Guerre impérialiste de Libye: Banque Mondiale et FMI, les chiens à la curée…

Libye: pas à cause du pétrole, mais à cause de la monnaie et des emprunts

 

par John Perkins | 

le 26 Avril 2011 |  Information Clearing House |  WASHINGTON -(Dow Jones)-

Url de l’article original:

http://www.informationclearinghouse.info/article27967.htm

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Le président de la banque mondiale Robert Zoellick a dit Jeudi dernier qu’il espérait que l’institution aurait un rôle dans la reconstruction de la Libye après qu’elle émerge des troubles actuels. Zoellick rappela dans une discussion d’un comité, le rôle déjà primordial de la banque dans la reconstruction de la France, du Japon et des autres nations après la seconde guerre mondiale. “La reconstruction veut dire aujourd’hui la Côte d’Ivoire, le sud Soudan, cela veut dire le Libéria, le Sri Lanka, et j’espère que cela voudra aussi dire la Libye.” A dit Zoellick. A propos de la Côte d’Ivoire, Zoellick a dit qu’il espérait que “dans les semaines à venir, la banque procédrait à un support d’urgence de quelques centaines de millions de dollars.” ( By Jeffrey Sparshott, Of DOW JONES NEWSWIRES –full article here – http://tinyurl.com/3hj8yyp .)

Nous écoutons les portes-parole états-uniens essayer d’expliquer pourqoui nous sommes soudainement empétrés dans une autre guerre au Moyen-Orient. Beaucoup d’entre nous se retrouvent dans la position de vraiment questionner les justifications officielles. Nous sommes parfaitement au courant du fait que les véritables causes de notre engagement militaire sont rarement discutées dans les médias ou par notre gouvernement. Alors que beaucoup optent pour la rationalisation et décrivent les ressources, surtout le pétrole, comme étant les raisons pour lesquelles nous devons être dans ce pays, il y a également un bon nombre de voix dissidentes. Dans son ensemble, tout ceci tourne autour de la relation financière de la Libye avec la Banque Mondiale, le FMI et la Bank for International Settlements (NdT: la BIS, qui est le GQG des banques centrales, basée à Bâle en Suisse) et des multinationales.

Si on se réfère au FMI, la banque centrale libyenne est une banque d’état à 100%. Le FMI estime que la banque a environ 144 tonnes d’or dans ses coffres. Il est de notoriété publique que dans les mois qui ont précédés la résolution de l’ONU qui autorisa les Etats-Unis et ses alliés d’envoyer des troupes en Libye, Muammar Kadhafi supportait ouvertement la création d’une nouvelle monnaie d’échange qui rivaliserait avec le dollar US et l’Euro. De fait, il appela les nations africaines et musulmanes à rejoindre une alliance qui créerait cette monnaie, le dinar or, et qui deviendrait leur monnaie principale d’échange international. Ils ne vendraient le pétrole et autres ressources naturelles aux Etats-Unis et au reste du monde seulement qu’en dinars or.

Les Etats-Unis et les autres pays du G8, la Banque Mondiale, le FMI, la BIS et les multinationales ne regardent pas gentillement les leaders qui menacent leur dominance sur le marché des changes ou qui semblent vouloir sortir du système bancaire international qui favorise la corporatocratie. Saddam Hussein fut l’avocat de politiques similaires de celles exprimées par Kadhafi peu de temps avant que les Etats-Unis n’envoient des troupes en Irak.

J’éprouve souvent le besoin de rappeler à mes audiences un point qui me semble évident, mais qui est souvent mal compris par certains: le fait que la Banque Mondiale n’est pas du tout la Banque “mondiale”; elle est plutôt une banque états-unienne, de la même manière que sa petite soeur du FMI. En fait si on regarde la Banque Mondiale et le FMI du point de vue de leurs comités de direction (exécutif) et les votes que chaque membre des comités directeurs possède, on peut se rendre compte que les Etats-Unis possèdent 16% des votes à la banque mondiale (en comparaison du Japon qui en a 7% comme second membe le plus influent, la Chine en a 4,5%, l’Allemagne 4% et la Grande-Bretagne et la France a 3,8 % chacune), les Etats-Unis possèdent environ 17% des votes au FMI (Japon et Allemagne 6%, France et GB à presque 5%); de plus les Etats-Unis possèdent un droit de véto sur toutes les décisions majeures. Atout non négligeable: le président des Etats-Unis nomme le président de la Banque Mondiale. Ainsi nous pouvons légitimement nous demander ce qu’il se passerait si un pays “renégat” venait à menacer le système bancaire qui bénéficie cette corporatocratie et le mettre a genoux ? Que se passe t’il pour un empire qui ne peut plus ouvertement être impérialiste ?

Une définition du mot “empire” que j’utilise dans mon livre “L’Histoire secrète de l’Empire américain”, stipule qu’un empire est une nation qui domine les autres nations en imposant son propre système monnétaire sur les territoires qu’il contrôle. L’empire maintient une énorme force militaire qui est prête à protéger la monnaie et le système économique intégral dont il dépend, par une violence extrême si nécessaire. La Rome antique le fit. L’Espagne également ainsi que les britanniques pendant leur période de construction impérialiste. Aujourd’hui, ce sont les Etats-Unis, ou plus précisément, la corporatocratie, qui le fait et qui est déterminée à punir tout individu qui essaie de l’arrêter. Kadhafi n’est que le dernier exemple en date. Comprendre la guerre contre Kadhafi comme étant une guerre de défense de l’empire est un autre pas dans la direction de nous demander si nous voulons réellement continuer sur ce chemin de construction impérialiste. Ou voulons-nous au contraire honorer les principes démocratiques qui nous ont été inculqués comme étant la fondation même de ce pays ?

L’Histoire nous enseigne que les empires ne durent pas; ils s’effondrent ou sont renversés. Des guerres s’ensuivent et un autre empire vient prendre la place vacante. Le passé nous envoie un message fort et important. Nous devons changer. Nous ne pouvons plus nous permettre de contempler l’histoire qui se répète.

Ne laissons pas cet empire s’effondrer et être remplacé par un autre. Au lieu de cela, vouons-nous à créer une nouvelle conscience. Laissons les mouvements populaires du Moyen-Orient, emmenés par une jeunesse qui doit vivre pour le futur et qui est animée par un réseau social fort, nous inspirer à demander que notre pays, que nos institutions financières et nos industries qui dépendent de nous pour la vente de leurs produits et services, fassent voeu de façonner le monde pour qu’il devienne juste, paisible, durable et prospère pour tous.

Nous sommes à la croisée des chemins. Il est temps pour vous et moi de passer le seuil, de sortir du vide frigide de l’exploitation brutale et de la rapacité et d’entrer enfin dans la lumière de la compassion et de la coopération.

John Perkins a travaillé de 1971 à 1981 pour la firme internationale Chas T. Main avec laquelle il fut selon ses propres termes “un tueur à gages économique”. Il est l’auteur du livre “Confessions d’un assassin économique”

http://www.informationclearinghouse.info/article8171.htm      

www.johnperkins.org

11 Réponses vers “Guerre impérialiste de Libye: Banque Mondiale et FMI, les chiens à la curée…”

  1. Amélie Mérévan Says:

    Les USA et l’UE, par l’intermédiaire de Sarkozy a dû être nourri à john Wayne et les Incorruptibles, pendant qu’on assassinait aux USA à la même époque les Kennedy, Martin Luther king avec la complicité des services de l’Etat (Hoover) lié à la mafia et aux pétroliers texans, qui ont commencé à asseoir leur puissance en installant Lyndon Johnson à la présidence qui s’est empressé d’abolir les lois qui imposaient davantager les pétroliers et depuis ils n’ont cessé de diriger le monde et de transformer toutes les institutions à leurs profit, FMI, Banque, mondiale, OMS, FAO et autres. IAEA, Nous avons vu récemment, avec la catastrophe au Japon qu’elle était plus inféodée aux industriels du nucléaire que de jouer son rôle pour informer les populations, alors que l’omerta sur la catastrophe de Tchernobyl jusqu’ici qui vient d’être rompue lors de l’anniversaire par des émissions sur Arte, nous prouve de plus en plus que cette énergie est plus que dangereuse et qu’on n’arrive pas à la maitriser !

    De même, les USA et l’UE reparte avec les révolutions arabes dans une croisade qui consiste à faire croire à l’opinion , alors que nos économies sont exangues, que nous dominons le monde et que le tiers monde est à notre botte ! Donc on assiste à une tentative de reconfiguration du monde arabe, où chaque pays arabe doit avoir la place que lui assigne l’Empire, l’UE et les USA où la Lybie et la Syrie doivent être le point d’ancrage de ce remodelage digne de la colonisation ou des périodes d’après la colonisation où ces pays étaient sous mandat de nos puissances occidentales et où les USA commençait à s’associer pour prendre ses parts de marché.

    Nous n’avons plus la main en Afrique et au Proche Orient où les BRICS nous battent en brèche, alors nous avons décidés ( nos gouvernements ) que cette évolution ne pouvait être et que les guerres résoudraient le problème !

    VOILA LE CONTOUR DE LA PROPAGNADE AMERICAINE ET EUROPENNE !

  2. Amélie Mérévan Says:

    il n’y a aucune maitise de la situation en Lybie ou en Syrie, mais en Syrie on nous prépare quelque coup de trafalger, qui a été jusqu’à nous présenter un conseil de transition syrien invité en T urquie. cela m’étonnerait fort que la Turquie accepte sur son sol ce genre de pantomine occidentale !

    En tout ca, en Lybie, ilsz ne maitrisent rien, quoiqu’ils en disent, sauf à insécuriser davantage les populations qui sont prises entre 2 armées, une armée régulière et une armée de branquignoles qui est plus pou moins manipulé par un conseil de transition, qui a réussi un coup d’état en le maquillant sous couvert de manifestants voulant se libérer du joug lybien, ce qui est le cas mais certainement pas au profit de cette bande d’arnaqueurs. car la Lybie était un pays prospère et la population ne souffrait en aucun cas de manques quelconques en matière de santé, d’éducation et autres avec une armée d’immigrés travaillant sur les sites pétroliers et tout le monde y trouvait son compte, sauf un certain archaisme de Kadhafi qui devrait ouvrir le pouvoir.

    Donc la Coalition a en face d’elle, un conseil sans substance mais est assise sur le pétrole et les fonds libyens, égyptiens et tunisiens et cela lui suffit pour fanfaronner et il faut s’attendre à quelque chose en Syrie, tous les médias sont encouragés à cibler la Syrie mais là bas également, il y a autour de Bachar el Assad, toute une cohorte d’arrivistes qui se vendront aux plus offrants.

    Cela suffit aux USA à asseoir une propagande en direction de l’opinion occidentale.

    • Tout ceci est voulu. les yanks et l’OTAN veulent un blocage et un imbroglio dont ils se serviront pourb balkaniser et diviser la Libye en morceau tout en contrôlant la région pétrolière, pas pour l’exploiter, non, non, les prix du pétrole se doivent de continuer à grimper, cela fait partie de la création du chaos final… mais pour empêcher les chinois d’y avoir acces.
      Ceci dit, les chinois ont signé il y a deux ans un très gros deal avec la Russie pour leurs importations de pétrole. La Russie est aujourd’hui le 1er exportateur de pétrole au monde (même si cela est peu discuté dans les médias à la botte), et ne sera vraisemblablement pas affectée par le chaos moyen-oriental, en cela les pays du BRICS ont la haute main sur la situation.

      L’affaire libyenne est une affaire d’ouverture de bases yankees sur le continent africain et aussi un pompage des avoirs libyens incluant les quelques 150 tonnes d’or de la banque centrale libyenne, en plus des contrats de « reconstruction » qui seront signés au profit des mêmes vautours Halliburton and co et dont le financement sera effectué par des emprunts à la banque mondiale qui endettera le pays et le videra de sa substance.

