Sea Shepherd: les baleiniers braconniers japonais en fuite, ils retournent au bercail plus tôt que prévu…

Sea Shepherd représente un des plus beaux exemples d’action directe collective d’un groupe indépendant et décidé entreprenant une mission contre une opération de braconnage illégale sponsorisée et politiquement soutenue par le gouvernement d’une des nations les plus riches de la planète: le Japon. Ce petit groupe d’individus, bien organisé et autogéré a gagné de nombreuses victoires environnementales, pas seulement sur les braconniers baleiniers, mais dans bien d’autres domaines.

Puisse la solidarité, la ténacité et l’intelligence de terrain dont font preuve ces activistes se propager sur terre, parmi nous. C’est de cela dont nous avons besoin pour en finir avec le fascisme mondialiste.

« La seule stratégie dans un conflit contre les puissances politiques et corporatives , la propagande des médias de masse et les attitudes anthropogéniques, est l’attaque et la retraite. N’oubliez jamais: les environnementalistes ne doivent avoir aucune illusion au sujet d’une victoire décisive ou même d’une victoire définitive dans le temps qui nous est imparti dans nos vies. Tout ce que nous faisons n’est que gagner du temps pour le futur. »

== Capitaine Paul Watson « Earthforce ! An earth warrior’s guide to strategy » (Chaco Press, 1993) ==

« Avant chaque décision que nous prenons, nous devons nous demander quel en sera l’impact sur les sept prochaines générations. » (Proverbe Iroquois)

 

— Résistance 71 —

 

Les baleiniers rentrent à la maison!

 

La flotte baleinière japonaise quitte le sanctuaire baleinier de l’océan du grand sud

 

Le 8 Mars 2012,

 

url de l’article original:

http://www.seashepherd.org/news-and-media/2012/03/08/the-whalers-head-home-1352

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’opération “Vents Divins” est terminée ! Les baleiniers japonais retournent au bercail !

La flotte baleinière japonaise a quitté le sanctuaire baleinier de l’océan du grand sud et ils ont pris la direction de la maison. “Dès que le capitaine Peter Hammerstedt et son équipage du navire Bob Barker se rapprochèrent du vaisseau usine baleinier Nisshin Maru le 5 Mars, leur saison était définitivement terminée”, a dit le capitaine Paul Watson à bord du vaisseau amiral de Sea Shepherd le Steve Irwin, récemment retourné à quai à Willianstown, Victoria, Australie.

Depuis le 1er Mars, le Bob Barker a suivi le Nisshin Maru alors qu’il faisait route vers le nord-ouest. Les navires harpon japonais avaient cessé de suivre le Bob Barker. La flotte a quitté les eaux du sanctuaire baleinier du grand sud, d’après le capitaine Hammerstedt. Le navire de sécurité du gouvernement Shonan Maru # 2 a été identifié par des navires de pêche 30 degrés sud, ce qui est bien à l’Est de Brisbane, Australie, indiquant que le navire est bel et bien sur la route du retour au Japon.

Ce fut une longue et difficile campagne et bien qu’handicappé dès le départ par la perte temporaire du baterau rapide de reconnaissance le Brigitte Bardot, les navires Steve Irwin et Bob Barker ont été capables de chasser la flotte baleinière nipponne sur plus de 17 000 milles nautiques (NdT: soient quelques 31 500 km !…), ne leur donnant que très peu de temps pour s’adonner à leurs activités de chasse et de meurtres de baleines. De plus, deux des trois navires harpons de la flotte ont passé le plus clair de leur temps à suivre les navires de Sea Shepherd (pour les empêcher de se rapprocher du navire usine Nisshin Maru) qu’à tuer des baleines.

“Les chiffres du massacre ne seront pas diffusés au Japon avant Avril, mais à mon avis, ils ne feront pas au dessus de 50% de leur “quota” pour sûr et ma prédiction est qu’ils n’ont pas pris plus de 30% de leur ‘quota’. Pas aussi bien que la saison dernière (NdT: où ils n’avaient fait que 17%), mais bien mieux que toutes les années précédentes.” A dit Paul Watson. “Ce fut une campagne réussie. Il y a des centaines de baleines en vie nageant librement dans la sanctuaire baleinier du grand sud; celles-ci seraient mortes si nous n’avions pas été là-bas ces trois derniers mois. Ceci nous remplit de joie bien évidemment.”

Le Bob Barker va retourner à Hobart en Tasmanie, le Brigitte Bardot est en réparation à Fremantle et le Steve Irwin est maintenant à quai à Williamstown.

En Décembre 2012, si la flotte japonaise retourne dans le sanctuaire baleinier du grand sud, la Sea Shepherd Conservation Society lancera l’opération “Cetacean Justice” avec quatre navires (au lieu de trois actuellement), deux hélicoptères (au lieu d’un actuellement), quatre aéronefs télécommandés – drones – (au lieu d’un cette année) et 120 volontaires d’équipage.

“Si les baleiniers japonais retournent là-bas, Sea Shepherd y retournera. Nous sommes complètement dédié à la défense du sanctuaire baleinier de l’océan du grand sud”, a dit le capitaine Paul Watson. “Aucune importance du temps que cela prendra, peu importe les risques et les coûts. Le mot “sanctuaire” veut dire quelque chose pour nous et c’est quelque chose pour laquelle cela vaut la peine de se battre.”

 

Une Réponse to “Sea Shepherd: les baleiniers braconniers japonais en fuite, ils retournent au bercail plus tôt que prévu…”

  1. […] background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } resistance71.wordpress.com – Today, 6:22 […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.