Crise de la dette, dette odieuse, peuple pris en otage … Allez voter braves gens, çà ira certainement beaucoup mieux avec les mêmes ou de nouvelles marionnettes de l’oligarchie !

La France semble prise au piège avec ses citoyens

 

Le 14 Avril 2012,

 

url de l’article original:

http://liesidotorg.wordpress.com/2012/04/14/la-france-semble-prise-au-piege-avec-ses-citoyens/

 

Le 11 avril 2012, Nicolas Sarkozy a une nouvelle fois mis en garde contre les conséquences d’une victoire de François Hollande à la présidentielle. “J’entends que chez certains on se sent inspiré par l’esprit de 1981. C’est leur droit. En 1981, il a fallu deux ans pour que tout s’arrête et tout se retourne. En 2012, il faudrait deux jours, c’est ça la vérité”. “Il y a un point qui nous rassemble, c’est que nous ne voulons pas d’une crise de confiance qui emporterait la France. Nous ne voulons pas d’une France à genoux, nous ne voulons pas d’une France qui perdrait la maîtrise de son destin, nous ne voulons pas que tous ceux qui ont amené la France où elle est aujourd’hui aient à ramasser la France dans une situation que connaissent aujourd’hui une partie de nos partenaires européens”, a lancé le président-candidat.

La rédaction britannique du Financial Times écrit : L’économie française est tellement solide au regard du président qu’il a mis en garde les Français cette semaine contre un scénario ‘à la grecque’ si son rival socialiste était élu.”

En fait, N. Sarkozy n’a fait que créer les conditions nécessaires à une prise de pouvoir par le tandem Hollande/Mélenchon. Il prétend être le meilleur candidat de la France, mais le haut niveau de F. Hollande dans les sondages traduit la politique de nuisance nationale de l’équipe Sarkozy. Cela dit, on se rend vite compte qu’ils ne sont que des candidats de l’establishment. L’un comme l’autre ne sont que les pantins d’un pouvoir qui se joue de sondages et d’événements divers pour imposer un scénario : la PERESTROIKA DE L’OUEST, c’est-à-dire le collectivisme.

N. Sarkozy se veut le candidat défenseur des intérêts de la France. N’est-ce pas le moment de rappeler ce que l’on a vite oublié du tandem Sarkozy/Lagarde ? Extrait d’un article publié il y a déjà quelques temps (21 décembre 2011) mais que l’on ne doit pas oublier.

SCANDALE : la France gage l’or de la Banque de France !

Comme jadis les pays dits « sous-développés », qui sont désormais « émergents » et nous rattrapent à toute vitesse, la zone euro se met sous tutelle du FMI (Le Figaro). Incapables de se diriger eux-mêmes, les européens – attention ce n’est pas une blague – versent de l’argent (150 milliards d’euros) au FMI pour qu’il le reprête à des pays européens en difficulté !

Mais au fait, comment fonctionne cette tuyauterie ? Il s’agit de « prêts bilatéraux des pays au FMI » et, c’est magique, « de tels prêts n’impliquent aucun risque en capital pour leurs souscripteurs, car le FMI est, par construction, toujours remboursé sur ses propres crédits ». On aimerait bien savoir comment car le FMI ne peut pas faire tourner la planche à billets. S’il enregistre des pertes, il faut bien que quelqu’un paye. En outre ces prêts sont en réalité des « avances », elles ne figurent donc pas dans le budget des Etats concernés. C’est magique, on vous le dit, de l’argent circule et il n’est décaissé de nulle part, et toute perte est impossible.

Ceci dit, comme le FMI et l’UE n’ont pas encore inventé la pierre philosophale, il y a quand même un « gage » dans cette affaire. Lisons l’article : « ces avances ne présentent aucun caractère budgétaire pour l’État prêteur: il s’agit en réalité d’accords de swap («échanges») à partir des réserves en devises et en or des banques centrales (telle la Banque de France) et le FMI. » Et voilà : l’or de la Banque de France (2435 tonnes) sert, au moins pour partie, de garantie à ce montage !

L’or de la Banque de France, c’est le patrimoine national, comme la Joconde ou la Tour Eiffel. S’en servir de gage pour un tel montage financier est une HONTE et un SCANDALE. Cette opération a été réalisée en catimini, c’est pitoyable. L’or de la Banque de France doit servir de garantie ultime (c’est notre « arme nucléaire » monétaire), nous exigeons que ce gage soit annulé, et comptez sur ce blog pour suivre l’affaire. (Source : http://ladettedelafrance.blogspot.fr/2011/12/scandale-la-france-gage-lor-de-la.html)

Qui a consenti à utiliser l’or de la France pour des intérêts si vils ?

… Sachant que, de toutes les façons, la Grèce n’a aucune chance de s’en sortir. On comprend les révélations du Parisien signalant que le candidat Sarkozy a, en bon patriote, placé ses avoirs au moins dans une banque étrangère, mais ne possède officiellement RIEN en France… Que penser d’une telle attitude ? Souhaitons seulement que les banquiers chargés de gérer le patrimoine du président-candidat n’utiliseront pas une partie de la coquette somme pour spéculer contre la France. Bien sûr, ce ne sont que des inepties…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :