Ingérence impérialiste en Syrie: La Russie réaffirme sa position de gardienne de la paix (relative) en Syrie…

La démocrartie en Syrie par le fer et le sang est contre-productif dit la Russie

 

Press TV

 

Le 2 Décembre 2012

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2012/12/02/275718/russia-raps-west-iron-blood-democracy/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le ministre des affaires étrangère russe Sergeï Lavrov a riposté à la critique occidentale de Moscou au sujet de sa position ferme sur la Syrie, disant que les efforts pour promouvoir une démocratie par “le feu et le sang” sont contre-productifs.

“Des tentatives pour exporter un système politique spécifique dans d’autres pays pourraient encourager des extrémistes et retarder les changements démocratiques” a dit Lavrov au cours d’une réunion du conseil russe de politique étrangère et de défense Samedi.

Les remarques ont été faites en réponse directe à la critique récente de l’occident au sujet de l’opposition russe à une intervention miilitaire en Syrie.

Le ministre des affaires étrangères russe a aussi mis en garde sur les conséquences dramatiques qu’auraient toute intervention militaire en Syrie de la même veine que “le modèle libyen”.

“Le problème est que la méthode de promouvoir la démocratie (NdT: et quelle démocratie ??..) en agitant les sabres ne fonctionne pas. Nous en avons été les témoins encore et toujours ces derniers jours et ces derniers mois.”

La Russie et la Chine se sont faites les portes-parole du dialogue politique et d’une résolution pacifique des troubles en Syrie au travers de la participation des Syriens comme les seuls preneurs de décision concernant leur destinée.

Les deux membres du conseil de sécutité de l’ONU ont mis leur veto sur un projet de résolution contre le gouvernement syrien en Juillet dernier.

Le 4 Février, la Russie et la Chine avaient également mis leur veto sur une résolution supportée par l’occident contre la Syrie au conseil de sécurité. Les deux pays ayant rejeté cette résolution comme étant “déséquilibrée”.

De plus, Moscou et Pékin ont voté contre une résolution du conseil de sécurité élaborée par les Européens contre la Syrie le 5 Octobre 2011.

 

5 Réponses vers “Ingérence impérialiste en Syrie: La Russie réaffirme sa position de gardienne de la paix (relative) en Syrie…”

  1. La Russie et la Chine: deux empêcheurs de guerroyer en paix…

  2. je n’ai ni l’un ni l’autre en odeur de sainteté, mais pour l’instant, heureusement qu’ils sont là – pour nous tous et pour la Syrie en particulier

  3. c’est triste de voir qu’il n’y a pas d’autres pays pour appuyer la paix.quel domage!.

  4. […] et propagande, terrorisme d’état. Suivez toutes les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou envoyer un rétrolien depuis votre […]

  5. La Coalition occidentale est enfermée dans un drôle de bourbier d’où elle ne peut sortir et même Hilary Clinton émettait des doutes sérieux, sur une recomposition du CNS.

    Et à mon avis, ils sont acculés à une fuite en avant, où ils paient et paieront les pots cassés sans en tirer le moindre profit, car le pays, on le voit avec les dernières opérations « des rebelles » attentats, ciblage pour assassiner de hauts responsables et quelques missiles sol air avec quelques avions descendus, mais ce dernier procédé est tellement cher que on ne voit pas comment ils s’en procurerait si ce n’est les occidentaux pour leur fournir gratos avec tous les risques que cela représente.

    Israêl avec son bouclier anti missile aurait dépensé 1 milliard de dollars, dans la dernière opération, que ce petit pays ne peut s’offrir qu’avec le concours des américains.

    Donc le pays est entre les mains de ceux qui veulent le détruire et s’en emparer, la Turquie, le Quatar, l’Arabie Saoudite et ma foi va leur coute fort cher, car ils sont obligés de compter sur des factions qu’ils ne controlent pas et qui une fois l’affaire conclue réclameront leur du et on a la situation de la Lybie où tout est en fait incontrolable.

    Hilary disait fort justement qu’elle craint et ne veut pas se retrouver dans la situation qui prévaut en Lybie, c’est tout dire.

    Car les guerres profitent à qui, comme au Liban, aux marchands d’armes et ceux qui profitent de la reconstruction. Combien de fortunes s’édifient sur les guerres et qui paie : les pauvres qui n’ont rien à vendre et qui ont tous perdu et ne peuvent quitter le pays.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.