greves, exactions policieres: Annonce de la FA

Annonce de la Fédération Anarchiste

Signes de la nervosité du pouvoir, les exactions policières s’abattent sur les lycéens et la désinformation s’évertue à discréditer l’anarchisme organisé . On veut pour preuve du premier signe les interventions musclées des forces de la violence d’Etat recensées à Dijon, Argenteuil, Saint-Nazaire, Lyon Chambéry, Nîmes, Créteil, Lille, Lens, Rennes, Montreuil, où pour la seconde fois* un manifestant paye de la perte d’un œil l’expression de son désaccord avec l’injustice de la société capitaliste. Les nouvelles relayées par les médias accréditant la suspension de l’usage du flash-ball sont factuellement inexactes, puisque les fonctionnaires de police se sont simplement vu rappeler le cadre administratif de l’emploi de cette arme potentiellement létale, il y a donc fort à parier pour que de nouvelles bavures se produisent dans les jours prochains. On veut pour preuve du deuxième signe les allégations de certains médias assimilant dans leurs compte-rendu de fin de manifestations les militants de la Fédération anarchiste à des casseurs. Face à ce travail qu’on peut au mieux qualifier d’imprécis, la Fédération anarchiste tient à affirmer avec la plus grande sérénité qu’elle est une organisation politique qui n’a pas fait le choix de la violence avant-gardiste, mais bien au contraire qu’elle ambitionne de créer les conditions d’une révolution économique et sociale en utilisant l’outil de la grève expropriatrice et gestionnaire qui consiste à recourir à la seule force du nombre des exploités . Seules une grave méconnaissance du mouvement social et une profonde malhonnêteté intellectuelle peuvent faire passer les anarchistes politiques organisés du 21ème siècle pour des poseurs de bombes, des casseurs ou des saboteurs. Rappelons au passage que ce que les militants anarcho-syndicalistes appelaient au sein de la CGT des années 1900 le sabotage consistait purement et simplement à proportionner la quantité et la qualité du travail à l’insuffisance de la paye ( Emile Pouget : « A mauvaise paye, mauvais travail. ») Face à l’extrême rigueur des politiques imposées aux travailleurs du monde entier par les pouvoirs inféodés aux intérêts du capitalisme, qu’ils soient de gauche ou de droite, la Fédération anarchiste, qui ne reconnaît pas l’état de minorité civile qui est celle des actuels lycéens, appelle tous les jeunes à se mobiliser toujours plus nombreux ; pour elle, ils ont raison de ne pas croire à l’argumentation mensongère du gouvernement sur les retraites. La Fédération anarchiste soutient les travailleurs en grève dans tout le pays ; pour elle, ils ont raison de refuser d’accorder ne serait qu’un jour de travail supplémentaire à un patronat qui en demandera toujours davantage. La Fédération anarchiste affirme que seul le blocage pacifique de l’économie est susceptible d’ouvrir la voie d’une victoire qui en appelle beaucoup d’autres à sa suite, c’est le sens de la présence de ses militants dans la rue et dans les assemblées générales.

Fédération anarchiste,17 octobre

* Le 8 juillet 2009, Joachim Gatti était victime d’un tir de flash-ball qui lui a f ait perdre l’usage d’un œil à Montreuil, le soudard auteur de cet acte barbare n’était pas menacé…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :