Résistance (géo)politique globale: Le Mouvement des Pays Non-Alignés tient son sommet à Téhéran… Dans un silence assourdissant de la pressetituée occidentale !

Nous avons traduit ici un excellent article de Finian Cuningham au sujet du sommet des pays non alignés (sur le crime occidental…) qui a lieu jusqu’à demain à Téhéran.

Le contre-pouvoir géopolitique à l’empire est en marche. L’empire est à la dérive, mais son pouvoir de destruction est immense. Danger ! Danger !

— Résistance 71 —

 

Le sommet de Téhéran des pays non-alignés envoie un message de paix

 

Par Finian Cuningham

 

Le 24 Août 2012,

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/257879.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Lorsque le sommet des pays non-alignés va se rassembler dans la capitale iranienne ce week-end, cela promet d’être le plus grand show de la planète, un spectacle de solidarité internationale et de coexistence pacifique, face à l’agression impérialiste et la menace de guerre totale ouverte.

Le 16ème sommet du Mouvement Non Alignés (MNA) depuis sa création en 1961 peut difficilement se tenir à un moment plus crucial pour les affaires internationales.

Il semble que jamais auparavant les mots de Fidel Castro n’ont eu autant de résonnance urgente, lorsque le leader cubain déclara dans un sommet précédent en 1979 que le mouvement international représentait “l’indépendance nationale, la souveraineté, l’intégrité territoriale et la sécurité des pays non-alignés” dans “leur lutte contre l’impérialisme et toutes formes d’agression étrangère”.

Cinquante et un ans après la création du MNA à Belgrade (NdT: par Tito, Castro, Sukarno, Neru et Nasser), le monde a peut-être survécu le spectre de la destruction mutuelle assurée par la guerre froide; mais le monde unipolaire qui a depuis émergé, dominé par les Etats-Unis et ses alliés élitistes, nous ne faisons qu’être les témoins de la renaissance des guerres d’agression et, ironiquement, une nouvelle menace de guerre nucléaire, et les mêmes causes néfastes qui ont motivées à la création du mouvement en première instance.

Quelques 120 nations sont membre du mouvement, représentant environ 55% de la population mondiale et environ les deux tiers du corps des nations-unies. En fait, le MNA est parfois référé comme étant les “véritables Nations-Unies” car il semble bien plus démocratiquement représentatif des intérêts mutuels de la majorité des populations mondiales que l’ONU, dominée , elle, outrageusement par l’occident et son conseil de sécurité auto-proclamé.

Alors que les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux invoquent toujours de manière arrogante la couverture de la “communauté internationale”, le mouvement non-aligné peut lui légitimement clâmer ce titre. Quand les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France parlent de la “communauté internationale”, ce à quoi ils se réfèrent généralement est la cabale personnelle de pouvoir et d’intérêts géopolitiques particuliers les concernant.

Aujourd’hui, l’avantage supposé de la guerre froide est un leurre cynique total. Les membres du MNA sont attaqués ou souffent des ravages de la belligérence de la soi-disante “communauté internationale”, les puissances partisanes des Etats-Unis et de leurs alliés de l’OTAN. L’Afghanistan, l’Irak, le Yémen, la Libye, la Somalie, le Pakistan entr’autres. A part le MNA, qui lui a condamné les agressions et les interférences, quand les Nations-Unies ont-elles condamné de tels méfaits ? De fait, l’ONU a honteusement donné son soutien moral et sa couverture diplomatique à ces guerres illégales.

Aussi, à l’encontre de l’ONU, le MNA a appelé explicitement pour le désarmement nucléaire de cette élite mondialiste qui continue de posséder des dizaines de milliers d’armes de destruction massive et ce en rupture de leurs propres obligations sous les conditions du traité de non-prolifération qu’ils ont signé.

La Syrie, membre du MNA, est assailli par un axe de puissance emmené par les Etats-Unis, axe qui inclut la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la Turquie et Israël, dans une guerre larvée d’agression impérialiste par proxy. Aucune de ces puissances n’est bien sûr membre du mouvement. Elles constituent en fait, le gang mondial des états renégats emmenés par Washington.

Dans sa tentative de destruction de la Syrie, l’axe emmené par les Etats-Unis est aidé par les dictatures du Golfe telles l’Arabie Saoudite et le Qatar. Les monarchies arabes sont officiellement membres du MNA, mais elles ne vont sûrement pas participer à la conférence de Téhéran pour des raisons évidentes et condamnables.

De cette façon, le sommet de Téhéran servira à exposer à la face du monde cette élite mondialiste néfaste et va t’en guerre. La réunion exposera les prétendus membres de la “communauté internationale”, comme n’étant rien d’autre qu’une bande de voyous qui ne fait que rançonner le reste du monde sous la menace de l’agression permanente. Il sera exposé que cette élite soi-disant garante du droit international et des droits de l’Homme n’est rien d’autre q’une clique d’escrocs, de racketeurs, dont la poursuite  prédatrice infatigable pour des profits impérialistes est la malédiction pour cette terre et la paix mondiale.

C’est une justice poétique que l’Iran ait reçu l’honneur d’herberger cet évènement historique. Pour maintenant près d’une décennie, la république islamique a dû vivre sous la menace constante et directe de la guerre de la part des Etats-Unis et de ses sbires. Cette dernière année écoulée, ces menaces sont montées de centaines de décibels. Dans un monde dominé par des états voyous tels les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France et leur chiens de garde illégalement armés nucléairement comme Israël, ceux-ci ont l’audacité de menacer quotidiennement l’Iran d’attaques militaires et ce faisant, mettent le monde dans l’ombre de l’annihilation totale.

L’Iran est l’autre membre qui est sujet à une guerre d’agression. Sabotage de ses infrastructures, assassinats de ses scientifiques et kidnapping de ses citoyens, telle la mère iranienne Shahrzad Mirgholikhan, qui fut torturée cinq années durant dans les prisons américaines; tout ceci fait partie du jeu de la belligérence. De la même manière que le sont les embargos criminels contre l’économie du pays, embargos orchestrés de près par Washington.

Cette criminalité haineuse, basée sur la suspicion et le mensonge, n’existe que parce que l’Iran exerce son droit légal de développer une énergie nucléaire civile et de maintenir son indépendance politique.

Mais la justice poétique du sommet du MNA réside dans le fait que la majorité du monde est du côté de l’Iran face à cette agression. Des pays aussi loin que le Mexique et le Brésil ou l’indonésie et la Malaisie ont clairement signifié que l’Iran a le droit de se développer selon ses propres termes sans interférence aucune ou dégradation hégémonique de l’extérieur.

Plus de 100 nations vont participer au sommet. Quelques 35 pays envoient leur chef d’état à Téhéran. 21 autres gouvernements seront représentés par leurs ministres des affaires étrangères.

Parmi ceux qui seront au sommet: le premier ministre indien Manmohan Singh, qui sera accompagné d’une délégation de 150 officiels. Des délégués de pays observateurs du MNA, incluant la Chine, la Russie et le Brésil sont aussi attendus.

Une présence historique sera celle du nouveau président égyptien Mohamed Morsi. Ceci constituera la première visite officielle entre les deux pays depuis que les relations avaient été coupées en 1978 lorsque le régime égyptien s’aligna sur la politique des Etats-Unis contre la révolution iranienne.

Défiant la politique de torsion de bras de Washington et de sa clique d’état-nations lyncheurs, des pays d’Amérique Latine, d’Afrique et d’Asie iront à Téhéran. Soulignant leur indépendance et leur solidarité, bon nombre de ces nations sont maintenant reportées résumer leurs contrats d’import-export avec l’Iran, contrats d’importation de pétrole iranien, défiant ainsi les récentes sanctions américaines et européennes contre le pays.

C’est un signe du temps que même le secrétaire général inutile de l’ONU, Ban Ki-Moon, ait annoncé sa participation. Le premier ministre mégalomaniaque israélien Benjamin Netanyaou a qualifié la décision de Ban Ki-Moon d’aller en Iran comme étant “une grosse erreur”, tandis que Washington qualifiait la décision de “quelque peu étrange”.

Quoi qu’il en soit, Ban Ki-Moon doit faire un peu mieux que se montrer. Il doit quelque part trouver les tripes pour parler catégoriquement contre la violence emmenée par les Etats-Unis contre l’Iran et la Syrie. Ceci paraît néanmoins douteux au vu de son silence complice au sujet des crimes de Washington, de ses attaques illégales de drones en Afghanistan, la Libye, le Pakistan et la Somalie. Quoi qu’il en soit, le simple fait que Ban Ki-Moon se rende à Téhéran, malgré les pressions de Washington, est en soit, une preuve de la justesse des actions de Téhéran et de son bon-droit.

Face à l’agression impérialiste américaine dans plusieurs régions, les nations du monde se dressent et disent; “Assez est assez !” Ironiquement, les désirs de mort de Washington pour le monde sont exposés pour ce qu’ils sont, et dans sa tentative d’isoler l’Iran, l’empire devient en fait celui qui est isolé, diminué et qui entre en disgrâce. Après avoir été si longuement vilifiée par Washington et ses complices, c’est l’Iran qui est maintenant portée au pinacle par le reste du monde.

Une ironie finale est que deouis que la guerre froide entre les Etats-Unis et l’URSS s’est terminée il y a 20 ans, certains analystes pensaient que le MNA deviendrait inutile, une organisation sans but. Deux décennies plus tard, le MNA saisit au vol l’occasion qui lui est donnée avec plus de ferveur et de justesse qu’il ne lui ait jamais été données et réalise peut-être son vrai moment de gloire et de mérite pour la cause de la paix mondiale et de la solidarité.

Ses pères fondateurs: Josip Tito de Yougoslavie, Jawaharlal Nehru d’Inde, Gamal Nasser d’Egypte, Kwame Nkrumah du Ghana et Sukarno d’Indonésie sont très certainement en train de sourire largement et ont le dernier fou-rire.

***  ***  ***

En plus sur le sujet: Interview de Thierry Meyssan sur la radio francophone iranienne au sujet du sommet de Téhéran.

 

http://french.irib.ir/analyses/interview/item/209140-thierry-meyssan,-journaliste-français

2 Réponses vers “Résistance (géo)politique globale: Le Mouvement des Pays Non-Alignés tient son sommet à Téhéran… Dans un silence assourdissant de la pressetituée occidentale !”

  1. Parfois je me dis qu’ils ont perdu la partie.
    Et les Etats-Unis deviendront une puissance, parmi d’autres…
    La muselière qui plombe les médias dominants n’empêche pas, bien au contraire, les gens de fouiller, de s’informer, même si peut-être parfois, le dommage « collatéral » de cette information alternative c’est la mésinformation : sur Internet notamment, tout le monde est expert en tout, et le tri est difficile.
    Mais qu’importe au fond, du moment que les esprits se fassent de plus en plus critiques.
    Quant à leur attitude vis à vis des « émergents », il leur sera impossible de lutter contre l’alphabétisation de masse.
    Alors quoi, tout faire péter ?
    Non, ils ont paumé, je le crois, je l’espère.

    • Oui, nous l’espérons également. La question demeure: même si l’oligarchie perd, elle doit être évincée car elle recommencera… Si nous la laissons en place, ce ne sera que reculer pour mieux sauter.
      Dès lors, par quoi la remplacer ? Par quoi remplacer le capitalisme pour le bien de tous ? C’est la seule question qui vaille d’être posée et sans avoir bien évidemment la solution toute prête, nous nous efforçons de faire toucher du doigt ce à quoi pourrait ressembler un monde vraiment progressiste… Mais tout part de soi, tout part de l’individu, qui affirme sa pensée critique et s’abandonne, lâche prise pour s’émanciper, au sein d’une collectivité libre, vraiment libre, pas victime d’une illusion de cirque.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.