Coup d’arrêt à l’ingérence de l’empire en Syrie: Le pourquoi du veto russo-chinois…

Pour l’heure, la Russie et la Chine deviennent de facto les garants de la paix précaire. Toute résolution du conseil de sécurité ouvrira immanquablement la porte au scenario libyen avec intervention militaire et bombardements de la Syrie, la routine criminelle habituelle. Le délire impérialiste des psychopathes ronds-de cuir de Washington, Londres, Paris, Berlin et Tel Aviv est comparable à celui d’un Hitler, financé par les mêmes entités de Wall Street et le la City de Londres que nos pathétiques imbéciles actuels.

Le monde a affaire à une vaste entreprise de domination par une machine de guerre occidentale qui a elle seule permet à l’économie de l’empire de survivre. La guerre est le ciment qui maintient l’oligarchie en place. Il est grand temps que cela cesse !

Les Russes et les Chinois savent pertinemment qu’au-delà de Damas et Téhéran, la cible ultime est Moscou et Pékin. L’heure est donc venu, après avoir « lâché » Kadhafi à des fins stratégiques que nous comprenons mieux aujourd’hui, pour la Russie et la Chine de tracer de nouveau la ligne rouge à ne pas dépasser. Qui peut encore faire confiance aujourd’hui à la « diplomatie » des canons et des missiles d’un occident devenu fou ?… Plus personne de censé, c’est évident.

Il est très clair que depuis le début nous avons affaire à une ingérence de l’occident en Syrie avec les puissances habituelles de l’empire, aidées de leurs clones du Golfe (Qatar, Arabie Saoudite). Ceux-ci financent, arment et entraînent les groupes armés qui terrorisent la population syrienne et engagent la guérilla contre l’armée et la police syrienne. Il s’agit d’un conflit armé, l’opposition étant constituée de quelques déserteurs de l’armée syrienne mais surtout de la légion mercenaire arabe d’Al CIAda, récemment recyclée de Libye. Le rapport final des observateurs de la Ligue Arabe le stipulait, rapport qui a été étouffé par l’empire et ses sbires du golfe qui gèrent de l’intérieur la Ligue Arabe.

La tentative propagandiste de faire passer la Russie et la Chine pour les « grands méchants » sur l’affaire syrienne va également échouer, car l’exemple des crimes et des mensonges de l’OTAN et de l’ONU qui ont favorisés l’intervention militaire en Libye aura un effet boomerang sur l’empire.

Le mois prochain, Poutine revient aux affaires en Russie. Les sbires de l’empire savent que tout ne va plus se danser de la même façon. Medvedev a rempli sa mission de gagner du temps en jouant dans la  cour de l’empire dans le sens du poil. Il a parfaitement rempli sa fonction afin de préparer le retour de Poutine aux affaires.

Nous ne disons pas que c’est un bien, nous sommes anti-étatiste par essence, nous disons que cela est tactiquement bien joué dans le contexte d’une géostratégie mortifère d’état. Une fois les peuples réinstallés à la direction des affaires politiques et sociales sans délégation, en fédération d’associations libres de travailleurs et de consommateurs éclairés, tout ceci n’aura plus aucune raison d’être… Aucune !

Nous y arriverons, c’est une évidence encore masquée pour l’heure…

— Résistance 71 —

 

La Russie et la Chine mettent leur veto sur la résolution contre la Syrie aux Nations-Unies

 

 

RT

 

 

Le 4 Février 2012,

 

Url de l’article original:

http://rt.com/news/syria-resolution-veto-russia-china-515/

 

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

 

La Russie et la Chine ont mis leur veto à la dernière mouture d’une résolution du conseil de sécurité des Nations-Unies concernant la Syrie et la violence qui y règne, parce que la résolution laissait à l’écart des sanctions contre l’opposition en même temps que contre le gouvernement d’Al-Assad, tout en laissant de côté les propositions russes.

Moscou dit qu’elle n’avait pas d’autre solution que d’utiliser son droit de veto, clamant que le projet de résolution ne reflétait pas réalistiquement la situation en Syrie et que cela aurait pu envoyer un signal déséquilibré aux deux côtés du conflit.

“La délégation russe a été forcée de voter contre la résolution; nous regrettons sincèrement cette issue à notre travail en commun”, a déclaré l’ambassadeur russe aux Nations-Unies Vitaly Churkin.

La Russie et la Chine furent les deux seuls membres votant du conseil à s’opposer à la résolution et en tant que membres permanents du conseil de sécurité, ils avaient l’option d’utiliser leur veto pour bloquer le passage de ce projet de résolution.

Pékin et Moscou ont pris ombrage du phrasé vague de la résolution, qui laisse la porte ouverte pour une possible intervention militaire internationale en Syrie et crée une image de la situation actuelle en Syrie qui favorise les forces d’opposition par rapport au gouvernement d’Al Assad.

L’ambassadrice américaine à l’ONU Susan Rice a dit au conseil de sécurité suivant le vote, combien les Etats-Unis étaient “écœurés” de la décision de la Russie et de la Chine d’aller à l’encontre de la résolution. La ministre des affaires étrangères américaines Hillary Clinton a aussi averti que plus de sang allait couler en Syrie si une résolution n’était pas votée très bientôt.

L’ambassadeur russe Vitaly Churkin a dit que les co-sponsors de la  résolution occidentale n’ont pas inclus des propositions clés telle que l’isolation de l’opposition syrienne des groupes extrémistes violents ou un appel aux autres états pour utiliser de leur influence afin d’empêcher de telles alliances.

“Malheureusement, certains de nos collègues ont décidé de faire des interprétations bizarres des propositions russes”, a rajouté l’ambassadeur russe.aux Nations-Unies.

Churkin a dit que la délégation russe avait été accusée d’avoir réécrit les textes de la Ligue Arabe adoptés il y a des mois par le conseil de sécurité.

“Ils furent adoptés il y a en fait des mois et depuis ce temps, la situation a bien changé”, a t’il dit, pointant le fait que les rebelles syriens ont utilisé le retrait des troupes syriennes du départ à leur avantage, occupant des villes durant les cesser-le-feu.

“Il n’y a aucune règle stipulant que le conseil de sécurité se doive de réciter verbatim toutes les résolutions adoptées par les organisations d’origine. Elles ne sont ni le Coran ni la Bible et nous pouvons exprimer nos propres vues sur des textes adoptés il y a des mois de cela.”

La Russie et la Chine ont rappelé aux autres nations que ce n’était pas leur place que d’intervenir dans les affaires souveraines d’une nation.

Cette nouvelle fait suite à des jours de débats politiques enflammés au conseil de sécurité, où plusieurs membres supportant la résolution soutenue par l’occident appelèrent les nations étrangères à mettre un terme à ce que certains appellent “la machine à tuer syrienne”. Dans un communiqué aux Nations-Unis, le président Obama appela la communauté internationale à protéger le peuple syrien d’ “horribles brutalités”.

Le ministre russe des affaires étrangères Sergei Lavrov a dit durant une audience à la conférence sur la sécurité de Munich, qu’il y avait bien trop peu de restrictions placées sur l’opposition syrienne armée et que la résolution pourrait bien affecter le résultat du dialogue politique entre les deux côtés en conflit. Lavrov va visiter la capitale syrienne Mardi prochain afin de dialoguer avec le président Bashar Al-Assad. Dans le même temps le rédacteur en chef de la Tribune de Syrie, Ali Mohamed a dit à RT qu’il “ne croyait pas que les soutiens de la résolution occidentale au conseil de sécurité œuvraient pour le meilleur intérêt du peuple syrien.”

Mohamed dit qu’ “Il y avait une bonne chance cette semaine de trouver un point d’accord satisfaisant pour toutes les parties en cause, mais cela n’a pas été soutenu par les pays occidentaux.”

“L’initiative de la Ligue Arabe, soutenue par le conseil de sécurité, veut faire le portrait d’une situation où le problème résiderait entre Bashar Al-Assad et le peuple syrien, mais ceci ne reflète pas du tout la réalité.”

Au lieu de cela, dit Mohamed, le problème réside entre les différentes parties de la société syrienne et cela n’a rien à voir avec l’éviction d’Al-Assad.

Le vote est intervenu après la publication des derniers rapports concernant une répression gouvernementale dans la ville d’Homs à l’Ouest du pays Vendredi et durant laquelle il est estimé que 200 personnes aient trouvé la mort; des témoins occulaires faisant état de tanks et d’artillerie lourde.

Le gouvernement syrien nie toute implication, réfutant les allégations comme n’étant que des tentatives de ralliement au soutien international du projet de résolution contre la Syrie.

15 Réponses vers “Coup d’arrêt à l’ingérence de l’empire en Syrie: Le pourquoi du veto russo-chinois…”

  1. Au fait voilà le texte du rapport de la mission d’observation arabe
    Par Louis Denghien, le 30 janvier 2012
    http://www.infosyrie.fr/re-information/au-fait-voila-le-texte-du-rapport-de-la-mission-dobservation-arabe/

    Nous mettons enligne, grâce à l’obligeance de notre commentateur Sélim, une version française et intégrale du désormais fameux rapport de la mission d’observation de la Ligue arabe, tel qu’il a été présenté, le 22 janvier au Caire, aux ministres de la Ligue qui l’ont approuvé, et immédiatement enterré sous l’insistante pression du Qatar et de l’Arabie saoudite, ainsi que des Euro-américains. On comprend pourquoi ce rapport a été aussi vite classé, au point que peu de gens – et apparemment aucun […]
    …………….. à lire

    Le fiasco des barbouzes français à Homs
    par Boris V.

    http://www.voltairenet.org/Le-fiasco-des-barbouzes-francais-a

    Alors que Paris accuse Damas d’avoir organisé l’assassinat du journaliste de France-Télévisions Gilles Jacquier à Homs, une équipe de journalistes russes vient de présenter une toute autre version des faits. Selon leur enquête, M. Jacquier commandait sous couverture de presse une opération des services secrets militaires français qui a tourné au fiasco. Les accusations françaises ne sont qu’un moyen pour masquer la responsabilité de Paris dans les actions terroristes entreprises pour déstabiliser la Syrie.

    Réseau Voltaire | 17 janvier 2012
    ……………………………. à lire

  2. La 4ème agression a commencé
    Edward S. Herman et David Peterson
    22 mai 2006
    http://www.michelcollon.info/La-4eme-agression-a-commence.html

    Vers Une Nouvelle Agression US : Le Quatrième « Crime Suprême International » U.S. en sept ans est dores et déjà en route, avec le plein soutien de la « Presse Libre » et de la « Communauté Internationale »
    (Traduit de l’anglais par Michel Polizzi et Dominique Arias. Les notes entre […] en petits caractères sont de ce dernier et n’engagent que lui)

    Les Etats-Unis ayant déjà à trois reprises déclenché une guerre en totale violation de la Charte des Nations Unies, et s’étant de fait par trois fois rendus coupables du « Crime Suprême International »1 – contre la Yougoslavie en 1999, contre l’Afghanistan en 2001, puis contre l’Iraq en 2003 – on aurait pu s’attendre à ce que les préparatifs d’une quatrième agression, à peine quelques années plus tard, mais cette fois contre l’Iran, éveillent à l’ONU, dans l’Union-Européenne ou au sein des plus grandes ONG et Institutions Internationales – mais aussi parmi notre supposément morale et indépendante Presse Libre – un concert de protestations et d’actions préventives, comme par exemple une saisine du Conseil de Sécurité des Nations Unies au titre du Chapitre VII concernant les « menaces contre la paix », ainsi qu’une mobilisation unanime en faveur d’éventuelles sanctions diplomatiques et économiques à l’encontre des Etats-Unis. Mais il ne s’est rien produit de tel ! En réalité l’administration Bush est parvenue à mobiliser l’Union-Européenne et l’ONU – dont la fonction première est « le maintien de la paix et de la sécurité internationale » – ainsi que la Presse Libre, pour faciliter au contraire cette quatrième agression.

    Si nous pouvons affirmer que cette quatrième agression est d’ores et déjà engagée, c’est qu’une fois de plus, comme cela avait été le cas pour l’Irak, les USA ont depuis des mois soumis l’Iran à un harcèlement permanent, qui est en réalité loin de se borner aux insultes et menaces verbales officielles.

  3. L OTAN USA UE L Alliance du XXIe siècle pour une domination mondiale

    Un article de Rick Rozoff

    21 avril 2009
    http://www.silviacattori.net/article1186.html

    L’OTAN évolue. D’une alliance face à l’URSS, elle est devenue un élément du bloc occidental, au même titre que l’Union européenne et les États-Unis (bien que ceux-ci en soient eux-mêmes le principal membre). Au-delà de la rhétorique lénifiante, le fait est que ce bloc est constitué par les anciennes puissances coloniales et qu’il déploie aujourd’hui ses troupes dans ses anciennes colonies. Rick Rozoff décrit ici la mise en œuvre progressive de cette domination globale inavouée

  4. Laancelot Says:

    je dois dire que j’ai bien du mal à vous suivre…Votre analyse conduit systématiquement à stigmatiser l’Occident (USA, Europe, et Israël) en les faisant passer pour l’Empire (on se croirait dans Star Wars), soit. Vous allez même jusqu’à les comparer au régime nazi, ce genre d’amalgame n’est-il pas un peu…disons…grotesque? Soit. D’autre part ce point du vue passe systématiquement sous silence la nature des régimes que vous faites passer pour les gardiens de la paix mondiale: Chine et Russie!? Un peu énorme et suspect comme point du vue, me semble-t-il… Non pas que je me fasse des idées angéliques sur les intentions Occidentales, mais je pense que vous gagneriez en crédibilité si vous adoptiez la même critique acerbe envers les régimes que vous semblez soutenir et dont aucun n’est soutenable: Chine, Russie, Iran, Syrie, par exemple…ce que vous ne faites jamais et qui jette un discrédit et une énorme suspicion à votre égard.

    • Qui est l’agresseur systématique depuis plus de 50 ans et à plus forte raison ces 10 dernières années ?…
      La Russie ? la Chine ? L’Iran ?, la Syrie ? La Libye ? l’Afghanistan ? allons, allons…

      Si les régimes ne conviennent pas aux peuples, qu’ils s’en débarrassent, seuls… mais halte à l’ingérence arrogante occidentale qui n’existe que pour perpétrer son agenda néo-colonialiste hégémonique et aucunement pour la « démocratie » dont l’occident se contre-fout royalement.

      Admirez le pays du goulag levant et ses lois liberticides faisant boule de neige partout.. Le patriot act, récemment le NDAA que nous avons rapporté ici. Nous n’avons aucune leçon à donner à quiconque, certainement pas de démocratie… De crimes et de génocides sûrement !

    • La 4ème agression a commencé
      Soumis le 5 février, 2012 – 03:51 par Anonyme (non vérifié).
      La 4ème agression a commencé
      Edward S. Herman et David Peterson
      22 mai 2006

      http://www.michelcollon.info/La-4eme-agression-a-commence.html
      Vers Une Nouvelle Agression US : Le Quatrième « Crime Suprême International » U.S. en sept ans est dores et déjà en route, avec le plein soutien de la « Presse Libre » et de la « Communauté Internationale »
      (Traduit de l’anglais par Michel Polizzi et Dominique Arias. Les notes entre […] en petits caractères sont de ce dernier et n’engagent que lui)
      Les Etats-Unis ayant déjà à trois reprises déclenché une guerre en totale violation de la Charte des Nations Unies, et s’étant de fait par trois fois rendus coupables du « Crime Suprême International »1 – contre la Yougoslavie en 1999, contre l’Afghanistan en 2001, puis contre l’Iraq en 2003 – on aurait pu s’attendre à ce que les préparatifs d’une quatrième agression, à peine quelques années plus tard, mais cette fois contre l’Iran, éveillent à l’ONU, dans l’Union-Européenne ou au sein des plus grandes ONG et Institutions Internationales – mais aussi parmi notre supposément morale et indépendante Presse Libre – un concert de protestations et d’actions préventives, comme par exemple une saisine du Conseil de Sécurité des Nations Unies au titre du Chapitre VII concernant les « menaces contre la paix », ainsi qu’une mobilisation unanime en faveur d’éventuelles sanctions diplomatiques et économiques à l’encontre des Etats-Unis. Mais il ne s’est rien produit de tel ! En réalité l’administration Bush est parvenue à mobiliser l’Union-Européenne et l’ONU – dont la fonction première est « le maintien de la paix et de la sécurité internationale » – ainsi que la Presse Libre, pour faciliter au contraire cette quatrième agression.
      Si nous pouvons affirmer que cette quatrième agression est d’ores et déjà engagée, c’est qu’une fois de plus, comme cela avait été le cas pour l’Irak, les USA ont depuis des mois soumis l’Iran à un harcèlement permanent, qui est en réalité loin de se borner aux insultes et menaces verbales officielles.

  5. Laancelot Says:

    Pas la peine de vous emporter ainsi, je faisais juste quelques commentaires, et je constate « simplement » que vous vous livrez systématiquement, comme d’autres, à un discours binaire: l’Empire d’un côté, avec ses intentions maléfiques, et les autres..le problème, c’est que votre critique ne porte JAMAIS sur ces autres régimes qui maltraitent leurs propres populations. Là est le problème, et je le répète, si votre discours était également critique, vous seriez un peu plus crédible. Opposer un Occident coupable de génocides, de crimes de masse et de guerres d’intérêt aux « autres » puissances et régimes pas plus réjouissants est une démarche très suspecte. Pour le reste, je connais comme vous les dérives de l’Empire occidental et ses lois liberticides, et pour tout vous dire, et le débat sera au moins clos sur ce point, j’ai acquis la conviction que le 9/11 était un inside job. De là à passer systématiquement sous silence la nature liberticide,autocratique, totalitaire des « autres » régimes » afin de conforter la thèse de l’empire maléfique en les faisant passer pour ce qu’ils ne sont pas (en gardien de la paix mondiale par exemple, ce qui est un une ineptie, le Russie, la Chine et l’Iran, n’en ont strictement rien à faire), il y a une limite que je ne franchis pas. Pas empire du mal contre empire du bien (sous entendu). Demandez aux iraniens et aux syriens ce qu’il en pensent de leur régime..prétendre que la Syrie est déstabilisée par l’occident c’est faire affront à tous ceux qui se battent contre ce régime et qui y perdent la vie. Ici à Bruxelles, l’ambassade de Syrie a été investie dans la nuit et vandalisée, détruisant les portraits d’Al Assad. manipulation de l’Occident? C’est ça? L’ingérence au nom du bien est un autre débat et je ne parle pas de ça…

    • Il faut reconnaître et admettre ses crimes et les limites de sa société si on veut vraiment changer… Mais voilà, changer demande un effort réel et l’occidental n’a aucun réel désir que cà change, si ce n’est pour son petit confort bourgeois pathétique.Très peu de monde expose nos crimes…
      Il faut le dire, pour avoir l’espoir de pouvoir botter le cul des consciences et que solidarité et coopération influent sur l’avenir de nos sociétés…

      Nous sommes des criminels par notre complicité tacite.

    • Les responsables occidentaux depuis bien longtemps se permettent de qualifier comme bon leur semble les autres nations « d’empire du mal », « d’axe du mal », etc… Le manichéisme grotesque des clowns aux commandes du bateau ivre est récurent. Notre façon de qualifier la coalition criminelle occidentale « d’empire » est voulue de façon à parodier à la fois la grand-guignolerie de nos « élites » autoproclamées et en même temps pour appeler un chat un chat: ce qu’est l’occident aujourd’hui est un empire néo-colonialiste raciste, belliqueux, arrogant et mortifère qui se nourrit du sang de la terre, sa seule ressource pour rester en vie, la fuite en avant guerrière étant sa seule chance de survie à terme, comme tous les empires avant celui-là.

      Le problème majeur est qu’il est perçu par ses populations dans leur vaste majorité, comme le porteur de la « civilisation » de la « lumière » sur le monde et ce grâce à une propagande effective remontant de l’entre deux guerres.

      Tout ce que nous essayons de faire à notre niveau de fourmi, est d’éveiller les consciences à la réalité de la décadence occidentale qui mène le monde, l’humanité à sa perte. Comme vous l’avez sans doute constaté nous sommes anti-étatiste, libertaire, pour l’autogestion et contre les institutions oligarchiques garantes du marasme ambiant. Tous les états se valent dans leur crime, leur oppression des peuples, simplement cela est fait à des degrés divers, de la dictature à poigne de fer, à la dictature molle de la perversion d’opinion par l’érosion de la pensée critique.

      Toujours est-il que dans la réalité étatique actuelle, qui est l’agresseur ?… Qui est perpétuellement en guerre via des prétextes mensongers et falsifiés ? L’empire sioniste anglo-américain et ses satellites inféodés dont la France fait partie plus que jamais, c’est la réalité des choses et elle se doit d’être exposée sans ambage,

      Que cela ne plaise pas ou « blesse » la prétention de l’occidental convaincu de son « droit divin »… C’est très bien…

      Arrêtons d’être complices des crimes de nos dirigeants, cela commence par arrêter d’élire des psychopathes à la tête des états, puis de supprimer les états obsolètes et parasites sociaux.

  6. Laancelot Says:

    L’empire sioniste anglo-américain….amalgame et appellation douteuse..Bien que je partage une grande partie de votre vision du monde occidental, je constate à regret que TOUS les sites alternatifs pratiquent cet amalgame dont la connotation anti juive est évidente, le sionisme n’étant que le cache sexe contemporain de l’antisémitisme que je préfère appeler antijuivisme. Cette obsession anti « sioniste » n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle du président iranien qui n’a de cesse de s’en prendre à l »‘entité sioniste ». Le fil rouge et la ligne directrice des analyses « libertaires » est constant, la châine signifiante est simple: banques, sionistes, israël, juifs, américain et ses sbires. Cette vision du monde me semble non simplement simpliste et dangereuse, mais curieusement ressemblante avec celle de la propagande nazie des années 30-40. Encore une fois, il ne me semble pas nécessaire de pratiquer cette langue là pour dénoncer l’Occident. Pas besoin d’antisémitisme déguisé en anti sionisme, ni d’islamophilie débordante, ou encore de sinophilie ou russophilie sans critique pour dénoncer l’Occident et ses crimes et dérives. Le sionisme n’est rien d’autre que la réalisation de l’autodétermination d’un peuple (15 millions de juifs sur 7 milliards d’individus) sur un petit bout de tere ancestrale attestée par l’histoire.

  7. moulin 2000 Says:

    WHY THE WEST KILLED PATRICE LUMUMBA
    Monday 06 Feb 2012
    Posted by Alexandra in AFRICA, AMERICA, ASSASSINATIONS, CIA
    http://libya360.wordpress.com/2012/02/06/why-the-west-killed-patrice-lumumba/
    ≈ Leave a Comment

    Later this year, the Belgian Parliament is due to report on the murder of the Congo’s first prime minister after independence, Patrice Lumumba, in January 1961. The circumstances of Lumumba’s death have been shrouded in mystery for 40 years, but as the Congo’s vast mineral wealth is once again becoming a focus for imperialist rivalries, documents long hidden in official archives have been brought to light.

    Last year, the BBC ran two documentaries on the tragic history of this central African state.
    “Who Killed Lumumba?” was screened as part of the channel’s Correspondent series.

    It drew heavily on the forthcoming new book by Belgian historian Ludo de Witte (“The Murder of Lumumba”, Verso Books, ISBN: 1859846181, published June 2001).

    De Witte has put together the facts of the case from official Belgian archives and the documentary also used archive film footage and interviewed surviving witnesses, to show that Lumumba was murdered in a plot masterminded by Western governments.
    Mobutu, from the BBC’s “Storyville” documentary series, reveals how the Western powers put Joseph Sese Seko Mobutu in power after the death of Lumumba, keeping him there for 32 years while he systematically looted the country.

    Mobutu became the West’s main Cold War ally in Africa, and the Congo formed the staging post for CIA operations against Soviet-backed African regimes.

    The film reveals the very close personal and political relationship that existed between Mobutu and several Western leaders. We see film clips of Mobutu being embraced by Jacques Chirac (then President of France), and sitting next to the British Queen in the royal carriage.

    For many years, until he fell out of favour at the end of the Cold War, Mobutu remained a friend of the Belgian king, but his closest friends were President George Bush (Snr) and his family. Between 1885 and 1908, some five to eight million people fell victim to King Leopold of Belgium’s personal rule over the Congo, under a barbarous system of forced labour and systematic terror.

    In 1959, the Belgian government finally decided to grant the Congo independence.

    ……………………………… à lire et diffuser cet article

  8. moulin 2000 Says:

    NATO WAR CRIMES

    THE LIBYAN CRISIS FROM A LIBYAN PERSPECTIVE

    http://libya360.wordpress.com/nato-war-crimes/
    LEGAL TEMPLATE FOR FILING WAR CRIMES CHARGES AGAINST NATIONS AND OFFICIALS INVOLVED IN THE WAR AGAINST LIBYA
    VIVA LIBYA!
    • NATO’S LIBYAN WAR: 5,793 SORTIES. OVER 9,542 STRIKE MISSIONS
    • TIME TO DISBAND NATO: A ROGUE ALLIANCE
    • AFRICA MUST CHALLENGE MILITARY OCCUPATION OF WORLD BY ONE SUPERPOWER
    • NATO, THE WORLD’S TERRORIST ARMY
    • NATO AND THE BILDERBERGS
    • OVERTHROW INC.
    • LIBYA: KOSOVO’S AIR WAR REDUX
    • STOP NATO
    • STOP NATO UK
    • STOP NATO – RICHARD ROZOFF
    • NATO: THE GLOBAL SECURITY FORCE
    • AMERICA’S 100 YEARS OF OVERTHROW
    • AMERICA’S EMPIRE OF BASES: GARISSONING THE PLANET
    • AMERICA’S EMPIRE OF BASES AND BLACK SITES PART I
    • AMERICA’S EMPIRE OF BASES PART II
    • THIRD WORLD TRAVELER ARTICLE RESOURCE
    • THE WEST PLOTS TO SUPPLANT THE UN WITH GLOBAL NATO
    • MEET U.S.CYBERCOM – WHY IS THE U.S. FIELDING A CYBER ARMY
    • US NATO WAR AGENDA
    • LISBON SUMMIT: NATO PROCLAIMS ITSELF GLOBAL MILITARY FORCE
    • U.S. RECRUITS RUSSIA TO MAINTAIN GLOBAL DOMINANCE
    • NATO’S TRUE ROLE IN THE GRAND U.S. STRATEGY: ENCIRCLING RUSSIA, TARGETING CHINA
    • GLOBALIZATION: THE OCTOPUS OF THE NWO
    • NETWORK OF US AND NATO BASES IN LATIN AMERICA AND THEIR CONNECTION TO VITAL RESOURCES AND SOCIAL RESISTANCE MOVEMENTS
    • WORLD-WIDE NETWORK OF MILITARY BASES
    • GLOBAL MILITARISM
    • PLAN COLOMBIA
    • NO BASES.ORG
    • EMPIRE
    • NWO MISSION CREEP – US GLOBAL MILITARY EXPANSION
    • Introduction: Mission Creep
    • Mapping the Pentagon’s Global Footprint
    • America’s Unwelcome Advances
    • US Troops Retake the Dragon’s Lair
    • Homesick for Camp Justice
    • How to Stay in Iraq for 1,000 Years
    • What Permanent Iraq Presence?
    • Brzezinski Talks Bases
    • The Empire Strikes Out
    • My Bases Are Bigger Than Your Country
    • Mission Creep: Military Dispatches
    • Recommended Reading: More From the Experts
    • THE NORTH ATLANTIC TREATY
    • NATO MEMBER COUNTRIES
    Share this: Share

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :