Illusion démocratique: Dernières paroles avant l’échafaud électoral…

«Messieurs, nous connaissons l’État : nous savons ce qu’il est et ce qu’il vaut. L’histoire de l’État est toute de sang et de boue !»

– Georges Clémenceau –

 

Aux votards de Dimanche…

 

par Résistance 71

 

 

Le 20 Avril 2012

 


Juste quelques derniers mots avant que la minorité votante ne sévisse pour occasionner toujours plus de dégâts dans notre société et ce de manière totalement irresponsable. Nous avons traité sur ce blog de la dissonance cognitive, le vote et la compréhension de son influence, impliquant un déni de la réalité, que la plupart des citoyens en ont, relève de la dissonance cognitive. Sûrement un cas d’école.

Notez que nous disons ici “minorité votante” parce que comme dans bien des élections précédentes le score que feront cumulativement au premier tour de manège les deux candidats du second tour, ne dépassera probablement pas le pourcentage d’abstention ou de non votant (non inscrits sur les listes alors qu’ils peuvent légalement le faire), laissant une fois de plus l’abstentionnisme politique (… ou non), comme le premier parti politique de France (et de fait de biens d’autres nations).

Alors avant de glisser votre papelard futile dans la boîte à suggestions pour esclave qu’on ose appeler “urne”, voici quelques idées et slogans exprimés au cours de l’histoire en France et ailleurs et qui sont toujours grandement d’actualité, preuve s’il en fallait une, que rien, rien n’a bien sûr changé depuis le début de la mascarade de la délégation de la souveraineté des peuples à une clique d’aristocrates pseudo-républicains ayant depuis bien longtemps franchi le rubicon de la ploutocratie et de l’oligarchie pour servir leurs maîtres de la haute finance et du gros business.

Elire les trublions de service n’a jamais rien changé et ne changera jamais rien car la finalité du cheptel politico-étatique est de renforcer coûte que coûte le consensus du statu quo oligarchique, celui du capital, du profit, de l’oppression, de l’exploitation et des magouilles d’arrière boutique. Il n’y a pas de “clivage gauche-droite” ; tout ceci n’est qu’un leurre, une illusion entretenue pour maintenir le peuple divisé, car même en se réferrant aux extrêmes, qui entre les fascistes qui fusionnent l’état et la grosse entreprise sous couvert banquier et le fascisme rouge marxiste qui fusionne l’état et la production en capitalisme d’état, toujours sous couvert banquier, il y a le ventre mou social démocrate néolibéral laminant le social toujours plus avant, sous couvert banquier bien entendu.

Le dénominateur commun n’étant plus politique mais économique et financier, car depuis les guerres napoléoniennes, le politique est devenu complètement assujetti au financier et c’est cette renverse de marée qui a occasionné le chaos entamé au XIXème siècle et dont nous ne sommes toujours pas sorti, bien au contraire…

Alors avant d’aller remplir ce que la propagande nomme pompeusement votre “devoir électoral”, qui n’est de fait que l’abdication de votre souveraineté et la délégation de votre pouvoir politique à des tiers parasites qui œuvrent exclusivement pour les intérêts particuliers du petit nombre du haut de la pyramide et en aucun cas, jamais, pour le bien commun des peuples, lisez ces quelques mots issus de la sagesse populaire et allez voter… Si vous l’osez encore !

“Voter c’est abdiquer”

*  *  *

“Agir au lieu d’élire”

*  *  *

“Pendant que tu votes… Ils profitent !…”

*  *  *

“Soyons responsables… Abstenons-nous !”

*  *  *

“Elections partout, démocratie nulle part !”

*  *  *

“Si voter changeait quoi que ce soit, ce serait illégal depuis longtemps.”

*  *  *

“Ô bon électeur, inexprimable imbécile, pauvre hère, si, au lieu de te laisser prendre aux rengaines absurdes que te débitent, chaque matin, pour un sou, les journaux grands ou petits, bleus ou noirs, blancs ou rouge, et qui sont payés pour avoir ta peau ; si au lieu de croire aux chimériques flatteries dont on caresse ta vanité, dont on entoure ta lamentable souveraineté en guenilles, si, au lieu de t’arrêter, éternel badaud, devant les lourdes duperies des programmes, si tu lisais parfois, au coin de ton feu, Schopenhauer et Max Nordau, deux philosophes qui en savent long sur les maîtres et sur toi, peut-être apprendrais-tu des choses étonnantes et utiles. Peut-être aussi, après les avoir lus, serais-tu moins empressé à revêtir ton air grave, et la belle redingote, à courir ensuite vers les urnes homicides où, quelque nom que tu mettes, tu mets d’avance le nom de ton plus mortel ennemi. Ils te diraient, en connaisseurs d’humanité, que la politique est un abominable mensonge, que tout y est à l’envers du bon sens, de la justice et du droit, et que tu n’as rien à y voir, toi dont le compte est réglé au grand livre des destinées humaines.”

*  *  *

“En effet, à partir de vingt et un ans, tous les quatre ans (c’est-à-dire une fois en 1460 ou 1461 jours), l’électeur vote (c’est-à-dire essaie d’opprimer ceux qui pensent autrement que lui). L’autorité, elle, fonctionne tous les jours, à tous les instants. Suffrage universel signifie donc : 1 jour de droit à l’intrigue, 1459 ou 1460 jours d’abdication.”

*  *  *

“La révolution se fera quand les hommes cesseront de déléguer leurs pouvoirs, quand ils cesseront de se nommer des maîtres, quand ils cesseront de permettre à des gens pareils à eux de dire : «Vous m’avez donné le droit d’agir pour vous»… Tout homme qui abandonne la politique commence la révolution, car il reprend son activité abdiquée jusque là.”

*  *  *

“Quelle autorité aurait un individu élu par une petite portion des électeurs ? Quelle autorité aurait des assemblées d’individus délégués par des minorités ? Quelle autorité aurait le pouvoir exécutif élu par ces assemblées ? Du moment que l’autorité pour fonctionner, éprouve le besoin de se faire justifier par le vote, on peut conclure qu’il y a une limite de suffrages au-dessous de laquelle L’AUTORITÉ EST DISQUALIFIÉE. Et, tandis que l’on disqualifierait l’autorité, la masse prendrait conscience de sa force.”

*  *  *

“L’électeur, avons-nous dit, est conservateur parce qu’il fabrique un rouage de l’autorité, le rouage essentiel sans lequel point d’autorité. L’élu, qui est ce rouage, est nécessairement conservateur, étant portion agissante de l’autorité, étant l’autorité.”

*  *  *

“Tout abstentionniste conscient est un révolutionnaire puisque si personne ne votait, il n’y aurait pas d’autorité.— En votant, on ne peut espérer mettre des révolutionnaires au pouvoir, puisque le pouvoir ne peut être autre chose que conservateur. Il y a lieu, non de le conquérir, mais de détruire le pouvoir.”

*  *  *

“Abusivement présenté comme démocratique, le parlementarisme, produit de la délégation de pouvoir, favorise la démission au quotidien, déshabitue les individus de l’exercice du pouvoir politique et favorise les “spécialistes” de la politique et autres nantis. Défendre le parlementarisme, c’est accepter de se soumettre aux résultats des urnes.”

*  *  *

“la démocratie parlementaire n’est pas une « démocratie » au sens propre du terme (pouvoir du peuple), mais une oligarchie, puisque la gestion de la société repose dans les mains d’un groupe d’individus incontrôlables.”

*  *  *

“Ce que nous affirmons, c’est que le suffrage universel, considéré à lui tout seul et agissant dans une société fondée sur l’inégalité économique et sociale, ne sera jamais pour le peuple qu’un leurre ; que, de la part des démocrates bourgeois, il ne sera jamais rien qu’un odieux mensonge, l’instrument le plus sûr pour consolider, avec une apparence de libéralisme et de justice, au détriment des intérêts et de la liberté populaires, l’éternelle domination des classes exploitantes et possédantes.»

*  *  *

“La démocratie représentative repose sur la fiction du règne de la volonté populaire exprimée par de soi-disants représentants de la volonté du peuple. Ainsi permet-elle de réaliser les deux conditions indispensables à l’économie capitaliste : la centralisation de l’État et la soumission de la souveraineté du peuple à la minorité régnante.”

*  *  *

“La « démocratie représentative » a été voulue, pensée et pratiquée dès ses origines pour s’opposer à l’expression du peuple : elle a été conçue volontairement pour que seule une petite élite professionnelle au mandat indépendant décide à la place d’une population devant rester passive.”

*  *  *

“L’oligarchie dirigeante ne cherche que ses propres intérêts, son propre maintien, que viennent régulièrement légitimer les « consultations électorales ».

*  *  *

“L’État est le gardien des fortunes acquises : il est le défenseur des privilèges usurpés ; il est le rempart qui se dresse entre la minorité gouvernante et la foule gouvernée ; il est la digue haute et large qui met une poignée de millionnaires à l’abri des assauts que lui livre le flot tumultueux des spoliés. Dès lors, il est naturel, logique et fatal que les détenteurs des privilèges et de la fortune votent avec entrain et conviction, qu’ils poussent avec ardeur aux urnes, qu’ils proclament que voter c’est accomplir un devoir sacré.”

*  *  *

Notre dossier « Illusion Démocratique »... A lire et diffuser sans modération !

25 Réponses to “Illusion démocratique: Dernières paroles avant l’échafaud électoral…”

  1. 22VLAMarine Says:

    Ce n’est pas pour vous décourager dans votre oeuvre, mais moi j’irai voter! J’ai bien compris que vous étiez contre, à cela deux arguments:
    – en l’état actuel des choses et vu qu’il faut bien un gouvernant, quelqu’un qui dirige le pays (il en a toujours été ainsi en France), même si ce système n’est pas le meilleur, il faut quelqu’un au pouvoir, oui à l’autogestion mais il faudrait que çà soit un mouvement national et çà n’est pas dans la culture française, et aucune expérience de ce type n’a fonctionné ici.
    – je pense, par intuition ou par bon sens, que le FRONT NATIONAL n’ayant jamais eu le pouvoir, il est donc assez difficile de le juger puisqu’il n’a pas fait ses preuves, or Marine à néanmoins un discours très fort et volontaire, elle parle de tout, alors est-ce du pipo? Elle serait une excellente actrice dans ce cas.

    Bref ce que je veux dire, c’est qu’il faut bien voter pour un dirigeant (car d’ici le 22 avril je pense pas que le peuple français se dise « faisons de l’autogestion »), ce sera toujours moins pire que les autres pays. Il y a urgence il faut voter non pas pour soi, mais le bien commun, dans l’intérêt général, et voter Marine, puisque c’est la seule qui défend la nation CONTRE le mondialisme, beaucoup pensent que c’est notre dernier espoir.
    J’ai vu que vous postiez aussi beaucoup d’articles concernant la machine mondialiste, donc vous êtes au courant de la situation d’urgence dans la quelle on se trouve.
    L’autogestion est une bonne solution, démocratie directe etc, mais il faudrait un énorme mouvement pour que la machine se mette en branle, et que les gens suivent cette voie.

    Encore une fois, imaginez la chose suivante:
    – Marine arrive en tête au second tour, et on trafique les scores des élections de sorte de pipoter les résultats (comme en Côte d’Ivoire etc), sauf que là çà ne passe pas: le peuple se révolte, grève générale… Çà serait l’occase pour dégoûter une bonne fois pour toute le peuple de la politique, là peut-être que la solution autogestion serait propulsée en avant!

    • emma b. Says:

      Ce sont des effets d’annonce, elle n’a aucune capacité de les mettre en oeuvre et d’autre part elle ne peut à elle seule conquérir le pouvoir et donc elle est forcée de s’allier avec la droite sarkozienne et ceux là lui raviront le pouvoir et elle ne sera plus qu’un faire valoir qui enfoncera le pays vers encore plus de racisme.

      L’extrême droite ne représentera jamais 50 % de l’électorat, donc elle ne peut s’allier qu’avec la droite et ils n’ont jamais eu de ministres au gouvernement, donc une inexpérience totale.

      • emma b. Says:

        je voulais, bien entendu parler, de la loi de 1973 et des traites de 2005 qui confortent l’indépendance de la BCE et d’un protectionnisme ciblé. Ses alliés, la droite Sarkozyste y sont fondamentalement opposés et à l’un et à l’autre, vous en êtes bien consciente.

        Alors les électeurs de MLP sont fondamentalement abusés par les 2 clans et quant au reste, c’est le patronat qui décide et Bruxelles en particulier.

  2. 22VLAMarine Says:

    Excusez-moi.. En fait pour être encore plus précis: je suis d’accord avec vous sur la solution autogestion à long terme, mais à COURT TERME il nous faut Marine, car si elle ne passe pas la France est cuite, c’est ce que je pense (plans d’austérité etc)

    Aussi imaginez vous qu’on se retrouve pour 5 ans avec HOLLANDE ou SARKOZY ???

    Çà n’est pas possible.

    L’OTAN et l’ONU attend l’élection de HOLLANDE pour attaquer la Syrie, car le gros mou a donné son accord! (la Syrie étant soutenue par la RUSSIE, la France a un rôle prédominant a joué à opposer son veto, car après la Syrie, c’est l’Iran!)

    Il faut donc penser à l’intérêt général des peuples, l’autogestion reste pour l’instant une utopie, à l’échelle de l’état.

    • C’est votre avis que nous ne partageons pas… L’autogestion est parfaitement réalisable a grande échelle, cela a déjà été fait, et réprimé par l’état (fasciste, républicain ou communiste/capitaliste d’état).
      Lepen n’est en rien une solution, elle est partie intégrante du problème, une des sources induite de la division, tous les sbires d’extrêmes droites votent dans le sens néolibéral à Bruxelles. Tous les fascistes sont pro-bourgeoisie. C’est la grosse bourgeoisie qui les soutient (Mussolini, Hitler, Franco, les dictatures d’extrême droite latino-américaines, juntes militaires etc…).
      Lepen comme tous les autres est assujettie aux banquiers, sans qui ni elle ni son père n’existeraient.

      Le problème est l’état, suppôt du capitalisme (communiste compris…).
      Il faut commencer par là !

      L’intérêt général des peuples réside dans l’autogestion des associations libres de producteurs et de consommateurs. L’intérêt général des peuples réside dans la révolution sociale qui ne passe en aucun cas par les urnes, mais par la gestion directe organique de la société par ceux qui sont directement concernés: NOUS !

      Tout le reste, Lepen and co n’est que pisser dans un violon !

  3. 22VLAMarine Says:

    Merci. Vous dites:

    « Lepen comme tous les autres est assujettie aux banquiers, sans qui ni elle ni son père n’existeraient. »

    > tout le monde est assujetti aux banques non? Suffit d’avoir un compte en banque et un crédit, et c’est la plupart du temps le cas, puisque le système fonctionne sur la dette, générée par un crédit à la consommation ou autre…

    Vous dites:
    « Lepen n’est en rien une solution, elle est partie intégrante du problème »

    Certes le FN (même si taxé encore d’extrême droite ou de fasciste), fonctionne néanmoins sur le principe de la république et de la démocratie, en cela c’est vrai (sous quelle autre forme d’ailleurs pourrait-il mener son combat?)

    Ensuite si vous avez bien écouter les discours et interventions de Marine, ce qui est mon cas, elle est bien hors-système. En effet vous n’ignorez pas que l’Europe, projet américain, est en cours encore de construction: Marine veut changer de voie, sortir de l’euro, remettre la France sur les rails… enfin il me semble que son discours est assez clair et va à l’encontre des projets mondialistes, car elle défend la NATION, nation qui se noiera dans la bouillie mondialiste sans plus aucune identité ni son mot à dire sur les affaires extérieures, géopolitique, économie etc.

    Il y a donc urgence à sauver la France non ?

    On ne peut pas à mon sens balayer 2000 ans d’histoire et laisser notre pays à la dérive à la merci des vampires, ou dire on va faire de l’autogestion, alors que beaucoup de gens n’en ont encore jamais entendu parler.

    Encore une fois, même si çà n’est pas vérifié, si la fin du monde est pour cette année, ou si effectivement la situation politique s’aggrave, et çà peut aller vite, il vaut mieux une personne (Marine, encore elle), qui reprenne les rennes de notre pays, que des millions de français qui se retrouvent cet été dans une situation « à la grecque »; si on peut sauver notre pays alors il faut un soutien massif du peuple et voter Marine, c’est comme çà.

    Maintenant je me pose une question:
    Comme les abstentionnistes ou « à-quoi-bonnistes » qui préfèrent ne penser qu’à eux, en serait-il de même pour les anarcho? Est-ce que prétendre faire la révolution ou changer le monde (toujours avant le 22 avril), est une manière de décourager les uns d’aller voter Marine?

    Je le répète, malgré vos idéaux (tout à fait louables du reste), j’aurai du mal à digérer 5 ans de Hollande ou 10 de Sarko, pas vous?!

    Donc je dis tout le monde aux urnes pour virer la droite et la gauche et laisser enfin place à une femme (pour une fois!), qui a le désir ardent de s’occuper de son peuple!

    VOTEZ MARINE!

    • Quand nous disons assujettie aux banques, nous parlons de l’acquiescement au dogme capitaliste de l’argent roi. Les banques n’ont aucun lieu d’être, en être un utilisateur ne fait pas forcément de celui/celle-ci un complice, mais cela contribue au marasme actuel.

      – Nous ne nous basons pas sur le « principe » de la république qui n’est pas démocratique. La seule démocratie est le pouvoir dilué dans le peuple qui autogère la société de manière égalitaire et non coercitive. La société libertaire est la seule proposant une solution réellement démocratique.
      Il n’y a pas de solution au sein du système, qui quelque soit les « tendances » politiques illusoires, ne peut être que conservateur et protéger les privilèges du petit nombre. Le FN et la dynastie Lepen en étant un parfait exemple.

      – La clique Lepen est démagogue et n’a pour fonction que mettre de l’huile sur le feu des disparités, induites par l’état. La seule fonction du FN et de sa caste élitiste fascisante et d’entretenir la division du peuple pour que les privilégiés puissent continuer à se barrer tranquillement avec la caisse. La seule chose vraie dans leur monde est leur racisme (sélectif, cf les génuflexions répétées de la fille de son père aux sionistes).

      – Le FN est favorable au grand capital qui le fait vivre. La fusion de ce grand capital et de l’état est appelé fascisme (définition de Mussolini…), c’est le but ces entités politiques qui œuvrent pour que cela se produise à l’échelle mondiale. Les Lepen et leur clique sont pour un état fort dominé par la grande bourgeoisie capitaliste et leur fusion. Ils se foutent royalement du peuple. Ce ne sont que des poseurs démagogues.

      – Nous le répétons et le répéterons toujours voter est un leurre, parce que la « république » et toute forme de représentation par des aristocrates professionnels du mensonge et de la fumisterie pseudo-démocratique est en elle-même un leurre. Voter c’est donner un blanc-seing à ce ramassis de menteurs patentés d’un paradigme inventé « gauche-droite », où les sbires des deux bords ne sont que les exécuteurs de la haute finance et du gros business, les débats de l’assemblée nationale des extensions des débats des conseils d’administration des industries de l’armement, du chimique et des entreprises du CAC40, le tout soumis aux diktats du lobbyisme sioniste et anglo-américain.

      Voter c’est acquiescer, c’est abdiquer sa capacité à diriger la société sans délégation parasitaire et obsolète.

      LE BOYCOTT DU VOTE EST UN ACTE CITOYEN QU’IL FAUT FAIRE SUIVRE D’UNE ACTION POLITIQUE: LE DEVELOPPEMENT AUTOGESTIONNAIRE.

    • emma b. Says:

      à 22VLAMarine

      j’espère que vous êtes consciente en votant MLP, si toutefois elle était au second tour, ce qui est tout à fait improbable de remettre Sarkozy au pouvoir, car l’extrême droite n’aura jamais la majorité et donc elle est obligé de s’allier.

      Et de plus, elle est entouré d’un staff de gens peu compétents et d’hommes de surcroit qui n’ont rien à faire de son programme mais qui ne convoitent que le pouvoir !

      Et cela devient mathématique ! mais fort heureusement Sarkozy est si impopulaire qu’il y a même une probabilité qu’il soit éliminé et que Mélenchon soit le 2è candidat, alors là ça va faire mal, parce que les gens vont massivement voter Mélenchon.

      Mais je crois que la France a un tel capital de conservatisme que Sarkozy a une chance encore d’être le 2e homme.

      Ou alors vous venez simplement faire de la pub pour MLP.

      • @R71

        Mais en même temps vous défendez Poutine comme solution provisoire… (Je dis ça sans être lepéniste)

        • je ne défends pas Poutine mais Poutine a redressé la Russie et c’est en cela que les russes lui en sont reconnaissants et personne ne le nie, même nos savants analystes occidentaux même s’ils adhérent totalement à la doxa occidentale et j’irais même plus loin.

          J’irais même plus loin et Elsine mis au pouvoir par les Occidentaux conduisait la Russie à une faillitte certaine, tout en permettant à une dizaine d’oligarques de s’accaparer des dépouilles de ce pays et de la formidable richesse accaparé par le parti.

          N’oubliez pas que les salaires, retraites, bourses n’étaient même plus payées tellement le désordre était grand.

          Et je me demande aujourd’hui si l’Occident très active dans ce domaine, n’a pas favorisé l’arrivée au pouvoir de Poutine pour remettre de l’ordre et lui demande aujourd’hui, avec les méthodes habituelles de s’effacer pour s’emparer avec les multinationales de ce fructueux redressement.

        • Je ne critiquais pas Poutine ! et je suis même un grand fan du bonhomme.

        • Dans le cadre géopolitique actuel qui est ce qu’il est que nous le voulions ou non, le retour de Poutine aux affaires en Russie va considérablement freiner les criminels du N.O.M c’est indéniable. En ce qui nous concerne, Poutine est un autre chantre de l’état fort (donc répressif comme tous les états), mais il est conjoncturellement le garant de la paix fragile, c’est peut-être par lui et ses coups de gueule contre l’empire que nous gagnerons le répit pour mettre le contre-pouvoir en marche. Qui sait ??

        • Donc les russes ont bien fait de ne pas s’abstenir, nous sommes d’accord 😉

          Mais je titille.. car en fait je pense comme vous (toujours en robe de chambre d’ailleurs, je pense prendre ma douche vers 20 h, puis après je je sortirai boire un verre à votre santé)

          • Les Russes ont une très grande tradition anarchiste qui refera surface en temps en en heure…
            Personne n’a raison d’aller voter, la géopolitique actuelle n’a aucune raison d’être, il suffit de virer cette fange étatico-capitaliste (communiste d’état inclus) pour la remplacer par la société égalitaire, autogérée et tout cela ne sera plus qu’à reléguer au musée des horreurs de l’Histoire.

            A la votre également ! 🙂

    • D’accord avec vous pour Poutine.

      il met un frein aux menées de l’Empire et c’est énorme comme avancée et par ailleurs il semble avoir compris que ces 16 % d’apparatchic qui lui mènent la vie dure n’ont qu’une optique, de prendre le pouvoir et de livrer le pays à ceux qui attendent qu’il en soit ainsi. il s’est donc tourné vers les petits et a initié des augmentations de salaires et de droits.

      Mais c’est certain qu’il faudra faire plus, car se baser sur le developpement des matières premières, gaz et pétrole permet très vite de redresser un pays, mais tous les moyens sont déployés sur ces secteurs et on oublie le développement de la Russie profonde qui manque de tout et qui exigerait la mobilisation de tous.

      Espérons que Medvedev et Poutine s’attaqueront à ce probléme pour consolider des avancées certaines.

  4. Véritéoblige Says:

    Résistance: je suis très étonnée que tu cites Max Mordau alors que c’est le fondateur inofficiel du mouvement sioniste. On aurait pu se passer de ce mouvement.
    http://jssnews.com/2010/01/08/discours-integral-de-max-nordeau/
    Mais peut-être as-tu une explication, une justification.

    • L’explication est la suivante: Max Nordeau fait partie de la citation que nous avons empruntée et nous ne tronquons pas les textes. L’auteur de ce texte cite Schopenhauer et Nordau. Ce n’est pas du prosélytisme de notre part, la citation dans son ensemble est relevante, même si le choix d’auteur cité (Nordau) est discutable (quelles sont les intentions de l’auteur ?)…
      Merci d’avoir mentionné ceci.

      Ceci dit Max Nordau (né Simon Südfeld) s’était écarté de la tradition et de l’enseignement judaïque à son adolescence, c’est l’affaire Dreyfus qui l’a amenée au sionisme, après avoir vu une foule à Paris devant l’Ecole Militaire criant « mort aux juifs » ! L’extrémisme, de quelque côté que ce soit, mène au chaos…
      Nordau était apparemment la conscience « démocratique » d’Hertzl qui lui était un extrémiste élitiste.

      Juste pour rendre à césar…

  5. Quoique vous fassiez, vote ou pas, je crains hélas qu’il faille bientôt bastonner : nous sommes tous les dommages collatéraux de la mise en place de l’aristocratie financière planétaire.
    C’est eux ou nous.

    • C’est eux ou nous certes.. mais nous pensons, avec bien d’autres, qu’un changement de société peut (et doit au vu de l’histoire…) s’opérer sans « baston », ou en tout cas avec un minimum de violence si la préparation est bien faite. Cela commence par arrêter de signer des chèques en blanc aux ordures de la politique par le truchement du vote !

      • Ca peut aussi être eux ET nous. Il suffit de s’acheter une île.. vos arguments malgré leur grande qualité ne réveilleront jamais les veaux… la révolution n’est qu’un doux rêve, il n’y a que le divorce comme solution. On se cotise ?

        • Notre avis est de ne pas baisser les bras.
          Il n’y a que les combats qu’on ne mène pas qui sont perdus d’avance…
          La révolution sociale, son Idée est en chacun de nous, car elle fait partie de la nature humaine… çà viendra, peut-être pas de notre vivant (quoi que..), mais il faudra enfoncer le dernier clou dans le sapin du capitalisme et de son garde-chiourme: l’état, pour que l’évidence radie de sa lumière l’humanité.
          D’ici là, c’est un boulot de fourmi.

          Jusqu’à la victoire finale !

  6. […] ~ "Dernières paroles avant l’échafaud électoral" ~ […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.