Escroquerie du réchauffement climatique anthropique: Que s’est-il passé dans l’Arctique avant les mesures satellites (1979) ?…

Avant d’avaler les couleuvres réchauffistes, il est bon de savoir ce qu’il s’est passé au(x) pôle(s) avant les mesures satellites, qui n’ont commencé qu’en 1979…

Qu’il y ait un changement climatique est indéniable, qu’il soit lié à l’activité humaine sur terre est dans le meilleur des cas loin d’être sûr, continuer à l’affirmer en faisant feu de tout bois, est au mieux irresponsable. Les changements climatiques se déroulent avec ou sans nous.

L’arrogance humaine de croire que nous puissions influer sur le changement climatique (négativement ou positivement) est incommensurable.

— Résistance 71 —

Des observations inopportunes sur l’Arctique avant la publication des mesures satellites… “Vous allez être étonné par ce qui fut observé”

 

 P Gosselin

 

Le 22 Novembre 2012,

 

url de l’article original:

http://notrickszone.com/2012/11/22/youll-be-amazed-by-what-was-observed-inconvenient-arctic-observations-before-satellite-measurements/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le site internet Die kalte Sonne a publié un autre rapport à propos de l’Arctique. Il présente une chronologie qui montre que rien de vraiment inhabituel se passe aujourd’hui.

(Photo dans l’article original)

Le sous-marin américain “Skate” au pole nord en 1958. ”Hey, où est passée la glace ?!”  US Navy photo. Source: Wikipedia.org/history.

===========================================
 On l’a déjà vu une fois, la fonte des glaces de l’Arctique dans la première partie du XXème siècle

par Dr. Sebastian Lüning and Prof. Fritz Vahrenholt

Quand on lit ou entend parler du rapport au sujet de la colotte glaciaire arctique, cela aide de se rappeler que les mesures satellites n’ont pas commencé avant 1979. Aussi nous n’avons de données satellitaires que sur une période d’un peu lus d’une trentaine d’année. Ceci a du mal à remplir la “définition climatique” d’une période de minimum 30 ans. Ainsi nous ne pouvons pas empêcher qu’un doute s’installe alors que nous nous demandons ce que faisait la glace du pôle avant que ne commencent les mesures satallites ? Pouvons-nous simplement oublier cela et simplement dire que nous n’en savons rien ? Bien sûr que non. Ce serait trop facile. Avant les jours de mesures satellites, les navires voyagraient dans l’Arctique et ramenaient des informations sur les conditions de glace dans la région.

Dans la chronologie qu suit, nous présentons quelques uns de ces rapports. Vous allez être étonnés de ce qui fut observé.

1907 Le New York Times rapporte une vague de chaleur en Arctique. Source: Real Science.

1922 Pittsburg Press: “Chaleur extraordinaire en Arctique ces dernières années, la calotte glaciaire va t’elle fondre ?” “Source: Real Science, The Mail.

1923 Pêcheurs, chasseurs de phoques et explorateurs rapportent des températures anormalement chaudes autour du Spitzberg et de la région arctique orientale. Le Daily News de Perth a spéculé sur le fait que la calotte glaciaire pourrait bientôt fondre comme résultat “d’un changement climatique dramatique”. Source: Real Science.

1935 Un vaisseau russe a navigué sur une région sans glace, là où cette même région est toujours couverte de glace aujourd’hui même après le mininum glaciaire de 2007. Source: Real Science.

1938 Grosse fonte de glace arctique. Source: WUWT.

Les températures arctiques des années 1930 étaient plus chaudes et le réchauffement ´´tait plus important que ce qu’il est à la fin du XXème siècle. Source: The Hockeyschtick.

A la fin des années 1930, les scientifiques soviétiques ont noté que pour une période assez longue, il a fait environ 6oC plus chaud que durant la dérive glaciaire de Nansens et quelques degrés de plus qu’aujourd’hui. Source: Donner + Doria.

1940 D’après des rapports, la glace arctique en Février 1940 n’était que de 2m d’épaisseur, ce qui est la même épaisseur qu’en Février 2012. Source: Real Science,

1947 Le géophysicien Hans Ahlmannn tire la sonnette d’alarme: Le changement climatique est si important en Arctique, qu’un agence internationale doit-être créée pour l’étudier. Source: Real Science, the reference frame.

1958 Durant un voyage à l’été 1958, le sous-marin américain “Skate” émergea en pleine eau neuf fois et une fois au pôle nord. Source: Donner + Doria.

========================================

Note: J’ai traduit le texte de Lüning et Vahrenholt plutôt que de rechercher les citations originales, il peut donc y avoir quelques légères différences d’avec les textes originaux en référence.

18 Réponses vers “Escroquerie du réchauffement climatique anthropique: Que s’est-il passé dans l’Arctique avant les mesures satellites (1979) ?…”

  1. Si il y a rechauffement climatique il est a cause surtout du soleil,J’habitait en 1973-1982 dans un petit village Tumbaco en ecuador et il y avait des bananiers,ceux ci n’avaient jamais produit de bananes mais ils servaient d’ornements devant plusieurs maisons,mais voila qu’en 1985 ils commencerent a produire des fruits,ce village est dans une vallee a 7775 pieds d’altitude,ensuite le cafe et les cocos ont commences a se donner,le soleil etait aussi plus chaud qu’en les annees 60,ca se sentait surtout le matin et jusqu’a 3 hrs pm.les UV etaient tre forts jusqu’a 24 a l’heure du midi,.labas il n’y a pas beaucoup de pollution j’etais a une heurre de Quito et il n’y avait qu’une route peu frequentee durant ces annees’ Le volcan Cotopaxi a commence a perdre son glacier mais a cause du soleil plus fort,mais pas a cause de la pollution,Moi non plus je ne crois pas que la pollution due a l’homme soit la cause du rechauffement,les feux de forets ont toujours existes et aussi les volcans en activite et les climats ont toujours evolues ,tanto chauds tanto plus froids,Que l’homme y soit ou non.

    • Nous partageons cet avis. La pollution existe bien sûr, mais elle n’influe que très, très partiellement sur le climat, voire peut-être même pas du tout. On nous vend le CO2 comme polluant extrême alors que le CO2 n’est certainement pas un polluant, bien au contraire. La vie s’épanouit avec plus de CO2.
      Nous citons souvent cet exemple d’une excellente étude du Professeur Chumakov de l’Institut de géologie de l’académie des sciences de Moscou en 2003 « Trends in Global Climate Changes Inferred from Geological Data », où il donne, entre autre, un tableau récapitulatif du taux de CO2 dans l’atmosphère terrestre. Il s’avère queb pour une période de 18 millions d’années entre 444 et 426 millions d’années le taux de CO2 atmosphérique oscillait entre 12 et 17 fois ce qu’il est aujourd’hui… et pourtant, la Terre se trouvait dans un des pires âges glaciaires jamais enregistré. Cette période fut suivie d’une période de 59 millions d’années de climat tropical avec du CO2 atmosphérique entre 7 et 12 fois ce qu’il est aujourd’hui…
      L’explication est manifestement ailleurs !
      Cela permet aussi de détourner l’attention des gens des véritables problèmes de pollution générés par les multinationales de la chimie, du pétrole, de l’agro-alimentaire. Ces pollutions elles sont dramatiques pour l’environnement et la vie humaine, mais pas un politique ne pense à les restreindre et pour cause: ces parasites émargent tous aux caisses des gros pollueurs eugénistes… Partis écolos compris !

  2. […] pole nord, sciences et nouvel ordre mondial. Suivez toutes les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou envoyer un rétrolien depuis votre […]

  3. c’est bien de citer des américains, des russes etc …. Mais vous avez également le climatologue français MARCEL LEROUX

  4. Vraiment, je ne comprends pas vos positions.
    Dans tous les cas de figure, il nous faut sortir des énergies carbonées que ce soit du fait de l’effet sur le réchauffement climatique ou simplement parce que nos modèles de société qui reposent sur ces énergies sont mortifères ce que RESISTANCE 71 ne saurait nier, s’en faisant largement le porte parole dans les articles qu’il traduits.
    A qui profite le « crime »…?
    Franchement, pourquoi et pour défendre quels intérêts des experts s’ingénieraient à affirmer la réalité du réchauffement climatique anthropique ? Au contraire, les grands groupes pétroliers, l’industrie moribonde des semenciers et agro chimique, l’agroaliementaire, le complexe militaro industriel, auraient tout intérêt à nier radicalement la conséquences de l’activité de l’homme dans les déréglements climatiques ! Cela leur permettraient (c’est déjà le cas me semble-t-il) de vendre la nécessité de poursuivre cette fuite en avant à laquelle nous assistons actuellement.

    Ce dont nous avons besoin aujourd’hui c’est précisément l’inverse : relocalisation de l’économie, développement d’une alimentation basée sur l’agro-écologie, moindre dépendance aux énergies carbonées, mise en avant de l’homme et de son émancipation au centre de nos système et non de l’économisme, développement de coopération dans le domaine international et non d’une compétition, pardon, d’une guerre économique organisée…etc. autant d’axes de développement qui invitent à modifier radicalement nos modes de vies

    Que recherche Résistance71 en se faisant l’écho de telles théorie négationnistes ?

    Je ne comprends vraiment pas la logique de ce raisonnement contre productif et qui tend à permettre aux opposants aux thèses, par ailleurs intéressantes et souvent pertinentes, défendues par ce site !
    Merci à vous de m’expliquer ce paradoxe.

    Ou comment se faire l’ami de son pire ennemi !

    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1450

    Merci pour vos lumières, je les attends avec impatience.

    • Nous pensons que vous mélangez tout.
      Qui a dit que nous supportions les compagnies pétrolières ?… Nous ?… quelqu’un d’autre ?
      Notre position contre le réchauffement climatique anthropique (RCA) est basée sur des faits. L’essentiel étant que le GIEC et ceux qui le composent, les quelques scientifiques qui y pantoufflent compris, est un organisme POLITIQUE et non pas scientifique. Que le RCA est basée sur une science au mieux tronquée au pire complètement falsifiée. A qui profite ce crime ? Aux sbires qui s’engraissent avec le « substitutionnel » énergétique infantile et ceux qui monétisent le « commerce du carbone ». Le CO2 n’est pas un polluant.
      Ceci ne veut pas dire qu’il n’y a pas de pollution, bien au contraire, le problème est réel, mais il n’est pas celui du CO2 mais celui essentiellement du pétrochimique, qui détruit l’environnement à bien des degrés.
      De plus, il est quasiment certain que la tromperie va au delà du RCA, puisque depuis le départ, les compagnies pétrolières ont fait avaler la couleuvre suivante: les hydrocarbures plus lourds que le méthane (dont toutes les variétés de pétrole), seraient d’origine biotique, biologique. Si vous lisez attentivement notre dossier sur le pétrole abiotique, vous verrez que la preuve scientifique de l’origine biotique du pétrole n’a jamais été faite tandis que la preuve scientifique que celui-ci soit d’origine abiotique profonde, a semble t’il d’après bien des études effectuées, été établi il y a 60 ans environ.
      Ceci veut dire quoi ?
      que l’affaire du pic pétrolier et de la finitude des ressources d’hydrocarbures est une fumisterie, les russes et les ukrainiens le savent depuis bien longtemps. Dans quel but ? Induire une rareté du produit, contrôler la production et les prix. Pourquoi croyez-vous que les compagnies pétrolières découvrent du pétrole et du gaz naturel en veux-tu en voilà partout ces dernières années alors que ces mêmes compagnies nous bassinent depuis des lustres en nous disant que le tarissement est pour après-demain. Les « experts » grassement payés disent aux populations depuis la fin du XIXème siècle « que dans 20 ans y aura plus de pétrole ».. çà fait bientôt 150 ans qu’ils nous le soutiennent mordicus et il n’y en a jamais eu autant et on découvre de nouveaux gisements toutes les mois… Le pétrole et le gaz ? On ne sait plus qu’en faire y en a partout, mais pour garder les prix hauts et générer les milliards de dollars de bénéfices… Faut as que le brut tombe à 10 US$ le baril ce qui est vraisemblablement son véritable prix, mais là adieu veaux, vaches, cochons, couvées pour les Total, Exxon, Shell, BP etc…
      A notre sens il ne faut pas se tromper de combat. Si nous voulons sortir des énergies pétrolières (qui ne sont pas fossiles… rappelons-le), il faut commencer par faire tomber les supercheries dont celle de son origine. Une fois les masques bas. Chute des prix, plus de profit, alors là cela deviendra « rentable » de viser de nouvelles sources d’énergies (par pitié autres que les fumisteries de l’éolien et du « solaire »…).
      Le dogme politique du RCA est une méthode pour l’oligarchie de contrôler la société par la « taxe carbone globale » dont elle profitera grassement tout en renvoyant l’humanité au moyen-âge dans la société suprafasciste néo-féodale et post-industrielle comme elle le préconise: ce que des clowns mais néanmoins dangereux psychopathes comme les Bush père et fils, Clinton, Blair, Brown, Sarkozy, Attali, Brzezinski, Kissinger et bien d’autres, appellent: le Nouvel Ordre Mondial.
      La fumisterie politique du RCA est un des moyens de contrôle global de la société. Une escroquerie qui génèrera une dictature planétaire sous gouvernance mondiale. Une façon de faire gober aux gogos qu’on a pas le choix si ce n’est de retourner au moyen-âge, pour les peuples s’entend, car les parasites de l’ « élite autoproclamée » eux, se prélasseront dans les « zones vertes » exclusives, un peu comme dans le chef-d’œuvre de Fritz Lang: « Metropolis » (1927).
      voilà où est notre combat !

      Nous vous conseillons de lire, d’analyser la science tronquée et falsifiée déjà exposée par le ClimateGate de 2009 et la fuite des courriels des escrocs « scientifiques » de l’université d’East Anglia et de comprendre que lorsqu’il y a réchauffement planétaire (si tant est que cela soit possible, ce n’est pas l’avis de tous les climatologues et personne ne nie qu’il puisse y avoir un « changement climatique »… cela fait 3,5 milliards d’années que cela se produit… Simplement quand il se produit, cela n’a rien à voir avec l’humain), cela se produit avec ou sans nous. En clair, l’humain n’est pas responsable de quelque réchauffement que ce soit ! Les modèles du GIEC sont foireux et ont été truqués à dessein, ils ont été créées pour faire tomber les données dans leur modèle et ces escrocs n’ont pas vérifié leurs hypothèses par les recherches et données de terrain. Leur méthodologie est en ce sens on ne peut plus anti-scientifique !

      Une fois compris que le RCA est du pipeau à l’état pur, c’est un bon point de départ pour comprendre la matrix illusoire dans laquelle l’oligarchie nous fait vivre à tous les niveaux.

      La réalité a dépassé la fiction depuis un bon moment et il est grand temps de se réveiller aux crimes commis par l’oligarchie et les sbires à sa solde.

      Ceci ne représente que quelques idées, il y a beaucoup à dire, ne croyez rien de ce que nous disons, recherchez par vous même… Mais n’ayez pas peur de ce que vous allez trouver, car la vérité libère pour toujours !

  5. Je remercie Réplique 71 pour tout ce que j’ai appris – et qui n’a fait qu’ approfondir tout ce que j’avais déjà lu – sans oser y croire

    les éoliennes, c’est du pipo – voir quelles sont les entreprises qui bénéficient de leur construction – le surcout en matière de production d’électricité (allez sur : Vents de colère)

    les panneaux solaire écolos soi-disant : construits en Chine, polluants à la fabrication – polluants à la destruction

    les biocarburants : on a fait une histoire avec l’huile de palme – mais regardez la pauvreté de certains paysans en amérique du sud, auxquels on a prix les terres pour les biocarburants q-(allez sur le site de la Vie Claire « huile de palme info ou intox »

    j’ai vu sur « mer et marine » que rolls royce je crois, faisait marcher des moteurs avec des aimants – dito sur le point, un petit entrefilet disant que je ne sais plus dans quel pays d’asie, un ascenseur marchait avec des aimants …….. Voir Nikolas Tesla – et ses travaux

    etc …….. Et la vidéo de Marcel Leroux est significative

  6. Vent de Colère ! FÉDÉRATION NATIONALE / Non à l’éolien …
    Fédération anti éolien industriel, expose le point de vue commun de 450 associations qui luttent contre l’implantation d’éoliennes en France
    http://www.ventdecolere.org – En cache
    Pourquoi « Vent de Colère ! » refuse toute forme d’éolien …
    Ce document (janvier 2005), émanant de l’association « Vent de Colère ! », est le résumé

    et je puis vous dire en toute certitude, et ce n’est pas de la lecture, mais quelque chose que j’ai vu – que depuis au moins 30 ans il y avait la possibilité de réduire la pollution diesel de 18 à 20% de façon simple et peu couteuse et qui dit diesel ne dit pas seulement camions/voiture, mais bateaux , chaufferie, groupe électrogène etc .. et ramener le tôt de pollution à 2% – en ce qui concerne la première invention, elle a été sabordée par Renault et la seconde par Monsieur Balladure et corine Lepage à l’époque – s’adresser l’institut du pétrole pour avoir un avis, pour réduire la consommation, c’est soit être naïve ou ne pas vouloir faire un effort personnel pour comprendre – donc on est incompétent en tant que ministre de l’environnement.

    Ceci dit j’ai lu avec passion vos articles et je sais que l’on pourrait se passer du pétrole – avec le pétrole synthétique – depuis l’entre deux guerres – et mieux encore

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :