Rhétorique de la pensée unique: terroriste ou héros ?… Tout n’est affaire que de propagande.

LE CHOIX DES MOTS EN DIT LONG SUR LA PENSÉE: « ACTIVISTE »

 

 

Les alertes du « Monde » me l’ont annoncé cette nuit:   Le Brésil libère l’ex-activiste Cesare Battisti

(Le dictionnaire me dit: Activiste, une personne dont l’engagement politique privilégie l’action directe, pouvant aller jusqu’à braver la loi.)

Comme je suis un mauvais esprit, je me pose la question:

Que signifie le choix du mot « activiste » par la voix du pouvoir ? Pourquoi Battisti est un « activiste » tandis que d’autres (qui ont fait la même chose que Battisti) ne le sont pas ?

Cesare Battisti est un petit délinquant qui a fait sa formation politique en prison dans les années 60 et est accusé (ce qu’il nie) d’avoir commis des attaques à main armées ainsi que d’être impliqué dans quatre assassinats. Pour la presse il est un activiste.

Rachid Ouazzani est un petit délinquant qui a fait sa formation politique en prison dans les années 90 et qui est accusé d’avoir commis des attaques à main armée pour financer le soutien à la lutte armée pro-Taliban en Afghanistan: pour la presse il est un terroriste islamiste.

Tom Morel avait rassemblé une centaine de combattants armés sur le Plateau des Glières pour attaquer le campement de police d’Entremont: pour la presse (et pour l’histoire) il est un prestigieux combattant de la Résistance

Julien Coupat avait rassemblé une dizaine d’amis dans une communauté à Tarnac, il est  accusé (ce qu’il nie) d’avoir posé des grappins sur les caténaires SNCF : pour la presse il est un militant radical voire un terroriste et le « Groupe de Tarnac » est une dangereuse pépinière terroriste, un groupe anarchiste ultra-violent, voire une épicerie tapie dans l’ombre (sic).

Les combattants irakiens ou afghans posent des IED sur le passage des patrouilles de l’armée US : pour la presse ils sont des terroristes ou des insurgés. Pour Nicolas Sarkozy et Gérard Longet ils sont la première ligne de front du terrorisme international qui menace toute la planète

Menachem Begin a fondé et dirigé une groupe armé clandestin qui a assassiné des dizaines de personnes et organisé un attentat meurtrier dans un hôtel de Jérusalem. Il a été condamné à mort par contumace par la justice britannique: pour la presse il est l’ancien président israélien. Aucun livre d’histoire occidental n’utilise le terme terrorisme pour parler de l’Irgoun ou du Groupe Stern. Au pire on parlera d’actions violentes.

Osama Bin Laden est accusé (ce qu’il nie) d’avoir planifié les attentats du 11-septembre qui ont coûté la vie à 3 000 peresonnes: pour la presse il est un exalté religieux sanguinaire, le plus grand terroriste de l’histoire des Etats-unis ou bien l’Axe du Mal

George W. Bush a planifié et dirigé l’invasion de l’Irak qui a couté la vie, directement, à près de 80 000 personnes et déclenché un conflit qui a tué plus d’un million de personnes et détruit les existences de millions d’autres civils innocents: pour la presse il est l’ancien président des Etats-unis.

Ratko Mladic a dirigé l’armée serbe lors de la guerre de Bosnie et est accusé d’avoir massacré des civils: il a été extradé vers le tribunal de La Haye pour y être jugé comme criminel de guerre. Pour la presse il est le boucher des Balkans.

Hashim Thaci a dirigé le mouvement de résistance armée albanais au Kosovo, il est accusé d’être un trafiquant de drogue, un braqueur de banques,  d’avoir massacré des civils, torturé des combattants ennemis et même (ce qu’il nie) avoir organisé un traffic d’organes prélevés sur des prisonniers assassinés pour l’occasion. Pour la presse il est le premier ministre kosovar.

On vous parle tout le temps de la menace du fondamentalisme musulman ou du fanatisme sanguinaire des barbus. Si vous regardez l’histoire du XXè Siècle vous remarquerez que les plus grands massacreurs étaient glabres ou portaient la moustache et avaient reçu une éducation chrétienne : l’Empereur Guillaume, Mussolini, Hitler, Staline, Churchill, Bush, Blair… aucun d’entre eux n’était barbu. Et aucun d’entre eux n’était musulman. Pourtant la presse ne vous parle jamais de la menace chrétienne blanche.

Peut-on imaginer lire, dans un journal français, que Georges W. Bush est un activiste voire un terroriste (parmi les plus grands de l’histoire du Moyen-Orient) ou encore un exalté religieux sanguinaire ? Ou entendre parler « d’actions politiques violentes menées par des activistes afghans contre l’armée d’occupation étrangère dans leur pays ? ». Peut on imaginer un jour voir Tony Blair et George W. Bush et Donald Rumsfeld être mis dans un avion pour le TPI de La Haye ? Peut-on imaginer lire un jour dans la presse que George W. Bush est le boucher de l’Euphrate  ?   Quelqu’un s’interrogera-t-il un jour sur la menace que fait peser sur la stabilité de la région l’arsenal nucléaire états-unien, britannique ou israélien — largement supérieur à la bombinette hypothétique que Ahmadinejad est supposé vouloir fabriquer. Verra t’on un jour des politiques occidentaux appeler à des frappes militaires contre le complexe militaro-industriel israélien de Dimona plutôt que contre le complexe nucléaire de Natanz en Iran ?

Oui ? Non ? Expliquez moi pourquoi ? (ça ferait un bon sujet pour le bac de philo, non ?)

http://libertesinternets.wordpress.com/2011/06/09/le-choix-des-mots-en-dit-long-sur-la-pensee-activiste/

65 Réponses vers “Rhétorique de la pensée unique: terroriste ou héros ?… Tout n’est affaire que de propagande.”

  1. Doctorix Says:

    Bush, Rumsfeld, Wolfowitz et Cheney au TPI: voilà pourtant ce qui mettrait fin à la plupart des guerres de ce monde.
    Je ne vois pas depuis cent ans de plus grands criminels contre l’humanité, en dehors d’Hitler, Staline et Mao.
    L’histoire le dira un jour.
    Ce serait bien que la presse le dise dès maintenant.
    Et j’ai bien peur que ces malfrats ne préparent pire encore, et que la prochaine étape ne soit nucléaire. Je suis certain qu’un nouveau Pearl Harbour, un nouveau 11 Septembre, se préparent en ce moment même. Et qu’il sera bien plus sanglant.
    Parce que la prochaine étape est l’Iran.

    • Kissinger… Il fait rajouter Kissinger à cette liste. Kissinger est certainement le plus grand criminel de guerre encore vivant de nos jours. Bush, Cheney, Rumsfeld et Wolfowitz à côté de lui sont des gamins à la traîne.
      Kissinger c’est du très. très lourd dans le domaine génocidaire. Il fut derrière la plupart des coups-fourrès en Amérique latine, la fin de la guerre du Vietnam, l’avènement de Pol Pot, etc.. la doctrine Kissinger et son fameux memorandum NSM 200 de 1973 qui établit guerres, famines, épidémies comme outils de contrôle des populations et qui a érigé le muselage du développement du tiers monde comme priorité du département d’état américain en sacrifiant la vie de millions et de millions de gens victimes des famines, guerres et de maladies facilement évitables.

      Pour une autre attaque fausse bannière, très possible, mais plus difficile à réaliser car les gens sont de moins en moins naïfs sur la question.
      Ils le devront sûrement s’ils veulent une guerre élargit, mais Iran, Russie et Chine connaissent la stratégie.
      Quoi qu’il en soit, nous vivons des moments très dangereux pour la survie des peuples.

      • ouf !! enfin vous parlez de H.Kissinger – il est bien rond, gros et gras maintenant – le séducteur !!!

        concernant l’Armée en Afghanistan, les deux journalistes auraient été prévenus du danger !!! et Mediapart n’en parle pas parait-il ???

  2. Tous ces mots pervertis,
    ces désignations arbitraires.
    Les médias sont responsables, et que dire des manuels scolaires…
    « Ils » réécrivent l’Histoire à mesure qu’elle se produit, et sèment volontairement le trouble dans les esprits.
    Un des pays les moins démocratique de la planète présenté comme la « plus grande démocratie du monde », et le reste…
    Avec un tel formatage cérébral et une bonne dose de Lady Gaga, l’idiocratie est en bonne marche.

    • elle est établit malheureusement. et il faut défaire cette putréfaction des esprits.
      Une révolution ne peut avoir de succès sans pensée critique. Tout vient de l’éducation et de l’activisme, de concert., pour qu’enfin la liberté de penser et surtout que la vérité émergent.
      Nous vivons effectivement dans une pseudo-culture glauque qui encense l’imbécilité.

      Y a du boulot, mais rien n’est inéluctable !

  3. Emma b. Says:

    Formatage et je dirais matraquage et ce travail est fait en direction du plus grand nombre et relayé quotidiennement par les journaux les plus lus et par les autre journaux de sorte qu’il se crée un consensus global que j’appellerais verouillage et nous analysons en direct les résultats de ce travail, car au sujet de la Syrie et de la Lybie au moment où nous parviennent des documents incontournables de personnes indépendantes tel Collon et tous ceux qui nous ont fourni des analyses identiques corroborés dans les 2 cas par les ambassadeurs qui sont sur place comme Eric Chevaliier en Syrie ou François Gouyette ex ambassadeur de Lybie confirmé par Yves Bonnet ancine de la DST qui a passé un mois en Lybie, nous mesurons l’avancée de ces méthodes par rapport aux interventions en Irak ou en Afghanistan où nous suivions de loin plus par la télévision que par la presse. les 2 s’allient maintenant qu’elles sont entièrement entre les mains des actionnaires Bouygues, Bolloré Dassault et autres.

    • Bien sûr… Du reste la France est le seul pays occidental où on peut tracer directement les actionnaires majeurs des grands groupes de presse comme étant les plus gros armuriers de l’hexagone: Lagardère /EADS et Dassaut, comme nous l’avons écrit dans un article récent. A partir de là il n’y a plus grand chose à dire…
      D’abord formatage, puis abrutissement total par matraquage.
      Apparemment l’ambassadeur américain en Syrie Robert Ford a reconnu qu’il y a des groupes armés en Syrie dans une interview avec Al Arabiya (chaîne saoudienne de langue anglaise), si cette interview a vraiment eu lieu (rapporté par infosyrie.fr, mais nous n’avons pas été capables de trouver l’interview sur le site d’Al Arabiya, nous n’avons donc pas relayé l’info pour l’instant), c’est un autre pavé dans la mare propagandiste !

      Confiance zéro en tout ce le système nous pond quotidiennement. Claud Cockburn le journaliste disait: « ne jamais rien croire tant que ce n’est pas officiellement nié. »
      Il avait tout compris il y a plusieurs décennie déjà.

  4. Emma b. Says:

    Un exemple de la propagande que nous vivons en direct, les faits militaires sont le côté hard, matraquage sur le nombre de morts dans les manifestations et autres et le côté soft, exemple ce matin dans le figaro qu’il est utile de lire, car il part en direction de toute la classe intellecttuelle et politique et fait autant de ravages et redescendra pour les autres.

    On le sent tout de même aux abois dans cet article, car il interpelle Gates, mais ce discours semble avoir été concocté par la haute hiérarchie militaire.

    Sarkozy défend l’action de l’Europe en Libye ( le figaro)

    «C’est à nous de nous occuper de l’Afrique du Nord si nous voulons que l’Europe politique existe ».

    Pour ma part, je pense qu’il est « dans la merde » en ayant pris la tête de la coalition et aucun gouvernement en Europe ne voudrait être à sa place, d’autant plus que nous supportons 30 % des dépenses et à ce titre, il nous acculera à la faillitte, d’autant que le gouverneur de la banque de France donne de la voix avec le président de la cour des comptes, en demandant de prendre des mesures importantes de réduction des dépenses car la dette est trop importante.

    Et aucun gouvernement ne le suppléra pour la suite, pour la soit disant pacification du pays en charges finqncières, donc nous devrions descendre lentement vers une situation financière plus que critique.

    • Je crois que ça sent vraiment le roussi côté finances, et les bastons coutent un bras. Si les agences de notation font leur – bien triste – métier, les notes (pays, banques) vont chuter encore +.
      Expositions Grecques et guerres entre autres, ça plombe.
      L’été sera chaud

  5. Emma b. Says:

    Dans le registre manipulation ou formatage, je garderai le terme matraquage pour la presse et les médias sous Sarkozy et le silence sous la gauche, c’est une autre forme de manipulation.

    Un excellent article au journal Marianne, aujourd’hui qui illustre bien le propos :

    « Comment on fait des classes moyennes des machines à rêver et à consommer » par Jean-Luce Morlie

    • oui l’article est très bon et analyse bien la tendance actuelle, néanmoins si nous sommes d’accord que l’avenir sera à une forme de municipalisme libertaire, l’auteur voit en cela un microcosme communiste autoritaire enraciné dans une bureaucratie hermétique et dictatoriale.
      Il n’en sera rien si le peuple s’assure de la partition totale d’avec le système actuel. On ne peut pas garder un peu de l’ancien pour faire du nouveau. tout doit partir et être refondé avec comme vision l’autogestion. Celle-ci gèrera non pas ce que l’auteur appelle « la repentance exaltée de la sobriété choisie », mais une abondance retrouvée puisque toute notion de profit aura disparu.
      La classe moyenne a une vocation révolutionnaire, c’est pour cela que l’oligarchie se doit de l’imploser. Il ne peut pas y a voir de révolution renouvelée d’un parti d’avant-garde, c’est fini, cela a déjà été tenté et a échoué car le communisme autoritaire d’état n’est qu’une autre forme d’oligarchie, contrôlée par l’oligarchie suprême financière, car incapable de sortir de l’économie de marché.

      Propriété et économie de marché doivent disparaître afin de niveler la société où chacun apportera sa pierre au nouvel édifice sociétaire selon ses capacités et en sera récompensé selon ses besoins. Sans contrainte, volontairement et coopérativement.

      L’ex-communiste américain devenu anarchiste Murray Bookchin a développé sur le concept de municipalisme libertaire et écologique moderne (véritable et non pas de circonstance) et ce concept sans bureaucratie puisque totalement autogéré serait à étudier de prés par les citoyens.

      •  » l’auteur voit en cela un microcosme communiste autoritaire enraciné dans une bureaucratie hermétique et dictatoriale. »

        manifestement je me suis mal exprimé, je pense le contraire

        quand je parle de municipalisme bureaucratique, je pense simlment au renforcement de la gestion municipale par des clique socialo-libérale

        jeanlucemorlie@hotmail.com

        • Merci de vos précisions. Beaucoup à dire sur le municipalisme pour qu’il soit viable d’une manière autonome. La condition sine qua non étant l’égalité sociale absolue. Il est bien triste que votre article intéressant ne puisse susciter des commentaires sur Marianne 2 et que des lecteurs en discutent avec nous ici… L’avenir social et politique est avec la dissidence… Il n’y a pas de solutions au sein du système !
          a bientôt de vous lire…

          R71

    • En parlant du municipalisme libertaire, voici un texte de Murray Bookchin qui pourrait vous intéresser:
      http://kropot.free.fr/Bookchin-municipalisme.htm

  6. Emma b. Says:

    je le vois comme un état des lieux extrêmement bien décrit et exact. il est évident que tout est à jeter, mais la classe moyenne est en pleine prise de conscience de tous les moyens employés par l’oligarchie financière pour nous déposséder complétement de tous les acquis sociaux, aidée par la classe politique qui croit être épargnée mais sera jetée également et on va assister à des réglements de compte permanents entre la droite et la gauche qui ne vaut pas mieux, mais tant que cette classe moyenne ne se détachera pas également de la fraction centre gauche à laquelle elle semble seulement historiquement viscéralement attachée, on n’avancera pas beaucoup sauf que en ce moment, il y a une forme de désespoir et sarkofrance où je continue à bloguer en témoigne assez, mais le tout est mauvais ne permet pas encore d’enclencher beaucoup d’idées.

    Les idées font leur chemin..

    Le printemps arabe n’est pas mort non plus, mais il faut attendre la décantation et surtout la circulation des informations qui se fait mais à un rythme plus lent parce qu’elle nous est refusée, le renouveau de la presse vient et ne viendra que des blogs et de ceux qui se construirons indépendants et qui sauront le rester.

    • oui. Les citoyens sont encore leurrés par l’illusion du « clivage gauche-droite » qui n’existe pas en social-démocratie. Encore un outil propagandiste pour diviser et mieux régner. Le seul clivage réel social et historique est celui entre les 0,0001% de la population mondiale qui détient plus de 50% de la richesse et donc du « pouvoir » qu’on veut bien leur accorder pour nous mener à l’abattoir, et nous… les peuples.

      La fortune concentrée dans les mains des Rothschilds se chiffre conservativement à 150 000 milliards de dollars (certains observateurs chiffrent à 400 000 milliards de dollars), en comparaison, les Etats-Unis ont une dette qui vient juste de dépasser le plafond autorisé des 14 000 milliards de dollars. C’est à dire que les Rothschilds pourraient payer cash la dette de 10 pays comme les Etats-Unis… Nous sommes dans la démesure incommensurable, le reste des huit familles consolide l’oligarchie en place et verrouille le système qu’il serait en fait très simple de torpiller… pourvu que la conscience sociale et politique des peuples soit plus affinée et aiguisée par une pensée critique couplée à une volonté d’action directe solidaire transnationale… La mafia financière est organisée et sans scrupules, nous ne le sommes pas…

      Mais comme nous le disons tous dans les médias alternatifs et citoyens: ça s’améliore, incontestablement. Les milliers de commentaires éveillés et anti-establishment qui fleurissent dans la blogosphère multilingue aujourd’hui étaient impensables il y a encore même deux ans… Nous progressons, et oui l’idée fait son chemin… Auparavant, le temps jouait pour l’oligarchie qui avançait ses pions sous couvert, aujourd’hui c’est fini, ils avancent en terrain complètement découvert et sous le feu nourri médiatique alternatif. Ce n’est qu’un début, mais il est certain que ces psychopathes feront tout péter plutôt que de revenir à la raison.

      Nous vivons une époque très très dangereuse, un peu comme l’entre deux guerres. Aux peuples de faire en sorte que l’horreur ne se reproduise pas !

  7. L’éveil et les mouvements populaires font boule de neige (Italie maintenant (US bientot ? voir october2011.org)).
    Bref, ces prises de conscience de plus en plus nombreuses vont :
    -les pousser à la faute et il sera indispensable d’en profiter
    -les pousser à la violence et au choc et c’est à redouter
    Dans tous les cas la prise de conscience et la vigilance sont absolument vitaux.
    De plus : l’or grimpe, les stocks pétroliers stratégiques font tampon pour manipuler les prix, le congrès US se castagne pour la dette, l’Europe a un pied dans le précipice etc
    Nous assistons à une augmentation phénoménale de la pression dans la cocotte…

  8. Doctorix Says:

    400.000 milliards de dollars: vous rendez-vous compte que cela représente plus de 50.000 dollars par habitant de cette planète, et cela même pour celui qui gagne 1 dollar par jour et à qui il faudrait 150 ans pour gagner cette somme, à condition de ne pas bouffer?
    N’est -il pas grand temps de ressortir la machine à raccourcir?
    Parce que ce n’est pas de l’argent honnêtement gagné, mais le fruit de cent ans de rapines, d’assassinats, d’esclavagisme, de mensonges, de guerres provoquées et de crimes contre l’humanité, qui méritent mille fois la mort et plus.
    Alors, aux armes, citoyens?
    D’ailleurs, après les Rothschild, il y a bien d’autres prédateurs, et l’ouverture de la chasse au nuisible est pour bientôt.
    Quand on est couvert de morpions, il n’est pas immoral de chercher à s’en débarrasser.
    Et comme ça fait du bien, après, quand ça ne gratte plus…

  9. Un passant Says:

    Comme quoi, le choix des mots et le choix des sources n’est absolument pas un thème secondaire sur lequel il m’arrive de m’attarder.
    PS: forum riche et varié à l’époque – où sont-ils passés?!

    • Un passant Says:

      Pas chez les M.E. en tout cas 😉
      (sauf Brujitafr)

      • on ne sait pas, pourquoi ?

        • Un passant Says:

          D’un autre niveau.

          • on ne peut pas commenter sur ce qu’on ne connaît pas, tout ceci résulte sans doute d’une certaine usure. Le noyau dur de R71 a été forgé dans les batailles acharnées de forum contre une armada de trolls de la pensée unique entre les années 2003 et grosso modo 2010. Cette époque est révolue, les trolls du système ont échoué, celui-ci est passé à autre chose, le noyautage et la pollution par la distraction et la tromperie par fausse nouvelle injectée.
            Ce fut une grande époque, qui a généré une grande solidarité entre intervenants. Il y eut de grands moments (pas vraiment de nostalgie, c’était épuisant, mais un sentiment de devoir accompli…), on sautait d’un forum à l’autre pour s’entraider et pourfendre les trolls du système… Parfois on tombait quand même sur des trolls qui argumentaient et les joutes étaient intéressantes, on a beaucoup appris…
            C’est différent aujourd’hui.

        • Un passant Says:

          c’est quoi aujourd’hui?

          • moins « physique », en 10 ans l’éveil a quand même fait un bout de chemin (toujours insuffisant bien sûr), donc ne pouvant enrayer le volume de vérité sortant à la minute sur la toile toutes langues confondues, il a fallu que l’oligarchie se rabatte sur le noyautage et l’épandage de fausse info afin de noyer le poisson et de discréditer tant que faire se peut…
            En ce qui nous concerne, nous avons abandonné il y a longtemps la gesticulation critique directe pour nous concentrer sur les solutions potentielles, en espérant que cela puisse servir à construire des passerelles… 😉

        • Un passant Says:

          et même quand je dis forum varié à l’époque, c’est bcp dire car tout le monde va un peu ds le même sens – mais c’est la loi du genre sur les forums des blogs – ceux qui ne vont pas ds le même sens, soit ils passent leur chemin (ce qui est sage) soit ils deviennent inévitablement des trolls (ce qui est aussi inutile que fatigant)…

          • oui, l’alternatif critique la même chose, ce sont les propositions de solutions qui diffèrent et nous divisent. Souvent il n’y a même pas de propositions de solutions ce n’est qu’une litanie de critique, celle-ci est nécessaire pas pas suffisante.
            Notre position est de plus proposer de solutions, les gens y adhèrent ou pas, on espère seulement que cela sert à la réflexion…

        • Un passant Says:

          Il m’avait semblé que vs connaissiez quelque peu les ME puisque vous y avez vu poindre récemment un réveil anarchiste – ce qui m’avait semblé ach’ment optimiste 😉

        • Un passant Says:

          😉 😉

  10. Un passant Says:

    Doctorix est devenu presque un pilier d’agoravox, je vous colle ici son dernier article en date: http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ce-qu-on-peut-voir-a-alep-surtout-188319
    Il ne va rien vous apprendre de particulier à vous, j’imagine, mais je vous invite, si vs avez 5 minutes, à jeter un oeil en bas sur les commentaires, pas tous bien sûr, les premiers donnent le ton, je trouve que c’est assez symptomatique tant sur le FOND que sur la forme des dénats en cours actuellement.
    Je ne vous cache pas que je suis assez déçu de la façon dont l’auteur répond à son (puis plus loin 2 ou 3 autres qd même) contradicteur(s)…
    Je ne vous cache pas que je suis de plus en plus critique vis-à-vis de la (re-re-re-re-re-re-re-re-re-re)blogosphère – mais je n’en dirai pas plus (pour le moment)…
    J’ajoute avant de vous laisser me répondre à ces 3 commentaires successifs que je ne suis pas trop hors-sujet avec l’excellent titre du billet ci-présent:
    Rhétorique de la pensée unique: terroriste ou héros ?… Tout n’est affaire que de propagande.
    LE CHOIX DES MOTS EN DIT LONG SUR LA PENSÉE (…)

    même si (vieil enquiquineur que je suis) je le prends un peu à contre-rebours…

    • Un passant Says:

      Je voulais dire à rebours… ou à contre-courant (sorry c’est samedi matin)

    • Je suppose que vous parlez du moment où je traite mon adversaire de salaud. Je le lui dis en lui précisant qu’il encourage à chacun de ses posts la perpétuation du massacre de centaines de syriens. J’en dirais autant aux sept mercenaires de la pantomime de la primaire de gauche (je tente de publier cet article).
      http://www.mondialisation.ca/primaires-de-la-gauche-ecolo-de-sinistres-va-ten-guerres-confirmes/5568351
      Vous savez, quand on écrit beaucoup, il n’est pas facile de maîtriser ses humeurs, et de manifester ses aversions.
      En l’occurrence, le dénommé Labrune n’est pas nouveau sur ce site, mais c’est un personnage particulièrement et régulièrement odieux, et qui récolte des commentaires toujours négatifs.
      C’est vraiment un sale type.

    • Doctorix Says:

      Je me demande même si le passant ci-dessus n’est pas précisément le dénommé Labrune…
      Les trolls ont l’habitude de changer de nom comme de chemise.
      Si c’est le cas, je ne retire rien de ce que je pense de lui.

      • Un passant Says:

        Je n’ai absolument rien à voir avec le dénommé Labrune (autosoignez votre complotite aigüe docteur) et je ne suis pas un habitué d’agoravox donc je ne connais pas tous les tenants et aboutissants mais je n’ai rien lu en commentaires de cet article-ci qui soit, à mes yeux, de la part de jaja ou de labrune, « particulièrement odieux ». Par contre, et quels que soient les raisons et les torts de chacun sur le fond (en l’occurrence la situation syrienne), votre façon de leur répondre me dégoûte et si ne pas être d’accord avec vous c’est être un troll ou un sale type, alors vous êtes bel et bien de cette race absolument infecte des totalitaires de tout poil – ce que votre autoportrait en présentation du site agoravox laissait déjà entendre.
        Un passant (je n’ai pas d’autre pseudo)

      • Doctorix Says:

        Vous n’êtes pas Labrune et c’est un bon point pour vous. Mais vous approuvez ses idées puisque vous ne les trouvez pas odieuses et c’est un très mauvais point.
        Quiconque défend notre politique colonialiste et mortifère dans la région ne peut être qu’un salopard.
        A vous de savoir si vous voulez en faire partie, et continuer à avoir du sang d’innocents sur les mains.
        Ou reconnaître que les Syriens ont le droit de disposer d’eux-mêmes et de choisir leurs dirigeants.

        • Un passant Says:

          Ce n’est pas parce que je ne trouve pas ses idées « odieuses » que je les approuve.
          Sur le fond de l’affaire, je n’ai certainement pas votre expertise mais je me méfie un peu de toute vision par trop manichéenne et simplificatrice des choses: les méchants occidentaux d’un côté (et bien sûr qu’ils le sont) et les gentils russes de l’autre (comme si eux étaient là par pure philanthropie) – mais bon sang de bonsoir, n’y a-t-il pas moyen dans cette satanée blogosphère d’être à la fois anti-impérialsme « christo-sionniste » sans être pour autant pro-Poutine et Assad jusqu’à l’idolâtrie dans certains cas? (je ne sais pas si c’est le vôtre de cas, je ne vous connais pas suffisamment)
          Je vous félicite de m’avoir répondu calmement (c’est tellement plus agréable et audible comme cela) car moi-même je n’étais pas trop content du ton à mon tour excessif que j’ai usé à votre encontre – nous sommes sans doute des émotionnels un peu sanguins, que la Sagesse de la Nature nous pardonne – et d’ailleurs je ne trouve pas votre autoportrait si atroce que cela, il est même essentiellement intéressant et sympathique mais il y l’un ou l’autre aspect qui me chiffonnent, notamment lorsque vous écrivez ceci, et je fais exprès de couper la phrase en deux:
          « J’ai un faible pour tous les dictateurs
          que l’oncle Sam n’aime pas : Chavez, Khadafi, Bachir el Assad »
          C’est surtout la première partie de l’affirmation qui jette un froid: comment pouvez-vous avoir un faible pour des dictateurs? fussent-ils, comme dit en deuxième partie, ceux que l’oncle Sam n’aime pas.
          Aussi, votre « organigramme de la domination mondiale » qui « peut se résumer ainsi :
          Au sommet, le Nouvel Ordre Mondial.
          Puis les USA et Israël au service du N.O.M. (…) » me semble une fois de plus peindre la moitié occidentale du monde en noir et laisser la moitié orientale dans un rose bonbon qui risque dès lors de vous faire passer pour un sombre propagandiste de plus – vous qui, justement, les décriez tant!
          Attention, doc, ce sont les pervers narcissiques qui ont cette triste caractéristique de ne pouvoir voir QUE chez autrui leurs propres tares… 😉

          • Doctorix Says:

            Quand je dis que j’adore les dictateurs, je veux dire que je ne considère pas du tout les dirigeants que j’ai cités comme des dictateurs, et la note d’humour ne vous aura pas échappé. Sinon j’aurais parlé d’Hitler, de Pol Pot, de Pinochet, et de quelques autres, que je n’adore pas, vous le pensez bien.
            Je pense que les trois que j’ai cités ont été intentionnellement diabolisés et salis par la propagande américaine, comme elle le fait à propos de tous ceux qui leur résistent.
            Ces hommes ont défendu leur pays, et non leur intérêt, toute leur vie. Poutine est aussi dans ce registre (et dans une large mesure Castro, dont il faut lire les écrits), et donc diabolisé de la même façon et pour les mêmes raisons. Il faut cesser de prendre la propagande américaine pour l’évangile, et RT est beaucoup plus fiable et impartial que CNN.
            Les dirigeants Saoudiens, Israélien et Qatari par contre, cette propagande leur fait ami-ami, preuve que les droits de l’homme ne sont pas un critère pour elle, et que les vrais dictateurs ne dérangent pas l’Amérique, du moment qu’ils leur cirent les pompes..
            Ensuite, pour juger du bien et du mal, de l’Orient face à l’Occident, il suffit d’observe que l’un respecte l’intégrité territoriale de tous les pays, s’active par la diplomatie et le commerce, agressif mais légal, tandis que l’autre agresse militairement en permanence depuis 70 ans, en usant et abusant des false-flags, déclare indésirable qui ne lui plait pas, franchit les frontières comme si l’ONU n’existait pas, massacre à tour de bras directement ou par le biais de mercenaires armés et rémunérés par ses soins, corrompt les dirigeants et pille sans vergogne des pays qui étaient heureux sans eux (la corruption étant utilisée de part et d’autre, je vous l’accorde, mais pas le reste).
            Au fond, vous savez parfaitement que ce que je dis n’est pas une caricature, mais simplement cela vous est pénible de l’admettre, parce que comme moi, vous avez été un grand fan de l’Amérique, avant de comprendre que c’était le pays du mensonge.
            Je sais, la transition est très inconfortable, et personne n’aime être cocu. Mais quand le cheval est mort, il faut changer de monture.
            Vous ne deviendrez sans doute pas aussi conspirationniste que moi, mais vous allez franchir quelques barrières psychiques, et pour le moins vous rapprocher de mes vues. Parce que vous me semblez être un honnête homme, et que je ne suis pas délirant.

        • Doctorix Says:

          Je voudrais vous dire un dernier mot. Nous, ceux que vous appelez les conspis (ça ne me dérange pas, je suis même fier de l’être), vous avez toujours cru que nous brassions de l’air. Que nous étions systématiquement pour ce qui était contre et contre ce qui était pour. Stérilement critiques de tout.
          C’est une erreur, et nous sommes extrêmement efficaces. C’est parce que, grâce à nous, les peuples ont compris que les attentats chimiques de la Gouta n’étaient pas imputables au gouvernement syrien mais aux rebelles qu’Obama n’a pas pu prétendre qu’Assad avait franchi la ligne rouge, et qu’il n’a pas pu en faire un prétexte pour une attaque officielle (il s’est donc rabattu sur ses mercenaires de Daesh, son oeuvre).
          C’est parce que nous avons dénoncé les turpitudes de Clinton que nous avons évité l’élection de cette folle, avec la troisième guerre mondiale à la clé.
          C’est encore grâce à nous que les anglais ont compris que l’Europe était un mirage organisé pour piller les peuples au profit de la haute finance, et que les peuples européens vont en faire autant. C’est grâce à nous que deux « repris de justesse » ne seront pas élus à la présidence de la France, même si le candidat actuel ne vaut pas beaucoup mieux.
          C’est encore grâce à nous que le peuple de France commence à apprécier le peuple russe, et qu’il désire un rapprochement plutôt que des sanctions, très impopulaires ici comme la-bas.
          C’est enfin grâce à nous (mais ce n’est pas exhaustif) que les français commencent à comprendre à quel point les media se foutent de leur gueule, et qui les dirige et pourquoi ils nous mentent.
          Beau bilan pédagogique, n’est-il pas?.
          Encore que nous avons un grand regret pour la Libye, dont nous n’avons pas pu éviter la destruction. Je pense qu’aujourd’hui, elle ne serait plus possible, parce que nous avons grandi. En force et en sagesse.

          • +1 Doctorix, entièrement d’accord. Très juste pour la Libye également, à R71 nous pensons que la Libye a été volontairement sacrifiée pour exposer les exactions de l’empire et de son arme de destruction massive qu’est l’OTAN. De plus Kadhafi avait, à terme, signé son arrêt de mort (politique tout au moins) en cédant aux desideratas des yanks et en élimnant le mollah chi’ite Sadr. Dès lors, il ne pouvait plus compter sur l’Iran pour l’aider et la Libye a servi de piège pour l’OTAN qui y est tombée. Bien entendu, le peuple libyen qui n’a rien demandé à personne, est la victime de ce marasme total.
            Le cas de la Libye a facilité le soutien général à la Syrie, les crimes de l’OTAN y ayant été exposés. Ils n’ont pas pu empêcher la guerre par proxy, mais les Russes savaient depuis le refus d’Assad en 2009 du gazoduc, qu’un « changement de régime » était programmé… Ils se sont organisés en conséquence.

        • Un passant Says:

          Vous avez raison: je recherche le plus « honnêtement » possible la vérité des faits – par contre, je n’ai jamais été un fan de l’Amérique même si dans mon enfance j’ai peut-être fredonné « I love america » de Monsieur Juvet 😉 mais c’est très intéressant car cela montre bien que nous avons – bien qu’également émotionnels – des tempéraments différents: vous avez été fan de l’Amérique et désormais vous voilà fan du camp adverse, ce qui vous honore, or, pour ma part, et je ne m’en vante pas, je n’ai jamais été fan de quoi que ce soit (sauf peut-être, ds ma jeunesse, de la poésie dadaïste et de Jacques Dutronc)… J’ajoute pour compléter cette improvisée bribe d’autoportrait que je n’ai pas du tout la fibre patriotique, peut-être parce que je suis issu d’une patrie qui n’existe presque pas (la Belgique) et c’est d’ailleurs pour ça qu’on est les rois du surréalisme 😉
          Luxe de petit-bourgeois occidental qui n’a pas (encore) connu la guerre et donc relativement gâté par le destin? Je suis assez malin pour en être conscient!
          Pour revenir à moins drôle: la situation syrienne et notre recherche honnête de la vérité des faits… je n’ai jamais mis les pieds en Syrie et je n’ai pas de Syriens dans mes connaissances, alors comment je fais? Je vais voir sur internet, et je vous l’avoue « un passant » passe voir un peu partout, pas seulement dans la frange dite « conspi » (mais je n’aime pas les termes méprisants pour autrui) mais un peu partout ici ou là, y compris chez les « gauchistes » (mais je n’aime pas les termes méprisants pour autrui) voire même chez les antifas, je suis donc un indécis, un incrédule (à priori) avec tendance (mon côté Justicier) à contredire ceux qui pensent détenir à eux seuls LA Vérité dans un monde pourtant o combien complexe.
          Par exemple, pour illustrer, et je sais bien que ces links ne vont pas vous plaire, mais je suis intéressé par votre éventuel avis sur ceci:
          http://cqfd-journal.org/Les-braises-de-la-revolution#forum1627
          ou ceci:
          https://lundi.am/J-avais-17-ans-quand-tout-a-commence-Cinq-ans-de-revolution-syrienne
          PS: je n’ai pas encore parcouru vos textes de 2012 mais je le ferai.

        • Doctorix Says:

          Juste pour le plaisir, à l’heure du café belge (c’est tout le temps, non?) régalez-vous à la lecture de ce texte dramatiquement hilarant:
          http://lesakerfrancophone.fr/2017-le-grand-basculement

        • Un passant Says:

          « Quand je dis que j’adore les dictateurs, je veux dire que je ne considère pas du tout les dirigeants que j’ai cités comme des dictateurs, et la note d’humour ne vous aura pas échappé. »
          Je me doute que vous n’êtes plus là Doctorix mais il faut peut-être demander à ceux qui ont croupi dans les prisons de vos « despotes éclairés » ce qu’ils pensent de votre note d’humour.

      • Doctorix Says:

        C’est là qu’est le piège. A un moment ou à un autre il va falloir vous décider à choisir où est la vérité et où est le mensonge.
        Je ne le ferai pas à votre place.
        Mais je vois aujourd’hui des foules d’alepiens qui se réjouissent du retour de la paix et bénissent leur armée pour ses sacrifices et son courage. Et ça, c’est incontestable.
        Le témoignage que vous produisez recoupe tellement les éléments de langage qu’on a voulu nous faire avaler que c’est trop beau pour être crédible. Je note que ce jeune homme est à l’âge où on est hautement manipulable: je le sais, j’avais son âge en Mai 68.
        De plus, le site Lundimatin est particulièrement discret sur ses origines et son financement, ce qui devrait éveiller la méfiance. Soros s’est infiltré partout, souvenez-vous en.
        Je ne vous aiderai pas sur ce point, et je sors le joker: je ne peux ni dénigrer ni valider ce témoignage. Mais je le ressens plus comme de la littérature bon marché que comme du vécu.
        Nous en saurons plus quand les journalistes occidentaux se décideront à mettre un pied en Syrie, ce qu’ils ont oublié de faire jusqu’ici.

        • Un passant Says:

          « Juste pour le plaisir, à l’heure du café belge (c’est tout le temps, non?) »
          Vous confondez avec les ch’tis (ou avec les wallons) 😉
          Vous voyez comme la vérité (déformée?) des faits tient parfois à peu de choses? ;-);-)
          Un bruxellois (qui avait déjà lu ce texte hilaremment dramatique du Saker – c’est du bon blog de chez blog – mais on est encore loin de la véritable haute littérature.
          Pour le reste, rassurez-vous: je ne vous demande pas de décider à ma place !

          • Doctorix Says:

            Je ne confonds pas, j’ai un peu de sang Belge (il y a un peu de Stoquart en moi). Je ne pouvais pas deviner que vous étiez flamand, vu votre français.
            Mais les wallons ne seraient-ils pas des belges à part entière??

        • Un passant Says:

          hé non, je ne suis pas flamand, je suis bruxellois (capitale en plein centre de l’État fédéral et en même temps ville-région à statut bilingue) francophone (langue maternelle que je maitrise d’autant mieux que j’ai un diplôme (jamais utilisé) de prof de français), il y a aussi des bruxellois néerlandophones mais ça n’est que 10% des bruxellois, des wallons (francophones) petite moitié sud du pays et des flamands (néerlandophones) grosse moitié nord du pays + une toute petite minorité de germanophones à l’est près de la frontière allemande et tout ça forme le royaume de Belgique mais c’est un État (artificiellement créé en 1830) fragilisé par les velléités séparatistes ou à tout le moins régionalistes d’une bonne partie des flamands – pour faire court car c’est une vraie soupe… à peine moins emberlificotée que la situation syrienne 😉

        • Doctorix Says:

          Compliqué…
          Mais vous vous sentez belge, je suppose, comme nous nous sentons Français.
          Une notion que le nouvel ordre mondial veut faire disparaitre en créant des régions européennes.
          Vous devriez écouter Asselineau qui décrit bien le processus de dépersonnalisation en cours.
          https://www.upr.fr/conferences/les-euro-regions-et-lobjectif-des-redecoupages-territoriaux-en-france
          C’est toujours long, mais toujours instructif.

        • Doctorix Says:

          Le morcelage de la France permet une domination plus facile par l’entité bruxelloise au service des USA.
          En Syrie, le morcelage en petites unités permet de faire disparaitre la Syrie au profit de petits états (kurdistan, etc…) bien plus faciles à manoeuvrer.
          Il s’agit bien d’un plan global pervers, avec pour but la disparition du sentiment national. Sans unité, impuissance totale face aux puissances hégémoniques.
          Vous comprenez le processus…

          • et la réponse à cela n’est pas de sombrer dans l’illusion des partis politiques, mais d’œuvrer pour que tout peuple retrouve son pouvoir décisionnaire politique afin que toutes ces manipulations ne soient plus possible… La solution au NOM n’est pas le protectionnisme étatique dictatorial (ce n’est qu’une question de degré, tout état est dictatorial par essence…). Si tu y réfléchis bien, dans ce cas de figure, l’oligarchie y gagne encore, jusqu’à leur prochaine tentative d’hégémonie globale car ils recommenceront en mettant leur projet en sourdine. Pour les en empêcher il faut leur retirer le tapis de dessous les pieds… C’est a dire mettre fin à l’État et à la société de la division et du spectacle marchand illusoire et oppressive.
            Tout le reste, Asselineau compris, n’est que pisser dans un violon ! 😉

        • Doctorix Says:

          A partir d’1heure00, c’est là que ça devient passionnant. Les wallons deviennent français, la france s’ampute de diverses régions (bretagne, catalogne, corse…), se réduit de moitié, mais curieusement, l’Allemagne non seulement ne se divise pas en régions, mais s’accroit de divers territoires, comme la suisse alémanique.
          Hitler n’aurait pas fait mieux.
          Mais silence, on tourne…

        • Un passant Says:

          oui, oui, internaute attentif, j’étais bien sûr au courant de cette théorie ou disons de ce processus qui donnerait l’europe des régions. Par réaction à ce processus « bruxellois » (bien que ma ville en tant que telle n’y soit pour rien mais on se comprend) vous voilà souverainiste voire nationaliste? C’est à dire que face à un processus de perte d’identité nationale on réagit par une exacerbation de l’identité nationale, action-réaction – j’y vois le risque de passer d’un extrême à l’autre.
          Par ailleurs, encore un bon exemple du processus mental conspirationniste (sans insulte dans ce terme) qui décrète que je ne me sens plus belge uniquement à cause du complot ourdi dans les sphères élitistes. Alors qu’il y a peut-être plein d’autres raisons qui expliquent le fait. Brassens en écrivant « les imbéciles heureux qui sont nés quelque part » était-il financé par Soros?

        • Bien sur que je suis souverainiste. Asselineau est un modèle de pensée. Mais je ne suis pas nationaliste pour autant.
          Le souverainisme, c’est quand la France décide de son sort, et non des commissaire bruxellois non élus (bruxellois, on se comprend).
          Nous ne voulons ni perte ni exacerbation de l’identité nationale.
          Juste rester Français dans une France avec ses frontières actuelles.
          Une France qui a quitté l’OTAN et qui décide de ses guerres, ou plutôt qui a le choix de décider de ne pas les faire, qui décide de sa monnaie en l’adaptant à sa situation économique du moment (actuellement, nous subissons une monnaie allemande, trop forte pour nous, ce qui tue nos exportations et génère le chomage).
          Jusqu’à ce que je découvre Asselineau, j’étais plutôt anarchiste, comme ce site, parce qu’il n’y avait pas mieux.
          Mais quitter l’Europe, l’Euro et l’OTAN est en soi un programme complet qui me convient.
          Parce qu’en fait, ce qui me convient, c’est la paix.
          Les USA sont un pays de guerre, toute alliance avec eux nous y entrainera, jusqu’à la destruction.
          http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-histoire-genocidaire-des-etats-188518

          • tu redeviendras anar Doctorix… 😉 La « démocratie représentative » qui ne représente rien du tout est une leurre qui a fait son temps. Toute cette fange est au bout du bout du banc…
            La solution est en, par et avec nous le peuple librement associé et politiquement adulte.
            Gourou machin ou bidule ne font rien à l’affaire.

    • Doctorix Says:

      En Avril, je dénonçais déjà les évènements à venir n Syrie, et j’en suis assez fier:
      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/syrie-qui-veut-comprendre-ce-qui-s-114703
      Je produisais aussi un article qui donnait le véritable but de la destruction de la Syrie: l’attaque sur l’Iran, l’étape finale du programme néo-con.
      http://www.mondialisation.ca/au-lieu-de-mener-une-politique-de-paix-des-politiciens-allemands-aident-pr-parer-la-guerre-cela-sent-la-guerre/30339
      Heureusement, Poutine a mis un terme à cette folie. Ce qu’il faut retenir, c’est que ceux qui voulaient savoir le pouvaient, déjà à l’époque.

      • Doctorix Says:

        En Avril 2012, bien sûr. Il y a cinq ans.

      • Un passant Says:

        Je lirai tout cela à mon aise et avec intérêt, il se fait tard… Bien à vous.

      • Un passant Says:

        Beaucoup de « vérités » intéressantes mais qu’il m’est difficile de vérifier en restant derrière mon écran d’ordinateur. C’est là la limite de la divulgation des scoops et autres secrets (pas si) bien gardés. Dans bien des cas il s’agit donc de croire la parole des uns qui sont, tout autant que les autres, rarement impartiaux – quand ils ne sont pas carrément juges et parties. Un exemple: Meyssan n’est-il pas en quelque sorte le porte-parole francophone sur internet du régime Assad, tout comme Fisk par exemple chez les anglophones? Russia Today n’est-il pas Radio Kremlin?
        Il y a aussi autre chose qui nous distingue dans nos tempéraments respectifs: c’est que vous avez une énergie à prosélyter bien plus développée que la mienne. Nos égos ne sont-ils pas parfois nos premiers complotistes, manipulateurs, metteurs en scène de ce que nous avons décidé que le monde devait être – et qu’il faut en convaincre le max d’entre nous?

        • Doctorix Says:

          Intéressez-vous davantage aux faits qu’à mes convictions.
          En cherchant un peu, vous constaterez très vite que mes convictions reposent sur des faits, et que la prose Russe est bien plus crédible que la prose américaine.
          Radio Kremlin vaut largement radio Tel-Aviv, qui cumule mensonges sur mensonges au travers de presque tous nos média.
          Et Meyssan ne se trompe jamais, reprenez son historique.

        • Un passant Says:

          Salut Docteur !
          « Intéressez-vous davantage aux faits qu’à mes convictions. »
          Pas faux. J’ai un peu tendance à me perdre en psychologie (virtuelle qui plus est) !
          « Radio Kremlin vaut largement radio Tel-Aviv, qui cumule mensonges sur mensonges (…) »
          Je vous laisse apprécier vous-même la tournure de la phrase, presque un lapsus grammatical – aie, flute, je retombe ds la psycho !

        • Un passant Says:

          A propos des faits, quand je vous en envoie, vous me répondez qu’ils viennent de jeunes gens manipulés ou qu’ils sont financés par Soros. Certains des vôtres, il me serait facile de vous répondre qu’ils proviennent tout droit de l’extrême-droite obsessivement antisémite. Dans ces conditions, il nous est difficile de dialoguer – en +, début de sagesse (lâcher-prise), je ne tiens pas spécialement « à avoir raison ».
          Quant à Saint-Meyssan, à chacun les siens, moi je n’en loue en vérité aucun, tout au plus j’y vais à pied histoire de me casser de cette humanité bruxelloise putride et d’avoir un semblant de but – Santiago…
          Enfin, pour rappel, je vous ai répondu ceci plus haut:

          « Quand je dis que j’adore les dictateurs, je veux dire que je ne considère pas du tout les dirigeants que j’ai cités comme des dictateurs, et la note d’humour ne vous aura pas échappé. »
          Je me doute que vous n’êtes plus là Doctorix mais il faut peut-être demander à ceux qui ont croupi dans les prisons de vos « despotes éclairés » ce qu’ils pensent de votre note d’humour.

        • Un passant Says:

          C’est justement pcq je m’intéresse aux faits que je me méfie grandement de vos « convictions » – et c’est un job à temps plein de vérifier si tout ce que « vous » (Meyssan et cie que vs ne faites que copier-coller) affirmez sur la toile est VRAI… ou pas.

          • faut faire les recherches oui… Ne croire personne c’est essentiel.
            pour Meyssan comme d’autres, on commente très souvent, en positif ou en négatif selon. non on ne fait pas QUE du copier/coller, faut bien lire ce qu’on écrit en préambule de bien des articles que nous traduisons ou reproduisons.

        • http://lesakerfrancophone.fr/amnesty-denonce-des-executions-massives-en-syrie-sans-fournir-la-moindre-preuve
          Voilà de quoi élargir votre horizon au-delà de la propagande.
          C’est à vous de vous faire une idée. Mais vous avez compris que l’Occident a tout intérêt à diaboliser le gouvernement syrien, et qu’il n’est pas à un mensonge près.
          Vous avez du aussi entrevoir qu’Amnesty est une ONG plus populaire que les autres, mais qu’elle n’est certainement pas exemptée du mensonge, et qu’elle participe presque comme toutes les autres aux révolutions colorées sous la houlette de Soros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.