Média et propagande: la farce des inconsistances médiatiques sur la Libye

Le triple mensonge de Tripoli

 

Published: 23 August, 2011, 20:28
Edited: 23 August, 2011, 20:28

 Url de l’article original:

http://rt.com/usa/news/tripoli-war-media-gaddafi-979/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Qu’a dit John Lennon ? “La guerre est finie si vous le voulez” ? Ce serait trop beau si cela était le cas dans le monde réel, mais ce n’est jamais si simple. Essayez donc d’expliquer çà aux médias classiques.

Les agences de presse mondiales alignées sur une cause anti-Kadhafi ont dépeint une jolie image de cette guerre combattue jusqu’au bout depuis que les rebelles ont envahi Tripoli durant le week-end. Les journalistes et leaders politiques rapportent d’une même voix que la fin du régime Kadhafi est proche, que les rebelles prennent contrôlent de la capitale et que la tyrannie ayant duré des décennies est à la fin des haricots.

Mais que se passe t’il vraiment  ?

Quoi qu’en disent et montrent les médias et ce qu’ils font ingurgiter au public pour essayer de montrer que tout cela ne fut pas une perte de ressources, d’hommes et d’argent, la réalité est que la bataille engagée contre Kadhafi n’apparaît pas étre aussi terminee que beaucoup veulent nous le faire croire. Mais on pourrait le croire à cause de la désinformation présentée sans aucune préoccupation pour la vérité et un public qui mérite de l’entendre.

Lundi après-midi aux Etats-Unis, le président Obama a parlé au pays à propos de la guerre civile libyenne. “Une chose est claire, a déclaré le président, le régime de Kadhafi touche à sa fin et le futur de la Libye est entre les mains de son peuple… Pendant plus de quarante ans le peuple libyen a vécu sous le joug d’un tyran qui leur refusa les plus élémentaires droits humains,” a ajouté Obama. “La célébration que nous avons vu dans les rues de Libye montre que la quête de la dignité humaine est plus forte que quelque dictateur que ce soit.”

Tandis qu’Obama n’a pas dit que la guerre était finie, il a dit une chose certaine: “Il est clair que le règne de Kadhafi est terminé.” Le discours d’Obama a été fait quelques heures après l’annonce que le fils de Kadhafi, Saif Al-Islam était détenu par les autorités rebelles.

La Cour Pénale Internationale a émis un mandat d’arrêt à son encontre, qui fut mis en œuvre par l’armée de libération libyenne et annoncé par le conseil national transitoire pour la Libye. Conjugué avec l’assurance d’Obama que l’empire ennemi s’écroulait, la capture du fils du colonel et son héritier apparent du régime apparaîtrait comme un catalyseur du coup en marche, signalant ainsi la fin du régime.

Mais quelques heures après son arrestation supposée, le jeune Kadhafi vînt en voiture à l’hôtel Rixos dans une limousine blindée blanche. La BBC le décrivit comme “dopé à l’adrénaline et plein de confiance”. Il portait un t-shirt kaki et faisait le V de la victoire des deux mains, amusant les journalistes et ses supporteurs dans le même temps. “Je suis ici pour réfuter toutes les rumeurs et les rapports de presse” a t’il dit aux journalistes présents, puis il annonça qu’il “allait faire un tour des points réputés les plus chauds (NdT: concernant les combats qui s’y dérouleraient) de Tripoli”.

Le conseil transitoire avait publié auparavant un rapport disant que le fils du colonel avait été capturé et détenu dans un “endroit sûr”, Saif Al-Islam dit que “c’était une guerre électronique et de médias afin de créer le chaos et la peur en Libye”. Les rebellions sont-elles aussi crues qu’on veut nous le faire croire ? “Ils agissent plus comme une milice désespérée. C’est un gouvernement de facto, mais ils ne l’ont pas encore realisé”, a déclaré Fawas Gerges, professeur de politique du Moyen-Orient de la London School of Economics (NdT: un bastion Néo-conservateur), au journal Guardian de Londres. Et tandis que la peur et le chaos se disséminent au sein du peuple libyen, cela est un signe de démocratie pour le monde occidental. On peut décemment poser la question de savoir à quel point cela est-il vrament faisable, surtout quand les faits ne corroborent pas toujours la situation dépeinte.

Obama dit que le colonel est au bord de la rupture, mais son propre fils dit aux journalistes que “bien sûr” il est en sécurité. Les médias font croire que la résurgence des rebelles ravage le regime, mais d’autres rapports suggèrent que les hommes de Kadhafi sont assis sur des tonnes et des tonnes de gaz moutarde, d’autres disent qu’ils hantent les hôpitaux où sont soignés les rebelles et les achèvent en les criblant de balles.

Les médias de masse en pensent autrement.

Mais qu’en est-il de ceux qui sont réellement sur le terrain ? Comme Pepe Escobar, le correspondant d’Asia Times qui dit à RT que les journalistes de CNN et de la BBC qui reportent depuis Tripoli sont “pathétiques”. Les nouvelles qu’ils donnent à leur audience sont délivrées depuis leur chambre d’hôtel où ils sont tenus de rester, bien sûr en ayant revêtu le gilet pare-balles d’usage. Les journalistes indépendants qui sont sur place dit-il, risquent leur vie pour donner un narratif le plus correct possible, mais bien peu arrivent à trouver un chemin pour diffuser et dire la vérité.

Peut-être une des plus belles désinformation diffusée publiquement récemment fut celle d’Al Jazeera ce Lundi.

En accord avec une dépêche, un avion de l’OTAN aurait abattu un missile scud tiré par les troupes de Mouamar Kadhafi depuis sa ville natale en dehors de Tripoli. Cette dépêche est excellente pour ceux qui veulent entendre que l’OTAN et ses alliés américains sont en contrôle et aux côtés des rebelles, mais pour ceux qui veulent la vérité, ils sont une fois de plus dans le noir. Pourquoi ?

Simplement parce que les avions ne peuvent pas abattre les missiles scud.

Mardi matin, les sources d’information montraient le retranchement fortifié de Kadhafi sous des volutes de fumée, des incendies faisant rage et des rebelles émus aux larmes. Ils disent que la guerre est bientôt finie et que la fin est proche; et puis Hey, ils ont les vidéos de la résidence de Kadhafi en feu pour le prouver. Mais où est Kadhafi ? Où son fils est-il emprisonné aujourd’hui ? Que fait l’OTAN et vont-ils mentir à ce sujet une fois de plus avant que le soleil ne se couche sur Tripoli ?

Alors que le temps dira ce qu’il adviendra du peuple libyen, le temps est probablement tout ce que le public a pour lui. Nous ne pouvons pas faire confiance aux médias pour narrer les faits, mais avec le futur du monde et les vies de millions de gens en danger, à quoi bon avoir des faits ?

5 Réponses vers “Média et propagande: la farce des inconsistances médiatiques sur la Libye”

  1. je crois pas aux mensonges de c medias sur la tripoli c dernier jours ils ont multipliés leurs mensonges et pas mal des gens sont tombés.ils n’ont rien vu la guerre n fait que commencer.

  2. emma b. Says:

    Inconsistance médiatique, en effet qui ne nous dit rien sur la Gouvernance de Kadhafi et comment il a su redistribuer la manne pétrolière et gazière à son peuple, aider les économies africaines et venir investir le reste dans nos économies occidentales et qui ne nous dit rien également sur la constittuion de ce CNT.

    Il va falloir constituer un dossier autour de ces questions en 4 à 5 articles à l’intention des internautes qui n’ont pas eu encore accès à ces données inexistantes dans la presse Otan ienne.

  3. emma b. Says:

    je vais le faire sur ces 2 aspects de la question, car cela permettra à des internautes qui arrive d’être au fait des connaissances.

    Car je vois que les internautes sont très demandeurs d’infos fiables en dehors des circuits traditionnels et ils sont de plus en plus nombreux à en apporter. C’est cela qui me parait encourageant.

    Mais en face, les pouvoirs n’ont plus aucun scrupule pour mentir sciemment. juppé est devenu le Goebbels de la politique pour la Lybie, donc il faut nous renforcer et simplifier à l’adresse du plus grand nombre.

    Meyssan est plus que très apprécié.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :