chaque fois que nous voulions vendre quelque chose à nos voisins. Les petits fermiers et les petits producteurs ont été pressés au nom de la sécurité, et pourtant, c’est la nourriture de la chaîne de l’agro-business qui provoque les maladies par contamination de la nourriture, pas nous.”

Une Réponse vers “Résistance politique et sociale: Une ville du Maine passe une ordonnance municipale de souveraineté alimentaire… Une première au pays du goulag levant…”

  1. […] Ceci fut fait sans même utiliser la désobéissance civile, ce qui ne pourrait pas être le cas en France, mais nos communes devraient prendre des mesures similaires.  […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :