Bras de fer Iran-USA: la Chine rejette les nouvelles sanctions de l’empire…

La Chine rejette les sanctions améericaines contre l’Iran

 

Press TV

 

Le 4 Janvier 2012

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/219268.html

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

La Chine a manifesté une forte opposition à la poussée menée par les Etats-Unis pour des sanctions unilat´´rales contre l’Iran au sujet de son programme nucléaire, répétant une fois de plus que cette affaire nucléaire ne pouvait être résolue que diplomatiquement.

“La Chine a pensé de manière consistante que les sanctions ne sont pas le mode correct pour apaiser les tensions ou résoudre les problèmes sur le programme nucléaire iranien” a déclaré le porte-parole du ministère des affaiees étrangères Hong Lei dans une conférence de presse à Pékin Mercredi.

“La voie correcte est le dialogue et les négociations. La Chine s’oppose à mettre la loi particulière au dessus de la loi inrternationale afin d’imposer des sanctions unilatérales sur un autre pays”, a t’il dit.

Hong a aussi défendu les liens  commerciaux sur le pétrole et le commerce en général que Pékin a développé avec l’Iran et a critiqué les sanctions occidentales qui pourraient frustrer ces relations.

“La Chine et l’Iran ont des échanges commerciaux et énergétiques nornaux et transparents qui ne sont en contravention des résolutions de l’ONU. Ces afaires ne doivent en aucun cas subir les conséquences de ces sanctions”, a fait remarquer le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères.

Le 31 décembre, le président Obama a promulgué une loi incluant de nouvelles sanctions économiques contre la banque centrale iranienne dans une tentative de punir les compagnies et le banques étrangères qui feraient des affaires avec l’institution financière iranienne.

La législation demande aux firmes financières étrangères de faire un choix entre faire des affaires avec l’Iran et sa banque centrale, son secteur pétrolier ou avec le secteur financier américain.

Ceci n’entrera pas en vigueur avant 6 mois afin de laisser au marché pétrolier le temps de s’adapter.

La loi prévoit une “décharge” permettant au président de suspendre les sanctions dans le cas où il déciderait que la tentative anti-iranienne influerait négativement sur les intérêts de la sécurité nationale américaine.

L’inclusion de cette possibilité dans le libellé de la législation reflète les préoccupatione majeures des législateurs américains sur le fait que l’approche forte des Etats-Unis contre la république islamique pourrait avoir des conséquences négatives mondiale.

D’autre part, les experts en énergie disent que les sanctions pourraient mener à une hausse draconienne du prix du pétrole brut et endommager les intérêts américains et ceux de ses alliés qui dépendent des importations de pétrole d’Iran.

Les Etats-Unis ont déjà interdit à leus propres banques d’échanger avec la banque centrale iranienne.

3 Réponses vers “Bras de fer Iran-USA: la Chine rejette les nouvelles sanctions de l’empire…”

  1. c’est très bien comme cela et cela nous donne le temps de réfléchir. L’Iran est menacé par Israël et d’autres, ainsi que les Occidentaux n’a pas le droit de se défendre ?

  2. Régis Soubrouillard fait un article sur la Syrie intitulé :

    « Syrie: l’opposition extérieure cherche encore sa voie »

    il est bon de dire que la situation risque de durer, car
    et ils n’obtiennent ( l’opposition extérieure ) qu’un appui mitigé des Occidentaux, car ceux-ci ne veulent pas de ce qui s’est passé en Lybie,

    Et l’opposition intérieure qui a fédéré 2 mouvements ne veut pas d’une intervention militaire, elle qui s’appuie sur les milieux d’affaires et une bourgeoisie ( intellectuelle ou autre ) qui sont très contents de Bachar El Assad.

    C’est bien de s’appuyer sur des milliers ou des centaines de milliers des gens qui souffrent et qui descendent dans la rue et de leur voler leur révolution lorsqu’ils sont installés au pouvoir, comme cela s’est passé dans les divers pays où elle a eu lieu.

    De même Erdogan qui appuyait certains mouvements d’opposition au côté des Occidentaux et le Vice Président turc qui lui déclare qu’il n’y aura pas d’intervention militiare.

    C’est évident qu’une intervention militaire sans l’Otan ne donnera pas grand chose et voir l’Otan s’installer aux portes de la Turquie, ils sont en train de réfléchir à 2 fois.

    Alors comme pour l’Iran bien que le bras de fer continue, ils n’interviendront pas tant que la situation n’aura pas été réglé en leur faveur en Syrie et là, cela risque de durer et cela leur permet d’accumuler des provocations donc des raisons d’intervenir pour plus tard !!!

  3. NE VOUS LAISSER PAS ABUSER PAR DES DETAILS QUI CACHE LA FORET …. LA SITUATION EST EN FAIT TRES SIMPLE …

    D ICI QUELQUE ANNEES LE PETROLE SE FERA PLUS RARE, CE NE SERA DONC PLUS UNE HISTOIRE DE BENEFICES POUR LES COMPAGNIES PETROLIERES MAIS DE SURVIE POUR LES EMPIRES …
    D UN COTE LES SIONISTES ET LES OCCIDENTAUX, DE L AUTRE LES RUSSES ET LES CHINOIS.

    QUI TIENDRA LE MOYEN ORIENT ET SON PETROLE TIENDRA LE MONDE, C EST TOUT SIMPLE !!!

    DE LA, LA 3 GUERRE MONDIALE QUI DEBUTERA CE PRINTEMPS PAR L IRAN (apres avoir chasser les chinois de libye et les russes de syrie) ….
    QUI VA GAGNER CETTE GUERRE ET QUEL SERA LE MONDE D APRES SI IL Y EN A UN … LA EST LA SEULE QUESTION …

    TOUT LE RESTE CE NE SONT QUE DES DETAILS SANS IMPORTANCE …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :