Politique française: Hollande suit les consignes que lui souffle « l’oreillette » reliée à la City de Londres…

Tout comme Obama a suivi dans les traces de Bush, Hollande suit celles de Sarkozy… Pourquoi cette constante ? Parce que toute cette clique de parasites inutiles et nuisibles ne sont que des marionnettes animées depuis Wall Street et la City de Londres, des pantins de la haute finance et des cartels militaro-industriels.

On leur souffle leur rôle dans l’oreillette et ils s’exécutent.. ou « on » les exécute… Au sens propre comme figuré…

— Résistance 71 —

 

La France prête à reconnaître Al-Qaïda comme le gouvernement légitime de la Syrie

 

Kurt Nimmo


url de l’article original:

 

Le 28 Août 2012

http://www.infowars.com/france-ready-to-recognize-al-qaeda-as-syrias-legitimate-government/print/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le président socialiste de la France récemment élu et suppôt du groupe Bilderberg, François Hollande, a dit à l’opposition syrienne dirigée par la CIA et le MI6 britannique, de former un gouvernement provisoire. Hollande a dit que la France le reconnaitrait ensuite comme le gouvernement légitime de la Syrie.

En février dernier, le directeur du renseignement national américain, James R. Clapper avait dit au comité des armées du sénat américain qu’Al Qaïda avait “infiltré” les groupes d’opposition syriens que la France disait qu’elle reconnaitrait.

“Bizarrement, le fait que Washington, en coopération avec ses alliés, envoie maintenant du matériel sophistiqué de communication, de renseignement militaire et d’armement aux milices en Syrie, milices qui ont des liens considérables et grandissants avec Al Qaïda, n’a pas du tout fait sourciller le gouvernement Obama”, écrivit John Glaser en Juillet.

Glaser mentionna un supposé “processus de sécurité” pour éviter que les armes n’aboutissent entre les mains d’Al Qaïda et des extrémistes islamistes, “mais ce processus est construit sur des bases tierces non sûres et des officiels du renseignement ont dit récemment au Washington Post au au Los Angeles Times que la vérité est que les Etats-Unis ne savent pas qui perçoit l’argent et les armes.”

En fait, il y a un grand nombre de preuves que la CIA a entrainé, armé, financé d’au moins 3 milliards de dollars et soutenu Oussama Bin Laden et ce qui est devenu plus tard Al Qaïda.

La ministre des affaires étrangères Hillary Clinton a admis récemment que les Etats-Unis avaient créé Al Qaïda, alors que son admission ne fut au mieux que légèrement couverte par les médias de l’establishment. Les Etats-Unis ont aussi soutenu Al Qaïda en Libye avant le meurtre de Kadhafi. Suivant les instructions du pays nord-africain, l’autorité transitoire libyenne a été d’accord pour envoyer des armes et des combattants en Syrie afin d’aider l’Armée Syrienne Libre (ASL).

“Sous Bush et Cheney, la soi-disant présence d’Al Qaïda quelque part était utilisée comme prétexte pour bombarder et envahir des pays”, écrivit l’historien Webster Tarpley en 2011. “Sous Obama, un empire anglo-américain étiré géographiqiuement et moribond, utilise Al Qaïda et son infantrie irrégulière dans un effort pour harasser et incapaciter des états-nations du monde, ceci ayant pour effet leur désintégration en un chaos de luttes tribales, sectaires, et criminelles de leurs seigneurs de la guerre. Dans sa phase actuelle, Al Qaïda est redevenue l’armée de guérilla pour la CIA qu’elle fut à son origine. Ceci a pour conséquence directe que la civilisation elle-même est menacée dans de plus en plus d’endroits dans le monde.”

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.