Guerre impérialiste en Libye: l’oligarchie mondiale et son garde-chiourme l’OTAN en réaction contre l’initiative libertaire autogestionnaire de Kadhafi en 2009 ?

A la lecture de cet article publié a l’origine par le Times, nous pouvons légitimement nous poser la question de savoir si les évènements actuels en Libye n’ont pas été planifiée afin d’éviter un stress inutile futur aux compagnies pétrolières exploitant le pétrole Libyen, et au passage de l’assujettir.

La proposition du programme redistribution de la richesse nationale et autres projets induits comme le début de la fin de l’état et la dissolution d’institutions ministérielles obsolètes, fut rejetée par le Congrès Général du Peuple le 02 Mars 2009 par 64 voix pour et 468 contre, qui décida de reporter ce programme à une date ultérieure.

Mais chacun sait qu’une idée positive fait toujours son chemin… et qui aurait pu présager du résultat futur ?… Y a t’il une relation directe de cause à effet entre ce projet libertaire du développement de la société libyenne et l’attaque deux ans plus tard contre Kadhafi ?… Nous avons notre idée la dessus.

Par extrapolation, nous pensons que seule l’abolition de l’état au Vénézuela et l’autogestion de la nation par son peuple solidaire et coopérant volontairement (au Vénézuela et ailleurs, nous envisageons le Vénézuela aujourd’hui parce le progressisme social y est en marche…), sauvera la révolution bolivarienne au delà de Chavez. Chavez et Kadhafi sont des figures charismatiques, mais les peuples se doivent de se prendre en compte eux-mêmes, partout et en tout.

C’est le seul moyen viable et durable pour l’humanité: l’éradication du parasitisme social qui ronge nos sociétés depuis bien trop longtemps et entretient cette clique oligarchique aussi inutile que criminelle.

— Résistance 71 —

Kadhafi offre le pétrole et le pouvoir au peuple

 

par Philip Pank à Tripoli 

Le 21 Février 2009  « The Times » –

Url de l’article original 2011:

http://www.informationclearinghouse.info/article28081.htm

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Quarante ans après la révolution qu’il a commencée en Libye, Mouammar Kadhafi a annoncé son plan de démanteler le gouvernement, de transférer les richesses des plus grosses r´serves pétroliéres d’Afrique au peuple et de nationaliser les opérations pétrolières étrangères, qui ont été récemment autorisées à revenir en Libye. “L’administration a échoué et l’économie d’état a échoué. Assez est assez. La solution est la suivane, nous, le peuple libyen, prenons directement l’argent du pétrole et décidons ce que nous devons en faire”, dit-il. “Pour en finir avec la corruption qui a sapée les vastes richesses issues des revenus du pétrole, l’argent doit être donné aux pauvres, les trois-quarts des ministères doivent cesser d’exister et les travailleurs, employés doivent gérés eux-mêmes les hôpitaux et les écoles.”

Cette annonce a laissé les diplomates et les 40 compagnies pétrolières étrangères opérant dans le pays perplexes et nerveuses. Le colonel Kadhafi, autrefois décrit comme un “chien fou”, se réjouit d’une nouvelle relation avec l’occident, mais tout est possible dans un pays qui réfléchit la nature de Don Quichotte de son leader. A travers la pays, du plus petit oasis dans le désert aux campuses universitaires en passant par les compagnies d’état, des milliers de gens sont favorables a ces mesures énoncées et en font part dans dans des réunions publiques. Jamais auparavant le congrès annuel du peuple de Libye, de fait le corps législatif et exécutif le plus important du pays, n’avait été invité à débattre et à considérer de telles réformes. “Libyens, ceci est votre chance historique de prendre la richesse du pétrole, le pouvoir et la liberté pleine et indivisible.” A dit le colonel Kadhafi à la fin d’une série de cinq jours de réunions.

Beaucoup pensent qu’ils n’ont pas eu leur part équitable, même si les signes évidents de pauvreté dans cette société très religieuse sont rares. Les antennes de télévision satellite ornent les blocs d’appartements en béton, le pain est très bon marché, l’essence est à 14 centimes d’Euro le litre et des véhicules importés conduisent des familles entières le long de la côte libyenne rendue fertile. Le désaccord ne dégénère quasiment jamais en violence; mais l’appel pour la réforme a été suivi par beaucoup de personnes. A l’université africaine des études supérieures, Abdul Hamid Amer a dit dans une réunion: “Nous devons abolir le cabinet ministériel. Les ministères de la santé, de l’éducation et des transports devraient être abolis. Les citoyens doivent être amenés à gérer ces ministères par eux-mêmes.” Le programme de ce projet prévoit que 33 milliards de dollars provenant des revenus du pétrole, moins les 21 milliards payés aux contracteurs étrangers pour construire les routes, les maisons, les hôpitaux, les écoles, laissent 12 milliards de dollars au peuple Libyen. Ceci plus les 6 milliards restant du budget de l’an dernier et 8 milliards de revenus d’impôts et du tourisme, cela laissent 5 millions de Libyens pour un bonus subséquent. Un diagramme a été produit montrant huit plans alternatifs pour la redistribution des richesses au peuple, ceci est à l’étude qu congrès.

Tout le monde néanmoins n’est pas d’accord avec ce plan de “Proposition de Redistribution de la Richesse Nationale”.  Le Dr Bashir Zimbl a dit que cette proposition avait “un mauvais nom, car la richesse a été distribuée dans le passé et que maintenant ils jouent avec cela.” Un jeune père confia: “Nous ne sommes pas opposé à donner l’argent au peuple, mais pas de cette façon.. Nous pensons qu’ils devraient avoir de plus hauts salaires et lutter contre la corruption.” Une fois terminées les discussions publiques demain, les propositions seront données à un Congrès Général Populaire fort de 600 membres pour y être considérées le 2 Mars. En théorie, le colonel Kadhafi entérine ses décisions et les citoyens sauront alors ce qu’il adviendra de l’argent national.

Les compagnies pétrolières étrangères ont recommencé à opérer en Libye depuis 2003, quand le colonel Kadhafi abandonna son programme d’armes de destruction massive et que la Libye prit la responsabilité de l’attentat du vol Panam 103 au dessus de Lockerbie; celles-ci auront également une vision plus claire de leur futur. Une autyre mesure du projet est de nationaliser les projets d’exploitation pétrolière étrangers. Parme ceux qui sont arrivés après la levée des sanctions internationales furent les groupes britanniques BG, BP et Shell. “De manière évidente, nous ne savons pas comment cela va se passer”, a déclaré un groupe pétrochimique. En ce moment nous n’investissons plus dans les centrales de production et les kits. Nous investissons dans la recherche, il n’y a donc rien à perdre.”

Les diplomates également attendent de voir de quel côté le fantasque leader libyen penchera alors qu’il lance ses dernières propositions de réforme avant le 40ème anniversaire de sa révolution en Septembre. “Ce furent les montagnes russes pour les Libyens et les pays qui ont besoin de se positionner avec la Libye” a dit un diplomate occidental. “Aujourd’hui, au niveau international,, la Libye est centrale a l’ONU, dans l’Union Africaine et négocie de meilleures relations avec l’Union Européenne. Je vois plus d’avantages pour la Libye à demeurer dans cette direction, je pense donc qu’elle le fera, mais la normalisatio internationale bouge plus vite que la réforme domestique.” Toujours est-il que les observateurs chevronnés ont appris à ne jamais trop anticiper le colonel Kadhafi.

Une Réponse vers “Guerre impérialiste en Libye: l’oligarchie mondiale et son garde-chiourme l’OTAN en réaction contre l’initiative libertaire autogestionnaire de Kadhafi en 2009 ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.