Nouvel Ordre Mondial: Le criminel Kissinger réitère que « l’ordre (mondial) viendra du chaos »…

Deux solutions pour l’oligarchie:

1- Elle retire le bouchon de la baignoire et l’économie, la société telles que nous les connaissons partent au tout-à-l’égoût en rajoutant une guerre majeure non thermo-nuléaire, cela créera le chaos nécessaire pour mettre les peuples à genoux et leur faire « accepter » la solution toute prête de la gouvernance mondiale…

2- Elle s’y refuse (suite aux conflits internes au sommet de la pyramide) et on repart pour une guerre froide dont les blocs sont déjà dessinée: l’empire et son bras armé l’OTAN contre les BRICS et Organisation de Shangaï qui deviendra à terme un nouveau « pacte de Varsovie », incluant la Russie, la Chine et les pays non-alignés…

Il semblerait qu’il y ait une lutte au sommet entre les partisans de ces deux possibilités… D’une manière ou d’une autre, les peuples seront toujours les dindons de la farce et les esclaves… Tant qu’on laissera les ordures criminelles décider à notre place. Il faut sortir de cette déliquescence organisée et diluer le pouvoir dans les peuples, c’est la seule solution viable pour l’humanité.

— Résistance 71 —

 

Alors que l’élite se retranche, Kissinger annonce l’ordre venant du chaos

 

Jurriaan Maessen


 

Le 21 Mai 2012,

 

Url de l’article original:

http://explosivereports.com/2012/05/21/as-the-elite-fences-itself-in-kissinger-announces-order-out-of-chaos/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Dans une déclaration récente, Henry Kissinger a admis que les troubles sociaux et les manifestations civiles de masse doivent être utilisés comme un moyen pour fusionner les Etats-Unis dans un “système international”.

“Les Etats-Unis doivent être partie intégrante d’un système international que nous créons domestiquement”, a t’il dit à la publication de Harvard “The Crimson” au début du mois. Questionné sur les problèmes majeurs auxquels devait faire face la société américaine aujourd’hui, Kissinger répondit:

“Internationalement, le problème est qu’il y a des soulèvements partout dans le monde, mais ces soulèvements ne suivent pas la même ligne de causes, ainsi les Etats-Unis doivent faire partie d’un système international que nous créons ici.”

Ce que le vieil homme dit ici est consistant avec ce qu’il a dit dans le passé concernant le concept de saisir les opportunités des crises et des soulèvements, dont les causes peuvent être différentes d’une nation à l’autre, afin de faire émerger un ordre international, ainsi suivant la ligne de conduite de l’élite érigée en règle d’or à savoir que l’ordre s’établit le mieux lorsqu’il provient du chaos. De plus, il nous donne à voir brièvement l’intention sous-jacente qu’il a, ainsi que ses acolytes du groupe Bilderberg, en faisant état que les troubles sociaux et civiles qu’ils soient d’ordre économique, politique ou social, doivent être utilisés afin de fusionner les nations en un “système international” désiré.

Dans un article de Décembre 2008 sur PrisonPlanet.com il a été rapporté que Kissinger, dans une interview avec le chouchou du Bilderberg Charlie Rose dit que “le chaos qui émerge de par le monde dû à la crise financière et l’augmentation du terrorisme est une opportunité pour faire émerger un nouvel ordre mondial”, avait alors écrit Steve Watson.

“Je pense que lorsque le nouveau gouvernement va évaluer la situation dans laquelle il se trouve, il va y trouver une grave crise et des problèmes terribles, mais je peux envisionner qu’il pourrait y entrevoir une opportunité pour construire un système international de tout cela.”, avait dit Kissinger à Rose.

Tous ces palabres à propos de crises et de soulèvements, de la même manière qu’une finalité centralisée mondiale émanant d’un autre pays pourrait mener à un plan spécifique. Alors qu’en apparence l’élite pourrait prétendre à sauver un Euro malade dans un effondrement de la cohésion monnétaire, elle pourrait avoir développé un sombre plan B dans le cas où l’Euro serait impossible à sauver, une solution de monnaie mondiale serait alors proposée. Saisir la crise de l’euro, ou en d’autres termes, introduire une monnaie mondiale. Ceci suit une méthodologie dialectique hégélienne classique où le problème (réel ou créé de toutes pièces) provoque une réaction, qui a son tour donne l’opportunité à “l’élite” de proposer lsa solution toute prête sur un plateau d’argent. Il m’apparaît juste à l’instant que les propos de Kissinger rappellent incroyablement ceux écrits par Alexander Wendt de l’université de Chicago, qui dans son traité de 2003 intitulé “Pourquoi un Etat mondial est inévitable: téléologie et logique de l’anarchie” disait:

“Les luttes nationalistes pour la reconnaissance ne sont pas finies et plus de nouveaux états, “plus d’anarchie” pourrait-être créés. Mais si plus de fragmentation est en quelque sorte rétrograde, c’est aussi la pré-condition pour aller de l’avant, car ce n’est que quand la différence est reconnue, qu’une plus grande entité peut-être stable (…) Loin de supprimer le nationalisme, un état mondial ne sera possible que s’il l’intègre.”

Ces mots mettent en lumière les paroles proférées par Kissinger et ses acolytes supranationalistes, révélant ainsi par essence qu’ils sont très au courant du fait qu’une simple proposition d’un état mondial ne suffira pas, que cela pourrait même leur exploser à la figure, et qu’un détour doit maintenant être utilisé au travers du nationalisme et de troubles intra muros afin de faire le boulot, en d’autres termes, ne pas écraser les révoltes pour juste les réprimer, mais utiliser ces soulèvements pour leurs propres fonctions transnationales.

En même temps, les membres de l’élite qui se rassemblent dans les réunions importantes se barricadent par peur du chaos éruptant de l’extérieur. Il y a quelques jours, la Banque Centrale Européenne a émis un communiqué de presse stipulant qu’afin de protéger son personnel et ses visiteurs des manifestants, elle a:

“Pris des mesures (…), prenant en compte la protection accordée aux lieux de la BCE et les opérations de son QG par l’accord existant entre la BCE et la république fédérale d’Allemagne.”

Ceci met en évidence que les banquiers du monde sont inquiets pour leur sécurité et que celle-ci pourrait-être mise en danger par les manifestations planifiées à l’encontre de leurs réunions. La même précaution sera bien sûr de mise au prochain meeting du groupe Bilderberg à Chantilly en Virginie. Nous pouvons nous attendre à ce que la police locale et des gardes privés armés protègent les participants à l’intérieur, ceux-là même qui vont emmener l’humanité dans une autre crise.

 

14 Réponses vers “Nouvel Ordre Mondial: Le criminel Kissinger réitère que « l’ordre (mondial) viendra du chaos »…”

  1. shana23jfw Says:

    On en viendrait presque à souhaiter que la Russie, la Chine… et qui sait;.. peut être même l’Iran pourraient faire partie de ce trio, et formeraient une coalition pour empêcher l’occident d’accomplir l’irrémédiable, car nul doute que, si nous sommes au courant, à plus forte raison, eux aussi !…
    Mais qui paierait les pots cassés , Nous comme d’habitude…
    De toute façon l’accélération est en route, et je pense, sans me tromper de beaucoup que…, l’été sera chaud !

  2. shana23jfw Says:

    J’ai oublié : personne ne veut faire sortir la Grèce de cette Europe, eh oui, pour couler tout le monde, sans la Grèce ce sera plus long !

  3. Cet enflure de Kissinger a toujours été partisan des rebonds nés des catastrophes, quelles qu’elles soient.

    Mais… ça leur explosera à la figure.

    • rowland Says:

      Les explosions ne feront pas la différence entre les figures… Comme les bombes qui ne font pas la différence entre civils et militaires… Elles nous exploseront à la figure… Et finalement si les puissants de ce monde ont pour dessein de réduire de trente ou quarante pour-cent la population mondiale… Ils n’attendent qu’une seule chose… Que d’autres allument la mèche. Parce que s’il y a une chose dont ils n’ont pas peur c’est bien de la violence… L’armée, la police, les renseignement, la technologie et les armes sont entre leurs mains… Mais nous mettrons de la vodka dans nos cocktails molotov… Pour le fun !

      • Leur volonté de réduction de la population mondiale se chiffre à 90% + comme le disent leur stèle en Georgie (population mondiale à 500 millions et y rester, gravé dans la pierre…).
        En ce qui est de la résistance, la violence ne sert à rien, l’histoire l’a prouvé. Il faut combattre le système en l’écroulant de l’intérieur en boycottant les institutions et en refusant de payer l’impôt par exemple et entr’autres… Boycott et désobéissance civile, organisation de la société en association libre des producteurs et consommateurs qui court-circuitent le système et amène un contre-pouvoir contre lequel il deviendra impossible de lutter.
        Pour y parvenir, il faut être éveillé (pas tout le monde, une partie suffit), décidé et UNIS, SOLIDAIRES… c’est la caractéristique essentielle, et les ordures d’en haut le savent très bien, c’est pourquoi tout a été fait et sera fait pour continuer à nous diviser.
        Le temps des barricades est fini, c’est par l’instauration d’un contre-pouvoir autogestionnaire que les institutions, l’état protecteurs des privilèges et l’oligarchie qui entretient l’inégalité pour mieux régner tomberont. Tout le reste est voué à l’échec.
        Contre-pouvoir autogestionnaire et dilution du pouvoir dans les peuples associés librement et égalitairement, rien de coercitif ne peut résister à cela… Rien ! et les oligarques le savent pertinemment et ils chient dans leur froc à cette idée, cela a toujours été…

        • rowland Says:

          Ah cher ami j’aime bien votre enthousiasme, cette conviction qui luit dans vos propos et vos propositions, boycott, désobéissance civile, associations libres des producteurs et des consommateur – entre nous, ce sont les mêmes – mais à part les riches qui est en mesure de boycotter les produits bons marchés ? Qui sont dans les entreprises ceux qui ont les compétences pour en gérer la production et la vente ? Je me souviens de Lip… Et vous ? 100’000 supporters et partisans dans la rue… J’en étais. Mais vous connaissez la fin. Et lorsque vous dites que les ordures d’en-haut continuent à nous diviser… Visez un peu la gauche durant la dernière campagne présidentielle… Toutes ces gauches qui se divisent sans que les ordures d’en-haut n’aient à lever le petit doigt pour ce faire… J’ai aussi le souvenir des débats de 68 à la Sorbonne, Nanterre, l’Odéon… Ah ça ne manquait pas d’enthousiasme non plus ! Et ce qui nous unissait des deux côtés de l’Atlantique c’était la guerre du Vietnam… La terreur nucléaire… Les mandarins universitaires… L’Homme unidimensionnel d’un auteur financé par la CIA au MIT nommément… Il faut aujourd’hui le relire… Il posait déjà les questions qui sont les nôtres aujourd’hui… Mais à son époque il n’y avait pas l’internet… Cette invention des militaires américains qui pourrait bien être une arme contre leurs pouvoirs. Aujourd’hui les hackers ont un pouvoir de nuisance extraordinaire… Et il se déroule au-dessus de nos têtes une guerre autrement plus destructrice qui toutes les bombes des arsenaux… La guerre du cyberespace… Nous sommes toujours des nains sur les épaules des géants… Vous voyez, je ne suis pas très optimiste… Mais cela doit être un symptôme de l’âge…
          Amicalement.

          • Tout ce que vous dites est (malheureusement pour nous) juste… Mais ce n’est pas pour autant qu’il faille ne plus rien faire.
            Le mouvement de 1968 a été noyauté et torpillé, tout comme le mouvement hippie. Les bases étaient bonnes, çà s’est mal terminé, surtout quand les taupes œuvrent pour leurs maîtres de l’intérieur (ceusse qui sont maintenant député européen pseudo écolo par exemple …). Quelques taupes et de la came fourguée jusqu’à plus soif, le mouvement s’est flingué presque tout seul…
            De plus pas mal d’erreurs ont été commises et celle, non des moindres, de la compromission, de la négociation avec le pouvoir, intermédiaire de celui qui dicte vraiment, celui de l’oligarchie de la haute finance et du cartel des grosses industries transnationales.

            Notre vision demeure en accord avec le vieil adage qui dit:
            -Il n’y a que les combats qu’on ne mène pas qui sont perdus d’avance !

            Quoi qu’il en soit… Hoka Hey !

  4. Faut s’occuper des (Bildenberg) et detruire les banques,Eriger des cooperatives d’aliments,de marchandises en general,cooperatives financieres, de transport, tout ca dans peu de temps,En attendant faire de GRANDES MANIFESTATIONS,avec Des BUTS precis,arreter les abus de toute sorte dont nous sommes victimes ,et attirer de notre cote toutes les organisatios possible et personnes sans discremination,Boycotter les magasins et Negocios des grosses compagnies ,surtout TRANSNATIONNALES,et les gens qui nous exploitent,Vous savez ceux qui vous exigent des sommes considerables pour s’occuper de vos problemes,avocats,medecins,deputes ,senateurs tout ceux qui vivent a vos depend,ainsi que les fabricants de materiel de guerre qui servent seulement a des oeuvres de mort.

  5. […] : Résistance 71 Share this:TwitterPlusFacebookJ'aimeJ'aime  […]

  6. shana23jfw Says:

    «  » »en refusant de payer l’impôt par exemple » » »

    Pour ce qui est du reste, ici, nous sommes pour une partie en bonne voie, mais pour ce qui concerne l’impôt, c’est carrément impossible, car si vous refusez de payer vos impôts, le service chargé de récolter les impôts vous enverra d’abord une relance avec 10%, et si vous refusez de payer, il se servira à la source, c’est à dire près de votre employeur, ou pour les retraités, auprès des caisses de retraites, pour ce qui concerne l’impôt sur le revenu et l’impôt immobilier, également l’impôt foncier pour les propriétaires.
    Le résultat sera pire, puisque vous paierez vos impôts mais avec un pourcentage en plus.

    Pour ce qui est de la TVA sur tous les produits, comment pouvez-vous refuser honnêtement de payer la TVA sur un produit de consommation courante, ne serait-ce que de la farine pour faire vous-même votre pain (mon cas)…

    Pouvez-vous m’éclaircir sur ce point, car si tout le monde le fait en même temps, ce ne serait déjà pas facile, car avec les huissiers, la police et le tutti quanti… ce n’est pas simple, car il faudrait en fait que tout le peuple, dans son intégralité refuse en même temps !
    et encore je me pose la question, puisqu’ils ont toujours les moyens de prélever à la base…

    • Pour la TVA c’est plus difficile.
      Pour l’impôt sur le « revenu »: arrêter de se faire mensualiser, refuser les injonctions d’amendes, retirer son argent de la banque, ainsi plus possible de prélever à la source.
      Le vote (qui légitimise les institutions obsolètes) et l’impôt direct sont les piliers porteurs du système, attaques ces deux piliers, le système s’effondre sur lui même, si cela est fait de manière concertée et solidaire. Dans le même temps il faut construire le contre-pouvoie auto-gestionnaire.
      c’est la révolution pacifique. Que fera l’état ?.. Mettre en prisons 2… 3.. 4… 5 millions de gens ?… Impossible car ingérable ! L’état ne sait que réprimer, s’il ne peut plus le faire, c’est cuit pour lui.

    • si un nombre suffisant de citoyens décidés et unifiés décidaient de fermer leurs comptes en banques, cela changerait énormément de choses en très, très peu de temps croyez-le bien ! Pour cela il faut entrer en désobéissance civile en nombre suffisant, organisés et SOLIDAIRES, là est le mot clé.
      Sans coopération et solidarité, rien ne pourra jamais se passer… jamais, c’est aussi simple que cela.

      Il faut arrêter d’avoir peur de son ombre. L’oligarchie réussit parce qu’elle est solidaire (pas toujours unie, mais solidaire oui) dans leur intérêt commun: toujours plus de profit, qui génère toujours plus de pouvoir et de possibilités de contrôle. Ils sont solidaires dans la convergence d’intérêt. C’est plus facile pour eux car ils sont le plus petit nombre. Plus difficile pour nous le grand nombre, mais nous n’avons pas besoin que tout le monde participe, cela ne se passera pas de toute façon, mais une masse critique serait suffisante pour faire tourner la roue plus vite. L’état et les institutions sont un frein, qui musèlent la créativité humaine.
      Il faut s’en débarrasser. Nous n’avons pas la solution ultime, mais par analyse et longue recherche, nous sommes convaincus que c’est dans cette direction que se situe la solution ou une bonne partie de celle-ci quoi qu’il en soit… La clef demeure: conscience sociale et solidarité menant au « lâcher-prise » d’avec le paradigme illusoire actuel.
      La propagande de la société de consommation et du spectacle a fait des ravages. Mais rien n’est inéluctable… sauf la mort !
      Si Gandhi avait baissé les bras, les Indiens chanteraient encore l’inepte hymne britannique… Si Martin Luther King avait baissé les bras, les descendants d’esclaves états-uniens seraient encore à s’assoir entassés au fond des bus. Nous citons ces exemples types car la lutte de ces deux mouvements civiques fut non-violente (de la part des participants, pas des états respectifs qui firent ce que font tous les états qui ne savent rien faire d’autre: réprimer et opprimer…) et la désobéissance civile ainsi que le boycott dans une grand élan solidaire, furent les armes qui mirent un empire et un gouvernement à genoux…

      Le temps viendra, tout est une question de timing…

      « Aucune armée ne peut arrêter une idée dont l’heure est venue » disait Victor Hugo. Nous vivons les derniers moments (qui peuvent prendre des années, des dizaines d’années à l’échelle de l’histoire humaine) de l’empire et de l’oligarchie capitaliste. Les peuples prévaudront et s’émanciperont… à tout jamais !

      En verrons nous les prémices de notre vivant ?… C’est notre plus cher souhait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.