Au pays du goulag levant (USA), la législation 1867 qui prévoit la détention indéfinie et la torture des citoyens par l’armée passe le sénat avec 93% de voix !

Si cette législation passe la chambre basse (le parlement), cela constituera le modèle dictatorial pour l’empire avec effets boule de neige dans les pays satellites comme la France. Le supra-fascisme version XXIème siècle est en marche, seul les peuples pourront l’arrêter.

— Résistance 71 —

 

Le sénat approuve la détention indéfinie et la torture de citoyens américains

RT

Published: 2 December, 2011, 20:50
Edited: 2 December, 2011, 20:50

 

Url de l’article original:

http://rt.com/usa/news/detention-legislation-torture-senate-891/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La législation terrifiante qui permet aux citoyens américains d’être arrêtés, détenus indéfiniment, interrogés et torturés sans avoir été au préalable inculpés de quoi que ce soit, sans procès, est passée au sénat américain Jeudi avec un soutien très majoritaire de 93% des législateurs.

Seulement sept membres du sénat américain ont voté contre la loi National Defense Authorization Act (NDAA) ce Jeudi, malgré les avertissements de l’ACLU (Ndt: Association américaine des droits civiques) et de citoyens concernés à travers le pays, stipulant que les effets de cette législation seraient détrimentaux aux droits civiques et aux libertés de chacun aux Etats-Unis. Sous cette loi, les citoyens américains peuvent être retenus par l’armée américaine pour des accusations en rapport avec le terrorisme et détenus indéfiniement sans procès.

De plus, un autre amendement de ce texte de la législation (NdT: amendement 1031) approuve de nouveau la technique de torture dite de “waterboarding” (Ndt: simulation de noyade) ainsi que “d’autres techniques avancées d’interrogation” qui sont en ce moment hors-la-loi.

“La loi est une menace historique aux citoyens américains” a dit Christopher Anders de l’ACLU à Associated Press.

Pour les plus grands supporteurs de cette loi, quoi qu’il en soit, l’histoire necessite que les Américains sacrifient leur liberté pour leur sécurité.

Le sénateur Lindsey Graham, un des soutiens de la législation, dit que les lois actuelles protégeant les Américains sont par trop laxistes. Au lieu de cela, dit ce sénateur, quiconque est soupçonné de terrorisme (NdT: notons qu’il dit juste “soupçonné”) “ne devrait pas avoir leurs droits Miranda lu. Ils ne devraient pas avoir un avocat.”

Graham ajoute que les suspects de terrorisme “devrait être détenus humainement par l’armée et interrogés sur le pourquoi ils ont rejoint Al Qaïda et qu’est-ce qu’ils voulaient nous faire”, et ce bien qu’un autre législation dans la loi n’est pas exactement humaine. Le supplice de la baignoire, le déni de sommeil et d’autres méthodes mises hors-la-loi dans la loi Anti-torture Act de 2005, seront ajoutés à une liste top-secrète de techniques approuvées d’interrogatoire qui pourront être utilisées contre les suspects, Américains ou autres.

Le sénateur républicain Kelly Ayotte a dit la semaine dernière que “les terroristes ne devraient pas être capables de voir toutes nos pratiques d’interrogatoires en ligne”, et le sénateur Joe Liberman a ajouté durant le débat cette semaine: “Quand un membre d’Al Qaïda ou un autre groupe terroriste associé… Je veux qu’il soit terrifié de ce qu’il va lui arriver entre les mains américaines… Je ne veux pas qu’il sache ce qu’il va se passer”, a ajouté le sénateur et ancien candidat à la présidentielle américaine.

Non seulement ne sauront-ils rien leur cruel futur, mais ils ne sauront pas non plus leur propres droits, pour la simple raison qu’ils n’en auront aucun. “Nous avons besoin que les autorités maintiennent ces individus aux mains de l’armée de cette façon nous n’avons pas à leur lire leurs droits Miranda” ajoute Kelly.

Tandis que les législateurs ont rassemblé un soutien massif pour faire approuver la législation contre les terroristes, ceci peut aussi être appliqué contre n’importe qui. Incluant des citoyens américains qui ne pourraient que juste suspectés de liens avec des terroristes.

Le président Obama a promis dans le passé qu’il imposerait un veto à une telle législation si elle venait à passer le congrès et un officiel de la Maison blanch a dit à AP Jeudi que cette menace tient toujours.

Alors qu’Obama doit faire face à un pays au bord de l’effondrement économique total, si proche des élections, qu’un changement de fusil d’épaule ne serait pas hors de question, surtout que cette législation du NDAA pour l’année fiscale 2012 vient avec une étiquette de prix de près de 30 milliards de dollars de moins que ce qu’Obama avait demandé.

Publicités

24 Réponses to “Au pays du goulag levant (USA), la législation 1867 qui prévoit la détention indéfinie et la torture des citoyens par l’armée passe le sénat avec 93% de voix !”

  1. Si Obama fait dans sa culotte, le pays sera ouvertement une nation sous tutelle militaro-corporatiste fasciste.
    Il leur manquait l’arbitraire, ils sont en train de le valider.
    A froid cela force plusieurs remarques :
    – La répression des anti-guerre, laquelle se prépare, cela en est donc une confirmation
    – La répression des crèves la dalle, l’effondrement est ainsi devant nous.
    – Ils font carrément flipper

    • Oui… et tout çà arrivera en France ne nous leurrons pas, peut-être d’une autre manière, mais le répressif monte de manière exponentielle au réveil du peuple.

      Sortir du système, l’autogestion et la fédération volontaire de communes libres sont la solution au fascisme nihiliste montant.

    • je pense que nous devrions s’unir et faire comprendre au peuple americain qu’ils sont en danger pour leur propre pays et que leurs dirigeant sont tout simplement des criminels.Que le but de la monoeuvre est d’esclavagiser le monde y compris les americains.L’armée au pouvoir,il n’y a rien de démocratique,Pense-il parce qu’ils ont corrompu nos dirigeant qu’ils vont pouvoir diriger le monde.Entre le fantasme et la réalité,il y a un fossé qu’il ne faudrait pas franchir celui de soumettre l’homme au fantasme de certaines familles du genre « les russel », »es rockefeller » et tutti quanti.Nous nous n’avons pas peur de ces gens-là car la mort fait partie de la vie.Vous etes déjà espionné,vous etes aussi entré dans le piège de face-book.
      Je pense que face-book est un produit créé par la C.I.A. Ce n’est pas le clochard de zuterberg qui est à l’origine de cette idée.Le terme de terroriste ,elle a une connotation « islam ».
      Je traduis que: »tout musulman est supect,dès lors qu’il a une conviction différente que la leurs.Tout homme fréquentant une mosquée est un terroriste en puissance,s’il n’est pas aujourd’hui,il sera demain ou après demain.Il y a eu les guerres préventives,les frappes préventives et bientôt les arrestations préventives. »Hitler disait que les résistants étaient tous des terroristes ».Je peux comprendre que cela te fait flipper mais c’est le but du terrorisme d’état,faire croire que vous etes en danger et que vous leur donnez carte blanche.N’oublies jamais la lois du nombre ,c’est mathématique.

    • Eh bien, puisque nous avons avec les USA le schéma de ce qu’ils programment pour l’Europe, organisons la résistance, qui s’amorce déjà dans les pays européens.

      Ainsi il y a eu 1 à 2 millions d’indignés à Londres, à peine mentionné dans la presse même si Caméron s’est étranglé indigné par cette levée en masse et elle ne faiblira pas cette indignation.

      Les élections en Espagne dont l’analyse a été pervertie  » grande victoire de la droite » à peine commentée, alors que le parti populaire n’a en rien récupéré les voix du PSOE perdues ( 4 millions ) qui se sont reportées sur les verts et les partis d’extrême gauche ou en abstentions, car le parti populaire n’a récupéré que 800 000 voix sur les élections de 2007 et non un raz de marée comme les commentaires tendent de le faire croire et cette récupération n’est due qu’à l’indignation des genqs contre la corruption du PSOE qui est largement à l’origine de la dette.

      De même, on parle à peine des grèves générales qui ont lieu régulièrement au Portugal.

      • La seule résistance viable à l’oligarchie et à la farce « démocratique » étatique qu’elle nous joue depuis des siècles est celle d’un peuple uni, solidaire, ayant la volonté de reprendre l’affaire économico-politique en main de A à Z sans délégation de pouvoirs à des guignols aristocrates qui ne bouffent à terme qu’au ratelier de l’oligarchie qui les commanditent pour mieux nous diviser et nous contrôler.

        Pas de solutions au sein du système. Autogestion, participation directe, fédération volontaire des entités socio-économiques, solidarité pour une société égalitaire, libertaire anti-autoritaire.

        Tout le reste n’est que pisser dans un violon. La solution viable est avec, pour et par le peuple, sans intermédiaires…

        L’illusion électoraliste mène à l’impasse, et aujourd’hui à l’abîme !

        • Mais cette absence d’analyse facilite la croyance que la société ne bouge pas, ce qui n’est pas le cas, il est vrai que dans chaque pays, les sources de la colère sont différentes et de plus cela atteint forcément de plus en plus de gens mais beaucoup sont désemparés et même ont peur donc ne bougent pas beaucoup, mais cela ne veut pas dire que ces oppostions ne suivent pas leur chemin.

          Déjà se débarasser de la droite et d’une grosse partie de la gauche, même si les autres partis ne valent pas mieux et on le voit de plus en plus.

          On a des lois scélérates sur l’interdiction de réutiliser ses propres semences ou de payer une taxe.

          les verts, les partis de gauche et qsurtout les syndicats, les associations et les personnalités en vue devraient se lever et pourtant pas un mot. Là on mesure le pourrissement de toutes ces structures de pouvoir.

      • Aurais-tu des références tant concernant l’analyse des élections espagnoles . Avant de lire ton commentaire j’étais interpellée par ce qui me semblait être un incroyable virage à droite du peuple espagnol. Vu sous cet angle, c’est tout différent et le faire savoir contribue à la lutte contre la désinformation.
        Idem pour les « indignés » d’Angleterre.

        Et en ce qui concerne la loi ci-dessus, j’essayerai de retrouver les textes qui démontrent que la nouvelle option de l’armée de l’Empire est de devenir « anti-insurrectionnelle ». J’avais trouvé quelques articles à ce sujet sur des sites militaires US et français, il y a deux ans, et il me semble que cela correspond bien à l’évolution actuelle;… intervention dans des guerres civiles pour réprimer toute opposition à l’expansion de l’Empire , préventivement si possible et rôle accru de l’armée sur les territoires nationaux pour réprimer toute résistance, il semble assez évident que l’Europe est la prochaine étape de cette institutionnalisation du totalitarisme.
        Et
        Ne ne peux qu’adhérer totalement à la réponse ci-dessous
        « Pas de solutions au sein du système. etc…
        j’ajoute :
        Non à l’emploi, non au « pouvoir » d’acheter les produits du système… création d’une nouvelle économie concrètement qui soit aussi une autre manière d’habiter la planète.

        Je découvre ce blog et j’apprécie. Merci

  2. « In God we trust » – c’est ce qui figure sur le dollar américain ??????

    • In evil .they trust.

    • les américains n’ont comme histoire que le fast food et Hollywood dont on sait ce qu’on en a fait pour conquérir le monde et dont il ne reste et restera que les experts, docteur House et autres ou OO7 auquel plus personne ne croit.

      Nous européens nous avons 4 siècles d’exploitation du Tiers Monde sous couvert des droits de l’homme dont plus personne ne doute mais également 4 siècles de luttes de nos philosophes, politiques et le peuple, même si la bourgeoisie s’est constamment servi du peuple et confisqué l’acquis des révolutions et que dont le peuple au XXe s par ses luttes avait repris la main.

      il reste à reprendre le flambeau et à entrer en résistance. Et c’est un combat planétaire, car en Chine il y a du fait de nos difficultés, baisse des exportations et donc l’atelier du monde ne fonctionne plus aussi bien et les dizaines de milliers de chinois font grève, car licenciés et ils transportent leurs usines dans d’autres régions où les ouvriers sont plus souples.

      Mais les soi-disants esclaves chinois avaient accepté de se sacrifier mais comme ils ne voient rien venir de cette redistribution que les autorités vantaient, ils se révoltent.

  3. Bonjour, je me suis permis de reproduire cette traduction légèrement modifiée sur libreinfo et sur « LePost » (http://www.lepost.fr/article/2011/12/05/2653229_au-pays-du-goulag-levant.html)… J’espère que cela ne vous ennuie pas (trop).

    Cette loi concerne plus les citoyens de l’UE qu’ils ne se l’imaginent car les deux entités (UE et US) sont liées par les « Partenariat transatlantique »… Déjà en 2007, Jean-Claude Paye, interrogé par Silvia Cattori, disait : « Les lois antiterroristes : un acte constitutif de l’empire »

    l’article, visible là : http://guerre.libreinfo.org/controle-populations/lois-qantiterroristesq/511-lois-anti-terroristes-empire.html

    débute de la sorte :

    Les lois « antiterroristes » imposées par les États-Unis ont servi à jeter les bases sur lesquelles se construit un nouvel ordre de droit, observe le sociologue belge Jean-Claude Paye. Elles s’appliquent désormais dans tous les États européens. Tout citoyen européen ordinaire peut, aujourd’hui, être surveillé dans son propre pays par des services secrets étrangers, être désigné comme un « ennemi combattant », être remis aux tortionnaires de la CIA et être jugé par des commissions militaires états-uniennes.

    …..

    Le réveil risque d’être brutal!

    POur Emma : Les US ont au moins une longue histoire de « psy-op »… Voir « Le côté obscur de l’histoire des Etats-Unis » : http://guerre.libreinfo.org/manipulations/histoire-tronqquee/794-histoire-obscure-usa.html

    • Ca risque de fonctionner chez nous de la m^me manière, car cette propagande incessante, il ne se passe pas un jour où on ne parle pas de la répression en Syrie et de l’Iran et cela façonne dans l’esprit des gens l’idée que c’est ainsi et qu’il faut penser ce qui est dit.

      Essayez de dire autour de vous que l’intervention militaire en Lybie est sacndaleuse et la propagande sur la Syrie et vous verrez la gêne que vous provoquez, même chez ceux qui n’apprécient guère Sarkozy et cet état de fait est le terreau à venir pour installer une mise à l’index et toute forme de répression et cela fonctionnera comme avec les juifs qu’on arrêtait et que personne, même ceux qui y étaient opposés, dans la mesure où également rien ne filtrait sur leur sort et donc pour la grande majorité, ils allaient dans des camps où ils étaient traités comme prisonniers.

      je ne crois pas que cette escalade soit rompue tant que Sarkozy sera au pouvoir et l’activisme qu’il met en scène et que les médias à sa botte répercutent sur la crise financière est une autre forme de propagande qui n’a qu’un but avec des sondages bidon sur la remontée de sa côte, que c’est l’homme providentiel qu’il faut garder si nous ne voulons pas rouler vers l’abime.

      Cela s’apparente à UN COUP D’ETAT insidieux. Plus besoin d’employer la force aujourd’hui pour s’imposer, les médias manipulent à tour de bras et les autres en face PS et autres font des moulinets.

      Donc on n’est pa sorti de l’auberge.

  4. Je pense que les manifestants de Wall street arrêtés en si grand nombre et détenus un certain temps, sans être exposés à la panoplie de mesures envisagées par cette loi doivent en subir un certain nombre qui est pour le gouvernement un test quand ils auront à l’appliquer à plus grande échelle et de manière ciblée selon les personnes.

    • cela n’est pas du tout un problème outre-Atlantique… Les camps d’internement (d’extermination ??..) existent déjà et ne demandent qu’à servir à grande échelle: les fameux camps de la FEMA. Par contre, quand l’oligarchie fera donner l’armée en masse contre le peuple… Pas sûr de ce qui se passera. Il est très vraisemblable qu’un grand nombre de militaires refusent les ordres. Malgré tout la répression du peuple par l’armée est un concept qui passera mal dans les rangs, même chez les officiers.

      • Quelques réflexions sur les points ci-dessus
        L’impérialisme n’est pas US, il est le fait d’une oligarchie transnationale qui trouve ses membres, ses vassaux et ses valets partout sur la planète…
        Dans le semblant de démocratie qui subsiste, l’arsenal de répression destiné à installer cette dictature impérialiste transnationale passe par des arsenaux juridiques régionaux destiné à liquider tout reste d’illusion démocratique. En ce sens les décisions en Europe sont de moins en moins nationales mais passe par la « constitution » européenne qui donne le droit au force de la répression de tirer sur des manifestants si l’ordre établi est menacé. Les règlements, les directives de l’UE à force contraignante pour les nations sont dictés par les lobbyistes de cette oligarchie transnationale. L’idéologie dominante étant l’économisme, dans de nombreux domaines touchant notre vie quotidienne et nos libertés les décisions dépendent d’instances économiques transnationales, ¨MI, OMC, endettement comme moyen de pression, les créanciers sont les décideurs de nos vies et les créanciers, c’est cette oligarchie.
        En ce qui concerne les USA, non seulement les militaires pourraient ne pas obéir aux ordres et n’oublions pas que malgré la tentative de réduire le nombre des armes aux mains des citoyens, une grande partie de la population est armée. Malheureusement, c’est surtout l’extrême-droite qui détient les armes dans ce pays De même qu’en Europe ce sont les militants d’extrême-droite qui pratique des entraînements
        para-militaires.
        J’ai lu hier quelques textes sur différents blogs, et j’ai trouvé de manière récurrente, entre autres chez des gens qui faisaient leurs premières expériences de lutte collectives et de confrontation avec les forces de répression étatique à travers les différents mouvements « indignés », une grande naïveté qui ne survivait pas à l’épreuve. Ils (les robocops) sont donc vraiment si méchants, disaient certains.
        Donc d’une part des forces de répressions qui peuvent refuser le rôle qu’on leur impose mais aussi des gens qui confrontés à la répression pour délit d’opinion et d’autres, témoins de cette répression, qui soudain prennent conscience d’une réalité qu’il ne soupçonnaient pas jusque-là… que le rôle de la police n’est pas la protection du citoyen mais celle de l’ordre établi qui est toujours plus celui du capital.

        • Le fait que le contrôle soit aux mains d’une oligarchie transnationale (qui, comme nous, n’aime pas l’état, mais c’est un autre sujet) est très déstabilisateur pour le public qui agit toujours dans une logique « nationale », convaincu qu’il est que les ‘politiciens élus’ détiennent les rennes d’un pouvoir qui s’exerce au niveau de la nation. C’est un gros problème pour l’émergence de réactions concrètes et constructives.

          Sinon, un ministre belge, M. Happart, a déclaré il y a quelques années, lorsqu’il fut décidé de désarmer totalement la population belge (même les armes de sport, de collection, de chasses,… sont soumises à autorisation, renouvelables pou des durées de cinq ans) :

           » Lorsqu’on désarme la population, c’est que l’on prend les gens pour des cons ou que l’on prépare une dictature ».

          Voilà un politicien qui n’a pas dit que des conneries…

        • Petit rajout : les solutions avancées par Résistance71 que sont l’autodétermination, l’autogestion, …. Peuvent fonctionner dans pareille configuration! Nous voulons le croire!

        • Oui d’accord avec cette analyse. Simplement le noyau central de la cabale du Nouvel Ordre Mondial se situe au sommet de la pyramide sociétaire anglo-américaine. Ce n’est pas nouveau, des sociologues/historiens comme Carroll Quigley par exemple (qui faisait partie de l’establishment) l’ont bien analysé et décortiqué dans un livre comme « Tragedy & Hope »; Antony Sutton l’a fait sous un autre angle, et d’autres dans le monde anglo-saxon.
          Beaucoup moins d’information sont disponibles en français, l’omerta sur le sujet étant plus forte.

          c’est pourquoi il y a toujours une tendance à se référer à une entité comme « l’empire anglo-américain », car l’oligarchie des cartels de la haute finance et de la grosse industrie internationales sont contrôlés par une « élite » anglo-saxonne auto-proclamée, qui par convergence d’intérêts s’est ramifiée dans les sociétés occidentales pour tisser cette toile d’araignée géante qui englobe l’ensemble de l’occident sous la domination, l’hégémonie culturelle si on peut dire, du petit nombre.

          Le système caitaliste utilise les institutions qu’il a créées (état, gouvernements, institutions politiques comme les partis politiques, les institutions économiques et banquières etc…) ou qu’il a récupérées (certains partis politiques, les syndicats etc…) pour contrôler les populations sur une base divisionnaire.
          L’état, les différentes formes de gouvernement, les partis politiques, l’illusion démocratique occidentale, ne sont que des formes de contrôle, une grille de répartition de la division des peuples par laquelle il est plus facile de mener les moutons. Tout ceci ne vise qu’à conforter le consensus du statu quo.
          Le système est fondamentalement aristocratique et oligarchique. La république elle-même dans son concept platonicien est une aristocratie, celle de « l’élite éclairée guidant le peuple ignare vers la lumière et le progrès social »… Quelle foutaise !

          C’est pour cela que nous disons depuis le départ qu’il n’y a pas de solutions au sein du système car les dés sont pipés depuis le départ. La phase de néo-esclavagisme a été effectuée par la dette (individuelle et des nations donc « collectives » même si les peuples ne sont pas responsables de la dette qu’on leur impute, si ce n’est par la fait qu’ils ont voté pour des représentants de tout poil politique qui les ont ruinés car telle était leur fonction dans le système), rien ne peut changer car les institutions sont programmées pour défendre l’oligarchie, défendre les intérêts du petit nombre.

          Il faut sortir de cette fumisterie et reprendre le pouvoir en autogestion et associations volontaires.
          C’est la seule solution viable pour l’humanité à terme. Ne plus travailler pour le capital et l’enrichissement du plus petit nombre, mais travailler pour le bien général, pour se faire il faut boycotter le système et s’unir en communes libres et fédérées où les décisions seront prises en permanence par la base des gens, parfois au travers de comités révocables et redevables en permanence aux citoyens.

          Il y a des solutions. Mais toutes sont du ressort d’une réorganisation totale de la société pour le bien commun et l’émancipation sociale, qui ne pourra se produire que dans une société égalitaire. On peut prendre le problème par l’angle que l’on veut, on en reviendra toujours à la même chose, au même nœud gordien:
          Celui du problème de la propriété privée (et étatique) des moyens de production, de distribution et de services et de sa transmission héréditaire. L’égalité sans laquelle tout progressisme est impossible, passe par l’abolition de la propriété, car elle est le garant de la société pyramidale oligarchique.

          Il faut adresser le problème à sa racine, tant que cela ne sera pas fait… Rien à espérer !

  5. Cette loi pourra tout à fait être aussi utilisée contre un élu, cela me fait penser à la mise en place des tribunaux révolutionnaires en France pendant la Révolution.
    Ils avaient voté cette loi, pensant qu’elle n’était destinée qu’aux petits, alors qu’elle mena une très grande partie de ceux qui l’avaient voté sur l’échafaud.
    Autre chose, cette loi commence à montrer à quoi vont servir les camps de la FEMA, n’en doutez pas.

    • Bien sûr, ce qui conforte tout à fait l’analyse de Proudhon qui disait en substance que l’État, le gouvernement, ne peut-être révolutionnaire, pour la simple et bonne raison qu’il est… gouvernement. De quelque bord qu’il soit sa fonction est la préservation coûte que coûte des intérêts du plus petit nombre.
      Ceci fut vrai pour la révolution française, pour la Commune de Paris qui entra dans un gouvernement… grave erreur, de la révolution espagnole de 1936 quand les anarchistes entrèrent également au gouvernement… et bien sûr la révolution russe de 1917, qui dès 1919 était déjà bâchée avec le torpillage des soviets (une idée anarchiste, le premier soviet vît e jour à St Petersbourg en 1907. L’anarchiste Voline en était un des fondateur…) qui vît son apothéose dans la trahison des bolchéviques à Kronstadt.

      Il n’y a pas de solutions dans le système, les peuples pour survivre d’abord puis faire évoluer enfin la société au-delà des bornes étriquées de l’étatisme castrateur se doivent d’en sortir au plus vite le mieux, ou le piège ultime du fascisme mondial transnational se refermera sur eux…

      La solution est à portée de main, il suffit de la tendre…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.