Illusion démocratique: L’abstention seul choix cohérent contre l’ineptie organisée…

Le 6 mai, ne votez pas !

 

par calebirri

 

le 22 avril 2012

 

url de l’article original:

http://calebirri.unblog.fr/2012/04/22/le-6-mai-ne-votez-pas/

 

Ca y est nous y sommes ! Le peuple a voté, et la déception doit être grande ce soir chez les Français : le coup de théâtre n’a pas eu lieu. Les résultats d’aujourd’hui, même s’ils sont dans l’ensemble conformes aux prévisions (les deux favoris sont au deuxième tour), montrent que le « vote utile », ce concept anti-démocratique qui fausse les élections, a permis une fois de plus  le « sabotage » de la volonté du peuple. Car sans ce « vote utile » du premier tour, où en serait le FN, et à quel niveau se situerait le FdG ?

Mais les petits arrangements ont déjà commencé. La partie va être serrée, vont nous répéter nos bons analystes durant les deux semaines qui vont suivre… c’est que chacun va vendre sa soupe durant cette période, comme on l’a déjà goûtée ce soir dans cette abominable cacophonie télévisuelle. Les uns vont évoquer la sécurité, les autres la justice sociale, tenter de satisfaire les électeurs des uns ou de ne pas effrayer ceux des autres, et le pire est que nous tous savons qu’en définitive ni l’un ni l’autre ne feront ce pour quoi ils ont été élus…Quel scandale ! quand je pense que j’ai failli aller voter quand même, pauvre victime du conditionnement à l’illusion démocratique que je suis encore…Quand on voit ceux qui hier (pardon avant hier) encore affirmaient ne faire aucune concession, qui promettaient des surprises historiques ou qui écrasaient leurs ennemis sous des tombereaux de critiques appellent aujourd’hui à la raison du peuple, à nouveau au « vote utile ».

Si ce soir il est difficile de dire  qui sera le gagnant de l’élection présidentielle au soir du 6 mai, on peut déjà en connaître les perdants : les Français. Ces Français qui ont rêvé un instant, un peu comme lorsqu’ils achètent leur billet de loto : ils savent qu’ils ne gagneront pas, mais avec leurs deux euros ils s’achètent juste le droit de rêver, un peu d’adrénaline jusqu’aux résultats… Et puis ils retournent bien vite à la réalité : ils ont perdu leur temps, et rien ne va changer….

Car rien ne va changer. Maintenant il va se passer ce qui se passe à chaque élection : la droite avec la droite et la gauche avec la gauche, le tout s’effectuant non pas « pour » un candidat mais « contre » l’autre. Une bonne campagne médiatique pour éviter l’abstention, tous unis par notre « devoir citoyen » pour « faire vivre la démocratie » , et puis au final, « l’UMPS » aux commandes du pays pour ne nous offrir en pratique ni le changement ni la France forte promis par les deux camps.

Et bien moi, du haut de ma petite personne encore libre dans mes paroles et mes actes de citoyen « lambda », j’appelle à ne pas voter au second tour. Puisque le vote blanc n’est pas considéré et que le scrutin tel qu’il est prévu par la Constitution ne permet pas à d’autres idées que celles des deux soumis au système de rendre le pouvoir au peuple, je rêve de voir les abstentionnistes majoritaires au second tour. Puisqu’on n’autorise pas à la volonté du peuple de s’exprimer autrement que par négation, je souhaite qu’il exprime son mécontentement par une abstention massive, un refus de se laisser berner, un « boycott » de ce système électoral truqué.

Je veux que l’extrême droite refuse de voter Sarkozy, et que l’extrême gauche refuse de voter Hollande, et que le centre refuse de voter pour l’un des deux. Je veux que chacun assume ses idées jusqu’au bout, sans se soumettre aux forces qu’ils ont tant critiqué durant toute la campagne.

Et je ne veux plus entendre les arguments fallacieux qui prétendent que celui qui ne vote pas ne doit pas critiquer. Je ne supporte plus les excuses à la conscience qui justifient le fait de se faire voler sa liberté d’opinion sous des références historiques dépassées. Je refuse d’appeler à voter pour un homme qui conduit le pays dans le mur, qu’il soit « plutôt à droite » ou « plutôt à gauche ». Aujourd’hui le vote n’est plus un gage de démocratie. Il y en a des exemples partout dans le monde, et si vous voulez vous en convaincre demandez-vous toujours qui vous prendriez s’il s’agissait de choisir au deuxième tour entre Hitler et Staline… Et bien moi je ne vote pas. Je ne vote pas car justement j’ai une conscience citoyenne. Je critique le vote, et je plains ceux qui votent, car ce sont eux les victimes consentantes d’un système qui ne leur offre rien d’autre que l’illusion de la démocratie, et de belles promesses, pas plus qu’un ticket de loterie. Si ceux qui votent étaient justement un peu plus au fait de la chose politique, et bien j’affirme qu’eux aussi cesseraient d’aller voter.

Ce qu’il faut maintenant, c’est arrêter de se soumettre à cette illusion, car dès le 7 mai les choses reprendront leur cours… La crise refera surface et les Français ne verront pas leur condition s’améliorer, et le président en exercice n’aura dans la pratique que très peu d’influence sur les évènements. D’autres combats prendront alors de l’importance, dont celui majeur et fondamental de l’Assemblée Constituante : car puisque la Constitution ne permet plus la démocratie, il faudra bien se résoudre soit à mettre un terme à la démocratie, soit à changer de Constitution. Et je ne me rappelle pas avoir lu dans le programme d’un de nos deux candidats la mise en place d’une telle assemblée…

 

Caleb Irri

11 Réponses to “Illusion démocratique: L’abstention seul choix cohérent contre l’ineptie organisée…”

  1. imixuno Says:

    « D’autres combats prendront alors de l’importance, dont celui majeur et fondamental de l’Assemblée Constituante  »
    Oui, et une abstention massive lui donnera plus de crédit.

    • L’auteur croit encore au délire républicain manifestement, point sur lequel nous ne sommes bien sûr pas d’accord. Mais il est difficile de « lâcher-prise »… çà viendra, c’est inévitable…

      Changer de « république » c’est comme changer de chaussettes: rafraîchissant au début, sale toujours trop tôt !
      La 50ème république sera toujours fondée sur un principe aristocratique, sinon ce n’est plus une république…
      Quand le pouvoir est dilué dans le peuple qui autogère la société sans état, alors on est en démocratie, véritablement. Tout le reste n’est qu’illusion et poudre aux yeux !

  2. Mais les gens, aujpourd’hui ont perdu leur naïveté et pour ceux qui veulent chercher, il y a une relative bonne information qui permet une participation et des choix plus éclairés.

    Il faut cependant convenir que les partis UMPPS et leur électorat acceptent le système représentatif et pensent l’améliorer et quant aux autres, il ya le parti de la protestation avec Mélenchon, qui fonctionne bien avec lui à la tête, car particulièrement clair et offensif mais il y a fort à parier que lors des législatives, beaucoup vont se mettre sous sa bannière, pour conquérir le pouvoir, notamment le PC qui n’a pas fait son aggiornamento.

    Quant aux autres, Arthaud, notamment intelligente, agréable mais côté contenu, discours stérile et totalement contre productif, car quand elle déclare des interdictions de licenciement pour toutes les entreprises. Je crois qu’on est en droit d’examiner celles qui sont bénéficiaires et ne licencient que pour délocaliser des autres.

    Et justement l’autogestion pourrait s’appliquer à ces dernières mais peu de salariés sont prêts à tenter cette expérience et demandent simplement à l’Etat dans sa forme actuelle qu’il les sauve et tant que cela sera comme cela, il n’y a pas grand chose à espérer.

    • D’où l’importance de l’éducation citoyenne, de la pensée critique, de donner aux gens les outils pour pomper les écrans de fumée, voir réellement de quoi il retourne et faire en sorte que l’idée de l’autogestion devienne l’évidence même.
      bien sûr qu’il y a du boulot, personne ne dit que çà se fera du jour au lendemain, on n’a pas non plus besoin d’attendre que 90% des gens soient « éclairés », çà n’arrivera jamais ; le progressisme est toujours l’œuvre d’un petit nombre qui montre la voie et dissémine le modèle; avec pour différence essentielle d’immédiatement diluer le pouvoir créé par le contre-pouvoir autogestionnaire dans le peuple, comme cela a déjà été fait dans l’histoire dans bien des endroits.
      C’est toujours le premier pas qui compte !

      • emma b. Says:

        Et au niveu de l’entreprise, tant qu’ils laisseront la gestion à des syndicats achetés, et tant que les salariés ne s’interesseront pas à la manière dont ils sont dirigés, ils ne pourront pas du jour au lendemain faire de la cogestion.

        Et le patronat est bien content de réduire la participation à des documents que seuls peuvent lire les initiés et qui sont rendus volontairement complexes.

        A eux de réclamer, une association plus étroite et de demander à leurs représentants d’être clairs.

  3. On ne peut pas empecher le peuple de choisir le NOM,Ils ne savent pas pour qui ils votent…..Ils vont tete baisee a l’abbatoir.

    • C’est pour cela qu’il ne faut pas baisser les bras et faire de notre mieux, si chacun d’entre nous arrive à convaincre deux personnes des causes du marasme ambiant et que ces personnes soient prêtes à agir pour créer le contre-pouvoir (cela commence déjà par délégitimiser le pouvoir et donc boycotter toutes les formes de participations institutionnelles possible dont le vote..), alors çà commence déjà à faire un peu de monde décidé.
      Personne ne peut penser et agir pour les autres. Tout part de l’individu. Le déclic ne se produit pas (encore) dans le public parce que l’hypnose générale est encore trop forte, mais on a déjà fait d’énormes progrès depuis 2 ou 3 ans. On lit des choses dans la blogopshère française aujourd’hui de manière récurrente qui aurait été impensable de lire il y a encore 3 ans…

      Le momentum est pris, reste à atteindre une certaine masse critique de dissidence… On y arrivera, c’est inéluctable, ensuite il faudra (auto)gérer cela efficacement… 🙂

  4. Nous remettons ici le lien de la vidéo interview de l’excellent Aaron Russo, qui fut un grand résistant au N.O.M. Son vécu est exceptionnel, il a approché de près le cœur de l’hydre malfaisante, il était l’ami de Nick Rockefeller.

    Cet interview d’un homme à la grande conscience morale est un must pour comprendre (ou confirmer) de quoi il retourne vraiment… Son témoignage est exceptionnel, éteignez votre télé de merde et regardez cet interview !

    Une fois n’est pas coutume, pour cet interview… Nous mettons le lien vidéo intégré…

    • Pour leur malheur,peut de gens suivent ces Leaders.Le Monde est endormi par les choses futiles et ne voit pas le tsunami qui s’approche,ceux qui le voient sont peu et sont en danger.

  5. shana230 Says:

    L’auto-gestion dont on parle est inscrite dans l’ère du verseau dont nous avons tous entendu parler, sans doute sans savoir exactement de ce dont il s’agit, mais au vu de tout ce qui se passe à travers cette planète, je dirai que j’incline plutôt à y croire.

    L’ère du poisson, démarré à la naissance de Jésus-Christ, ou à sa mort… est ou du moins a été l’ère de l’esclavage, l’ère dont on eu besoin d’un « chef » pour exister…

    L’ère du verseau, où nous sommes entrain d’aller, car actuellement nous sommes entre les deux, ce qui explique que beaucoup de monde est en train de s’éveiller et de vouloir que ça change, est en fait l’ère de la spiritualité, (André Malraut) c’est à dire l’ère de l’auto-gestion de l’entraide entre les peuples, pas de haine, mais de l’amour, de la joie et de la liberté.
    Ceux qui s’accrocheront à leurs biens matériels, ne pourront pas s’adapter, pour les autres tout ira bien.

    Si ça vous intéresse pour connaître le côté scientifique de cette histoire et de ce voyage qui nous fait retourner tous les 25920 ans dans l’ère du verseau… à travers un voyage dans la galaxie…

    Voici le lien pour ceux qui seraient intéressés et également parce que ça permet de mieux comprendre l’état actuel de ce qui se passe et de la volonté du peuple.

    Et en passant un grand merci à tous les indignés qui permettront de faire avancer plus vite ce monde :

    http://www.22etoiles.com/puzzle/monde.htm#rose

    «  » »LE NOUVEAU MONDE… VU A TRAVERS DES LUNETTES ROSES :

    l La guerre n’existe pas. Chacun cultive en lui la paix intérieure et contribue ainsi à créer la paix extérieure.

    l Les enfants sont conçus dans l’Amour. Ils reçoivent une éducation simple basée sur le respect de l’autre.
    Leurs parents mettent eux-mêmes en application ce qu’ils souhaitent apprendre aux plus jeunes.

    l Les gens se sentent tous Frères et ils s’entraident plutôt que de se faire concurrence.

    l La pensée est créatrice, elle permet à chacun de matérialiser tout ce dont il a besoin.
    Ainsi personne n’est agressé pour ce qu’il possède puisque tout le monde connaît l’abondance.

    l Chaque individu exerce le métier qui lui plait et est heureux de mettre ses capacités au service de la collectivité,
    en dehors de toute motivation financière.

    l Tout le monde est heureux de vivre dans ce monde en paix,
    où la haine et la peur ont cédé leur place à l’Amour, la joie et la liberté.

     » Sois le changement que tu veux instaurer dans le monde  » (Gandhi). » » » »

  6. shana230 Says:

    J’avais oublié de dire que l’ère du poisson est également l’ère du matérialisme, dont il va falloir sortir qu’on le veuille ou pas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.