      Le parasitisme a son apogée !!…

  3. Je suis pas sûr de la non maitrise de la situation en Lybie.
    Mais je suis de plus en plus perplexe :
    Il est évident que l’économie mondiale se casse la figure,
    le dollar qui n’était que du papelard ne vaut plus que papelard usagé
    de grandes villes US sont en cessation de paiement
    la paupérisation du peuple américain et occidental en général crève les yeux
    le tiers monde (80% de la population bientôt; gros le tiers) n’en finit plus de mourir
    l’euro va dans le mur
    crise systémique sur le nucléaire, le prix du pétrole qui va exploser
    et la liste est longue…
    sans compter les bastons au moyen orient…
    Bref,
    et ça « tient » encore ce gourbi ?
    le mariage de machin chose ne comble de bonheur pas la planète entière tout de même !
    je pige pas

    • Le chaos global va empirer… La devise de l’oligarchie est « l’ordre venant du chaos ».. Ils y appliquent tout leur savoir et expérience qui est grande en la matière. La seule solution pour l’humanité est d’opter pour sortir de ce système obsolète et rétrograde par son néo-féodalisme avéré, et entrer en autogestion fédérée.
      Il n’y a pas de solution au sein du système qui doit être mis hors d’état de nuire aux peuples… Pour ce faire, nul besoin de violence, mais d’une action de masse concertée de refus total et de boycott. Pour atteindre cette masse critique de conscience sociale et politique, il faut que la très vaste majorité des gens soient informés hors propagande, et qu’ils conçoivent le besoin d’un changement radical de société où nous, les gens serions au centre de l’exécutif et non cette cohorte de parasites conventionnés par la lâcheté humaine et l’abdication de notre souveraineté a leur profit…

  4. Amélie Mérévan Says:

    Je dis que dans les 2 cas, ils ne maitrisent rien , si ce n’est que les économies occidentales dorment sur un pactole, gel des avoirs bancaires et capitaux divers qui soutiennent nos économies et ils ne sont pas près à le rendre à des groupes qui pour ceux qu’ils ont choisi, en Lybie et en Syrie sont à peu près les mêmes, soit des castes, en Lybie c’est quasiment un coup d’état réalisé au bon moment par les anciens affidés de Kadhafi et autour de Bachar eL Assad, ce sont des corrompus qui sont la famille elle même et une bourgeoisie opulente dont le nombre est évalué à 100 000 personnes.

    En outre, sur une situation aussi explosive l’une que l’autre, car on ne connaît pas l’issue, il faut aussi tenter d’éteindre le feu et surveiller dans les 3 autres pays Yémen, Tunisie et Egypte face à ces nouveaux pouvoirs très regardants et la rue qui gronde.

    C’était facile pour l’Occident, quand il fallait agir au cas par cas dans l’ombre et pas en pleine lumière où le monde entier a les yeux braqués sur ces changements. On pouvait, comme l’a fait Chirac en 2005 en Côte d’Ivoire demander à Gbagbo sans problème de nommer tel 1er ministre, aujourd’hui, dans les conditions que j’énumère, c’est très difficile et les nouveaux pouvoirs, si pouvoir il y a doivent jour après jour donner des gages et à la population, car si les médias se libèrent, ils ne sont plus les seuls maitres du jeu et donner des gages à leurs anciens maitres, situation très inconfortable et ils ne peuvent plus utiliser l’argument répression de la même manière.

    il est évident qu’il y a une campagne simpliste faite par nos soins, UE et USA et cela marche très fort auprès de nos opinions, hélas, mais pour le reste, ils doivent repasser comme on dit.
    .

  5. Amélie Mérévan Says:

    des informations interessantes, je viens d’en trouver dans le journal Le Monde du Samedi 23 avril :

    Pourquoi la situation est si confuse en Syrie:
    eh bien, nous avons un début de réponse.

    Un manifestant dit sur RU89 que la contestation est dirigée contre la famille de Bachar El Assad qui est corrompue et une bourgeoisie alaouite riche évalué à 100 000 personnes;

    article du Monde :
    La famille de Bachar Al Assad comprend le frére de son père dont feu Hafez Al assad avait réussi à mater les ambitions rivales et qui était entré en dissidence en 1983. Exilé en Espagne, avec ses fils il multiplie les attaques via une chaine de télévision. il existe dit l’article d’autres membres du clan restés au pays qui sont susceptibles d’agir comme des électrons libres.
    C’est le cas de cousins du président qui se comportent en chefs de milices dans les montagnes aloaouites. Les habitants des villes de ces régions les accusent d’avoir attisé les troubles confessionnels au début des manifestations entre sunnites et alaouites et ils accusent leurs milices d’avoir semé la terreur en lançant des raids meurtriers.

    Il y a également la famille Malhouf, par sa femme dont un des cousins est un richissime homme d’affaires et personnifie la corruption dénoncée par les manifestants et son frère est le tout puissant patron des services secrets.

    On y dit également que Bachar Al Assad dispose d’une aura de zaïm, de leader arabe, reposant sur des positions ouvertement anti-israëliennes et critiques envers l’Amérique.

    Donc on comprend que les USA et les Européens veulent neutraliser Bachar mais avoir affaire aux autres alors est une autre paire de manche, car seul Bachar Al Assad dispose du charislme qui est nécessaire.

    • oui n’oublions pas que la Syrie fait partie du front anti-sioniste de la région et à ce titre doit être éliminée par l’empire, de plus la Syrie a ouvert ses portes à la Russie qui a développée une des plus grosses bases navales sur la méditerranée ce qui est inacceptable pour l’empire. La guerre de Libye est une attaque par proxy sur les intérêts de la Chine, qui elle développe les pays avec qui elle fait des affaires, contrairement à l’occident qui ne fait que piller et détruire depuis des siècles.
      L’affaire syrienne est une attaque par proxy de la Russie. Les deux affaires faisant coup-double. L’empire anglo-américain entraine dans sa chute ses pays satellites dont la France (de sarko) et le chaos généré sera la voie d’une guerre globale dont les oligarques espèrent apporter leur solution toute prête, celle de leur gouvernance mondiale totalitaire tant attendue et publicisée par les clones du système, sarko en tête de file pour l’Europe.

  6. Emma berhmann Says:

    Les nouvelles sont bonnes toutefois, car la Coalition a revu sa copie et sous la pression russe et chinoise
    déclare, Washington et Paris, tout de même déclarent que la légitimité de Bachar Al Assad n’est pas en cause et pour ne pas passer pour des imbéciles décréte quand même qu’il y aura des sanctions ( embargos divers etc ) et Paris cherche à élaborer une politique pour la Syrie.

    Maintenant qu’ils ont lâché les chiens, nos 2 branquignoles (BHL et Sarkozy) c’est à dire façonné l’opinion publique à leur propagande, ces mesures vont prendre ? Je ne vois, les USA en étant constamment en retrait par des déclarations mesurées et pas fanfaronnesques comme chez nous, même si entretemps ils faisaient beaucoup mieux en faisant donner l’artillerie sauve la mise.

    ces 2 zozos ont tout de même en déclenchant les opérations crées une situation inextricable et qui crée des dommages au delà, car je crois qu’au Maroc, reste à savoir si cet attentat est un acte isolé ou dû aux salafistes, avec 6 français tués, je crois que c’est presque signé ciontre Sarko et sa bande !

    Pour réfléchir sereinement aujourd’hui, c’est très difficile, pourtant on doit le faire, en Lybie comme en Syrie, ce sont des tentatives de coup d’état, par la bourgeoisie locale, qui a vu le moment et l’opportunité de prendre le pouvoir, orchestré bien entendu par l’Ocident la France et les USA en tête.

    C’est pas d’aujourd’hui, qu’ils veulent la tête de Bachar Al Assad, mais ils se rendent compte que derrière lui, c’est le chaos, car il tient et il est soutenu par toutes les puissances régionales, la Turquie, l’Iran et l’Egypte maintenant, car ils donné un signe fort, les Egyptiens ces jours-ci, la Palestine aura un état et le Fatah et le hamas se réconcilient. cela, ce sont des couleuvres qu’ont du mal à avaler les occidentaux, même si cela reste à l’état d’ébauche, c’est dit et en Israël, on est fort mécontent !

    Donc ce qu’ils ont compris, avec Bachar, il y a une relative continuité, même s’ils ne cesseront de trafiquer avec les destabilisateurs de ces pays-là, la situation est irréversible et il ferait bien de se l’ancrer dans la tête, mais sans Bachar, c’est le chaos assuré dans toute la région !

  7. […] et autres ressources naturelles aux Etats-Unis et au reste du monde seulement qu’en dinars or. Suite […]

  8. […] et autres ressources naturelles aux Etats-Unis et au reste du monde seulement qu’en dinars or. Suite […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.