Médias et propagande: Les mythes socio-politiques occidentaux agissent comme le fanatisme religieux…

La liberté de parole en occident est restreinte par l’étiquette de “théorie du complot”

 

Saman Mohammadi

 

Le 16 Septembre 2012

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/freedom-of-speech-in-the-west-is-constrained-by-the-conspiracy-theory-label/print/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

“Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je mourrai pour que vous puissiez le dire.” (Voltaire)

 

Qu’ aurait à dire l’icône de la liberté d’expression (Voltaire) à propos de la marginalisation sociale et politique du mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre ?

“Ayez un peu de patience, les calomnies ne survivent pas longtemps. La vérité est l’enfant du temps, elle apparaîtra pour vous absoudre.” (Emmanuel Kant)

“Le public ne peut arriver à la connaissance que lentement. Par la révolution pouvons-nous générer l’abandon du despotisme individuel et la fin de la recherche du profit et de la domination oppressive peut se produire, mais jamais une véritable réforme de l’état d’esprit. Au lieu de cela, de nouveaux préjugés, comme les anciens, serviront comme les brides de contrôle de la grande masse non-pensante. Tout ce dont nous avons besoin pour la connaissance est la liberté, et plus particulièrement la moins dangereuse de tout ce qui peut être appelé liberté, à savoir: la liberté pour l’humain de faire usage public de sa raison en toutes matières. Mais j’entends des clameurs de toutes parts: Ne discutez pas, dit l’officier, obéissez aux ordres ! Ne discutez pas, payez ! dit le collecteur d’impôts, Ne discutez pas, croyez ! dit le curé.” (Emmanuel Kant)

Détrôner des narratifs et des mythes sacrés est impossible dans une culture sans une presse libre. Aucune institution de la sorte n’existe en occident, ce qui explique pourquoi l’histoire officielle des attentats du 11 Septembre 2001 est toujours considérée aujourd’hui comme un narratif sacré en Occident, même 11 ans après ces évènements traumatiques.

Il y a une censure dans les médias de masse et pour la plupart cela  tient de l’auto-censure, nous dit un héroïque journaliste britannique, Alan Hart, dans cet interview. Ce que ceci prouve est que l’Amérique et le monde occidental sont tout aussi totalitaires que la république islamique d’Iran et la religion d’Islam.

L’intense réaction du monde musulman au film anti-islam provenant des Etats-Unis nous rappelle que des offenses blasphématoires à des religions ou des cultures totalitaires ne sont pas tolérées. Les gens veulent leurs croyances être validées et considérées sacro-saintes. La critique rationnelle et les insultes monstrueuses sont interdites.

Dans le monde musulman, l’image du prophète Mohamed ne peut pas être critiquée car elle est sacrée; en occident, la version officielle des attentats du 11 Septembre ne peut pas être critiquée car elle est sacrée. La prétention qu’il y ait une liberté d’expression en Amérique et en occident est un grand mensonge. Bien sûr vous pouvez critiquer à votre aise l’Islam ou des pays étrangers, mais il y a des restrictions politico-sociales sur la parole quand elle concerne le 11 Septembre ou que les crimes d’Israël sont amenés dans la discussion.

Le sale truc qui est utilisé pour couvrir cet évident double-standard est celui de l’étiquette de la “théorie du complot”. Cette étiquette est la manière pacifique de couper les têtes hérétiques en occident. C’est moins sauvage que la méthode islamique de gérer les hérétiques ou les incroyants blasphémateurs, mais c’est tout aussi efficace.

Les gens qui utilisent l’étiquette de “théoricien du complot” dans un débat autours des attentats du 11 Septembre sont des intellectuels sauvages qui brandissent l’épée de l’erreur dans leurs mains. Ils ne peuvent pas gagner la bataille des idées avec des arguments rationnels alors ils dégainent leur épée et vous disent de vous conformer à la ligne officielle du parti du gouvernement américain ou alors de faire face au ridicule. Les individus qui refusent de s’agenouiller sont marqués de la marque de “théoriciens du complot”, de “barjots de la vérité”. Nous devons être dans l’âge sombre parce que nous ne vivons décidemment pas dans une civilisation éclairée; nous sommes confrontés à un nouvel épisode de la folie collective de l’histoire de l’humanité.

Il y a tant de censure aux Etats-Unis et en Occident que lorsque quelques faits concernant les évènements du 11 Septembre percent le brouillard de la propagande, ceci est vu comme étant un grand succès. La nature religieuse de l’histoire officielle du 11 Septembre rend encore plus difficile pour les voix de la raison du mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre, de toucher des gens qui sont toujours en état de déni total.

Ce n’est pas le brouillard de propagande qui bloque la pénétration de la vérité au sujet du 11 Septembre, mais le ciel des pensées religieuses qui dominent en fait comment les gens pensent aux sujets de ces évènements. Des millions de personnes sont religieusement mariés à la version officielle du 11 Septembre. Dire que les attentats furent une opération de l’intérieur du gouvernement américain en occident, est comme dire que Mohamed était pédophile dans le monde musulman. La réaction aux déclarations du mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre n’est que rage aveugle, haine, et dédain. Ceci est profondément une attitude religieuse.

Les extrémistes musulmans qui brûlent des drapeaux américains en réponse à ce stupide film anti-islam (c’est ce qui en apparaît en surface du moins) sont tout aussi irrationnels que les nieurs de vérité occidentaux qui symboliquement brûlent des documentaires du mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre et les rejettent comme n’étant que “des théories du complot”. La différence n’est qu’une question de degré.

Empêcher la circulation d’Idées, de faits et d’opinions est le pire crime dans une société. Les stalinistes et les gobbelistes qui ont kidnappés le gouvernement américain sous couvert d’une guerre contre le terrorisme sont aussi vils et odieux que les tortureurs de l’inquisition. Il demeure néanmoins une petite portion de la société civilisée dans la mesure où les “truthers” (NdT: membres du mouvement pour la vérité pour le 11 Septembre) n’ont pas encore été envoyés au bûcher.

Gràce à une certaine forme de développment politique dans la civilisation occidentale, les gouvernements américain et européens n’ont pas (encore) utilisé la violence contre les dissidents à l’histoire officielle pour les réduire au silence ainsi que toute autre dissidence. Mais même si la violence est utilisée dans le futur, cela ne pourra pas enpêcher la vérité sur ces attentats d’être connue. Le mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre va continuer de s’étendre parce qu’il est fondé sur des arguments rationnels, des preuves publiques et l’utilisation de la raison.

Le 11 Septembre 2012, Glenn Greenwald parla à propos de l’état de connaissance au sujet du 11 Septembre et de la gestion politique des nouvelles trouvailles concernant les évènements dans “une conversation avec Sam Seder”, hôte de Majority Report. Greenwald dit:

“Une chose qui est vraiment incroyable de remarquer est que toute l’idée derrière la commission d’enquête sur le 11 Septembre, était supposée être que vu l’amplitude des attaques, il était absolument vital d’obtenir une compte-rendu compréhensif de ce qu’il s’est passé et ce sans aucune sorte d’effet partisan de façon à ce que tout le monde puisse croire et faire confiance aux résultats de la version officielle des évènements.

Plus de 10 ans plus tard, aujourd’hui durant le 11ème anniversaire, de larges segments du rapport de la commission officelle sont toujours classifiés secret. Il y a eu des politiciens importants comme Bob Graham, qui fut le président du comité du renseignement du Sénat à cette époque et d’autres qui ont dit en particulier que le rôle d’influents saoudiens dans l’attaque et dans son financement des groupes terroristes responsables des attaques ont été très protégés par un gouvernement américain qui continue à ce jour à avoir une relation très étroite avec la maison des Saoud.

Ainsi ne nous soucions pas de quelque sorte d’enquête future que ce soit, même celle que nous avons est très étouffée de bien des manières et je ne suis pas sûr qu’il y ait ou qu’il y aura  une levée de boucliers pour que cela continue. Je pense que vous entendrez quelques démocrates qui vont essayer d’exploiter cette nouvelle révélation pour blâmer les républicains pour les attaques du 11 Septembre et comme beaucoup des mêmes demanderont que la torture ne soit pas un sujet d’enquête car nous devons aller de l’avant et non pas s’intéresser au passé (NdT: Ceci est une attaque par allusion directe à Obama qui avait défendu le fait de ne pas enquêter sur la torture pratiquée par l’armée américaine et la CIA en disant: “Nous devons aller de l’avant et ne pas regarder le passé”… C’est si facile n’est-il pas ?..)

Je pense que dans les grandes largeurs, le pays a été convaincu de manière positive que les attaques du 11 Septembre 2001 étaient en fait un acte de radicaux étrangers démoniaques qui haïssaient les Etats-Unis et que le leadership de notre pays a correctement répondu au crime commis. Je ne suis même pas sûr qu’il y ait une opportunité, alors même qu’il y a beaucoup de preuves inverses, pour changer le narratif des évènements au sein de la population,” (Glenn Greenwald dans “une conversation avec Sam Seder” dans l’émission Majority Report du 11 Septembre 2012 (dans la vidéo entre les minutes 25’44 et 27’48)

Greenwald dit que la raison pour laquelle il est difficile de changer les perceptions collectives du gouvernement américain, des médias américains et de la société américaine en général, est le pouvoir de la mythologie américaine pour aveugler le public jusqu’à maintenant. Il dit:

“Il y a une mythologie que les Américains croit à propos de leur pays et de leur propre gouvernement quel qu’il soit et cette mythologie leur enseigne qu’alors même que le gouvernement ne fait peut-être pas les choses de la manière la plus efficace qui soit, ou même de manière corrompue, la tyrannie ne se passe en fait que dans d’autres nations et la propagande n’est valide que dans d’autres pays.

Les Américains croient en général qu’ils vivent dans un pays libre, ce qui veut dire que nous avons une presse libre et vibrante, que les actions du gouvernement quel qu’il soit sont soumis à une véritable observation impartiale et que la responsabilité au travers des institutions comme les cours de justice et les médias, est faite pour contrôler le pouvoir ; que ceci est une chose important à croire, que nous sommes un phare de la liberté, de la liberté de la presse et que la propagande, la tyrannie et l’oppression ne sont les faits que de pays comme la Corée du Nord et l’Iran ou de quelque ennemi des Etats-Unis de la semaine que ce soit.

Ainsi croire que le peuple américain a été radicalement trompé sur des évènements historiques, que la vérité a été cachée, vraiment amènent sous le microscope les suppositions mythologiques sur la façon dont nous pensons être. Penser que ces choses sont vraies nous amène alors à abandonner ces suppositions du comment nous nous sentons par rapport à nous-mêmes et ceci est inconfortable, difficile et  douloureux et je pense que le désir de vraiment reconnaître cet exceptionalisme en continuant de croire que le vérité nous est servie par notre gouvernement et par nos médias certainement aident et renforcent la capacité de tromper de manière fondamentale.” (vidéo de l’interview entre les minutes 33’31 et 33’01)

Il est inévitable que la mythologie concernant les attentas du 11 Septembre 2001 s’effondre. Aucune autorité politique sur cette planète ne peut supprimer la vérité et le cri de justice. La voix de la raison aura le dernier mot sur le débat concernant les évènements du 11 Septembre et non pas la propagande totalitaire et l’affabulation politique.

Publié en premier lieu sur  The Excavator.

 

 

9 Réponses vers “Médias et propagande: Les mythes socio-politiques occidentaux agissent comme le fanatisme religieux…”

  1. comment peut t’on croire que les islamistes, ne soient pas responsable de l’attentat du 11/09 ?

  2. pourquoi ne pas dire simplement les faits, les faits suffisent à comprendre ce qui c’est passé le 11/09 ?

  3. Bonjour,

    Légèrement hors sujet, mais pas tant que cela. Je lis « (…)que ceci est une chose important à croire, que nous sommes un phare de la liberté, de la liberté de la presse(…) »

    En fait, la liberté de la presse existe, c’est la liberté qu’ont les possesseurs de presses d’imprimer ce qu’ils veulent (dans le cadre de la loi). Ceci (la liberté de la presse) ne doit pas être confondu avec le droit de chacun de disposer d’informations fiables et non-biaisée.

    Cordialement,
    Tanguy

    Un pays bien organisé est celui où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne – Voltaire

    • @tanguy

      la liberté de la presse n’existe pas, dans aucun pays de ce monde.

      si la presse n’existerai pas, il faudrait surtout pas l’inventer (honoré de Balzac).

      je vous invite à télécharger le pdf : désinformation mal incontournable des média, mis en ligne par Laurent fallet ( insa ).

      • Relisez bien :

        En fait, la liberté de la presse existe, c’est la liberté qu’ont les possesseurs de presses d’imprimer ce qu’ils veulent (dans le cadre de la loi). Ceci (la liberté de la presse) ne doit pas être confondu avec le droit de chacun de disposer d’informations fiables et non-biaisée.

        Cordialement,

        • autant pour moi, j’ai compris, la liberté de presse existe, mais le citoyen n’a pas le droit d’avoir accès à une presse indépendante, on n’a le droit qu’à une désinformation, grâce à la liberté de presse.

          les journalistes, les hommes politique, les représentants des syndicats, ont tous des salaires élevé et des contrats précaire, de peur de perdre leurs énormes avantages, ils se mentent à eux même, ils font de la réduction de dissonance cognitive, ils obéissent aux ordres et leur conviction au placard, les patrons de chaîne tv, presse, sont tous proche du pouvoir, tout est sous contrôle.

        • sinon seriez vous capable de mes répondre aux questions, que j’ai posé à monsieur saman ? de ce monsieur je n’ai pas eu de réponse, il ne doit pas savoir quoi répondre, et vous ?

  4. @Saman

    votre commentaire à qui s’adresse t’il ? quel sont vos connaissance sur le 11/09 !

    qui se cache derrière alqaeda ?

    à qui profite le crime et à qui nuit ce crime ?

    quel est l’objectif reel de cet attentat ?

    qui finance alqaeda ?

    quel est le lien de ceux qui finance alqaeda et le groupe alqaeda ?

    monsieur saman, si ses questions vous dérangent, vous n’êtes pas obligé de répondre, je comprendrai tout à fait votre position.

  5. qui pourrai me répondre aux questions que je pose, sur le commentaire ci-dessus, moi j’ai les réponses et vous capable ? c’est en échangeant qu’on arrive à se comprendre ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :