Vaccination et santé publique: L’industrie pharmaceutique joue avec nos santés… pour quelques milliards de dollars de plus…

Dr Saluzzo de Sanofi Pasteur:  “On ne sait pas comment marchent les vaccins”

 

Initiative Citoyenne

 

Janvier 2013

 

url de l’article original:

http://www.initiativecitoyenne.be/article-dr-saluzzo-de-sanofi-pasteur-on-ne-sait-pas-comment-marchent-les-vaccins-114130498.html

 

Pour être un scoop, ça en est un (du moins pour ceux qui ne savaient encore rien sur les vaccins). Le Dr Jean-François Saluzzo, Directeur de Production des vaccins viraux et chef de projet Recherche & Développement pour les vaccins anti-SIDA, anti-dengue et contre le SARS chez Sanofi Pasteur mais également consultant pour l’OMS, a notamment déclaré dans une vidéo sur la fabrication et le contrôle des vaccins qu’ils ne savaient pas comment marchent les vaccins. Ils ne savent pas comment ça fonctionne mais il faut cependant qu’on continue absolument à vacciner sans savoir, dogme et idéologie obligent!!

Et cette vidéo, qui fait partie des cours de vaccinologie aux médecins (sic!), comporte bien sûr encore plusieurs autres belles perles que nous tenions à vous faire partager ci-dessous, histoire de ne franchement plus se faire vacciner idiot, comme on dit:

CIF Vaccinologie 2011- Fabrication et contrôle des vaccins

4’20’’

« Quels sont les éléments essentiels du vaccin ? Il y a d’une part les bactéries qui vont servir à produire les vaccins ; il y a aussi les virus, et un point important pour tout ce qui est en particulier les virus, ce sont des cellules eucaryotes, c’est-à-dire que les vaccins sont produits sur des cellules.

Tout ceci dans le cas des vaccins viraux. Il faut bien comprendre qu’il s’agit du vivant et tout ce qui va servir à cultiver un virus peut-être source de danger.

Quand vous utilisez par exemple des sérums de veau, et bien vous devez être sûrs que le sérum de veau n’apporte pas un virus de la BSE dans les vaccins (BSE= encéphalopathie spongiforme bovine ou maladie de la vache folle), car c’est du vivant ; vous allez l’incorporer dans votre vaccin et vous risquez de l’avoir au final…

Au cours de toute cette activité de production vivante, à tout moment il y a un risque d’introduction d’agent contaminant dans le vaccin par l’intermédiaire des techniciens…

Le risque potentiel qu’il y ait un problème au niveau d’un vaccin, ce n’est pas les effets secondaires ; ça, on connaît les effets secondaires, mais c’est l’accident bête qui serait l’introduction d’un virus à l’intérieur du vaccin final. – Nous avons eu dans les années ’60 un drame qui s’est produit, c’est-à-dire que des cellules de reins de singes étaient contaminées par un virus qui s’appelait le SV40 qui est un virus tumorigène, et on a découvert que ce virus contaminait les vaccins, et notamment les virus utilisés chez les enfants. 60 millions d’Américains ont reçu ce vaccin tumorigène. Par chance, il s’est avéré qu’il n’était pas adapté à l’homme, mais ça a été une grande crainte…ça s’est reproduit, ça se reproduira ! »

7’18’’

« Dans le cas des virus aviaires, il y a eu le problème avec la fièvre jaune qui était contaminé avec un virus de leucose aviaire ; ça a été également un drame. Par chance encore une fois, 400 millions de personnes ont reçu ce virus de la leucose aviaire vivant qui s’est multiplié chez l’homme, mais par chance, il n’était pas pathogène. »

[…] « les cellules hétéroploïdes ont constitué une étape essentielle, mais posent encore énormément de questions. C’est une réflexion qu’il faut avoir. Par exemple la cellule MDCK pourrait être utilisée pour la production du vaccin contre la grippe ; c’est un excellent support de production du virus contre la grippe, mais elle est tumorigène et le grand débat philosophique qu’il y a : peut-on utiliser une cellule tumorigène pour faire un vaccin destiné à des enfants ?  13.20 – C’est vous dire qu’au niveau des autorités c’est une énorme discussion et pour les industries aussi. Certains disent que les quantités d’informations génétiques, c’est-à-dire d’ADN sont extrêmement faibles et qu’il n’y a aucun risque ; certains disent « oui, mais attention », on vaccine des enfants de 1 an à 5 ans et… dans 50 ans, qu’est-ce qui va se passer ? Donc, avant d’accepter une cellule comme ça, le débat est très ouvert. C’est actuellement ce qui se passe aux Etats-Unis avec le vaccin de la grippe produit sur MDCK par la société Novartis. Le débat, je peux vous dire, au niveau de la FDA reste très élevé parce que c’est moralement un problème très important. Que vous vacciniez une personne de 75 ans, le risque est très faible, mais quand vous vaccinez des enfants, vous vous posez aussi des questions sur le long terme. »

(En riant) : « Je ne veux pas dire qu’avec le vaccin il faut éliminer les personnes de plus de 75 ans. »

« En 1955, le premier vaccin a été mis au point par Jonas Salk, premier vaccin produit sur des cellules de reins de singe. Malheureusement il y a eu un drame qui s’est produit quelque temps après : un vaccin produit par les laboratoires Cutter était mal inactivé et il y a eu plus de 270 enfants qui ont contracté la polio et plusieurs sont décédés. »

(En ce qui concerne les vaccins mal inactivés) :

« Pour le vaccin contre la rage ; c’est arrivé au Brésil où il y a eu plusieurs dizaines de personnes qui sont mortes de rage. »

(Concernant la fièvre jaune) 42’19’’

« Pendant la guerre, l’armée américaine avait décidé de vacciner tous ses soldats qui partaient, ainsi que les anglais. Donc, on a vacciné et malheureusement, il y a eu une dramatique épidémie d’hépatite B. Il y a eu 28.000 cas d’hépatite B suite à la vaccination contre la fièvre jaune. Parmi les vaccinés, il y en a eu un qui était très fameux : Churchill qui a été vacciné avec un vaccin contre la fièvre jaune contaminé par l’hépatite B. »

49’20’’

« Il n’y a pas de solution miracle pour produire un vaccin ; on ne sait pas vraiment comment. »

50’15’’

« Une des raisons essentielles de l’histoire des vaccins, c’est qu’on ne comprend pas comment marchent les vaccins. Tout simplement parce que quand un vaccin a été mis au point, plus personne ne s’intéresse au vaccin, si bien que de nos jours quand un nouveau virus apparaît, on ne sait pas comment les autres vaccins ont marché et est-ce qu’on peut s’inspirer d’autres vaccins ? Je pense que si on veut faire des progrès dans l’avenir dans le domaine de la vaccinologie et des vaccins nouveaux, c’est d’étudier d’abord la réponse immunitaire. »

51’

« …Jamais on n’a pu faire un vaccin avec une protection mucosale…tout simplement parce qu’on met toujours la charrue avant les bœufsOn ne connaît pas comment marchent les vaccins. »

=  =  =

Lien de la vidéo:

http://www.youtube.com/watch?v=dhk3-0CW8Bw

 

18 Réponses vers “Vaccination et santé publique: L’industrie pharmaceutique joue avec nos santés… pour quelques milliards de dollars de plus…”

  1. Merci pour la vidéo – mais concernant la nocivité des vaccins, il y a longtemps que je le sais – que beaucoup de savent – que des médecins font campagne – et passent pour des hurluberlus –

    mais c’était un crime de lèse majesté que de s’affirmer – et combien de victimes ……….. Dans mes proches j’en connais quatre –
    la fille de mon amie – qui a maintenant 55 ans, est devenue sourde après avoir été soignée avec de la streptomicine je crois – pour la coqueluche – ce n’est pas un vaccin, mais cela prouve le niveau de conscience des médecins

  2. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2013/02/26/aap-opposes-thimerosal-ban.aspx?e_cid=20130226_DNL_art_2&utm_sourc

    la nocivité des vaccins est bien connue – et pire encore – mais le bon peuple aime tellement être protégé ……….

  3. Pendant que de par le monde des millions de gens pleurent parce qu’ils ne comprennent pas ce qui leur arrive après une vaccination, chez Sanofi, on se marre, on rigole, on se gondole.

    En fait, ces charlots ne savent pas du tout ce qu’ils font, ni comment ça fonctionne (ou si même ça fonctionne), ni ce qu’au final leurs vaccins contiendront, encore moins ce qu’il adviendra dans 20 ou 50 ans..
    Ils jouent avec votre peau, avec celle de vos enfants, comme on joue à la loterie, ces apprentis-sorciers, ces malades mentaux, ces criminels en blouse blanche.
    Ces médecins, qui ont suivi ce cours, vaccineront, malgré tout, et maintenant en toute connaissance de cause, contre tout et n’importe quoi, contre tout ce qui bouge et tout ce qui remue…
    J’ai été convoqué par mon Conseil de l’ordre la semaine dernière pour avoir dénigré les vaccins sur internet: faute déontologique, qu’ils disaient. Au bout d’une heure, ils ont convenu qu’on vaccinait trop et trop tôt, et m’ont juste conseillé « un peu plus de modération », comme si c’était mon genre, et comme si c’était possible après ce que je sais…
    Ils m’ont emprunté quelques documents, ensuite.
    Le ver est dans le fruit, mais ce sera long et difficile…

  4. Après avoir commencé mes recherches il y a 4 ans, j’ai cru que si un vaccin était intouchable, c’était bien le vaccin antitétanique, ce monument à la gloire de la médecine.
    Certes, il n’est pas trop dangereux, du moins par rapport aux autres.
    Mais pour l’efficacité…
    En deux mots, le bacille tétanique et sa toxine sont anaérobies stricts. Ils ne supportent pas l’Oxygène du milieu sanguin et lymphatique, qui les tue.
    Le bacille se multiplie dans une plaie souillée, où les bactéries ont bouffé l’oxygène (par exemple, les femmes africaines mettaient de la bouse de vache sur les cordons ombilicaux!). Même si on arrive à bourrer le sang d’anticorps, la toxine remonte aux synapses le long des nerfs, peu vascularisés: ses antigènes ne rencontrent jamais les anticorps sanguins et lymphatiques: c’est ainsi qu’on a pu voir des donneurs de gamma-globulines anti-tétaniques, hyper immunisés à cette effet (3.000 fois le taux réputé efficace) attraper le tétanos comme tout un chacun.
    En même temps qu’on a vacciné les femmes africaines, on leur a appris l’hygiène, le nettoyage du cordon. D’où la baisse de la mortalité néo-natale par Tétanos.
    Le tétanos est en voie de disparition par l’hygiène: 9 morts en 5 ans, moyenne d’âge 75 ans…Les vieux ont une mauvaise circulation, d’où un manque d’O2 sur les plaies, et de plus ne sont pas toujours très propres…
    Il faut rendre à César ce qui est à César, mais au Dieu vaccin: rien du tout. Pasteur et toute sa descendance industrielle ne sont que de formidables escrocs.

    • Ps: le bacille tétanique est un malin: ses spores survivent 200 ans au moins (les écuries de Louis XIV ont un sol toujours tétanigène), et devinez ce que fait sa toxine: parvenue à la synapse, elle provoque un intense spasme musculaire. Et pour quoi donc? Pour diminuer le flux sanguin là où le bacille prolifère, et donc priver son milieu de culture d’oxygène, qui le tuerait.
      C’est pas futé, ça?

  5. Malheureusement beaucoup trop de gens à l’heure actuelle, croient encore qu’on ne veut que leur bien !
    Il y a longtemps que je le répète autour de moi, et depuis quelques mois, un de mes cousins a mis en garde la famille, (mais je ne sais pas combien vont croire qu’on ne nous veut pas que du bien), car il a la suite de vaccinations, il a une myofascite à macrophages, myopathie inflammatoire directement liée à l’hydroxyde d’aluminium contenu dans les vaccins.

    Ce qui est pénible, c’est qu’on a beau essayer de convaincre, ça ne sert à rien, et même si une personne que vous connaissez très bien en parle, certains s’imaginent que, tout simplement…, il n’a pas eu de chance…. comme si c’était une simple question de chance !

    Je me souviens très bien de l »épisode de 1955 avec la polio, puisque 3 petites copines de classe en étaient mortes. Lorsque je devais subir une vaccination, après cela, j’avais toujours peur qu’on me tue… A cet âge là, on ne fait plus du tout confiance…

    Pour la grippe annuelle, je l’ai déjà écrit ici, de l’influenzinum 9ch, 1 tube par semaine pendant 4 semaines, puis un par mois pendant 4 mois, et je n’ai jamais la grippe; ce sont des petites granules homéopathiques, et elles sont au point au mois d’octobre novembre de chaque année pour la grippe à venir.
    Quand on sait que le mot influenzinum, vient du latin et en italien, la grippe se dit Influenza…

    • oui en anglais la grippe se dit « the flu » qui est une contraction … d’influenza…

    • La dose maximum tolérée d’aluminium est de 15 microgrammes par litre de sérum, certains disent 5, on est dans le flou; dans tous les cas un toxique est un toxique, et il vaut mieux éviter. La dose toxique est réputée être à 60 microgrammes. Encéphalite assurée à 100 (ce qui est le cas dans les dialyses).
      Mais à un petit, on ose injecter, dans le cas d’un pack de vaccination complet à la française, 8.000 microgrammes, avec 13 vaccinations conseillées. Aux USA, ils en sont à 29…
      Cette souffrance neurologique explique que les petits vaccinés deviennent soudain grincheux, irritables, et évidemment toujours morveux pour d’autres raisons.
      Tes petites copines ne seraient pas mortes si on avait laissé la fièvre monter à près de 40°C, en la contrôlant. En effet, le virus polio cesse de se reproduire à 39°8, totalement, et c’est pourquoi l’organisme malin de l’enfant la fait grimper à ce degré lors d’une infection polio (ce qui est vrai pour tous les virus: respectez la fièvre que le Bon Dieu nous offre sur un plateau!!!).
      Pour vérifier celà, visionnez ce vieux reportage d’Igor Barrère sur le Professeur Lwoff (prox Nobel de virologie) dans les années 60.
      http://www.ina.fr/sciences-et-techniques/medecine-sante/video/CPF86644119/la-virulence-des-virus.fr.html
      C’est à voir et à diffuser, absolument, car même si la polio a disparu dans nos contrées, c’est valable pour toutes les infections virales, la grippe entre autres.
      Naturellement, le bon médecin aussi arrogant qu’ignorant, ivre de manifester ainsi sa toute puissance, n’a d’autre urgence que de prescrire paracétamol, advil et aspirine pour la faire chuter, l’imbécile!!!
      Ainsi, il coupe les pattes à la plus merveilleuse défense naturelle qui soit.
      Pour la grippe: Influenzinum est fort bien complété par Serum de Yersin 15CH une dose par semaine, et par Echinéacéa TM, 10 gouttes par semaine, en plus évidemment de l’indispensable Vitamne D3, 1.500UI par semaine, et ceci pendant tout l’automne e t ‘hiver.
      Mais pourquoi ce que je raconte, si simple, si logique, n’est pas admis par tout le monde???
      J’ai envie de pleurer, ou de hurler, devant tant de bêtise criminelle…

      • Françoise Partoll Says:

        Merci Doctorix pour les tips et surtout pour ta clairvoyance.
        Si cela peut te consoler il y en a d’autres aussi qui « pleurent ou
        hurlent devant tant de bêtise criminelle », j’en fais partie.
        Pour la vit. D3 j’en prends 1000 UI par jour de décembre à fin mars. Cela fait davantage que ce que tu préconises?

        « Mais pourquoi ce que je raconte, si simple, si logique, n’est pas admis par tout le monde??? »
        Il y a ceux qui savent et veulent continuer à nous empoisonner
        et ceux qui délèguent leur pouvoir aux représentants du dieu science. Une question de conscience – le mot allemand traduit beaucoup mieux cet état de l’esprit: Bewusstsein –

      • Merci beaucoup pour le complément à l’influenzinum… que je ne connaissais pas, j’ai bien noté.
        Oui, il y a tant de choses qu’on nous cache… pour avoir une bonne santé.
        Bêtise criminelle ? oui, très certainement.
        Quant à la fièvre, vous avez parfaitement raison, elle guérit sans avoir besoin d’empoisonner l’organisme avec leurs médicaments pour alimenter l’industrie pharmaceutique !

  6. […] santé vaccination, vaccins lobby. Suivez toutes les réponses à cet article par flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou envoyer un rétrolien depuis votre […]

  7. véritéoblige Says:

    Veuillez me publier sous le pseudo véritéoblige comme d’habitude et non Françoise Partoll comme . Merci

  8. voici le montage des morceaux choisis :
    http://www.youtube.com/watch?v=rnKnp_nuMeA

  9. […] Dr Saluzzo de Sanofi Pasteur: “On ne sait pas comment marchent les vaccins” Initiative Citoyenne Janvier 2013 url de l’article original:…  […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.