Média et propagande: Ce que notre pressetituée se garde bien de dire…

Pétrole: l’Iran déjoue les sanctions des ennemis

Al Manar

Le 1er Février 2013

url de l’article original:

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=94736&cid=86&fromval=1&frid=86&seccatid=28&s1=1

 

« La république islamique d’Iran a déjoué toutes les sanctions unilatérales occidentales », a déclaré le ministre iranien du Pétrole Rostam Qassemi .

« L’ennemi a interdit les importations d’essence vers l’Iran, mais en accomplissant divers projets, la république islamique d’Iran a contourné les sanctions », a précisé Rostam Qassemi lors de la cérémonie du lancement de l’étape complémentaire du projet de production d’essence de la raffinerie d’Abadan, dans le Sud de l’Iran.

Il a souligné que « le projet de production d’essence de la  raffinerie d’Abadan fait partie des projets baptisés »Mehr-Amour  Intemporel », ajoutant que « l’un des moyens de pression des ennemis est le recours à l’arme de  l’essence. Or, avec l’achèvement de divers projets de développement, nous surmontons leur politique des sanctions et actuellement nous nous auto suffisons  en produits pétroliers « .

« Avec l’accomplissement du projet de développement dans la raffinerie de l’Imam Khomeyni  à Shazand dans la province centrale et l’exploitation da la première phase de la raffinerie «étoile du golfe Persique», l’Iran deviendra  l’un des premiers  exportateurs d’essence dans l’année en cours  » , a souligné le haut-responsable iranien.

Ghasemi a précisé que  » 800 projets majeurs dans l’industrie du pétrole seront exécutés  d’ici la fin du mandat du dixième gouvernement, ce qui conduira à un grand changement dans l’infrastructure du pays ».

Et d’ajouter:  » Nous  répondrons aux besoins du pays avec l’achèvement cette année des  projets de développement des raffineries de Bandar Abbas ,d’Awan et de Tabriz et la première phase de la raffinerie d’Ispahan ».

« Dans le passé, le pays importait des dizaines de milliards de dollars d’essence par an mais maintenant il n’ a plus besoin d’en importer » a-t-il indiqué.

Une hausse sans précédent

Par ailleurs, les milieux d’affaires de la Bourse du pétrole de Londres ont déclaré jeudi que les exportations du brut iranien sont montées en flèche, en décembre, pour atteindre 1,4 million de barils par jour.

Les exportations iraniennes de pétrole n’ont jamais connu une telle croissance depuis l’introduction par l’Union européenne de l’embargo pétrolier en juillet 2012.

La banque Mellat porte plainte contre l’UE

Dans  le domaine des finances,  la banque iranienne Mellat a annoncé vouloir porter plainte contre l’UE, pour lui avoir porté préjudice. La Cour européenne s’est prononcé en faveur d’une levée des sanctions financières frappant cette banque.  » Il n’en reste pas moins que notre établissement a subi des millions d’euros de pertes depuis 2 ans et demi et qu’elle fait l’objet des sanctions », a fait savoir la banque dans un communiqué. Il a précisé  que « son établissement n’a jamais été une banque publique et que de ce fait les sanctions frappant les autres banques iraniennes n’auraient jamais dû lui être infligées ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.