Science et Nouvel Ordre Mondial: une étude française démontre l’herbicide Roundup de Monsanto comme étant un facteur inhibiteur de la reproduction… La malbouffe comme vecteur de contrôle des populations ??…

L’herbicide Roundup de Monsanto détruit la testostérone et la fécondité masculine

 

Ethan A. Huff
Natural News

 

Le 3 Mars 2012

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

(

NaturalNews) Une étude récente publiée dans le Journal of Toxicology in vitro a démontré que, même à taux très bas, la formule herbicide de Monsanto Roundup détruit la testostérone et à terme mène à la stérilisation du mâle. Ces conclusions s’ajoutent à plus de 25 autres maladies connues pour être en relation avec le Roundup, incluant des dommages subits par l’ADN, des défauts de naissance, des disfonctions du foie et le cancer.

Pour leur étude, Emilie Clair et ses collègues de l’université de Caen en Basse-Normandie, France et son Institut de Biologie, ont testé les effets du glyphosate, un composant actif du Roundup, sur les cellules des testicules de rats. L’étude a été menée sur des dissolutions allant une part par million (ppm) à 10 000 ppm, ce qui compte pour des expositions variées au produit correspondants à la vie courante, chaque test révélant une toxicité cellulaire indéniable causée par le Roundup.

De manière significative, les recherches ont révélé que même à seulement 1 ppm, le Roundup était la cause de mauvais fonctionnements endocriniens (hormonaux)  suffisamment graves pour causer un manque de production de testostérone de l’ordre de 35%. Une exposition à 1 ppm est considéré comme étant une exposition très basse au produit et bien plus basse qu’une exposition des individus dans des situations environnementales réelles.

A de plus grands dosages, le Roundup a été démontré comme un inducteur de mort de cellules testiculaires après un temps d’exposition d’une heure et typiquement après moins de 48 heures suivant une exposition au produit. Ceci ne correspond qu’à une toxicité aigüe, l’étude n’a pas analysé les effets à long terme d’une exposition continue et répétée au Roundup, produit qui a déjà été collecté dans les rivières et les nappes phréatiques des zones où il est utilisé.

Une étude similaire publiée dams le journal “Reproductive toxicology” en 2007 avait trouvé des résultats similaires. Des tests in vivo avec le Roundup ont révélé que des canards exposés au Roundup montraient des “altérations de la structure des testicules et de la région de l’épididyme (partie du sytème reproducteur du mâle) ainsi qu’une diminution du niveau sérique de la testostérone et de l’estradiol avec des changements dans l’expression des récepteurs androgéniques restreints aux testicules”.

Ainsi, contrairement à ce que dit Monsanto, il n’y a vraiment pas de niveau d’exposition au roundup qui soit en sécurité. Une exposition typique au produit, détruit les cellules humaines et provoque de sérieuses malfonction reproductrices, comme cela a été déjà prouvé. Une exposition à des traces du produit a démontré un sérieux disfonctionnement des fonctions hormonales et a aboutit à un niveau de testostérone moindre chez les hommes.

“Parce que c’est un pesticide systémique et qu’il est pulvérisé à hautes doses, les cultures, fruits et noix prennent souvent le poison dans leurs parties comestibles”, écrit Leah zerbe dans un article récent de Rodale sur le Roundup. “Trois façons faciles de minimiser votre exposition au produit ? Mangez bio, adoptez une façon bio de traiter votre pelouse à la maison et commencez un jardin bio afin de réduire votre exposition aux agents chimiques vraiment pathogènes.”

Sources for this article include:

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0887233311003341

http://www.activistpost.com

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0890623806002711

http://www.greenmedinfo.com/toxic-ingredient/roundup-herbicide

http://www.rodale.com/roundup-dangers?page=0,0

Note de Résistance 71: Nous avons trouvé l’article scientifique d’Emilie Claire et al. qui est en anglais mais émanant de l’Institut de biologie de l’université de Caen.

Le voici:

http://www.gmls.eu/beitraege/GMLS2_Mesnage.pdf

Publicités

7 Réponses to “Science et Nouvel Ordre Mondial: une étude française démontre l’herbicide Roundup de Monsanto comme étant un facteur inhibiteur de la reproduction… La malbouffe comme vecteur de contrôle des populations ??…”

  1. Le round-up et d’autres produits de Monsanto, Syngenta et d’autres, ajoutez à çà les OGM autorisés dans pleins de pays et sachant que la France importe la quasi-totalité de ses marchandises, ajoutez à cela les effets secondaires de vaccins inefficaces et parfois dangereux (aluminium), plus le problème du bisphénol A contenu dans les emballages…

    OUI il n’y a en tout cas pas de volonté affichée de garder les gens en bonne santé !

    Serait-ce un complot ?! pschittt

    Et aussi le roundup ou autre produit chimique ont causé beaucoup de maladies chez les agriculteurs français mais pas que. Là encore j’ai pas les chiffres, mais y’a des rumeurs… les gens parlent! N’empêche on en parle pas assez et encore moins aux infos de la télé là!

  2. emma b. Says:

    C’est l’atrazine, ( déversé sur le mais ) la substance active qui est en cause dans les problèmes de stérilité et qui fait que ce desherbant se déversant dans l’eau est responsable des dysfonctionnements dans la reproduction humaine et ce fait a été révélé parce que des études faites aux USA démontraient que le taux d’infertilité que l’on croyait propre aux habitants des campagnes étaient le même en vile et pour cause transporté par l’eau et comme on sait que les systèmes dépuration n’atteignent pas les molécules les plus fines, ce problème devrait perdurer et s’aggraver.

    Car comment porter atteinte aux intérêts des multinationales responsables et à l’Etat qui en perçoit les dividendes.

    C’est donc par une large information que l’on réglera, dans une première étape le problème mais également par ce que l’on vient d’apprendre mais qui n’aura eu que peu de retentissement pour l’ensemble de la population, sur le rôle de la substance active.

    La validité des nouvelles molécules est approuvé par l’Etat mais à partir des études présentées par les industriels qui déjà sous prétexte de secret n’en dévoilent qu’une partie et ensuite elle ne concerne pas dans le produit la substance active, donc la partie éventuellement toxique pour la santé humaine.

    Et il en est de même pour les médicaments, donc nous sommes ainsi tous, LES COBAYES DE L’INDUSTRIE PAHARMACEUTIQUE;

    • Tout à fait… et l’État n’est en aucun cas la solution à ce problème comme à bien d’autres…
      Conclusion ??…

      • emma b. Says:

        Il reste à faire passer que l’Etat est partout corrompu et véreux.

        Après on avisera pour transformer cette machine de mort que devient l’Etat à travers ces exemples, détournements des richesses dans un 1er temps, affameur public par le chomage et les aides qui elles écartent toute une partie de la population et ensuite machine de mort avec les effets sanitaires dont il est porteur er les guerres.

        • Oui mais non… Oui l’état est corrompu et véreux… Non, on « avisera pour transformer cette machine…. » blablablabla… Il faut s’en débarrasser, au profit de l’autogestion populaire…
          Tout le reste n’est que pisser dans un violon, vous n’avez pas encore compris çà ?

          On ne peut pas « réformer » un système moribond et obsolète qui n’avait pas lieu d’être en première instance…
          Corriger le tir, c’est en sortir, DE-FI-NI-TI-VE-MENT.

          😉

  3. emma b. Says:

    Conclusion !

    De plus en plus d’information complète pour conscientiser le plus de monde, car celle que j’ai donné réunit divers articles.

    Nous avons un travail considérable à fournir, mais c’est agréable de constater que les informations arrivent de partout et qu’il faut les réunir et les rendre le plus complètes possibles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.