Ingérence occidentale en Syrie: Des armes chimiques pour Al CIAda en provenance de Libye ?

Les intermédiaires de l’OTAN en Syrie utilise des armes de destruction massive, des douzaines de morts

 

Tony Cartalucci

 

Le 19 Mars 2013

 

url de l’article original:

http://landdestroyer.blogspot.jp/2013/03/nato-proxies-using-wmds-in-syria-dozens.html

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Après 10 ans de guerre et d’occupation de l’Irak, la mort de plus d’un million de personnes incluant des milliers de soldats américains, le tout fondé sur le mensonge patenté que la nation possédait des armes de destruction massive, c’est d’une hypocrisie éhontée que de voir l’occident armer, financer et soutenir politiquement des terroristes en Syrie qui en fait à la fois possèdent et utilisent des armes de destruction massive contre le peuple syrien.

Au moins 25 personnes ont été rapportées mortes après qu’une attaque à l’arme chimique perpétrée par des terroristes soutenus par l’occident, ait ciblé des militaires syriens proche de la ville nordiste d’Alep. Tandis que les terroristes soutenus par l’occident clâment à qui veut les entendre qu’ils “manquent de l’expertise même pour pouvoir utiliser de telles armes”, CNN rapporta dans un article en Décembre 2012: « Sources: U.S. helping underwrite Syrian rebel training on securing chemical weapons” que:

Les Etats-Unis et quelques uns de leurs alliés européens utilisent des contractants de défense (bref, des mercenaires…) pour entrainer les rebelles syriens sur le comment sécuriser les stocks d’armes chimiques en Syrie, ont dit un vétéran de l’administration américaine  et plusieurs diplomates à CNN.

Tandis que certains tentent de suggérer que l’utilisation d’armes chimiques par les deux côtés indiquent des “stocks de ces armes mal sécurisés” et un “risque sécuritaire”, les armes pourraient tout juste aussi bien provenir de Libye. Alep est située près de la frontière turco-syrienne. Si les armes chimiques pillées en Libye ont été envoyées en Syrie, elles auraient dû passer par la Turquie avec des armes envoyées depuis la Libye par les Etats-Unis et des milliers de terroristes libyens qui sont reconnus opérer en Syrie, et auraient sûrement été utilisées pour cibler des villes comme Alep.

Pire encore, toute arme chimique importée dans le pays impliquerait l’OTAN directement ou d’une autre manière par une énorme négligence de sa part, alors que les armes seraient passées par une nation membre de l’OTAN: la Turquie, au nez et à la barbe des agents américains de la CIA qui sont reconnus opérer le long de la frontière turco-syrienne, vers des terroristes soutenus par l’occident en Syrie.

Les armes de destruction massive libyéennes sont entre des mains terroristes

L’arsenal libyen est tombé dans les mains d’extrémistes sectaires avec l’assistance de l’OTAN en 2011 durant le point culminant des efforts pour renverser le régime en place dans la nation nord-africaine. Depuis lors, les militants libyens, menés par leurs commandants du Groupe de Combat Islamiste Libyen (GCIL) ont armé des extrémistes sectaires à travers le monde arabe, aussi loin à l’Ouest qu’au Mali jusqu’à aussi loin à l’Est que la Syrie.

En plus des armes de petit calibre, des armes plus lourdes se sont aussi frayées un chemin à travers ce réseau étendu. Le Washington Post rapporta dans un article « Libyan missiles on the loose” :

“Deux anciens officiers du contre-terrorisme de la CIA m’ont dit la semaine dernière que des techniciens ont récemment raffraichi 800 de ces systèmes de défense anti-aériens portables (connus sous le sigle MANPADS), certains pour un groupe djihadiste africain appelé Boko Haram qui est souvent vu comme un alliè d’Al Qaïda (NdT: C’est à dire de la légion mercenaire arabe de la CIA…), pour possible utilisation contre des avions de ligne civils volant vers le Niger, le Tchad et peut-être le Nigéria.

Alors que ces armes se dirigent sans aucun doute également vers le Niger, le Tchad et peut-être le Nigéria, elles sont véritablement arrivées en Syrie. Les terroristes du GCIL sont confirmés envahir la Syrie depuis la Libye. En Novembre 2011, un article du Telegraph britannique « Leading Libyan Islamist met Free Syrian Army opposition group” rapportait:

“Abdulhakim Belhaj, chef du conseil militaire de Tripoli et ancien chef du GCIL, a rencontré les leaders de l’Armée Syrienne Libre (ASL) à Istanboul et à la frontière avec la Turquie, a dit un officiel militaire travaillant avec Belhaj, Mustafa Abdul Jalil (le président libyen interimaire) l’a envoyé là-bas.”

Un autre article du Telegraph « Libya’s new rulers offer weapons to Syrian rebels, » admettait que les rebelles syriens avaient tenu des pourparlers secrets avec les nouvelles autorités libyennes, visant à sécuriser armes et argent pour leur insurrection contre le président Bachar Al-Assad et son régime.

A cette réunion, qui s’est tenue à Istanboul et qui comprenait des officiels turcs, les Syriens ont demandé “l’assistance” des représentants libyens et des armes leur furent offertes ainsi que des volontaires potentiels.

“Il y a un plan pour envoyer des armes et même des combattants libyens en Syrie”, a dit une source libyenne, parlant sous condition d’anonymat. “Il y a une intervention militaire qui se prépare, vous verrez dans quesques semaines.”

Plus tard ce mois là, quelques 600 terroristes libyens ont pénétré en Libye pour commencer les opérations de combat et ils ont envahi le pays depuis cette époque.

Image: Le Libyen Mahdi al-Harati du GCIL, listé comme terroriste par le ministère des affaires étrangères américian, les Nations-Unies et le Home Office britannique, s’adressant à des terroristes sur le sol syrien. Harati commande maintenant une brigade libyenne op´´rant en Syrie et tentant de détruire le gouvernement syren et de sugjuguer la population syrienne. Traditionnellement, on appelle cela une “invasion étrangère”.

….

Les “missiles perdus” rapporté par le Washington Post en Libye ont été retrouvés maintenant sur le champ de bataille syrien, alors que des publications comme le Guardian dans leur article « Arms and the Manpads: Syrian rebels get anti-aircraft missiles, » rapporte que les missiles ont été déployés à travers la Syrie et ont tenté de minimiser toute connexion avec le pillage de l’arsenal libyen et des terroristes d’Al Qaïda qui les ont importés en Syrie. Par contraste, Le Times a publié des admissions ouvertes des terroristes eux-mêmes qui admettent qu’il reçoivent de l’armement lourd de Libye, incluant des missiles sol-air.

Dans l’article du Times: « Libya’s Fighters Export Their Revolution to Syria, » il est rapporté:

“Quelques Syriens sont plus honnêtes quant à l’assistance que les Libyen leur donnent. Ils ont des armes plus lourdes que nous, note Firas Tamim, qui a voyagé dans les zones contrôlées par les rebelles afin de voir les combattants étrangers. Ils ont amené ces armes en Syrie et elles sont utilisées au front. Parmi les armes vues par Tamim, il y avait des missiles sol-air de fabrication russe connus sous le nom de SAM-7

Les combattants libyens souvent repoussent les questions sur les transferts d’armes, mais en Décembre ils ont clâmé qu’il les importaient. “Nous sommes en train de collecter des armes en Libye”, a dit un combattant libyen au quotidien français Le Figaro. “Une fois fait, nous allons trouver un moyen de les amener ici.”

Clairement, l’intervention de l’OTAN en Libye a laissé un vaste arsenal entre les mains d’extrémistes sectaires, emmenés par le groupe du GCIL, listé terroriste par les Etats-Unis, L’ONU et la Grande-Bretagne et ces groupes exportent maintenant des armes aux militants de l’autre dront de  l’OTAN en Syrie. Il a déjà été confirmé qu’à la fois les armes et les terroristes passent par la frontière turco-syrienne, avec l’assistance de l’OTAN et il est maintenant également clair que de l’armement lourd, incluant des armes anti-aériennes ont passé la frontière également.

En Novembre 2011, le Guardian rapportait dans son article « Libyan chemical weapons stockpiles intact, say inspectors, » que: Les stocks de gaz moutarde et chimiques libyens sont intacts et ne furent pas dérobés durant l’insurrection qui renversa Kadhafi, ont dit des inspecteurs de l’armement, mais il rapporta aussi:

De l’abandon ou de la disparition de quelques armes de l’ère Kadhafi ont occasionné quelques soucis, car une telle puissance de feu pourrait éroder la sécurité régionale si les armes tombaient entre les mains de militants islamistes ou des rebelles actifs en Afrique du Nord. Certains craignaient qu’elles pouraient être utilisés par les loyalistes de Kadhafi pour semer l’instabilité en Libye,

Le mois dernier Human Rights Watch (NdT: une ONG financé par le milliardaire George Soros) a demandé au conseil transitoire libyen de prendre des actions au sujet du grand nombre d’armes lourdes, incluant des missiles sol-air, qu’il avait dit être non gardé pendant plus de deux mois après le renversement de Kadhafi.

Mercredi, le secrétaire général de l’ONU Ban-Ki-Moon a dit que l’ONU allait envoyer des experts en Libye pour s’assurer que le matériel nucléaire et les armes chimiques n’étaient pas tombés en de mauvaises mains. Et tandis que les inspecteurs clâment que les armes chimiques sont entre les “mains du gouvernement” et non “aux mains des extrémistes”, il est clair de l’admission même du gouvernement libyen, qu’ils sont eux-mêmes impliqués à envoyer des armes et des combattants en Syrie.

Nous verrons bien d’où proviennent ces armes chimiques. S’il s’avère qu’elles proviennent de l’arsenal libyen, l’OTAN et tout spécialement, les Etats-Unis et la Turquie, seraient impliqués dans la fourniture aux terroristes d’Al Qaïda d’armes de destruction massive, ce scenario pour lequel l’occident a été paralysé de terreur depuis plus de 10 ans, a abandonné ses libertés et répandu le sang de milliers de ses soldats pour le prévenir.

Les implications de terroristes soutenus par l’occident utilisant des armes chimiques, quelque soit leur origine, ont mis en danger ses institutions et a compromis plus avant la confiance des partenaires qui ont investis en lui, politiquement, financièrement, industriellement et stratégiquement. De tels associés seraient bien avisés de commencer à chercher des portes de sortie en cultivant des alternatives en dehors de l’ordre international géré par Wall Street et la City de Londres.

3 Réponses vers “Ingérence occidentale en Syrie: Des armes chimiques pour Al CIAda en provenance de Libye ?”

  1. […] Les intermédiaires de l’OTAN en Syrie utilise des armes de destruction massive, des douzaines de morts Tony Cartalucci Le 19 Mars 2013 url de l’article original: http://landdestroyer.blogspot.jp/2013/03/nato-proxies-using-wmds-in-syria-dozens.html…  […]

  2. Naullay Says:

    Il est évident que l’arsenal de feu Khadafi a été « récupéré », avec la bénédiction de l’Otan, par les légions islamistes.
    Ces combattants Jihadistes Lybiens, partis faire le Jihad en Syrie, sot bien entendu équipés de ce matériel récupéré. Des « forces spéciales » ou des « spécialistes privés » (mercenaires comme Academi) de l’Otan, et bien sûr des monarchies islamistes du Golfe (Qatar, Arabie Saoudite…) viennent former les « combattants Lybiens » voire remette en état de marche le matériel.

    Cette alliance « contre nature » entre combattants islamistes (Sunnites) et OTAN, quoique démentie dans les canaux officiels, illustre en effet, combien Al Qaeda et ses filiales (Boko Haram, AQMI…) sont bel et bien la légion arabe de l’empire Néo-mondialistes. Cette légion est probablement d’ailleurs utilisée comme « chair à canon » de l’Empire, qui les arme et les conseille mais les envoie à la mort pour la plus grande gloire d’Allah…Ces milices islamistes (Al Qaeda…) continuent d’ailleurs à ensanglanter l’Irak, où les morts se comptent à plus de 5 chiffres.

    Les armes chimiques semblent être davantage un « symbole » qu’une arme décisive de champ de bataille. C’est un « drapeau rouge » (ou un « false flag ») probablement destiné à indigner l’opinion publique (conditionnement psychologique).

    Il se profile, après quelques carnages de plus aux gaz et armes biologiques, la haute probabilité que des avions de transport de voyageurs, civils, soient la cible de missiles d’origine Russe récupérés par les mercenaires Lybiens et arabes. Ces attentats causeront (s’ils ont lieu) une émotion internationale très forte, et comme d’habitude, l’armée régulière Syrienne sera accusée.

    • oui, scenario plus que plausible… Le pire est aussi de savoir que toutes les techniques de guerre « sale », contre-insurrectionnelle comme l’empire les appelle, qui ne sont que de nouvelles guerres d’indépendance du reste, ont été inventées et peaufinées par l’armée française après l’Indochine et expérimentées durant la « bataille d’Alger » qui demeure toujours le modèle de la « guerre contre-insurrectionnelle » aujourd’hui après avoir servi de modèle à l’opération phœnix au Vietnam et à toutes les juntes militaires d’Amérique du Sud.
      Tous ont appris des « spécialistes » de la gégêne et du quadrillage de terrain français.
      Les escadrons de la mort formés par les Américains au Guatemala, Salvador et Nicaragua, ceux d’Afghanistan et d’Irak, ont tous leur origine avec les instructeurs français post-bataille d’Alger.

      L’empire ne date pas d’hier et est une ignominie à laquelle nous les peuples devons mettre fin, car cela est encore en train de se retourner contre nous. La grille de contrôle pour le Nouvel Ordre Mondial est une adaptation du quadrillage de terrain français en Algérie… à l’échelle planétaire avec les moyens électroniques actuels.
      Pendant ce temps là, la propagande encourage les peuples à continuer d’aller faire des emplettes à crédit et à toujours plus s’anesthésier des imbécilités dont on les gave par la télé et autres médias…

      Réveil ! c’est l’heure !…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :