Pays du goulag levant: Camps d’internement FEMA… pour les réfugiés de Sandy !

Un autre superbe exemple de disfonctionnement complet de l’État au détriment de citoyens dans la détresse. Honteux mais si prévisible. C’est l’avenir que nous réserve l’oligarchie, ploutocratie de l’UE et ses commissaires politiques en charge à Bruxelles.

Le modèle est établi…

— Résistance 71 —

 

Après l’ouragan Sandy, le camp FEMA Liberté : Un camp de concentration avec des hélicoptères Blackhawk volant au dessus

 

Le 11 Novembre 2012

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/femas-camp-freedom-concentration-camp-with-blackhawk-helicopters-flying-above/print/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Voici une histoire que les medias de l’establishment ignore dans les grandes largeurs: une ville de tentes établie par la FEMA (Federal Emergency Management Administration) dans le parc Monmouth à Oceanport dans l’état du New Jersey, pour les victimes de l’ouragan Sandy; ce camp vu de près, ressemble plus à un camp de concentration militaire qu’à quelque chose fourni par un gouvernement humanitaire et attentionné vis à vis de sa population.

L’ Asbury Park Press a réussi à parler avec des gens internés dans le camp qui décrivent leur entassement dans des tentes où il fait très froid avec des hélicoptères Blackhawk tournant au dessus d’eux.

“Les élections sont passées et nous sommes toujours là”, a dit un résident à Asbury Park Press. “Il y a des hélicoptères Blackhawk qui volent au dessus de nous jour et nuit. Ils bougent de l’équipment lourd devant les tentes toutes les nuits.”

Il a dit que la FEMA leur a interdit de prendre des photos de “Camp Liberté” et de fermer les WiFi. Il a dit qu’ils ne pouvaient plus recharger leurs smartphones parce qu’il n’y avait soi-disant pas assez d’électricité. “Chaque fois que nous branchions un téléphone ou quelque chose, les flics venaient les débrancher”, a t’il dit.

L’homme a décrit la “micro-ville” (d’après le vocable de la FEMA elle-même) comme étant une prison. La Croix Rouge a promis plus d’équipement comme des machines à laver et des douches chaudes, mais a envoyé les victimes de l’ouragan vivre dans des tentes sans chauffage.”

La gestion de la FEMA est parfaitement prévisible. Apres tout, elle fut créée pour gérer les effets de la loi martiale, pour arrêter les gens et les interner dans des camps de concentration. La réponse et la gestion de la FEMA au désastre n’est en fait qu’une escroquerie et un coup de pub médiatique.

 

 

8 Réponses vers “Pays du goulag levant: Camps d’internement FEMA… pour les réfugiés de Sandy !”

  1. […] et démocratie, terrorisme d’état. Suivez toutes les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou envoyer un rétrolien depuis votre […]

  2. Il n’est pas étonnant que la FEMA commence à tester ses camps de concentration étant donné la situation catastrophique vers laquelle nous dirigeons à pas de géant. Je plains sincèrement le peuple ordinaire américain et non tous les pourris qui le dirigent. Banquiers, boursicoteurs, capitalistes de tout genre, etc.

  3. Attention il y a un nettoyage qui vient de debuter,il parrait qu’il y a plusieurs pourris qui vont se retrouver dans les camps de la FEMA pour diverses raisons,la purge est d’ailleur commencee, nous verrons la suite prochainement,…….Les Bush et Cie sont a craindre ce sont des criminels vomis de l’enfer.

  4. […] "Un autre superbe exemple de disfonctionnement complet de l’État au détriment de citoyens dans la détresse. Honteux mais si prévisible."   Voici une histoire que les medias de l’establishment ignore dans les grandes largeurs: une ville de tentes établie par la FEMA (Federal Emergency Management Administration) dans le parc Monmouth à Oceanport dans l’état du New Jersey, pour les victimes de l’ouragan Sandy; ce camp vu de près, ressemble plus à un camp de concentration militaire qu’à quelque chose fourni par un gouvernement humanitaire et attentionné vis à vis de sa population. (…)  […]

  5. Desbessel Jean-Pierre Says:

    Que sont devenues les personnes qui ont été enfermées dans les camps de la FEMA à la suite de l’ouragan Sandy. On entend parler de rien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :