Science et Nouvel Ordre Mondial: l’escroquerie du réchauffement climatique anthropique exposée dans les médias allemands…

Pas un mot en France… Attendons que le livre soit traduit en français s’il l’est un jour peut-être… Depuis le ClimateGate de Novembre 2009, le RCA est mort et enterré. Les escrocs mondialistes de cette supercherie à l’échelle planétaire sont toujours en poste, il serait grand temps de balayer cette fange pseudo-scientifique, politiquement contrôlé à des fins de sauvegarde d’intérêts particuliers.

Le réchauffement climatique anthropique a toujours été une fable fondée sur une pseudo-science. Une science tronquée, manipulée à des fins politiques. Nous avons dit depuis bien longtemps que le GIEC est une ORGANISATION POLITIQUE et non pas scientifique, la science n’a absolument rien à voir avec le GIEC, rien, zéro, nada, zilch…

Ne mélangeons pas les sujets: la pollution est un problème réel, bien sûr. Mais le CO2 n’est pas un polluant ! autre fadaise doctrinaire induite à des fins de taxation globale.

Adressons les vrais problèmes, l’un des problèmes majeurs aujourd’hui concernant la tendance climatique naturelle est le suivant:

D’aprés des études spécialisées, nous nous dirigeons vers un minimum solaire (du genre du minimum de Maunder), qui va sans doute engendrer un nouveau « petit âge glaciaire » sur plusieurs dizaines d’années. Il va faire bien plus froid… Nous le sentons déjà un peu de nos jours, ce n’est vraisemblablement que le début et rien « d’anthropique » là-dedans…

La question est la suivante: comment maintenir les cultures et les agricultures à un niveau de suffisance, sachant qu’il est plus difficile de cultiver et de se nourrir lorsqu’il fait plus froid que plus chaud !… Le non sens actuel va à l’encontre de l’intérêt de l’humanité. Nous devons commencer à nous préparer pour être capables de produire la nourriture dans des conditions plus froides… et non plus chaudes… Le problème climatique est là: s’adapter à un refroidissement annoncé.  La diversion est-elle innocente ?

— Résistance 71 —

 

Gifle au mouvement réchauffiste allemand ! Des médias majeurs se lâchent sur les “mensonges à propos du CO2 !”

 

 

par P Gosselin

 

 

Le 6 Février 2012,

 

 

url de l’article original:

http://notrickszone.com/2012/02/06/body-blow-to-german-global-warming-movement-major-media-outlets-unload-on-co2-lies/

 

~  Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

“Les mensonges sur le CO2 ne sont que de purs activateurs de la peur… Devons-nous faire une confiance aveugle aux experts ?”

C’est ce que le quotidien le plus vendu d’Allemagne Bild a écrit à la fois dans son édition papier et en ligne aujourd’hui, le même jour où la maison d’édition renommée Hoffmann & Campe sort un livre sceptique sur le réchauffement climatique anthropique, livre écrit par une figure importante du mouvement socialiste et environnemental.

Ceci est énorme. Plus que je n’aurai jamais pu imaginer. Plus à venir dans les jours qui viennent !  Ce qu’a écrit Bild n’est que le premier d’une serie à venir.

Marquons ceci comme le jour où le mouvement réchauffiste allemand a pris une sévère gifle.

Aujourd’hui, pas un mais deux des médias les plus lus d’Allemagne ont publié des articles importants sur le scepticisme concernant la science du climat dans leur édition papier et en ligne, coïncidant avec la publication d’un livre majeur climato-sceptique, “Die kalte Sonne” (le soleil froid).

L’Allemagne est maintenant plongée dans la discorde sur le sujet chaud du changement climatique…

Qu’est-ce qui a déclenché tout cela ? Un des pères fondateurs du mouvement vert allemand, le professeur Fritz Vahrenholt, un social-démocrate et activiste vert a décidé d’écrire un ouvrage climato-sceptique avec le géologue / paléontologue le Dr. Sebastian Lüning. Le scepticisme de Varhenholt a commencé quand on lui a demandé d’analyser et de commenter un rapport du GIEC sur les énergies renouvelables. Il y trouva des centaines d’erreurs. Quand il le notifia, les officiels du GIEC n’en ont simplement pas tenu compte. Choqué, il se posa la question: “Est-ce la façon dont ces gens ont approché les rapports d’évaluation sur le climat ?”

Vahrenholt décida d’approfondir la question. Son collègue le professeur Lüning lui donna également un exemplaire du livre d’Andrew Montford “The hockey stick illusion”. Il fut horrifié par le laxisme et le mensonge qu’il trouva. Persuadé par Hoffmann & Campe, lui et Lüning décidèrent d’écrire le livre. “Die kalte Sonne” cite 800 sources et diffuse plus de 80 graphiques et tableaux de données. Il examine et résume les dernières trouvailles scientifiques dans ce domaine.

Conclusion: on annule la catastrophe climatique

La science était tronquée. Le livre a été diffusé en librairie aujourd’hui et est déjà numéro 1 de la liste d’Amazon.de pour les livres environnementaux. Les indications montrent que le livre sera un bestseller. Il est publié par une maison d’édition renommée et envoie maintenant une onde de choc à travers l’establishment de la science du climat allemande. La première édition va produire 20 000 exemplaire qui seront vite vendus.

Aujourd’hui le tabloïd national Bild (qui circule 16 millions de copies par jour) a consacré la moitié de sa seconde page à un article intitulé:

Le mensonge du CO2

Une équipe de scientifiques renommés affirment que la catastrophe climatique n’est qu’une politique de la peur

Le très largement diffusé journal Bild va faire suivre avec le reste d’une série d’articles dans les prochains jours. Dans sa première partie aujourd’hui, Bild présente “Ce que le GIEC ne vous dit pas”. Bild demande: “Et si le GIEC avait tort? Peut-on faire une confiance aveugle à ces experts ? Sont-Ils vraiment indépendants ?”

Bild écrit ensuite:

 “Les projections phénoménales de chaleur du GIEC ne sont que pure politique de la peur”

La série de Bild va provoquer une réaction radicale des environnementalistes. Attendons-nous à un assaut en règle dans les jours, les semaines qui viennent. La réaction des activistes a déjà été rapide et virulente, bien qu’ils n’aient pas encore lu le livre…

Ils n’ont jamais voulu du débat et maintenant la digue a craqué

Et l’inondation de scepticisme déferle sur le pays. Pire, le porte-drapeau de la presse hebdomadaire allemande le magazine Der Spiegel publie aussi aujourd’hui une interview exclusive sur 4 pages de Vahrenholt, où il répète que le GIEC a totalement ignoré un large segment de la science du climat. Vahrenholt dit qu’en faisant une extension des cycles naturels connus du passé dans le futur et en prenant en compte l’impact réel du CO2, nous devrions nous attendre à quelques dizièmes de degré de refroidissement.

Lors d’une conférence de presse à Berlin aujourd’hui, Vahrenholt, Lüning et l’éditeur Hoffmann & Campe ont présenté leur livre et ont répondu aux questions des journalistes. Quand la question de savoir pourquoi Hoffmann & Campe a décidé de publier un tel livre est survenue, le porte-parole de la maison d’édition a simplement dit que le timing était bon et qu’il y avait une véritable audience pour le livre. Même la fenêtre climatique était bonne ! L’Allemagne est maintenant sous les effets du plus froid des hivers depuis 26 ans. Ce qui rend encore plus difficile de renier le manque de réchauffement.

Il doit être ici noté que Vahrenholt et Lüning ne sont pas des climato-sceptiques: ce sont des “tièdes”, qui n’ont pas été capables de trouver de preuves concernant une catastrophe climatique à venir. Ils pensent que l’humain devrait passer aux énergies renouvelables, mais le faire de manière rationnelle: “travaillons rapidement, mais sans nous presser.”

Le lectorat sceptique ne doit pas penser que ce livre va renforcer leur scepticisme existant quant à la responsabilité du CO2 humain dans un éventuel réchauffement climatique. Les auteurs questionnent l’affaire du CO2 et pensent que le soleil a un rôle bien plus grand qu’on ne lui prête dans l’échelle des valeurs sur le sujet. Le livre cite plus de 800 sources, incluant la toute dernière littérature scientifique peer-reviewed. Il affiche plus de 80 graphiques et tableaux de données qui illustrent clairement que rien ne va plus dans les affirmations de la science alarmiste. Le livre est écrit de façon à ce que tout le monde puisse comprendre les informations présentées et donne un résumé compréhensif de la science et où elle se situe aujourd’hui en la matière.

Le leadership allemand des supporteurs de la thèse du réchauffement climatique anthropique est furieux de la publication de ce livre. Par exemple, academia, l’université d’Osnabrück, a pris la mesure d’annuler l’invitation faite au professeur Vahrenholt de venir faire une lecture le 8 Février. L’université a déclaré que les vues sceptiques de Vahrenholt “étaient une provocation”. De plus, le silence du parti politique SPD de centre-gauche, dont Vahrenholt est membre, est assourdissant.

Le chat est sorti du sac… et il ne va pas y retourner.

Les auteurs ont mis un site internet en ligne pour leur livre* Die kalte Sonne here.

34 Réponses vers “Science et Nouvel Ordre Mondial: l’escroquerie du réchauffement climatique anthropique exposée dans les médias allemands…”

  1. ça fait des années qu’en temps qu’historien je fais remarquer qu’il faisait beaucoup plus chaud au Treizième siècle et sous Henri IV que maintenant, sans charbon et sans pétrole,

    et que le Groenland était un « pays vert » jusqu’au Quatorzième siècle. Depuis il est couvert par l’inlandsis, une couche de glace permanente de quatre kilomètres et demi d’épaisseur.

    ça fait des années qu’en temps que géographe je fais remarquer que la période 1870-1970 a été un sommet de froid, et que donc il ne fallait pas se formaliser si les glaciers (de France, pas ceux d’Amérique du sud) reculaient par rapport à cette période extrême.

    ça fait des années qu’en temps que géographie je fais remarquer que dans moins de cent ans nous aurons une glaciation, c’est à dire que la seule zone habitable de la terre sera une zone de six cent kilomètres large le long de l’Equateur.

    Plus récemment on a constaté que le Soleil baissait en intensité et que donc nous allons avoir un petit âge glaciaire avant la glaciation elle-même.

    Les écolos bobos bonobos ont réclamé des taxes très lourdes sur le gaz, l’électricité et l’essence. Ils ont réclamé des augmentations. Ils ont obtenu tout ça lors de leur Grenelle de l’environnement.

    Le prix de l’essence a été dopé en outre par le fait que Sarkozy ayant détruit la Libye, ce pays ne produit plus d’essence alors que c’était le fournisseur des Italiens. Du coup les Italiens s’adressent à nos propres fournisseurs qui ont beau jeu d’augmenter abusivement le prix du baril.

    Pour la première fois depuis l’Occupation la classe moyenne n’a pas pu se chauffer normalement.

    Dans ces conditions il n’est évidemment pas pensable de s’abstenir aux présidentielle. Il faut voter pour que Sarkozy s’en aille.

    Ce que disent les scientifiques russes sur le refroidissement :

    http://mistralenc.over-blog.com/article-la-terre-se-refroidit-98607412.html

    L’Algérie, toute l’Algérie sous la neige, même le Sahara :

    http://0z.fr/CF1PE

    • 100 % d’accord…
      sauf sur le vote 😉
      c’est par l’abstentionnisme politique qu’on se débarrasse des clowns, parce que _sarko parti… un autre pantin prendra sa place… peut-être pire que lui… Regardons Obama… beaucoup au pays du goulag levant pensent qu’il est pire que Bush et pourtant .. faire pire que deubeuliou… faut y aller hein ?/

      🙂

    • Merci des liens.

      A propos des Russes: le professeur Chumakov a publié un article en 2004 dans la revue scientifique russe « Stratigrafiya Geologicheskaya Koreliyatsiya » Vol. 12 pp 7-32, traduit en anglais:  » Trends in Global Climate Changes Inferred from Geological Data », Académie des Sciences, Institut de géologie, Moscou, où ilétudie en détail la dynamique des changements climatiques au cours des ères géologiques.
      Chumakov documente entre il y a 444 millions d’années et 353 millions d’années, deux périodes respectivement de 444 milions d’années à 426 millions (18 millions d’années) et entre 367 millions d’années et 353 millions (14 millions), donc en tout une période de 32 millions d’années où la terre était dans un âge glaciaire draconnien avec des taux de CO2 atmosphérique de l’ordre de 12 à 17 fois ceux d’aujourd’hui pour la première période et 4 à 7 fois pour la seconde période; le tout entrecoupé d’une période plus chaude de 59 millions d’années où le taux de CO2 atmosphérique était entre 7 et 12 fois supérieur à aujourd’hui…

      Conclusion que l’on peut tirer de ces données: Le CO2 n’a pas d’influence ! Il demeure toujours infinitésimal dans l’atmosphère de toute façon…

      Et on voudrait nous faire croire que l’humain, qui existe depuis quoi ?.. allez disons 250 000 ans, dont 150 impliqué dans une « industrie lourde et polluante », influe dramatiquement sur le climat avec ses rejets ?
      c’est non seulement une insulte à notre intelligence, mais c’est en plus d’une arrogance phénoménale, ce qui n’est en rien surprenant venant d’un occident qui suinte la suffisance et l’imbécilité congénitale !

      • Pourquoi les glaciers fondent en masse et disparaissent et ceci sur tous les continents, les glaciers de l’Himalaya, d’Amérique latine, la banquise. La mer monte en Cammargue à une vitesse grand V. je ne parle pas des iles dont les habitants doivent être évacués.

        Que le CO2 ne soit pas en cause importe peu. les déserts avancent, L’Espagne se désertifie dans le sud etc……et menace une grande partie du territoire.

        • Même le Guardian s’y met, pourtant un gros bastion réchauffiste…
          http://www.guardian.co.uk/environment/2012/feb/08/glaciers-mountains?intcmp=122

          comme Alan l’a dit plus haut, les glaciers ont commencé à régresser il y a longtemps, cela a commencé à la fin du petit âge glaciaire. Il y a eu un réchauffement climatique (plus depuis une dizaine d’année), mais c’est dû à des cycles naturels.
          Il n’y a AUCUNES PREUVES SCIENTIFIQUES d’un réchauffement climatique anthropique dû au CO2. Le climat change, c’est cyclique, pas exact, difficilement prévisible surtout parce que le nombre de paramètres impliqués est important.
          Le GIEC entité politique et non scientifique a éludé des segments complets de la climatologie pour ne se concentrer que sur ce qu’il voulait ériger en dogme pour des raisons politico-économiques.

          Les fluctuations climatiques sont indéniables, mais l’humain n’en est absolument pas responsable. Nous sommes dans la voiture, et profitons du voyage !… c’est hors de notre capacité que de changer le climat à l’échelle globale… totale ineptie !

          • Les glaciers et la banquise ont fondu à la vitesse grand V en quelques décennies, pas en plusieurs siècles et croyez-moi les gens qui en montagne dans les Alpes assistent à celà, au delà du fait en souffrent beaucoup.

            Le mois d’Octobre avec des températures constamment au dessus de 20 ° et souvent au delà de 25, du jamais vu.

            depuis 2 à 3 ans, obligé d’arroser les jardins en mars et avril, du jamais vu.

            De ce fait mes féves plantées en Novembre, quasiment en fleurs en ce moment sous la neige, dus au mois de novembre et décembre particulièrement doux, du jamais vu.

            • et la conclusion est quoi ? Le CO2 humain fait fondre les glaciers ?
              Dans l’Himalaya, les glaciers ne régressent plus depuis un moment. Y a jamais eu autant de glace au pôle sud. La formation-contraction des glaces au pôle nord a plus d’amplitude. Les changements climatiques sont la somme d’épiphénomènes, il n’y a pas de linéarité, l’influence du soleil ou d’un El Nino est globale, mais il y a des phénomènes locaux.

              La question est: ces changements sont-ils dûs ou pas à l’humain ? Peut-on influer négativement ou positivement sur le climat ? La science n’est pas définie là dessus contrairement à ce que prétendent les inquisiteurs du GIEC. Voilà où est le problème…

            • Les glaciers n’ont pas fondu, ils ont juste un peu reculé. Je le sais, un ami alpiniste disparu dans la glace dans les Alpes en 1980 n’a toujours pas réapparu trente deux ans après. Quand on le retrouvera il aura toujours son visage de 28 ans, plus âgé que le mien à l’époque et considérablement plus jeune quand nous le retrouverons.

              Oui l’hiver frappe plus tard mais ça fait cinq ans qu’il s’achève beaucoup plus tard aussi.

              Je n’ai jamais été obligé d’arroser mon jardin en mars avril et pourtant j’habite dans un département méridional. (Les agents immobiliers espérant sans raison des acheteurs anglais qui ne viennent pas car l’Auvergne a toujours été obstinément française pendant la Guerre de Cent Ans – même quand Paris était anglais – m’ont empêché de m’installer dans ma province d’origine.)

            • @emma b.
              Il existe un débat scientifique sur le réchauffement climatique. Des scientifiques éminent défendent une thèse. D’autres scientifiques tout aussi éminent soutiennent des thèses opposées.

              Les politiciens et certains lobbys industriels veulent nous faire croire que » le débat scientifique serait clos. C’est un mensonge. Le débat scientifique continue. Et le profane, comme moi, refuse de croire à une des deux thèses puisque les scientifiques ne sont pas encore d’accord.

            • Les scientifiques, certains – se protègent également – il est mieux de rester dans les rangs – ……… pas forcèment des idéalistes ces scientifiques – Einstein le premier (travaux de Poincarré et de De Broglie – voir le livre de Jean Hladick ) – et Freud (Janet)

    • A titre personnel Alan, nous saluons chapeau bas votre blog en langue d’o…
      excellent !

      • merci. ça fait plaisir. D’un blog tourné uniquement vers la langue, l’Histoire et les manifestations félibréennes nous sommes devenus un blog plus ouvert sur l’actualité car le hasard a fait que les 4 personnes qui y participaient au début étaient soi méfiantes, soit clairement opposées à la guerre en Libye.

        La première conséquence a été que des francophones non provençalophones se sont crevés les yeux à essayer de comprendre, sans rien nous reprocher, notamment des Québécois.

        Donc nous nous sommes plus tournés vers l’actualité. Nous ne pensions pas que nos articles auraient un tel succès.

        Conséquence et politesse en retour: nous sommes de plus en plus bilingues… et tout le monde y gagne.

        Les lecteurs patoisants (le mot n’est pas négatif pour nous) affluent encore plus nombreux parce qu’ils savent qu’ils ne sont pas les seuls à nous lire.

        Bien sûr les articles d’actualité félibréenne restent en oc, mais c’est moins d’un article sur vingt.

    • le seul qui préconise la sortie immédiate de l’Union Européene, c’est François Asselineau – il faut commencer par cela, après on verra – quant à s’organiser nous-même – mais il y aura toujours un chez de file et il faut un niveau de conscience un peu plus élevé qu’à l’heure actuelle –
      je vais sur votre site – mais d’après ce que j’ai lu récemment, vous avez totalement raison –
      par ailleurs, je suis en train de lire un article sur « science et vie  » n° 1099 d’avril 2009 sur les mines, les forages la géothermie… JE SUIS PERPLEXE

      • @Garfy
        Les libertariens veulent sortir de l’euro. Les libertariens veulent même la dénationalisation de la monnaie. Chacun peut créer librement sa banque sans autorisation. Chacun peut créer sa monnaie sans autorisation ni contrôle de l’Etat.

        • une sorte de vie comme Lanza del Vasto ?

          • @Garfy
            La liberté de créer sa banque et sa monnaie, c’est le free-banking. Depuis le 17e siècle, il y eut de nombreuses périodes de free-banking. Elles furent plus prospère pour le pays.

            Une des plus longues périodes de free banking fut l’Ecosse de 1715 à 1845. 30 banques concurrentes, sans Banque Centrale, sans contrôle de l’Etat écossais. Pendant 130 ans, aucun utilisateur de monnaie ne fut lésé. Aucune inflation. Et l’Ecosse était alors plus prospère que l’Angleterre.

            Le free-banking n’est pas un doux rêve. Ce fut une réalité qui a existé dans presque tous les pays développés. Même en France entre 1800 et 1804. Ce fut toujours la cupidité de l’Etat qui stoppa le free banking dans le pays. Ainsi, en 1804, Napoléon donna le monopole de la création monétaire à la Banque de France et l’interdit aux autres banques.

            Le Nobel d’économie Hayek écrivit, en 1978, plusieurs livres sur la nécessité de dénationaliser la monnaie.

  2. renseignez sur Marcel LEROUX – un français – mais les français sont toujours ignorés !!! – et il y a une liste de savants « liste de scientifiques sceptiques sur le réchauffement climatique » – wikiberal –
    malheureusement les ouvrages de Marcel Leroux sont en anglais

  3. De plus en plus de scientifiques expriment leurs doutes sur le réchauffement climatique anthropique. L’influence de l’homme sur le climat n’est pas prouvé. Selon certains scientifiques, elle est même très improbable.

    Les lobbies industriels de l’environnement corrompent les Etats pour avoir des marchés. C’est vol organisé des habitants au profit des industriels.

    De plus, j’ai démontré que les inondations climatiques ne causerait aucune perte à aucun propriétaire. C’est une démonstration rigoureuse, mais contre-intuitive. http://gidmoz.wordpress.com/2012/02/04/les-inondations-climatiques-et-leurs-couts/

  4. vous êtes trop jeunes pour vous souvenir du froid dans les années 40 – et 50 – avant guerre, ma mère me disait avoir traversé la Seine à pieds ………… un voisin âgé , prisonnier en allemagne m’a dit qu’un matin au reveil ses cheveux étaient gelés et que sa tête étant trop près du mur, ils étaient colés au mur ………….
    Précision : Marcel Leroux est un climatologue – décédé en 2008 je crois

  5. Moi, Je me souviens, il n’y a pas une seule année où à cette époque, à partir du 1er novembre nous sortions les manteaux pour ne plus les quitter et aujourd’hui, nous allons jusqu’à Noël, avec un ou 2 épisodes de froid en ne mettant que des pulls et petites vestes.

    De plus, dès le mois de septembre les températures chutaient alors que maintenant nous avons des températures au-dessus de 20 et jusqu’à 27 ° cette année jusqu’à fin Octobre.

    Les vendanges sont avancées dans toutes les régions.

    On est obligé d’arroser en mars et avril pour les fleurs et les légumes depuis 2 ou 3 ans, alors qu’avant les pluies y suffisaient, la pluviométrie était abondante sur ces 2 mois.

    il y a quand même aussi le cri d’alarme des producteurs de Cognac qui indiquent qu’un degré de plus perturbe la bonne maturité du raisin et contrarie la formation de degré nécessaire et les huitriers qui disent qu’un degré de plus tue les 3/4 des larves, au delà des autres problèmes qu’ils connaissent.

    • et dans d’autres endroits il fait plus froid, plus longtemps…
      Cet hiver est un bon exemple: record de froid en Allemagne du dernier quart de siècle, record de froid en Ukraine, en Alasksa, un des hivers les plus froid en Sibérie et au Japon depuis des décennies.

      Il y a 400 millions d’années la terre était sous un âge glaciaire draconien avec 17 fois plus de CO2 atmosphérique qu’aujourd’hui…

      Il faut analyser tous les paramêtres de manière équivalente, ce que les gugusses du GIEC et les scientifiques appointés n’ont jamais fait, pourquoi ?.. parce que c’est une opération po-li-ti-que et non pas scientifique.

      • @Résistance71
        Il existe un réel débat scientifique sur le réchauffement climatique. L’Etat et certains lobbys veulent nous faire croire qu’il n’existerait plus aucun débat scientifique. C’est un mensonge. Le débat scientifique existe!

        Ensuite, il existe un débat économique sur les décisions politiques s’il existe un réchauffement. En 100 ans, chacun peut s’adapter. Et cet adaptation ne coûtera rien à personne. La raison est que chaque habitant dispose alors de beaucoup de temps pour s’adapter, ou pour vendre.

        Les actions de l’Etat sont donc coûteuses et inutiles. De plus, elles sont vaines et ne retarderaient même pas un hypothétique réchauffement.

  6. « le soleil froid » – beaucoup à dire sur le soleil ……….

    • des scientifiques « salopards » il y en a même qui ont eu le prix nobel !!!!

      • @Garfy
        Vous avez été mal informé, ou plutôt désinformé. Un libertarien n’est pas un « salopard ». Un libertarien refuse de voler autrui. Il refuse d’exercer la moindre contrainte physique sur autrui. Il refuse de nuire à autrui.

        Les libertariens défendent la seule philosophie sociale en accord avec les règles de la morale élémentaire. C’est à dire l’honnêteté et le refus du vol, de la contrainte.

        Tous les autres systèmes politiques soutiennent qu’il est normal de voler, de tuer, de faire la guerre, d’interdire. Chacun de ces système politiques corrompus ont un prétexte pour justifier leurs vols et leur totalitarisme. L’Etat est une mafia qui a réussi. L’Etat est un voleur. Il ment, illusionne, corrompt, vole, détruit.

        Le libertarien est le seul qui prône le refus de tout vol, le refus de toute violence. Excepté, bien évidemment, le droit de se défendre contre l’agresseur.

        • Je suis d’accord avec vous – je pensais seulement à Charpak et ses centrales nucléaires et ses intérêts à la cogema je crois –
          Je ne pense pas que le mot « libertarien » signifiait quelque chose pour luis

  7. […] par Résistance 71 “Les mensonges sur le CO2 ne sont que de purs activateurs de la peur… Devons-nous faire […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.