Ingérence impérialiste occidentale en Syrie: La Russie et la voie du milieu, voie de la sagesse…

Moscou appelle l’Occident à cesser de viser le changement de régime en Syrie

 

Al Manar

 

Le 28 Mai 2012,

 

Url de l’article original:

http://www7.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=65999&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

 

La Russie a appelé lundi les pays occidentaux à cesser de viser la chute du régime syrien et à jouer le « même jeu » qu’elle en privilégiant la mise en oeuvre du plan Annan, indiquant que l’opposition armée, coresponsable du massacre de Houla, était incitée à se battre.

« Il faut que les joueurs extérieurs jouent le même jeu, un jeu visant à la mise en oeuvre du plan Annan, pas au changement de régime », a déclaré le ministre russe des étrangères, Lavrov, à d’entretiens avec son homologue britannique, William Hague.

« Nous ne soutenons pas le gouvernement syrien. Nous soutenons le plan de Kofi Annan », le médiateur international de l’ONU en Syrie, a ajouté M. Lavrov, soulignant qu’il était plus important de « mettre fin à la violence » que de « se préoccuper de qui est au pouvoir en Syrie ».

« Nous faisons pression sur le gouvernement syrien pratiquement chaque jour, et parallèlement nous avons des contacts avec tous les groupes de l’opposition », a ajouté M. Lavrov.

« Nous avons l’impression que certains joueurs extérieurs ne disent pas aux opposants la même chose que nous », a-t-il ajouté.

« Nous savons que l’opposition armée, du moins sa partie la plus radicale, reçoit en permanence des signaux pour ne pas cesser » les combats, a-t-il encore précisé.

Il a affirmé que l’opposition armée était elle aussi à blâmer pour le massacre de Houla (centre), qui a fait au moins 108 morts.

« Nous avons là une situation où manifestement les deux parties ont participé », a-t-il déclaré, arguant de la présence de blessures à bout portant en plus des tirs d’artillerie.

« Nous exigeons qu’une enquête soit menée sur ce qui s’est produit à Houla », a- t-il poursuivi.

Annan, arrivé à Damas, se dit « horrifié »

De son côté, le médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan, arrivé lundi à Damas pour des entretiens avec le président syrien Bachar al-Assad et des représentants de l’opposition, s’est dit « horrifié » par le massacre de Houla où une centaine de personnes ont été tuées.

« Je suis personnellement choqué et horrifié par les événements tragiques d’il y a deux jours », a déclaré à la presse M. Annan.

« C’est un acte répugnant, aux conséquences profondes », a-t-il ajouté.

« L’émissaire est arrivé à Damas aujourd’hui pour des entretiens avec le président Bachar al-Assad et de hauts responsables », a indiqué Ahmad Fawzi, son porte-parole. Il rencontrera également « des représentants de l’opposition et de la société civile » et le général Robert Mood, chef de la mission des observateurs en Syrie.

Le Conseil de sécurité de l’Onu a condamné à l’unanimité, Chine et Russie comprises, le massacre de Houla, mais en se gardant bien d’en préciser les auteurs.

Une Réponse vers “Ingérence impérialiste occidentale en Syrie: La Russie et la voie du milieu, voie de la sagesse…”

  1. bousselaire Says:

    Un cesser le feu, ça commence par un cessez l’envoi d’armes …Le triste et décevant résultat d’un récent massacre de civils n’est pas le résultat d’une action uni-latérale, mais d’une opération dans laquelle rebelles et forces gouvernementales sont entrés en confrontation sans se soucier de civils qui servent d’otages et de boucliers humains…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :