Résistance politique: Traité européen (TSCG) ou remettez nous des chaînes, c’est pas assez lourd !…

Vous avez dit grève générale ? Nous dirons même plus: grève générale expropriatrice, sinon cela ne sert à rien !

— Résistance 71 —

 

Traité européen: Basta !

 

Le 2 Octobre 2012

 

Le Secrétariat Relations Médias de la CNT

 

url de l’article original:

http://www.cnt-f.org/spip.php?article2018

 

Le gouvernement Hollande s’apprête à présenter le Traité budgétaire (Traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance) à l’Assemblée Nationale, montrant le vrai visage de ce gouvernement : poursuivre la libéralisation du « marché européen » au mépris des peuples.

Le Traité de stabilité soutenu par le gouvernement Ayrault est en effet un condensé de libéralisme, dans la ligne de ce que peut exiger la droite européenne. Privatisation des services publics des transports, achèvement de la libéralisation du marché de l’énergie, dumping social par l’obligation de libre-échange avec l’Inde ou Singapour, multiplication des partenariats public-privé, la liste est longue des pilules à faire avaler aux peuples européens !

La fameuse règle d’or, bâtie sur des statistiques économiques absurdes, n’a pour véritable objectif que de permettre aux possédants de pouvoir continuer à s’enrichir sans entrave et sans risque sur le dos des populations.

Alors que la logique économique voudrait qu’on cherche de nouvelles recettes permettant de satisfaire les besoins de chacun, Hollande fait une croix sur tout partage des richesses pour appliquer les pires potions libérales.

Si le gouvernement est prêt à brader encore un peu plus de nos droits à travers ce pacte anti-social, alors il faudra bien que ce soit la rue qui réagisse. Pour cela la grève générale reste le meilleur outil. Comme nos sœurs et frères grecs ou espagnols à nous d’occuper le pavé pour combattre ce traité.

10 Réponses vers “Résistance politique: Traité européen (TSCG) ou remettez nous des chaînes, c’est pas assez lourd !…”

  1. C’est très bien de remettre ce traité à l’ordre du jour, parce qu’il faut, à mon avis, au delà des partis affairistes, éclairer l’opinion publique sur ce traité et ce n’est que le départ.

    Je vous signale au passage que l’agence européenne ( on voit à quel point ces organismes gouvernementaux sont au service des peuples !!!!!!!!! ) envoye la grande cavalerie contre Séralini et je ne m’en étonne pas et les médias ( le figaro, Marianne pour l’instant !!! )
    se mette au service de ces truands !!!

    • Ce sont les payeurs.. La pressetituée, les politicards, les commissaires politiques de l’UE, tous mis en place d’une manière directe ou indirecte par les sbires de la haute finance et du cartel industriel transnationaux. Ces instances ne travaillent que pour les intérêts de ces cartels, personne d’autre et certainement pas l’intérêt général dont ils se contre-foutent depuis plus de 200 ans. En 1789, une aristocratie en a remplacé une autre, c’est tout. Idem en 1776 en Amérique.
      Nous l’avons dit et le répétons, à un moment donné, si on veut que quelque chose change vraiment, la désobéissance civile de masse sera de rigueur, de là naîtra la vision par la pratique que vivre en dehors des instances et institutions est parfaitement viable pourvu que l’on soit SOLIDAIRE.

  2. je pense les enfants qu ‘il est temps de penser a descendre dans la rue,et de ne plus cooperer avec le pouvor.
    pas de violence, juste la non cooperation.
    j’ai creer un groupe dans le 06 a ce sujet si ca vous interesse de nous rejoindre qui que vous soyez vous etes le bienvenue, je suis la majorité silencieuse comme toi qui cherche la Liberte d etre.
    contacter moi sur mon facebook
    parti de l utopie fraternel
    la fin de ce systeme c est Maintenant
    alors rejoingnez nous
    non cooperationa

  3. « statistiques économiques absurdes »
    mille fois exact
    basées entre autre sur la notion de PIB, évaluation post 2eme guerre mondiale de la richesse.
    Une débilité de plus aux mains d’experts de claques
    Tous dans la rue

  4. L’expropriation des terres en Andalousie est en cours et semble profitable à tous, car elle est de plus tournée vers le bio et alimente
    les marchés locaux mais elle n’est guère transposable en France, car même les coopératives de fruits et légumes ancienne formule et de vente de produits et matériel agricole se sont tournées vers la logique du marché.

    mais il n’est pas impossible de considérer que l’expropriation des multinationales qui ont coulé toutes les petites entreprises ont à rendent des comptes, et doivent payer leurs impôts et avoir des exigences autres que venir chercher les marchés publics, marchés captifs au détriment des entreprises moyennes et petites.

    et prendre des dispositions pour interdire les paradis fiscaux ( la population belge et suisse commence à réagir et à demander des comptes à ces familles qui ne paient pas d’impôts ou un impôt symbolique sur leur sol.

    et 40 000 allemands ont défilé ces derniers jours pour une augmentation des impôts de ces contribuables aisés et des mesures réelles contre la pauvreté ( smig ).

    • Oui.. L’expropriation serait beaucoup plus dans l’industrie.. ou ce qu’il en reste…
      Une grève générale dans l’état actuel de l’économie n’est pas tenable si elle n’est pas suivie de l’expropriation à la fois des intérêts privés ET étatiques, ce qui revient au même de toute façon.

      Agiter des pancartes dans la rue ne sert plus à rien, ce qu’il faut c’est une action local organisée, fédérée et autogérée.
      Nous mettons la dernière main à la traduction d’un article très récent de Tony Cartalucci qui illustre parfaitement ce que nous disons depuis longtemps. Ce sera en ligne très bientôt.

  5. Agiter des pancartes, quand les thèmes développés en Allemagne sont productifs et alertent la population, c’est productif et c’est une des voies, car jusqu’à maintenant, c’était plutôt festif mais autant en Allemagne , qu’en Italie et en France n’avaient plus le méme sens et on ne se précipite pas pour nous les montrer, comme cette journaliste espagnole Ana Pastor, qui a été virée, qui a toujours fait un gros audimat ( 6 millions de téléspectateurs en moyenne) et qui avait voulu les montrer, contrairement à la direction de la chaine qui comptait les passer sous silence et avait sorti un argument fallacieux pour expliquer qu’on avait zappé l’info.

    Ce qui veut dire qu’on veut manipuler même les révoltes populaires !

    De même, une lueur d’espoir contre ce déchainement de violence contre Séralini. On voit se lever beaucoup de scientifiques ces jours ci depuis la levée de boucliers des « pseudos scientifiques » de Monsanto, Bayer et les autres et qui défendent l’étude faite et condamnent les OGM.

    Ainsi, un journaliste, dans le Monde ce matin souligne le fossé qui existe entre l’opinion publique, majoitairement contre les OGM et les organismes publics et privés dont les études faites par des experts accusés de conflits d’intérêt suscite la plus grande méfiance de la part du public.

    Il en vient à dire qu’il faudrait protéger les lanceurs d’alerte !

    A la bonne heure !

    • Juste, tout système hiérarchique est corruptible et manipulable. Ceci nous enseigne quoi si ce n’est d’abandonner la hiérarchisation obsolète de la société… L’autogestion contient en elle-même les solutions a bien des problèmes, pourvu qu’on se penche sur son cas…
      Les opinions publiques sont en permanence contre leurs gouvernements, en Turquie par exemple et pour être aussi dans l’actualité, 64% de la population sondée est contre une guerre avec las Syrie, et pourtant le parlement a voté la guerre (« intervention sur le sol syrien à tout moment », ce qui revient au même.. c’est la guerre…)

      Cela une fois de plus nous enseigne quoi ?… Que les gouvernements n’en ont absolument rien à foutre des peuples, ils ne nous représentent pas, ils ne représentent que les intérêts banquiers et industriels.
      Le gouvernement, le parlement français ne nous représentent pas, notre devoir est de faire sécession avec cette fange corrompue jusquà la moëlle et au delà de toute rédemption possible. Croire qu’on peut changer de l’intérieur est une utopie pure. Il faut casser la pyramide et reconstruire à plat. Tout le reste n’est que pisser dans un violon !

      On y viendra, on y viendra.

  6. Par ailleurs, cette crise met en lumière la vulnérabilité des Canadiens français : le Québec est touché durement, car son économie repose sur l’exportation des matières premières vers les États-Unis. Une réflexion sociale s’ensuit. Certains commencent à dénoncer la mainmise du capital étranger (surtout américain) sur le Québec. «À l’heure actuelle, pour sauver leur avenir et leur culture, les Canadiens français auront besoin de conquérir en même temps leur liberté économique. Ils ne pourront devenir maîtres chez eux s’ils n’entreprennent de devenir entièrement maîtres de leur politique.» (Lionel Groulx) Pour contrer le chômage, le gouvernement investit dans les travaux publics et organise même des camps de travail. Par ailleurs, toujours fidèles à l’idéologie de conservation, plusieurs prétendent que seule une relance de l’agriculture (pour ce qui est de l’Abitibi-Témiscaminque, voir La Rivière solitaire de Marie Le Franc et L’Abattis de Félix-Antoine Savard) pourra venir à bout du marasme économique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.