Enfumage médiatique impérialiste sur la Syrie: l’ingérence criminelle occidentale est à son comble…

Historien et journaliste Webster Tarpley depuis Damas: “La CIA, le MI6 et le Mossad ligués ensemble contre la Syrie”

 

D’une interview avec Webster Tarpley sur RT

 

21 Novembre 2011

Url de l’article original:

http://www.voltairenet.org/Webster-Tarpley-from-Damascus-CIA (avec vidéo de l’interview en anglais, durée: 8 minutes)

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

[Photo (NdT: a voir sur l’article original): L’ambassadeur américain en Syrie Robert S. Ford est, d’après des sources fiables, l’officiel clef du département d’état qui a été responsable du recrutement “d’escadrons de la mort” arabes provenant des unités d’Al Qaïda (financées par la CIA) d’Afghanistan, d’Irak, du Yémen et de Tchétchénie, afin de se battre contre les forces militaires et de police syriennes dans une Syrie en proie au désordre.]

Ford a été le conseiller politique à l’ambassade américaine de Baghdad de 2004 à 2006 sous les ordres de l’ambassadeur John Negroponte, l’ambassadeur US au Honduras de 1981 à 1985. L’ambassadeur en Syrie  Robert Ford est investi de la mission de recruter des escadrons de la mort arabes / musulmans.

L’occident fait tout ce qu’il peut pour déstabiliser la situation en Syrie, a dit l’écrivain, historien et journaliste Webster Tarpley à la chaîne de télévision RT. D’après lui, les civils syriens doivent gérer la situation de la présence d’escadrons de la mort et d’actes de terrorisme aveugles, ce qui est typique de la procédure de la CIA.

“Ce que disent de ceci les Syriens du commun de tous les groupes ethniques est que des tireurs embusqués leur tirent dessus. Les gens se plaignent de la présence de tireurs terroristes qui tirent sur des civils dans des actes de terrorisme aveugle avec pour seul but la déstabilisation du pays. Je n’appellerai pas cela du tout une guerre civile, c’est un terme employé trompeur. Ici, ce à quoi les gens font face est la présence de ces escadrons de la mort, des commandos de la terreur, ce qui est une méthode typique de la CIA. Dans ce cas précis de la Syrie, c’est une production jointe entre la CIA, le MI6 et le Mossad avec le financement provenant d’Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis et du Qatar”, a t’il expliqué.

Il a ajouté que la société syrienne est la société la plus tolérante au Moyen-Orient, le seul endroit où les gens de différents horizons vivent ensemble de manière harmonieuse, les musulmans et les chrétiens de toutes confessions.

“Ceci est un modèle de co-existence pacifique entre des groupes ethniques très variés. La politique des Etats-Unis à l’heure actuelle est de détruire le Moyen-Orient en suivant les lignes de fractures ethniques.” A t’il ajouté.

Le pouvoir d’Assad est de plus en plus appelé illégitime; mais les Etats-Unis et l’Europe ne semblent pas concernés par le fait que se débarrasser du président Assad pourrait causer encore plus de violences, comme nous l’avons vu en Egypte, pense Tarpley.

“Après que la Libye fut devenue un bain de sang où plus de 150 000 personnes ont perdu la vie et maintenant avec l’Egypte, qui nous montre ce de quoi il était question depuis le départ, il n’y a pas eu de révolution là-bas, ce fut un échec complet et maintenant les gens commencent à s’en rendre compte. Toujours ets-il que Mme Clinton et Mlle Rice (sic) continuent de pousser pour leur modèle en faillite de révolutions colorées, soutenus par des groupes et troupes terroristes, des gens d’Al Qaïda et des frères Musulmans. Il y a maintenant un mouvement grandissant au sein de la communauté islamiste qui dit “Nous voulons la réconciliation, nous voulons l’ordre, nous voulons la légalité”, a t’il dit.

6 Réponses vers “Enfumage médiatique impérialiste sur la Syrie: l’ingérence criminelle occidentale est à son comble…”

  1. […] Source : réseau voltaire. Traduction : Résistance 71. […]

  2. Oui, tout le monde s’y met pour faire tomber Bachar El Assad, mais c’est loin d’Ëtre gagné et les réticences des divers groupes de destabilisation autour de la Turquie, fer de lance de l’opération, en dise long sur les difficultés à l’obtenir.

    • Apparemment la Russie aurait envoyé des navires de guerre en Syrie (à reconfirmer…)
      L’affaire de la Syrie est bien plus compliquée que l’empire ne l’avait présagé. En fait cela confirmerait une stratégie des Russes qui auraient « sacrifiés » la Libye sachant ce qui allait se passer là-bas et la Libye n’étant pas un allié fondamental des Russes, pour bâtir un cas de défense de la Syrie, car il est évident à la face du monde aujourd’hui qu’il est hors de question de refaire une Libye en Syrie, l’implication impérialiste est avérée, les mensonges aussi… Donc les Russes (et les Chinois) jouent sur du velours avec la Syrie.

      C’est triste, mais sur le grand échiquier mondial, ce fut un coup brillant des Russes à notre sens. Avec le marasme libyen ils consolident et légitiment leur position de protéger la paix… tout en préservant leur intérêts également bien sûr.

  3. je disais que ce n’était pas gagné parce que entre Paris et la Turquie, chacun compte sur l’autre pour être le champion de la question : abattre Bachar El Assad : sanctions économiques diverses comme le gel des avoirs de Bachar El Assad, mais aussi d’une centaine de personnes ou firmes qui le soutiennent, c’est d’ailleurs ce qu’ils commencent à faire en Iran, après leur battage médiatique.

    Et pour l’intervention militaire, Erdogan veut obtenir l’implication de l’Otan et une résolution de l’Onu, alors que La France entend privilégier une approche diplomatique en s’appuyant sur la ligue arabe.

    Heureusement que les moyens financiers manquent en Europe, ou nous aurions droit à une deuxième guerre identique à l’intervention en Lybie.

    Chacun des deux veut le beurre et l’argent du beurre et les amérIcains, eux comme d’habitude attendent que ces 2 idiots fassent le travail, pour ramasser les lauriers et installer comme en Lybie progressivement leurs hommes à eux.

    Donc cela risque de s’éterniser et cela ne les empêche pas de nous faire un festival de tirs à balles réelles sur les manifestants, histoire de se faire la main.

    le CNT syrien se garde bien de demander une intervention militaire et la complexité du problème vient de l’implication forte du Quatar et de l’Arabie Saoudite.

    Entre chiens, on se déchire et on s’observe !

    les américains et les français font le siège de la russie, pour obtenir un accord ! pour l’instant, c’est niet !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.